Pourquoi ma bignone ne fleurit pas ?

Pourquoi ma bignone ne fleurit pas ?

Comprendre les raisons pour lesquelles une bignone n'a pas de fleurs... et y remédier !

Sommaire

Rédigé le 9 Février 2024  par Gwenaëlle 5 min.

Les bignones, appelées aussi « trompettes de Jéricho », ou campsis en latin, sont des plantes grimpantes exubérantes, aux fleurs le plus souvent orangées, mais aussi jaunes à rouge écarlate. Très résistantes, on adore l’exotisme de leurs fleurs en trompettes qui normalement fleurissent tout l’été. Parfois, on reste cependant sur sa faim, car la vigoureuse grimpante ne se montre pas aussi généreuse en fleurs que l’on l’imaginait. Pourquoi donc ? Aurait-on raté quelque chose dans sa plantation ou cela vient de la plante même ?
Spécificités de culture de la bignone et conseils pratiques : on vous dit tout pour que votre grimpante soit bien florifère !

→ Lire aussi : Bignone : planter, tailler, bouturer.

bignone fleurie exubérance

Les bignones, spectaculaires et radieuses au plein soleil de l’été !

Difficulté

Les spécificités de culture de la bignone

Tout comme les glycines, les bignones sont des plantes vigoureuses et prolifiques, résistantes aux sécheresses une fois installées.  On distingue deux espèces principales, la bignone à grandes fleurs ou Campsis grandiflora et la bignone américaine dite bignone de Virginie ou Campsis radicans en latin. Les deux variétés se ressemblent un peu, fleurissant en gros bouquets à l’extrémité des pousses de l’année, mais la bignone grandiflora, d’origine chinoise, produit des fleurs plus grandes, et a un système d’accroche réduit. Chacune a donné naissance à de nombreuses variétés, aux coloris orangés plus ou moins foncé, jusqu’au rouge, et parfois même jaunes.

Afin de comprendre pourquoi une plante ne fleurit pas, il est crucial de connaitre ses besoins culturaux, et de savoir si ceux-ci sont bien respectés pour envisager la bonne réponse à apporter. Voici les caractéristiques principales à retenir chez les bignones :

  • Le sol : Elles nécessitent un sol bien drainé et fertile, restant frais. Possédant des racines superficielles, elles réclament un paillage à la plantation, pour garantir une fraicheur indispensable et les protéger des chaleurs trop fortes dans leur jeunesse, ainsi que du froid hivernal. En vieillissant, elles vont tolérer des sols plus secs et la sécheresse. À noter qu’elles redoutent les sols compacts et lourds.
  • L’exposition : c’est un critère essentiel chez les bignones qui s’implantent toujours au soleil, et dans une situation abritée. Implantez une nouvelle bignone dans un emplacement protégé des vents froids.
  • La rusticité : Ces grimpantes d’allure exotique ont l’avantage d’être cultivables chez nous, car elles s’avèrent relativement rustiques, supportant des gels sur une courte période, jusqu’à -15°C pour Campsis radicans et jusqu’à -10°C pour Campsis grandiflora. Les cultivars issus de l’hybride Campsis x tagliabuana se montrent quant à eux assez rustiques, souvent jusqu’à -12°C. Globalement, on peut dire que les bignones réussissent bien dans les régions à hiver clément.
campsis ne fleurit pas

Campsis grandiflora

Raisons principales pour lesquelles une bignone ne fleurit pas

Elle n’a pas assez de soleil

Dans la grande majorité des cas, c’est un manque de soleil qui fait qu’une bignone ne fleurit pas assez. Ces plantes ont en effet besoin de chaleur et de beaucoup d’ensoleillement pour donner le meilleur d’elles-mêmes. Vérifiez donc bien son emplacement afin de voir si elle reçoit au moins 6 h de soleil par jour. Vous pourrez déplacer un jeune sujet, mais les sujets plus âgés seront plus difficiles à déloger, en raison du caractère drageonnant de la bignone. Les régions sud uniquement pourront l’implanter à mi-ombre.

pourquoi une bignone fleurit peu pas assez

Une bignone, ici Campsis radicans, trop peu exposée au soleil, fleurit beaucoup moins (© Maja Dumat)

Elle n’a pas été taillée

C’est comme souvent le second indice qui provoque un manque d’induction florale chez la plante. Laissée non taillée, la bignone produira une quantité limitée de fleurs, car c’est la taille qui l’incite à se régénérer en fleurs. Si elle est taillée au mauvais moment, c’est-à-dire à l’automne, elle ne produira pas de fleurs. Pour une floraison éclatante et abondante, vous procèderez en fin d’hiver ou au début du printemps

bignone ne fleurit pas raisons pourquoi

Rameaux secs de bignone en hiver (© Gwenaëlle Authier) : ils devront être taillés courant février pour assurer une belle production florale

Elle est issue de marcottage ou de bouturage

Seules les bignones multipliées par greffage fleurissent rapidement après la plantation. Si la vôtre est issue d’un marcottage ou bien d’une bouture, elle demandera plusieurs années avant de fleurir correctement.

Le sol est trop riche en azote

Une terre trop riche en azote ou recevant trop de fertilisants azotés va inciter la grimpante à produire beaucoup plus de feuillage, au détriment des fleurs.

bignone ne fait que des feuilles pourquoi

Une bignone qui produit essentiellement des feuilles est souvent plantée dans un sol trop azoté

Elle n’a pas aimé les températures nocturnes trop basses

Une bignone subissant des températures nocturnes trop basses, mais aussi une sécheresse prolongée tôt en saison, peut subir la chute des boutons. Ce qui diminuera d’autant la floraison estivale… Là encore, c’est l’emplacement de votre bignone que vous devrez choisir avec soin (au pied d’un mur au sud), et ne pas en planter dans les régions qui subissent des gels répétés.

Elle pousse au nord de la Loire

Si vous habitez au nord de la Loire, les bignones y fleurissent généralement un peu plus tardivement, à partir du mois d’août. Il ne faut donc pas s’inquiéter si les boutons n’ont pas encore éclos dans ces régions au mois de juillet. À noter que les climats doux sont les régions où la bignone fleurira le plus intensément.

→ En savoir plus dans notre article : Quelle bignone planter selon votre région ?

Vous avez une  bignone à floraison tardive ou décalée

Il existe deux grandes espèces de bignone, la bignone grandiflora (chinoise), et la bignone radicans (américaine), la bignone à grandes fleurs (la chinoise) étant un peu moins rustique que la bignone américaine. Les deux fleurissent à partir du milieu de l’été, mais une Campsis grandiflora va fleurir beaucoup plus dans les régions de climat doux et aux étés ensoleillés. Quant à Campsis radicans et ses variétés, elle peut être implantée un peu plus au nord, mais sans été suffisamment chaud et ensoleillé, elle fleurira en proportion moindre.
Par contre, il existe une autre très belle bignone, à fleurs roses (ce n’est pas une Campsis) : Podranea ricasoliana : celle-ci est beaucoup plus frileuse, mais surtout, elle fleurit beaucoup plus tard en fin d’été, et s’exprime surtout en automne, jusqu’en novembre en climat doux, où on l’implante principalement. Ne vous étonnez donc pas de ne pas la voir fleurir en plein été comme les autres !

Quant à la Campsis capreolata, aux fleurs rouge orangé et jaunes et parfumée, elle fleurit normalement beaucoup plus tôt, entre avril et mai en climat doux.

bignone rose floraison tardive automnale

Elle est malade

Enfin, moins fréquente que les autres raisons évoquées ici, une invasion de pucerons au moment de la formation des bourgeons floraux peut néanmoins grandement affaiblir la floraison d’une bignone.

Quelques astuces pour stimuler la floraison d'une bignone

Voici quelques conseils de taille, geste essentiel qui garantira une floraison soutenue à votre bignone :

  • Rabattez sévèrement les longues tiges sèches, pousses de l’été précédent, à une vingtaine de centimètres de leur base au mois de février ou début mars (à deux ou trois yeux). Ces rameaux ont permis à la plante de bien supporter l’hiver, mais ils doivent impérativement être taillés pour assurer une belle production de bourgeons floraux.
  • Taillez les tiges ayant fleuri pour stimuler de nouvelles pousses : la bignone fleurissant longtemps, on peut se le permettre, et c’est même la façon de renouveler longuement ses fleurs. En plus, les nouvelles pousses vont rendre la bignone encore plus prolifique pour la saison suivante. Taillez plutôt de manière régulière et de façon légère, que de façon drastique, ce qu’elle n’aimera pas. Cette taille d’été va permettre également de contenir sa vigueur.
  • Enfin, traitez une infestation d’araignées rouges ou de pucerons dès son apparition (voir nos conseils dans Maladies et parasites de la bignone)

bonnes conditions de floraison pour la bignone

Commentaires

campsis