Cultiver une bignone en pot

Cultiver une bignone en pot

Réussir sa culture sur le balcon ou la terrasse

Sommaire

Mis à jour le 28 Février 2022  par Solenne 4 min.

La bignone est une plante  grimpante très appréciée pour sa floraison en trompettes, spectaculaire et abondante, aux couleurs éclatantes et variées selon les espèces (rouge, orange, jaune, rose…). Des fleurs qui perdurent tout l’été, mises en valeur par un feuillage luxuriant.

Certaines variétés de bignones acceptent d’être cultivées en pot, pour le plus grand plaisir des jardiniers urbains, et pour tous ceux qui ne disposent pas d’un grand jardin.

Variétés adaptées, choix du pot et du substrat, arrosage, taille, astuces pour bien la tuteurer… Voici tous nos conseils pour bien cultiver une bignone en pot !

Difficulté

Les variétés de bignones à privilégier pour une culture en pot

En pleine terre, la bignone peut rapidement atteindre une hauteur comprise entre 8 et 10 m, ce qui en pot est un inconvénient. Au balcon, la culture de la bignone est donc plus délicate qu’au jardin, car il est difficile d’acclimater cette plante à grand développement dans un contexte exigu. La plante peut donc vivre trois ou quatre ans dans un pot, mais elle ne s’y épanouit jamais totalement, à moins d’opter pour des variétés de bignones adaptées à ce contexte.

On pense notamment ici à la très compacte et rustique, bignone ‘Indian Summer’, ainsi qu’aux bignones hybrides, telles que la Campsis x tagliabuana ‘Summer Jazz Fire’. Ces variétés conviennent bien davantage aux petits espaces et à la culture en grand pot. Elles ont notamment été sélectionnées pour leur développement très réduit qui ne limite en rien leur floraison exceptionnelle.

Nos variétés adaptées à la culture en pot

Campsis radicans Indian Summer - Bignone de Virginie

Campsis radicans Indian Summer - Bignone de Virginie

Cette vivace grimpante aux fleurs en trompettes orange saumoné est très rustique et idéale pour une culture dans un grand bac qui embellira votre balcon ou votre terrasse.
  • Période de floraison Juillet à Octobre
  • Hauteur à maturité 3 m
Bignone - Campsis tagliabuana Summer Jazz Fire

Bignone - Campsis tagliabuana Summer Jazz Fire

Cette bignone hybride à développement très réduit est parfaite pour une culture en pot. Sa floraison estivale, longue et abondante, prend la forme de grandes trompettes rouge vif à gorge orange.
  • Période de floraison Août à Octobre
  • Hauteur à maturité 3 m
Bignone - Campsis tagliabuana Summer Jazz Gold

Bignone - Campsis tagliabuana Summer Jazz Gold

Cette belle bignone hybride et très florifère à fleurs jaunes, ne dépasse pas les 3 m de hauteur. Elle est ainsi parfaitement adaptée aux petits espaces et à la culture en pots pour la terrasse ou le balcon.
  • Période de floraison Août à Octobre
  • Hauteur à maturité 3 m
Podranea ricasoliana - Bignone rose

Podranea ricasoliana - Bignone rose

La bignone rose est un arbuste sarmenteux non-rustique, mais très ornemental, à somptueuses trompettes roses, qui se cultive sans difficulté en conteneur à remiser pour l’hiver.
  • Période de floraison Octobre à Décembre
  • Hauteur à maturité 7,50 m
Pandorea jasminoïdes Rosea - Bignone faux jasmin

Pandorea jasminoïdes Rosea - Bignone faux jasmin

Cette vigoureuse cousine australienne de nos bignones offre de superbes fleurs roses, parfaites pour orner une terrasse. Elle se cultive sans difficulté en conteneur, à remiser en hiver (non-rustique).
  • Période de floraison Juillet à Octobre
  • Hauteur à maturité 6 m

Découvrez d'autres Bignones

  1. 19
    Dès 18,50 € Pot de 1L/1,5L

    Existe en 3 tailles

  2. 8
    Dès 20,50 € Pot de 1,5L/2L

    Existe en 2 tailles

  3. 2
    48,00 €

  4. 13
    Dès 24,50 € Pot de 2L/3L

  5. 19
    Dès 22,50 € Pot de 2L/3L

    Existe en 2 tailles

  6. 11
    Dès 18,50 € Pot de 2L/3L

    Existe en 2 tailles

  7. 4
    19,50 € Pot de 1,5L/2L

    Existe en 3 tailles

  8. 6
    Dès 22,50 € Pot de 2L/3L

  9. 9
    Dès 24,50 € Pot de 2L/3L

  10. 3
    27,50 € Pot de 2L/3L

  11. 28
    Dès 10,50 € Godet de 8/9 cm

    Existe en 2 tailles

  12. 5
    Dès 24,50 € Pot de 2L/3L

  13. 7
    Dès 27,50 € Pot de 2L/3L

  14. 8
    Dès 24,50 € Pot de 2L/3L

Comment cultiver une bignone en pot ?

Pour prospérer et égailler votre balcon ou votre terrasse, la bignone doit être cultivée dans un grand contenant, et dans un substrat riche et drainant, le tout installé en situation ensoleillée et abritée du vent.

Le choix du pot

La bignone peut être cultivée dans un grand pot de minimum 30 cm de diamètre, ou dans une jardinière haute. La terre cuite reste le matériau à privilégier, car il est plus respirant, à condition toutefois que votre balcon offre la résistance suffisante pour supporter son poids.

Bignone : choix du pot

Quelle terre pour une bignone en pot ?

La bignone s’épanouit mieux dans les substrats bien riches, frais, et surtout parfaitement drainants. Elle redoute en revanche les terres lourdes et compactes où l’humidité peut stagner.

Optez donc ici pour un mélange bien drainé de terreau de feuilles, de terre de jardin et de sable grossier. Prévoyez également une bonne couche de graviers ou de billes d’argile au fond du pot.

La plantation

  1. Disposez une bonne couche de billes d’argile au fond du pot.
  2. Remplissez en partie le contenant avec votre substrat.
  3. Installez la bignone au centre du bac.
  4. Rebouchez sans tasser avec le reste du substrat.
  5. Arrosez abondamment afin de favoriser l’enracinement.
  6. Paillez la surface du pot.
  7. Installez la bignone en pot à emplacement ensoleillé et à l’abri des courants d’air.

Entretenir une bignone en pot

Comme nous l’avons vu, la bignone demande à être installée à un endroit abrité des vents, et qui profite de beaucoup de lumière naturelle.

Bignone au balcon

Bignone au balcon © Wendy Cutler – Flickr

Paillez copieusement le pied de la bignone, même lorsqu’elle est cultivée en pot. En effet, le paillage permet de maintenir plus facilement l’humidité du substrat (qui a tendance à sécher plus vite en pot), et il offre une couverture contre le froid durant l’hiver.

Les variétés rustiques pourront être maintenues en extérieur à l’aide de cette protection durant l’hiver. Placez toutefois les potées sous abri hors-gel en cas de fortes gelées dans les régions froides. Les Pandorea cultivées en pot ne sont pas rustiques, et doivent donc être automatiquement remisées sous abri durant la période hivernale.

Tuteurage

Même en pot, la bignone a besoin d’un treillage ou d’un tuteur pour guider ses premiers pas. Voici comment faire grimper une bignone en pot :

  • Les variétés grimpantes (comme l’Indian Summer) s’accrochent d’elles-mêmes aux murs, façades, pergolas, clôtures… Grâce à leurs crampons. Il vous suffit donc de guider leurs premiers rameaux sur le tuteur.
  • Pour les variétés à port réduit (comme les Campsis tagliabuana Summer Jazz), guidez les jeunes tiges sur un treillage. Ces variétés peuvent aussi être conduites en petit arbre. Sélectionnez alors la plus belle tige de la bignone et palissez-la sur un tuteur solide, enfoncé profondément dans le substrat. Éliminez ensuite les rameaux secondaires jusqu’à la hauteur souhaitée pour former un tronc.

Arrosage et engrais

La bignone en pot demande un arrosage et un apport d’engrais réguliers durant le printemps. Optez ici pour un engrais pour plantes fleuries, type engrais pour rosiers à libération lente.

En été, la bignone plantée en pot demande à avoir les racines au frais, mais la tête au soleil. Durant la belle saison, maintenez donc son substrat humide en l’arrosant régulièrement.

Campsis x tagliabuana ‘Summer Jazz Fire’

Campsis x tagliabuana ‘Summer Jazz Fire’

Rempotage

Rempotez vos bignones en pot tous les 3 ans, lorsqu’elles commencent à montrer des signes d’épuisement.

Tailler une bignone en pot

Si tailler une bignone en pleine terre n’est pas indispensable, mieux vaut régulièrement procéder à cette opération lorsqu’elle est cultivée en pot, afin de contenir son développement.

Taillez donc votre bignone en pot avant sa floraison, soit à la sortie de l’hiver, au mois de mars.

  1. Commencez par supprimer les extrémités grillées par le froid durant l’hiver (si votre bignone en pot est hivernée en extérieur).
  2. Taillez drastiquement les pousses qui ont fleuri l’année précédente (pour favoriser la floraison prochaine).
  3. Attention à conserver une repousse au pied, afin d’éviter le dégarnissement de la base.

Vous pouvez également supprimer les rameaux défleuris au mois de septembre, ainsi que les plus vieilles pousses, que vous reconnaîtrez facilement à leur écorce fendillée.

Commentaires