7 bignones : les valeurs sûres

7 bignones : les valeurs sûres

Notre sélection des bignones les plus fiables en pot ou au jardin

Sommaire

Mis à jour le 9 Février 2024  par Solenne 4 min.

La bignone parfois nommée « Trompette de Jéricho », est une liane grimpante à la généreuse et splendide floraison, qui enchante nos jardins de ses fleurs en trompettes oranges, rouges, jaunes, ou même panachées selon la variété. Son feuillage reste persistant à la faveur d’un hiver doux est l’un de ses autres atouts.

Parmi les très nombreuses variétés de bignones que compte le genre Campsis, certaines offrent des qualités indiscutables. Celles-ci ne déçoivent jamais, grâce à leur résistance, leur rusticité, leur facilité de culture, ou encore leur spectaculaire floraison.

Nous avons sélectionné pour vous 7 bignones vigoureuses et très florifères, qui font ainsi figures de véritables valeurs sûres parmi les Campsis !

Difficulté

La bignone ‘Madame Galen’ : de multiples atouts et une floraison spectaculaire

Campsis (x) tagliabuana ‘Madame Galen’ offre toutes les qualités que l’on attend d’une bignone. Vigoureuse, très rustique, résistante aux maladies et à la sécheresse estivale, elle est également dotée, durant l’été, d’une longue floraison spectaculaire. On l’utilise pour couvrir les façades, les pergolas, ou même les arbres morts.

Campsis (x) tagliabuana ‘Madame Galen’

Haute de 10 m pour une envergure équivalente, ‘Madame Galen’ est pourvue de crampons qui lui permettent de s’accrocher à son support. Caduque et très buissonnante, elle produit d’amples panicules de grandes fleurs oranges à rouges, en forme de trompette.

Rustique jusqu’à -15°C, on cultive cette bignone hybride en extérieur dans toutes les régions de l’hexagone. Peu exigeante, elle se cultive en sol profond, au soleil ou à la mi-ombre.

La bignonne 'Orangeade' : une bignone aussi élégante que peu exigeante

Campsis x tagliabuana ‘Orangeade’ est une bignone hybride récente, aussi belle et originale que rustique, résistante aux maladies, et tolérante à l’humidité du sol. Avec sa floraison particulièrement élégante, on la cultive comme grimpante en sujet isolé.

Campsis x tagliabuana ‘Orangeade’

La bignone ‘Orangeade’ est une liane caduque à crampon qui s’étend sur une hauteur de 6 m pour 3 m d’envergure. Sa floraison estivale, sous forme de belles trompettes de 5 cm, offre un coloris rouge-orangé marbré d’orange pâle.

Rustique jusqu’à -15°C, la bignone ‘Orangeade’ se cultive en extérieur partout. Peu exigeante quant à la nature du substrat, elle est également peu gourmande en eau. Elle apprécie les situations ensoleillées, ou encore mi-ombragées si elle est cultivée sous un climat chaud.

La Campsis grandiflora : sans doute la bignone la plus spectaculaire

Campsis grandiflora est une bignone chinoise tardive, à croissance très rapide, particulièrement remarquable pour sa floraison extraordinaire qui dure au moins trois mois. Bien qu’elle ne soit pas la plus résistante au froid, cette bignone craint peu les maladies.

Campsis grandiflora

La bignone à grandes fleurs est une liane caduque à tiges sarmenteuses vigoureuses et à port buissonnant pouvant atteindre 6 à 8 m en tous sens. Elle produit, à la fin de l’été, de grandes panicules pendantes composées de grandes fleurs en trompettes de 10 cm de diamètre, évasées, et de couleur orange-rouge vif à abricot.

Très tolérante, la bignone à grandes fleurs supportera de courtes gelées jusqu’à -15°C dans un sol bien drainé et une situation abritée des vents. Elle doit être palissée en raison de son abondante et lourde floraison.

La Bignone ‘Stromboli’ : une bignone résistante de taille modérée

Campsis radicans ‘Stromboli’ est une solide grimpante, rustique et à développement modéré, bien résistante aux maladies, et tolérante à l’humidité. Elle produit en outre un beau feuillage caduc et une floraison abondante et précoce. On l’utilise pour couvrir les surfaces disgracieuses, et dans les espaces de taille modeste.

Campsis radicans 'Stromboli’

La bignone Stromboli produits des tiges à crampons, hautes de 4 m, pour une envergure à maturité de 3 m. Son feuillage découpé et denté forme un splendide écrin à ses fleurs en trompettes rouge sang, qui s’installent en grappes denses tout au long de l’été.

Rustique jusqu’à -15°C, cette bignone de Virginie est très facile à cultiver dans toutes les régions de France, où elle peut rester en terre même l’hiver. Grâce à son développement modéré, elle peut aussi être cultivée dans un grand pot installé au soleil.

La bignone ‘Indian Summer’ : une belle bignone très florifère et de petite taille

Campsis radicans ‘Indian Summer’ est une plante vivace grimpante à l’abondante floraison estivale. Très rustique et de développement réduit, mais vigoureux, cette bignone de Virginie est notamment parfaite cultivée en couvre-sol, ou dans les espaces limités (petit jardin, terrasse et balcon.)

Campsis radicans ‘Indian Summer’

Pourvue de tiges à crampons, la bignone Indian Summer présente une hauteur de 3 m pour une envergure de 2 m. Elle fleurit abondamment entre la fin juin et le mois de septembre, produisant alors de splendides fleurs en trompettes de 7 à 8 cm de diamètre, et d’un coloris orange saumoné à l’intérieur, et jaune orangé à l’extérieur.

Rustique jusqu’à -10°C, elle est facile de culture en sol léger, meuble, drainé, et à exposition ensoleillée. Cette bignone peut également être conduite dans un grand bac.

La bignone ‘Flamenco’ : une grimpante vigoureuse aux splendides fleurs saumonées

D’origine horticole, le Campsis radicans ‘Flamenco’, ou jasmin de Virginie, est une belle grimpante très florifère, rustique et capable de couvrir rapidement un mur ou une façade.

Campsis radicans ‘Flamenco’

Vigoureuse, elle peut monter jusqu’à 8 m de haut et s’étaler sur 6 m de large en s’accrochant seule à son support grâce à ses crampons. Également très esthétique, cette bignone de Virginie offre de nombreuses et jolies trompettes de 7 cm de long, et d’une couleur rose à saumon.

Peu exigeante, on la cultive dans un sol léger, meuble et drainé, à exposition ensoleillée et de préférence abritée des vents. Variété rustique jusqu’à -10°C, elle peut rester en terre durant l’hiver, notamment si son pied est recouvert d’une couche de paillis.

La bignone ‘Judy’ : une bignone aussi exotique que vigoureuse

Campsis radicans ‘Judy’ est une bignone de Virginie très rustique et à croissance rapide, qui produit une floraison abondante et particulièrement exotique. Cette vigoureuse grimpante forme un excellent couvre-mur.

Campsis radicans ‘Judy’

Les tiges hautes de 8 m de ce Jasmin de Virginie, sont relativement raides et pourvues de crampons puissants, et d’un feuillage caduc et découpé. En été, cette grimpante produit de belles grappes de fleurs en trompettes mesurant 7 cm de long, et offrant un coloris jaune-orangé à cœur rouge.

Rustique à -15°C, le Campsis radicans Judy aime les sols fertiles et profonds, frais et bien drainés, ainsi que les situations ensoleillées et abritées des vents. Cette variété accepte également d’être cultivée dans un grand bac sur une terrasse ou un balcon bien exposé.

Commentaires

7 bignones valeurs sûres