Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Muflier, Gueule de loup : semis, plantation, entretien

Le Muflier en quelques mots

  • Le Muflier dit « Gueule de Loup » est une plante vivace le plus souvent cultivée en annuelle (car gélive) et qui fleurit tout l’été jusqu’aux premiers froids
  • Ses fleurs réunies en grappes denses et odorantes se déclinent dans une grande diversité de coloris vifs ou tendres: jaune, rose, muflier blanc…
  • Tolérant la sécheresse estivale, il préfère les sols bien drainés où il se ressèmera seul
  • Muflier nain ou grand, il est incontournable dans un jardin de campagne, dans les massifs, rocailles et bordures ensoleillées, il peut aussi se cultiver en pot.
  • Ses fleurs, comestibles, agrémentent joliment les salades.

Le mot de notre experte

Apprécié depuis le XVIe siècle pour ses coloris lumineux et variés et sa facilité de culture, le Muflier, communément appelé Gueule de Loup, est une valeur sûre au jardin et notamment dans les jardins de campagne où il se ressème seul.  Il fait partie de ces plantes annuelles accommodantes, accessibles à tous les jardiniers, tout comme le penstemon, une fleur proche du muflier.

Doté du charme des plantes sauvages, la Gueule de Loup affiche souvent un romantisme échevelé et fleurit de juin aux premières gelées dans tous les recoins du jardin. Le muflier est en prime comestible : ses fleurs dont les museaux veloutés embaument, agrémenteront vos bouquets autant que vos salades d’été !

Délaissés ces dernières années en raison de leur allure un brin surannée, très ‘Vintage’, le Muflier nain comme le Muflier à grandes fleurs (Antirrhinum majus), figurent pourtant parmi les champions de la floribondité et permettent des associations multiples. Muflier blanc, muflier jaune ou aux pétales orange vif panachés de rouge écarlate, les nombreux cultivars déclinent une multitude de couleurs, des plus tendres au plus audacieuses.

Annuel ou vivace, cela dépendra du climat et du sol, car c’est une jolie plante de soleil, résistante à la chaleur mais sensible au froid. Au nord de la Loire et dans les terres lourdes, traitez-le en annuelle, en climat doux le muflier pourra rester en pleine terre résistant aux hivers pas trop rigoureux. Certes peu rustique, il est cependant peu exigeant et rarement sujet aux maladies, pour peu qu’on lui offre un sol drainé, et beaucoup de soleil.

Comment couper les fleurs fanées du muflier, récolter les graines de gueule de loup ou encore faire une bouture de gueule de loup, nous répondons à toutes ces questions dans cette fiche.

Remarquable au jardin comme en bouquet,  absolument ravissant planté en pot sur la terrasse, découvrez ou redécouvrez cette fleur annuelle indispensable et notre collection unique de graines de Mufliers !

muflier vivace, muflier nain

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Antirrhinum

Famille : Scrophulariaceae

Noms communs : Muflier, Gueule de loup

Floraison : mai à octobre

Hauteur :0,15 à 1,20 m

Exposition : Soleil

Sol : Tous, bien drainés

Rusticité : -5°C

L’Antirrhinum plus connu sous le nom de Muflier ou Gueule de Loup est plante vivace de la famille des scrophulariacées comme les Digitales et les Diascias, généralement cultivée comme une annuelle ou une bisannuelle dans nos jardins. Originaire de l’ouest du bassin méditerranéen, il pousse sur les terres arides, entre les rochers, on le rencontre dans la moitié sud de la France où il colonise spontanément les sentiers rocailleux et les interstices des murs de pierres sèches.

Le genre comprend une quarantaine d’espèces mais seule l’Antirrhinum majus ou muflier à grandes fleurs est présente dans nos jardins et ce, depuis le XVIe siècle. Ce qui explique qu’elle se décline en plus de 1 000 variétés classées selon leur hauteur : de naines à l’instar de ‘Tom pouce’, la plus connue, à haute comme ‘Madame Butterfly’.

D’une croissance très rapide, la plante forme dans les mois qui suivent son semis, une touffe buissonnante au port bien ramifié, dressé ou très rarement retombant. Plus ou moins trapue, la plante s’élève de 15 cm à 1,20 m de hauteur selon les variétés, certaines arborent un port très bas et compact à l’instar des nombreux hybrides et des cultivars Antirrhinum majus Nanum qui produisent des plantes miniatures.

Les tiges dressées, simples ou rameuses, souvent vertes, mais parfois pourprées, portent des feuilles entières, étroites, opposées ou alternes, lancéolées à linéaires, de 2 à 8 cm de long. Elles sont plus nombreuses à la base et sont caduques. Glabres, elles revêtent une belle couleur verte plus ou moins sombre. Certaines variétés comme l’Antirrhinum majus Nanum ‘Bronze Dragon’, se distinguent par un feuillage presque noir, une couleur inédite chez les mufliers, d’autres comme Antirrhinum majus ‘Black Prince’ arborent un feuillage pourpre-bronze.

muflier vivace, muflier nain

Antirrhinum majus – illustration botanique

La floraison submerge le feuillage et commence au printemps en mai-juin pour ne prendre fin qu’avec les premières gelées. Elle épanouit à l’extrémité des tiges, des épis dressés très denses jusqu’ à 25 cm de long, couverts de fleurs tubulaires contrastant avec le feuillage. Leur diamètre n’excède pas 3 cm. Leur forme aux lèvres ondulées est si particulière qu’elle a donné à la plante son nom de « gueule de loup ». La corolle, formée de deux lèvres dont l’inférieure est pubescente serties dans des calices poilus, s’ouvre telle une gueule animale, lorsqu’on la pince entre l’index et le pouce, prenant alors l’apparence d’un museau béant et renflé à la base.

Le plus souvent simples, certaines Gueules de loup (‘Double Madame Butterfly Mixed’) se distinguent par des fleurs entièrement doubles, semblables à des azalées.

Ces corolles bilabiées se déclinent dans une infinie palette de teintes brillantes et lumineuses. Unies, bicolores, dégradées ou aléatoirement éclaboussées et mouchetées, elles exhibent des nuances des plus claires aux plus vives, allant du blanc pur au rouge sang velouté, en passant par toutes les nuances de rose, de jaune et d’orange cuivré.

Elles exhalent un délicieux et léger parfum sucré. La floraison mellifère et nectarifère est très visitée par les bourdons et les papillons.
Les mufliers à grandes fleurs font d’excellentes fleurs à couper délicieuses dans les bouquets très colorés.

Ces grappes de fleurs se muent en petits fruits, des capsules à deux loges qui contiennent de minuscules graines capables de se ressemer facilement au jardin, une aubaine pour cette vivace de courte vie.

Peu rustique (-7°C), le muflier est donc souvent cultivé comme une plante annuelle ou une bisannuelle sous nos climats, notamment au nord de la Loire, bien qu’à la faveur d’un hiver doux, il est susceptible de résister, restant vivace.
La gueule de loup est accommodant et se contentera d’un sol bien drainé, même calcaire et simplement de beaucoup de soleil.

Cette fleur si commune dans les jardins de campagne et familière des jardins de curé, est également incontournable dans les jardins sauvages et naturalistes, les jardins de senteur, ou les jardins de cottage auxquels elle apporte couleur, gaieté et parfum. Selon la hauteur des variétés, elle est facile à installer en bordures, massifs fleuris, rocailles, jardinières et suspensions.

Les fleurs de mufliers sont comestibles et possèdent un goût puissant, légèrement amer proche de l’endive, elles s’utilisent en salades ou confites.

Principales espèces et variétés

Le muflier à grandes fleurs, espèce la plus commune dans nos jardins, a donné naissance à de nombreux cultivars qui offrent un large choix de couleurs et de hauteurs. Les variétés de Gueules de loup se déclinent selon leur taille : des mufliers nains (Antirrhinum majus Nanum) ne dépassant 30 cm comme ‘Frosted Flames’, aux variétés moyennes de 30 à 60 cm (‘Black Pince’), aux grands mufliers hauts de 70 à 120 cm comme ‘Madame Butterfly’. Une diversité qui permet une multitude d’utilisations, en bouquet, en bordure ou fond de massifs de fleurs mais aussi en bacs et jardinières. Les plus grandes variétés sont parfaites pour la fleur coupée.

Tous présentent une floribondité exceptionnelle, une bonne tolérance à la sécheresse et sont résistants aux maladies.

Les plus populaires

Graines de Muflier Double Madame Butterfly Mixed - Antirrhinum majus

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité 80 cm

L'une des plus hautes variétés de muflier ! Elle se distingue par sa taille mais également par ses grandes fleurs doubles. Parfaite dans les bouquets, elle est également superbe dans les massifs ou sur les talus.

Graines de Muflier Black Prince - Antirrhinum majus

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité 45 cm

Cette variété unique exhibe des fleurs veloutées d'un rouge sang très sombre, et un feuillage bronze. Idéale pour les bordures et les jardinières.

Nos préférées

Graines de Muflier nain Frosted Flames - Antirrhinum nanum

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité 45 cm

Une variété spectaculaire et débridée aux couleurs audacieuses ! L'une des plus performantes dans les bordures et les potées !

Graines de Muflier Purple Twist F1 - Antirrhinum majus

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité 90 cm

Un grand muflier hors du commun. Avec sa grande taille il s'impose comme fleur à couper et à l'arrière des massifs, dans les jardins sauvages

Graines de Muflier Royal Bride - Antirrhinum majus

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité 65 cm

De grandes fleurs parfumées et blanc pur, proches de la perfection ! Cette variété trouvera sa place dans chaque jardin, dans les bordures, les massifs ou les rocailles.

Graines de Muflier nain Bronze Dragon - Antirrhinum nanum

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité 45 cm

Une plante naine au feuillage presque noir, une couleur inédite chez les mufliers ! Elle est remarquable dans des bordures ou les potées au soleil.

Graines de Muflier nain Chinese Lanterns F1- Antirrhinum majus

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité 40 cm

Un muflier retombant unique déclinant sept coloris unis ou bicolores !Idéal en suspensions, jardinières et pour orner le rebord des fenêtres.

Graines de Muflier Lucky Lips - Antirrhinum majus

Période de floraison Juin à Août, Nov.

Hauteur à maturité 60 cm

Une variété idéale pour donner l'espace d'une saison un charme un peu désuet et très chic aux grands massifs d'été. Facile à installer dans les bordures, les massifs ou les rocailles.

Graines de Muflier Circus Clowns - Antirrhinum majus

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité 45 cm

Ce joyeux mélange de mufliers apportera beaucoup d'éclat et de dynamisme au jardin. Un choix idéal pour les bordures, les jardins naturels et les potées fleuries.

Plantation

Où planter le Muflier ou Gueule de Loup ?

De ses origines méditerranéennes, le Muflier ou Gueule de Loup a conservé une grande frilosité. Annuelle ou vivace, cela dépend du climat et du sol. Peu rustique, il supporte difficilement les températures en dessous de -5-7°C. Même s’il fleurit jusqu’aux gelées, il est donc souvent cultivé comme une plante annuelle ou une bisannuelle. Toutefois, il est capable de survivre dans nos régions aux hivers peu rigoureux et de repartir au printemps.

Pas compliqué, il se plaît dans tous les sols même calcaires ou caillouteux, préférant les terres bien drainées. Il exige le plein soleil ou une légère mi-ombre pour une floraison optimale. Il se montrera assez résistant à la sécheresse estivale. En revanche, ses racines ne supporteront pas les excès d’eau qui risquent de les faire pourrir.

Le Muflier ou Gueule de Loup est une plante annuelle très polyvalente qui s’impose jusqu’aux limites de l’hiver, dans les jardins champêtres, dans les prairies fleuries, les arrière-plans des massifs champêtres, pour les variétés les plus hautes. Les variétés de mufliers demi-naines et naines serviront à colorer des bordures, former des tapis de fleurs dans les rocailles très ensoleillées ou fleurir les pots ou jardinières sur la terrasse en été.

Muflier à grandes fleurs ou muflier nain, il se glisse même dans le potager où sa longue floraison odorante attire les insectes pollinisateurs comme les abeilles et les bourdons.

Quand et comment semer le muflier ou gueule de loup ?

Quand semer et planter le muflier ou gueule de loup?

Semez de janvier à mars sous abri vos graines de Muflier, puis repiquez en godet et plantez en avril, mai, voire en juin selon les régions. Vous pouvez, également,faire des semis de muflier au mois de septembre. Après avoir repiqué les plants en godet pour passer l’hiver sous abri, vous pourrez les mettre en place au printemps suivant.

On peut aussi semer les graines de muflier directement en pleine terre en avril-mai dans les régions au climat doux, la floraison sera alors plus tardive.

Comment semer les graines de muflier ?

Réussir les semis de muflier sous abri

Le Muflier ou gueule de loup est un frileux qui devra être semé de janvier à mars sous abri chaud à 20-25 ° C jusqu’à la germination. La floraison aura alors lieu entre juin et octobre. Découvrez nos conseils et nos astuces pour réussir les semis de graines annuelles sur notre blog !

  • Semez les graines de mufliers en terrine à la surface d’un bon terreau pour semis bien drainant
  • Recouvrez à peine les graines de terreau maintenu légèrement humide
  • Maintenez au chaud dans un sac en plastique et à la lumière pendant la levée
  • Lorsque que les plants sont au stade de 2 feuilles, repiquez-les dans des godets de 8 cm
  • Pincez les tiges principales et repiquez les jeunes plants au jardin, une fois tout risque de gelée écarté et quand la température extérieure est supérieure à 18°C
  • Espacez les plants de 10 à 40 cm environ
  • Arrosez pour assurer la reprise

En pleine terre

  • Après les gelées, en avril-mai, suivant les régions, dans une terre bien drainée et réchauffée, semez à la volée sans enfouir les graines de muflier
  • Maintenez le sol humide jusqu’à la germination
  • Après la levée, entre 10 et 21 jours, éclaircissez les rangs en respectant un espace de 10 à 40 cm environ entre chaque plant
muflier vivace, muflier nain

Graines de muflier

Comment planter des mufliers ?

Une plantation un peu serrée sera toujours du plus bel effet en massif comme en jardinière ! Plantez les mufliers en groupe de 7 à 9 godets par m² en respectant un espacement de 25 à 40 cm pour les variétés hautes et de 10 à 20 cm pour les mufliers nains.

En pleine terre

Repiquez les plants de mufliers une fois tout risque de gelée écarté ; mettez en place entre mai et juillet.

  • Bêchez bien le sol pour l’ameublir
  • Creusez un trou 2 à 3 fois plus large que la motte
  • Étalez du gravier ou des billes d’argile au fond du trou de plantation
  • Placez la motte au centre du trou, le collet au niveau du sol
  • Rebouchez
  • Tassez avec le pied
  • Arrosez généreusement

Plus de conseils pour bien planter nos plantes annuelles sur notre blog !

Plantation du muflier en pot ou jardinière

  • Faites un bon lit de gravier ou de billes d’argile au fond du contenant
  • Plantez la motte dans un mélange drainant composé de 80 % de terreau et de 20 % de sable de rivière
  • Arrosez généreusement à la plantation

Entretien et soins du Muflier

Le muflier est vraiment la plante annuelle sans souci, facile à cultiver et à entretenir. Originaire des terres arides, le muflier se montre assez résistant au manque d’eau : arrosez généreusement à la plantation puis modérément et surtout en cas de fortes chaleurs pour soutenir la floraison. Arrosez toujours au pied de la plante et non sur le feuillage car le muflier est sensible à l’oïdium.

Arrosez les gueules de loup en pot, plus régulièrement dès que la terre est sèche en surface et apportez de l’engrais pour plantes fleuries pour soutenir la floraison estivale.

Pincez la tige principale lorsque le plant atteint 15 cm pour aider à la ramification.

Au besoin, tuteurez les variétés hautes, surtout en situation ventée.

Le muflier ne nécessite pas de taille : retirez simplement les fleurs fanées au fur et à mesure pour favoriser l’apparition de nouvelles fleurs et rallonger la durée de floraison. En cas de sécheresse, il se peut que la floraison s’interrompe ou que la plante se montre moins florifère.

Après floraison, laissez grainer vos mufliers en place ; ils se ressèmeront spontanément et abondamment d’année en année. Mais attention à ne pas vous laisser envahir car ils peuvent se multiplier très rapidement: rabattez les touffes après floraison si vous souhaitez éviter ces semis spontanés.

  1. En climat doux, protégez vos plantes avec un épais paillis de feuilles séchées.
  2. En climat rigoureux, arrachez les plants avant les fortes gelées.

Vous pouvez tenter de conserver vos potées : rabattez les touffes et abritez-les des fortes gelées en hiver, vous pourrez espérer les voir repartir au printemps suivant.

muflier vivace, muflier nain

Maladies et ennemis éventuels

Le Muflier est une annuelle bien vigoureuse, il est toutefois fréquemment sujet à l’oïdium, un feutrage blanc qui apparaît sur le feuillage. Arrosez au pied de la plante en évitant de mouiller le feuillage et découvrez nos solutions pour lutter contre l’oïdium de manière préventive.

En fin d’été, il peut être infesté par les pucerons : traitez avec de l’eau savonneuse.

L’excès d’humidité fera pourrir la plante ; veillez à maintenir un bon drainage.

Le muflier est assez sensible à la rouille qui laisse des pustules oranges ou brunes sur les feuilles : supprimez les parties atteintes et pulvérisez des décoctions de prêle ou de purin d’ortie.

Les limaces sont également très friandes du jeune feuillage ; inspirez-vous de nos conseils pour lutter contre les attaques de gastéropodes.

Multiplication

Le Muflier se multiplie très facilement mais rarement fidèlement par semis spontanés. Les semis sous-abri sont faciles (lisez plus haut « quand et comment bien semer les graines de muflier »). Si vous avez récolté et conservé les graines de mufliers sur vos fleurs séchées, vous pourrez les semer l’année suivante, sinon faites votre choix dans notre collection unique de graines annuelles de mufliers. Attention, ces graines sont aussi fines que de la poussière, à peine visibles à l’œil nu !

Faire une bouture de Gueule de loup

Les boutures de gueule de loup sont également possibles à la fin de l’été : prélevez des tiges de 15 cm environ et plantez-les en godets dans un mélange de terreau sableux. Maintenez-les à la lumière à 20-25 °C. Repiquez au printemps suivant après les gelées.

Associer les mufliers au jardin

Le Muflier ou Gueule de loup est une plante annuelle lumineuse qui s’impose dans tous les jardins naturels  et sauvages, et les jardins de campagne. Familier des jardins de nos grands-mères, il est incontournable dans un jardin de cottage et de senteur. Il donne en l’espace d’une saison un charme souvent désuet aux scènes d’été.

Selon les variétés, il apportera, la touche fraîche et romantique blanche ou rose ou exubérante dans des associations multicolores. Il s’associe facilement avec de nombreuses annuelles, des vivaces à floraison estivale et des vivaces des cottages.

Au cœur d’un massif coloré, mélangez les mufliers à grandes fleurs aux annuelles comme les nigelles de Damas, Cosmos, pavots de Californie ou chrysanthèmes nains ou à des vivaces hautes en couleurs comme les dahlias, coréopsis, des cannas ou encore des échinacées pour des floraisons jusqu’aux premières gelées.

Dans un mixed-border foisonnant, il se marie avec bonheur aux coléus, aux agastaches, giroflées, lin vivace ou aux linaires, des plantes toutes aussi faciles à réussir.

Dans un jardin de senteur, entourez-le de dianthus plumarius, de marjolaine, et de giroflées quarantaine.

Ses épis chargés de fleurs émergeront gracieusement entre des vivaces buissonnantes comme les géranium vivaces, les knautias, le fenouil et les asters. Tempérez les coloris des variétés les plus vives en les associant aux feuillages gris des armoises, euphorbes, des eryngium, d’un Thymus hirsutus, d’un Allium senescens subsp. montanum et à d’autres plantes annuelles aux teintes pastel comme les penstemons, les tabacs, les alysses odorants, les scabieuses, les gauras, les angelonia ou les osteospermum blancs.

Dans un jardin romantique, alliez le muflier à des clématites ou à des rosiers, ils apporteront de la légèreté.

Il se mêlera entre les pierres d’une rocaille aux santolines et à des graminées ornementales et légères comme le Stipa tenuifolia et le Miscanthus.

En potée, associez les mufliers nains à des pétunias, diascias, des surfinias ou des zinnias.

Ressources utiles

Articles connexes


Blog

Des fleurs au potager ? 7 plantes indispensables

Des fleurs au potager ? Lorsqu’on évoque les associations, on pense spontanément : "les poireaux qui...
Lire la suite +

Blog

Les nouvelles graines de fleurs sont là !

Je vais vous livrer une anecdote que Pascal n'a pas mentionnée dans ma notice biographique...
Lire la suite +

conseil

18 fleurs comestibles

Lire la suite +

plantation

Plantes Annuelles: comment les planter et les soigner

Lire la suite +

plantation

Semis de graines annuelles : comment bien le réussir, en pleine terre ou en caissette

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire