Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Lysimaque : planter, entretenir et multiplier

Les lysimaques en quelques mots

  • Les lysimaques sont des vivaces herbacées de milieux humides qui apprécient les situations ensoleillées.
  • Très florifères, elles fleurissent durablement en jaune, en blanc ou en pourpre durant tout l’été.
  • Les lysimaques sont très lumineuses grâce à leurs fleurs et/ou à leur feuillage.
  • De hauteur et de port variés, il existe aussi bien des lysimaques couvre-sol que des lysimaques dressées pour illuminer un fond de massif.
  • Faciles de culture et vigoureuses, elles conviennent aux débutants.

Le mot de notre experte

Quand on parle de Lysimaque, on pense à ces fleurs jaunes étoilées portées par des grandes tiges dressées. Celles-ci sont idéales pour illuminer un fond de massif grâce à leurs abondantes et lumineuses fleurs jaunes. Mais les lysimaques sont beaucoup plus variées qu’on le pense. Il existe des lysimaques au port tapissant tandis que d’autres possèdent des fleurs en épis blancs ou pourpre. Les coloris de leur feuillage sont également diversifiés comme le feuillage argenté de la lysimaque éphémère ou encore le feuillage coloré à l’automne de la lysimaque barystachys. Ainsi, chaque style de jardin peut trouver la lysimaque qu’il lui convient. L’important est de les installer sur un terrain frais voire humide toute l’année car elles ne supportent pas la sécheresse.

Vigoureuses et faciles de culture, la culture des lysimaques est accessible même aux débutants. Une seule précaution à prendre : bien choisir votre espèce car certaines d’entre elles peuvent être envahissantes. Nous sommes là pour vous y aider !

Lysimachia

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Lysimachia sp.

Famille : Primulaceae

Noms communs : lysimaque, herbe aux écus, plante aux écus d’or, lysimaque jaune

Floraison : de mai à août

Hauteur : de 5 cm à 1,20 mètre

Exposition : soleil ou parfois mi-ombre

Sol : riche et surtout toujours frais voire humide. Tous les pH selon espèces.

Rusticité : -7°C à -30°C

Les lysimaques (lysimachia en latin) sont des vivaces herbacées rustiques de la famille des primulacées. Toutes apprécient particulièrement les milieux frais voire humides.

L’origine du nom lysimaque est incertaine mais probablement grecque. Celui-ci évoquerait le nom d’un roi ou d’un médecin durant la haute antiquité.

Les anglais appellent la lysimaque jaune yellow loosestrife, ce qui signifie la salicaire jaune. En effet, on ne peut nier la ressemblance de certaines de ces espèces de milieux humides. Certaines possèdent des tiges dressées très florifères, l’une jaune, la lysimaque commune et l’autre rose, la salicaire.

Lysimaque commune

Originaires des régions tempérées de l’hémisphère nord, Europe et Asie majoritairement, elles sont très rustiques. Leur rusticité varie de -7°C à -30°C. Avec plus de 150 espèces de lysimaques différentes, elles présentent une grande diversité de fleurs, de couleurs, de port et de feuilles.

Les lysimaques existent au port dressé, en touffe ou au port rampant avec des fleurs blanches, jaunes ou roses. Elles fleurissent entre juin et septembre. On retient la floraison blanche de la lysimaque de Chine tandis que la lysimaque Beaujolais fleurit couleur lie-de-vin. Les fleurs peuvent être de forme étoilée, solitaires ou regroupées en verticilles, en épis ou en grappes. Leurs fleurs sont appréciées des insectes pollinisateurs comme les papillons ou autres butineurs. Les plus grandes lysimaques mesurent jusqu’à 1,20 mètre comme la lysimaque commune. Les plus petites lysimaques sont inférieures à 10 cm de haut avec un port tapissant comme Lysimachia nummularia appelée également Herbe aux écus. Les plus grandes espèces conviennent parfaitement pour créer un fond de massif lumineux alors que les espèces tapissantes forment un couvre-sol idéal des terrains humides. Les espèces au port dressé peuvent également être utilisées en bouquets fleuris.

Lysimachia punctata

Lysimaque ponctuée

Les feuillages des lysimaques sont caducs ou persistants, opposés ou verticillés selon les espèces. Les feuilles sont de forme et de taille très variées. Elles sont vert tendre, dorées, argentées, panachées ou pourpre. La lysimaque éphémère ou lysimaque à feuilles de saule est sans doute l’une des plus ornementales avec son feuillage argenté et ses fleurs blanches.

Elles apprécient toutes les sols riches et surtout constamment frais voire humides. Elles apprécient particulièrement les bords de bassin, les lisières de sous-bois ou les prairies humides. Concernant le pH du sol, elles tolèrent presque tous les pH et même les terres de bruyères.

Utilisée comme plante ornementale dans les jardins, elle convient aussi bien aux jardins naturels, qu’aux jardins paysagers ou contemporains.

Faciles de culture, certaines lysimaques peuvent cependant devenir envahissantes. Elles développent une souche rhizomateuse qui s’agrandit rapidement et qu’il est difficile à retirer. D’ailleurs, la lysimaque ponctuée, Lysimachia punctata, s’est tellement bien développée en France qu’elle est considérée comme naturalisée.

Quant à  la lysimaque commune, Lysimachia vulgare, très envahissante, est déclarée invasive dans certains pays.

Les espèces botaniques de lysimaques

  • Lysimaque commune, la grande lysimaque ou chasse-bosse, Lysimachia vulgaris

Cette espèce botanique est sans doute la plus adéquate pour les jardins naturels et les bords de bassin. Vigoureuse et à croissance rapide, elle va très vite coloniser l’espace, créer un effet de masse très intéressant et stabiliser les berges d’un bassin. Elle fleurit jaune vif sur le premier tiers de ses grandes tiges dressées. Ses petites fleurs sont en forme de coupe. Chaque fleur mesure seulement 2 cm de large mais leur floraison est longue et abondante. Cette espèce est particulièrement envahissante. Lors de sa plantation, il est conseillé d’utiliser une barrière anti-rhizome (film de polypropylène épais et résistant) pour limiter son développement.

Cette vivace robuste se reconnait par ses bouquets de fleurs jaune vif réunis en étages successifs. Peu exigeante, elle supporte toutes les expositions du moment que le sol reste frais toute l’année. Tout comme la lysimaque commune, cette espèce drageonne beaucoup dans les sols lourds et humides.

Nos variétés préférées de lysimaques

Lysimachia punctata Alexander - Lysimaque panachée

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité 70 cm

Vivace et robuste, la Lysimachia punctata 'Alexander' possède un feuillage vert clair panaché de blanc rosé.

Lysimachia clethroïdes - Lysimaque de chine

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité 70 cm

Cette lysimaque de Chine rustique au-delà de -15°C est très appréciée pour ses fleurs blanches en épis recourbés.

Lysimachia fortunei - Lysimaque

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité 80 cm

Cette vivace robuste séduit par ses délicates inflorescences blanches dressées au dessus du feuillage. Son feuillage se colore en rouge-orangé en automne.

Lysimachia nummularia Goldilocks - Herbe aux écus

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité 8 cm

La Lysimachia nummularia Goldilocks également appelée Herbe aux écus charme par son feuillage fin de couleur doré. Tapissante, elle est idéale en couvre-sol aussi bien en pleine terre qu'en pot.

Lysimaque pourpre - Lysimachia atropurpurea Beaujolais

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité 80 cm

La lysimachia atropurpurea 'Beaujolais' se différencie par ses fleurs en épis couleur lie-de-vin. Elles apparaissent au-dessus d'un feuillage vert-gris qui devient pourpre à l'automne.

Plantation des lysimaques

Quand planter des lysimaques ?

Plantez vos lysimaques de préférence en automne ou au printemps. En automne, vos pieds ont le temps de s’installer durant la période hivernale : cette période étant plus humide, elle est plus favorable à l’implantation de vos lysimaques.

Où planter des lysimaques ?

Les lysimaques se plantent de préférence au soleil mêmes si certaines variétés acceptent la mi-ombre. Elles se plantent en lisière de sous-bois, au bord des bassins, en prairie humide ou dans un massif frais et ensoleillé.

Elles apprécient un sol riche toujours frais voire humide. Si votre terrain est plutôt sec, vos lysimaques seront plus petites et ramassées. Elles supportent les sols humifères à argileux même lourds. Elles tolèrent un sol à pH neutre à légèrement acide ou basique.

Rustiques de -7°C à -25°C selon les variétés, elles peuvent être plantées presque partout en France.

Elle convient aussi bien aux jardins contemporains, qu’aux jardins naturels ou anglais.

Plantation des lysimaques en pleine terre

Selon l’envergure des lysimaques choisies, plantez 3 à 5 pieds au m².

  1. Pour les lysimaques en motte, immergez les mottes durant la préparation du terrain.
  2. Creusez un trou de 3 fois la taille de votre motte ou de 5 fois la taille de votre rhizome.
  3. Certaines lysimaques peuvent être envahissantes surtout en bord de bassin où l’humidité est constante toute l’année. Pour éviter cela, veillez à placer une barrière anti-rhizome.
  4. Si votre terrain est pauvre, mélangez votre terre de jardin à 50% de compost ou du terreau.
  5. Placez votre motte au niveau du sol ou placez vos rhizomes à 25 cm de profondeur.
  6. Comblez avec votre mélange de terre.
  7. Arrosez abondamment.
  8. Paillez votre pied pour limiter les arrosages et maintenir le sol frais plus longtemps.

Arrosez les premières années de plantation.

Planter des lysimaques en pot

Vu que les lysimaques aiment les terrains riches, frais voire humides, préparez un substrat riche qui retient bien l’eau. Pour cela, choisissez un terreau pour plantes fleuries auquel vous ajoutez quelques poignées de sable. En faible proportion le sable permet une bonne capacité de rétention en eau.

Choisissez un pot suffisamment grand pour que vos rhizomes soient placés dans un trou à 25 cm de profondeur. Les lysimaques croissent rapidement pour en occuper tout le pot.

Durant les premières années de reprise, veillez à bien arroser. Puis, arrosez uniquement pour maintenir le sol bien frais voire humide toute l’année. Le sol ne doit pas sécher entre chaque arrosage.

Lysimaque de chine

Plantée au soleil ou à mi-ombre, dans un sol riche, frais à humide, la lysimaque de Chine est une plante facile qui croisse régulièrement.

Entretien de vos lysimaques

Faciles de culture, les lysimaques demandent peu d’entretien et sont peu sensibles aux maladies. Elles peuvent très bien être cultivées par les jardiniers débutants.

Lysimaque pourpre

Lysimachia-atropurpurea-Beaujolais

A la sortie de l’hiver, commencez par rabattre à ras toutes les tiges sèches de lysimaques si elles sont encore en place. Les nouvelles pousses de l’année peuvent alors pousser tranquillement. Les limaces peuvent s’attaquer aux jeunes pousses. Prévenez-leur attaques. Pour en savoir plus : les 7 façons efficaces de lutter contre les limaces.

A la reprise de végétation au printemps, apportez du compost en surface pour nourrir votre pied. Pour les lysimaques au port dressé, si vous trouvez que vos tiges sont trop hautes ou pas assez fournies, il est possible de les pincer afin de réduire leur hauteur et favoriser la ramification des tiges.

Au fur et à mesure de la floraison, retirez les fleurs fanées ou couper les tiges défleuries à ras. Cela évite à la plante d’utiliser son énergie à produire des graines plutôt qu’à fleurir. En évitant la formation des graines, vous évitez également à la plante de se ressemer naturellement et de vous retrouver avec des nouveaux pieds partout dans votre jardin.

En été, arrosez et paillez le pied de vos lysimaques pour maintenir un sol bien frais. Le maintien de l’humidité est indispensable à des belles floraisons. Pailler permet de limiter les arrosages. Le sol ne doit jamais sécher entre deux arrosages car les lysimaques ne supportent pas la sécheresse.

En hiver, taillez à ras les lysimaques caduques lorsqu’elles ont perdu tout intérêt ornemental. Il s’agit d’une taille qui a lieu entre janvier et mars.

Pour maintenir la vigueur de votre pied, divisez le rhizome en plusieurs éclats tous les 5 à 6 ans. Pour les pieds très vigoureux, contenez votre pied en retirant les parties envahissantes à l’aide d’une bêche.

Entretenir votre lysimaque en pot

Pour entretenir une lysimaque en pot, voici les soins supplémentaires à apporter :

  • Rempotez tous les ans au début du printemps avec du terreau pour plantes fleuries.
  • D’avril à la fin de la floraison, apportez de l’engrais liquide pour plantes fleuries en même temps que vos arrosages.
  • Arrosez de manière à ce que la terre ne sèche jamais totalement.
  • Paillez votre pot pour maintenir l’humidité le plus longtemps possible et réduire vos arrosages.

Multiplication de vos lysimaques

Diviser les lysimaques

Même si le bouturage et le semis fonctionnent pour multiplier les lysimaques, la division a l’avantage d’être plus rapide et permet d’obtenir la même variété que le pied mère. La division est possible si votre pied est bien développé. Elle se déroule au printemps ou à l’automne.

Pour réaliser une division de la lysimaque, suivez les étapes suivantes.

  1. A la fourche bêche, extraire entièrement le rhizome de lysimaque.
  2. A la bêche, diviser le rhizome en plusieurs éclats.
  3. Planter chaque éclat à environ 25 cm de profondeur dans un trou 5 fois plus large que la taille du rhizome.
  4. Comblez le trou avec votre terre de jardin mélangée à 50% de compost ou terreau.
  5. Arrosez abondamment.
  6. Paillez pour conserver l’humidité du sol et limiter les arrosages.

Semer des lysimaques

Le semis est possible mais peut être très long. Procédez comme suit :

  1. Semez sur du terreau de semis entre février et juillet.
  2. Maintenez le terreau humide avec un arrosage continu, conservez une humidité atmosphérique grâce à un sac plastique placé par-dessus. La température doit être maintenue entre 18°C et 25°C. La germination varie entre 1 et 4 mois.
  3. Lorsque les plants sont assez grands pour des pots de 8 cm de diamètre, repiquez-les.
  4. Acclimatez vos jeunes plants aux conditions extérieures à la mi-ombre lorsque les températures sont clémentes.
  5. Plantez au soleil ou à la mi-ombre dans un sol riche, souple et frais.

Bon à savoir : les lysimaques vendues en graines sont parfois des cultivars à courte durée de vie (1 à 2 ans). On les cultive presque comme des annuelles.

Association avec les lysimaques

Fréquemment nous plantons les lysimaques à la mi-ombre afin de leur assurer une fraîcheur constante. Créez un massif mi-ombre avec les lysimaques, associez-les avec les alchémilles, les hostas, les astilbes, les aruncus ou les fougères.

Associer les lysimaques

Associer la lysimachia punctata avec de bas en haut dans le massif : l’Astilbe simplicifolia Darwin’s Snow Sprite (première photo à droite), l‘Hosta Pau’ls Glory  (deuxième photo à droite) puis les épis blancs de l’Aruncus dioicus sylvestris (troisième photo à droite) et le feuillage pourpre du Berberis thunbergii atropurpurea.

En situation ensoleillée, les lysimaques s’harmonisent avec la rhubarbe, l’angélique officinale, les pavots d’Orient et les digitales.

Pour les berges d’un bassin, les lysimaques se marient à merveilles avec les plantes de terrains humides : les salicaires, les guimauves, les reines des prés, les filipendules, les primevères à étage, les prêles, les géraniums comme le géranium psilostémon ou même un arbuste comme le saule crevette ‘Hakuro Nishiki’.

Quant aux lysimaques à port tapissant comme la lysimachia nummularia goldilocks, elles créent un couvre-sol idéal dans une rocaille fraîche ou en bords de bassin. En pot, créez une composition florale graphique avec des annuelles comme les lobélias bleus, les mauves et les violets des pétunias ou le feuillage pourpre des ipomées.

association avec les lysimaques

Le feuillage doré et tapissant de Lysimachia nummularia goldilocks avec les fleurs bleues de lobélias (Lobelia Hot Royal Blue) et le feuillage pourpre d’Ipomoea Illusion Midnight.

Le saviez-vous ?

Les lysimaques sont également connues pour leur usage médicinal et tinctorial.

La lysimaque commune également appelée la grande lysimaque (Lysimachia vulgaris) est réputée pour ses propriétés vulnéraires et astringentes. Cela lui valut le nom de chasse-bosse. Quant aux fleurs jaunes des lysimaques, elles sont utilisées pour obtenir une teinture jaune alors que leurs racines permettent d’obtenir une teinture brune.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire