Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Lupin : semis, plantation et entretien

Le Lupin en quelques mots

  • Le lupin est un classique de nos jardins, l’emblème des jardins anglais
  • Il est spectaculaire avec ses grands épis dressés couverts de fleurs colorées
  • De mai à août, sa floraison majestueuse rose, blanche, rouge, bleue violette ou jaune impressionne !
  • Annuel ou vivace, sa culture est facile en sol frais, non calcaire au soleil ou à mi-ombre et il ne demande pas d’entretien
  • Il structure et apporte de la verticalité aux massifs, aux bordures, aux rocailles, aux potées et aux bouquets

Le mot de notre experte

Bien connu pour ses graines comestibles que l’on grignote à l’apéro, le Lupin ou lupinus est aussi une plante annuelle ou vivace, remarquable par son impressionnante floraison de la fin du printemps au milieu de l’été.

Le Lupin est une légumineuse à manger autant qu’à admirer pour son aspect ornemental dans nos jardins !

Avec ses opulents épis de fleurs dressés très colorées, le Lupin est emblématique des jardins anglais, des jardins romantiques et naturels dans lesquels il introduit des accents verticaux et des points de focalisation en fond de massif, en bordures ou en pots ou jardinières près de la maison.

C’est un grand classique, une valeur sûre des massifs sans entretien.

lupinus

Il constitue également un excellent engrais vert !

Il existe des lupins vivaces rustiques dans toutes nos régions et de simples lupins annuels, comme le lupin blanc (cultivé essentiellement pour l’alimentation) dont les semis sont des plus faciles à réaliser.

Ils sont vraiment faciles à réussir en terre ordinaire, même argileuse et forment rapidement des touffes florifères au soleil ou mi-ombre.

Découvrez nos collections de lupins, des plantes voluptueuses et sans soucis, faciles à planter, à semer et à entretenir, à la portée de tous les jardiniers !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Lupinus

Famille : Fabacées, Légumineuses

Nom(s) commun(s) : Lupin des jardins, Lupin en arbre

Floraison : de juin à août

Hauteur : 0,45 à 1,20 m

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol : Tous, bien drainés

Rusticité : -15°C-20°C selon les variétés

Le Lupin ou Lupinus est une plante vivace, arbustive ou annuelle suivant l’espèce, appartenant à la grande famille des Fabacées appelée autrefois, Papilionacées ou Légumineuses tout comme la Glycine, le Genêt ou le pois de senteur.  Le genre Lupinus regroupe près de 200 espèces originaires des prairies sèches, collines, les bois clairs, bandes côtières, falaises ou berges des cours d’eau du pourtour de la Méditerranée, d’Afrique du Nord et de l’ensemble de l’Amérique.

Si Lupinus polyphyllus, le lupin vivace des jardins est l’espèce la plus courante, il existe de nombreux hybrides vivaces, notamment les lupinus x russellii ou hybrides de Russell obtenus par le croisement de Lupinus polyphyllus, et de Lupinus hartwegii ou lupin velu, une espèce annuelle.

Les variétés appartenant au groupe des hybrides de Russell sont très répandues dans nos jardins à l’instar de ‘Le Chandelier’, ‘La Châtelaine‘ ou encore ‘La Demoiselle’ qui sont les cultivars les plus connus. On rencontre parfois le Lupinus arboreus ou lupin arborescent qui est un arbuste pouvant atteindre 2 m de haut et le Lupinus nanus ‘Pixie Delight’ le lupin nain, haut de 50 cm seulement.

Certaines espèces annuelles comme Lupinus alba, le lupin blanc, Lupinus luteus, le lupin jaune et le Lupinus cruckshanksii (ou mutabilis) aux couleurs changeantes, regroupées sous le nom de ‘lupins doux’ sont utilisées à des fins alimentaires ou fourragères en raison de leurs graines très riches en protéines. Elles peuvent être toutefois aussi cultivées comme plantes ornementales.

lupin annuel

Lupinus luteus – illustration botanique

A partir d’une puissante racine pivotante qui s’enracine en profondeur, le Lupin forme une touffe érigée, buissonnante et vigoureuse, au port plus ou moins compact dont la hauteur varie de 45 cm en fleur pour autant de largeur à 1,50 m environ. La taille varie selon les variétés mais la plupart des lupins offrent une taille moyenne et n’excèdent pas 90 cm de hauteur.

Si leur croissance est rapide, les espèces vivaces sont éphémères et leur durée de vie est brève, de 3 à 5 ans environ, mais elles se ressèment facilement.

Le Lupin forme vite un buisson dense au feuillage opulent très graphique. Les feuilles caduques principalement basales sont palmées, découpées en rosettes de cinq à 12 folioles lancéolées à spatulées rayonnants d’un même pétiole. Mesurant de 1 à 6 cm de long, elles sont vert franc à vert argenté et souvent couvertes de poils soyeux au revers.

La floraison tape-à-l’œil des lupins ne passe jamais inaperçue.

De cette touffe de feuilles profondément découpées jaillissent, de la fin du printemps au milieu de l’été, avec parfois une remontée en septembre, les longs épis dressés si caractéristiques portés par une épaisse tige florale.

Les petites fleurs de 1 à 2 cm de long sont réunies autour de cette hampe en grappes compactes atteignant parfois 60 cm de longueur. Avec leurs pétales soudés et leur forme asymétrique, les fleurs du lupin ressemblent à celles des pois.

Les boutons floraux éclosent successivement du bas vers le sommet de l’épi, ce qui prolonge la beauté de cette floraison impressionnante mais malheureusement aussi éphémère que celle des delphiniums.

Durant la première année de floraison, la plante a tendance à produire des épis d’une régularité disciplinée, alors qu’elle exhibera de nombreuses flèches de taille variée les années suivantes.

Ces cônes plantureux densément garnis de fleurs de pois arborent des coloris éclatants et variés de rose carminé, de rouge, de lilas, de bleu, d’orange, pourpre ou encore de blanc. Certaines fleurs bicolores, notamment chez les lupins changeants, associent le blanc à une autre couleur.

Ces hautes inflorescences remarquablement colorées parfois très odorantes, répandent un délicat parfum poivré proche de celui de la glycine et du pois de senteur.

lupinus

Feuillage palmé et très décoratif / fleurs, toujours spectaculaires / gousses renfermant les futures graines

Très mellifères, elles attirent quantité d’insectes butineurs et pollinisateurs tout au long de la saison.

Les fleurs de lupins sont très jolies dans des bouquets de fleurs fraîches d’esprit champêtre et romantique.

Une fois fanées, les fleurs de lupins se muent en gousses renfermant des graines pouvant aller jusqu’à 14 cm de diamètre, qui se ressèment volontiers. Les graines des lupins des jardins renferment des alcaloïdes amers toxiques tandis que celles des lupins annuels dits « doux » sont cultivées pour leur très faible teneur en alcaloïdes. On consomme notamment depuis l’Antiquité, en apéritif, les grosses graines de lupin jaune saumurées à la manière des olives.

Facile de culture, rustique jusqu’à -15°C pour les espèces vivaces, le lupin apprécie une exposition ensoleillée ou mi-ombragée avec un sol riche en humus, profond, restant frais pendant la belle saison et surtout non calcaire, car il déteste ça tout comme les excès d’humidité en hiver.

lupinus

Le Lupin qu’il soit vivace ou annuel est une valeur sûre pour les massifs de vivaces, une pièce maîtresse des jardins anglais. Il s’intègre à merveille dans des jardins naturels pour composer des décors aussi exubérants qu’éphémères.

Avec son port colonnaire, il est précieux pour introduire de la verticalité en fond de massif, dans les plate-bande ou même en pot près de la maison.

Le Lupin est également cultivé comme engrais vert car ses racines libèrent de l’azote ce qui enrichit les sols pauvres au fil des années. Aujourd’hui, les graines des lupins alimentaires, riches en protéines, sont transformées pour être consommées en farine, n’oublions pas que c’est une légumineuse !

Principales espèces et variétés

Les variétés de lupins les plus répandues sont les hybrides vivaces de Russell  qui se déclinent dans presque tous les coloris, comme ‘Le Chandelier’, ‘La Châtelaine’ ou encore ‘La Demoiselle’. On trouve également les lupins de la série « Gallery » qui regroupe des hybrides très trapus, vigoureux et remarquablement florifères, faciles à intégrer dans les massifs et les pots.

En dehors de ces lupins rustiques, on trouve de nombreuses autres espèces, notamment les lupins annuels comme Lupinus cruckshanksii  et le Lupin velu (Lupinus Hartwegii).

Les lupins vivaces les plus populaires

Lupin La Chatelaine rose

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité 90 cm

Il exhibe des fleurs bicolores sont roses et blanches. A planter en groupe ou en isolé dans les bordures de massifs de vivaces et plates-bandes fleuries. Indispensable dans un jardin romantique !

Lupin La Demoiselle (Noble Maiden) blanc

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité 90 cm

Une bonne vivace de très bonne rusticité qui s'étend sans agressivité. A installer dans les bordures de massifs de vivaces et plates-bandes fleuries

Lupin Le Chandelier jaune

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité 90 cm

Ce cultivar très florifère est une valeur sûre ! Il forme de superbes touffes aux feuilles profondément divisées, surmontées de grands épis jaunes dans les massifs sans entretien.

Lupin Le Gentilhomme (The Governor) bleu

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité 90 cm

Un cultivar bien buissonnant et rustique, incontournable dans les massifs et bordures des jardins bleus.

 

Nos lupins vivaces préférés

Lupin West Country Manhattan Lights

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité 80 cm

Une exclusivité ! Un lupin hybride qui apporte de la gaieté dans les rocailles et bordures.

Lupin Mon Chateau (My Castle) rouge

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité 90 cm

Un cultivar d'exception au coloris éclatant dans un dégradé de rose carminé, de rouge et de pourpre. Ses hautes inflorescences surplombent majestueusement les massifs de fleurs.

Lupin Gallery Yellow

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité 60 cm

Il fait partie d'une série d'hybrides très trapus, rustiques, et remarquablement florifères, résistants aussi aux maladies. Un coloris d'une incontestable gaieté.

Lupin Gallery Pink

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité 60 cm

Ce Lupin possède un joli feuillage argenté qui éclaire les zones ombrées. Ses grands épis roses feront sensation en bordures de massifs de vivaces et dans les plates-bandes fleuries.

Autre variété intéressante

Lupin arboreus en godet de 9 cm

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité 200 cm

Voici un lupin arbustif qui peut atteindre 2 m de haut. Ce lupin en arbre forme un imposant buisson aux fleurs jaune pâle.

Nos graines de lupins annuels préférées

Graines de Lupin annuel Avalune Red-White - Lupinus hartwegii

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité 40 cm

Une nouveauté pour les bordures et les potées fleuries! De croissance rapide, trapue, elle fleurit en courts épis bicolores rouge et blanc.

Graines de Lupin annuel Avalune Lilac - Lupinus hartwegii

Période de floraison Mai à Oct.

Hauteur à maturité 40 cm

Ce lupin fleurit très longuement. C’est une variété annuelle naine à la floraison bicolore très originale parfaite en jardinières.

Plantation

Où planter les Lupins ?

Parfaitement rustique jusqu’à -15-20°C, le Lupin vivace supporte les hivers froids et se plaît un peu partout en France. Le lupin est plutôt une plante de climat frais.

Annuel ou vivace, c’est une plante de culture facile qui préfère les expositions ensoleillées indispensables pour une belle floraison. Il tolérera une ombre légère dans les régions du sud.

Si les lupins poussent bien dans toute bonne terre de jardin bien drainée, même ingrate, ils préfèrent les  terres riches, neutres à tendance acides, restant fraîches pendant la belle saison et surtout dépourvues de calcaire. Ils tolèrent même les terres argileuses si elles sont suffisamment fertiles. Ils s’accommoderont d’un sol pauvre mais seront moins luxuriants.

Les besoins culturaux de certains lupins diffèrent. C’est le cas du Lupinus arboreus qui préférera une terre légère, drainante, même sèche.

Tous les lupins ont une sainte horreur des sols humides et mal drainés en hiver.

Le lupin a une belle emprise au sol, en plus, sa racine pivotante n’aime pas les transplantations. Offrez-lui un emplacement à la hauteur de son ample développement : sa croissance est rapide et il occupera souvent jusqu’à 75 cm de large à maturité. Il ne doit pas être concurrencé, entourez-le de plantes qui ont peu d’emprise au sol.

Le lupin arborescent forme une touffe de près de 2 m d’envergure. Un site bien dégagé, à l’abri des vents forts qui risqueraient d’écourter la floraison, encouragera par conséquent la plante à donner toute sa hauteur.

De nature vagabonde, le lupin se ressème naturellement lorsque les conditions lui conviennent.

Les lupins constituent toujours des points focaux intéressants dans un jardin. Plantés en groupe, ils structurent l’espace et apportent verticalité, relief et ampleur dans les jardins naturels, dans les milieux ou fonds des grands massifs de vivaces herbacées, le long d’un mur ou sur un talus surélevé.

Ils permettent de structurer les massifs un peu plats, de donner du relief à un mixed-border.

Les variétés basses s’insèrent plus facilement en bordure et en pot sur une terrasse au soleil.

Quand planter le lupin vivace ?

Les godets de lupins vivaces se plantent de préférence au printemps après les dernières gelées, de mars à mai ou à l’automne de septembre à novembre.

Comment planter le lupin vivace ?

En pleine terre 

Une plantation en groupe est souvent privilégiée : prévoyez 1 à 4 pieds par m2 pour composer de belles masses colorées. Le lupin est également impressionnant seul au milieu de la pelouse.

  • Creusez un trou 2 à 3 fois le volume du godet
  • Bêchez bien le sol en profondeur
  • Ajoutez du sable de rivière, des billes d’argile OU des graviers au fond du trou
  • Rebouchez avec 1/3 de terre de jardin, 1/3 de compost bien décomposé et 1/3 de terreau
  • Plantez le collet au niveau du sol
    Tassez et arrosez copieusement à l’eau de pluie
  • Apportez un paillis  organique ou minéral

Comment planter un lupin en pot 

Les variétés les moins imposantes  de Lupin supportent bien d’être plantées en pot à condition de rempoter tous les deux ans dans un pot une fois et demi plus grand que le précédent, car les racines du Lupin ont tendance au chignonnage, c’est-à-dire à s’enrouler dans le pot.

Plantez le lupin dans un mélange à la fois riche et très drainant pour éviter que l’humidité ne stagne aux racines.

  • Dans pot de 50 cm de diamètre minimum, étalez une bonne couche drainante de graviers ou de billes d’argile
  • Plantez dans un mélange légèrement sableux de terreau
  • Arrosez régulièrement
  • Paillez le pied
lupinus

Lupins en situation avec des oenothères, des rosiers et des pivoines (photo PAP)

Quand et comment semer le lupin annuel

En pleine terre

Les graines de Lupin annuel sont des plus faciles à semer. Ne commencez vos semis qu’une fois le sol bien réchauffé, directement en place en avril-mai. La floraison n’interviendra alors que l’année suivante.

  • Semez en « poquet » de 3 graines de lupins par trou à 5 ou 6 mm de profondeur, en respectant un espacement de 20 à 30 cm
  • Gardez la terre humide pendant la germination
  • Les semis lèvent au bout de 18 à 25 jours
  • Ne gardez que les plants les plus forts

Sous-abri

Il est également possible de semer vos graines de lupins sous-abri à l’automne.

  • Dans des godets, semez par 3 graines
  • Recouvrez les graines de quelques millimètres de terreau
  • Maintenez à la lumière et au chaud
  • Au printemps, installez les plants dans des pots ou au jardin sans trop les serrer car chaque plant va vite prendre de l’ampleur

Entretien, taille et soins

Peu exigeant, le Lupin nécessite peu de soins. Il est assez gourmand en eau : durant la période de végétation, faites des arrosages réguliers pour encourager la floraison, privilégiez l’eau de pluie, le lupin déteste le calcaire.

Une fois bien installé le Lupin supportera quelques épisodes de sécheresse. N’arrosez alors qu’en cas de fortes chaleurs ou de sécheresse prolongée.

Arrosez vos lupins en pot pendant l’été au moins une fois par semaine Rempotez tous les deux ans dans un pot plus grand.

Maintenez le sol frais pendant la belle saison pour favoriser la floraison :   un paillage maintenant la fraîcheur est conseillé.

Avant l’hiver, dans les régions froides, paillez la souche au niveau du pied.

En terrain pauvre, faites des apports de compost en mars et à l’automne, pour le voir fleurir à profusion.

Supprimez les fleurs fanées, vous favorisez une remontée en automne.

Rabattez les hampes florales des lupins vivaces dès qu’elles défleurissent, vous éviterez les semis spontanés qui peuvent épuiser la plante inutilement et écourter sa durée de vie. Gardez quelques graines pour perpétuer les touffes car les lupins ne vivent que 4 ou 5 ans.

Les touffes de Lupin perdent de la vigueur au fil des années et disparaissent vite (en 4-5 ans) : tous les deux ou trois ans, divisez les souches pour les rajeunir.

Quand et comment tailler les lupins

La taille se résume à un simple nettoyage de printemps. En mars, au démarrage de la végétation, rabattez le vieux feuillage de moitié pour favoriser la pousse de nouvelles pousses.

feuille lupin

Perles de pluie sur une feuille de lupin

Maladies et ennemis éventuels

Robuste, bien que de courte vie le Lupin a cependant quelques ennemis bien connus.

Au printemps, il faut impérativement protéger le jeune feuillage de la voracité des limaces. Prévoyez un traitement anti-limaces dès le mois de février et suivez nos conseils pour éloigner les gastéropodes.

Le puceron du lupin peut défigurer les plantes et entraîner la marbrure des feuilles : débarrassez-vous de ces nuisibles en pulvérisant de l’eau savonneuse.

A l’automne, le mildiou et l’oïdium attaquent parfois les feuilles des lupins vivaces, les poudrant d’un feutrage blanc. Pulvérisez en préventif de la bouillie bordelaise ou du purin d’ortie et de prêle et brûlez les parties malades. Découvrez notre fiche pour lutter contre la maladie du blanc.

Sans gravité, les taches foliaires rousses, brunes ou noires peuvent également altérer le feuillage. À titre préventif, faites des pulvérisations régulières de décoction de prêle. En cas d’atteinte, coupez les feuilles malades et brûlez-les.

En sol insuffisamment drainé, le lupin vivace redoutera l’humidité en hiver, responsable de la pourriture des racines.

Multiplication

Une fois bien installé, le Lupin n’aimera pas être dérangé aussi, la division est possible mais assez délicate. Vous pouvez effectuer des semis pour multiplier les touffes, sachant que le lupin se ressème généralement spontanément. Les semis sont longs et le coloris des floraisons obtenu sera aléatoire !

Suivez nos conseils plus haut pour bien semer les graines de lupins.

Division

La division des lupins est une bonne façon de renouveler vos plants. Ne divisez que les touffes matures d’au moins 3 ans.

  • En mars, avec une fourche-bêche déterrez la touffe sans endommager les racines fragiles
  • Séparez la touffe en plusieurs éclats comportant à la fois des racines et des pousses, aidez-vous éventuellement à l’aide d’une scie
  • Replantez immédiatement chaque nouveau pied

Associer les lupins au jardin

Avec ses flèches vibrantes d’énergie qui apportent grandeur, équilibre et couleur dans les massifs, le Lupin est facile à associer avec un grand nombre d’annuelles ou de vivaces à floraison estivale. Il s’impose dans tous les jardins naturels pour créer des tableaux aussi exubérants qu’éphémères.

Très structurantes, ses grappes majestueuses de fleurs sont des pièces maîtresses des jardins de cottage anglais et des massifs herbacés. Il est utile pour structurer des prairies naturalistes, précieux pour introduire des accents verticaux et des points de focalisation en fond de massif, dans les bordures ou les grandes potées près de la maison.

Sa présence permet d’équilibrer également les volumes dans des massifs foisonnants. Le port altier et les couleurs pures ou douces du lupin se prêtent à toutes les envies.

C’est également un incontournable des jardins blancs, roses ou des jardins bleus.

Le lupin vivace ou annuel est parfait pour jouer sur les contrastes ou les nuances dans des accords monochromes subtils ou des harmonies complémentaires rose/vert par exemple.

Dans une scène riche et romantique, sur fond de rosiers anciens, mélangez quelques touffes de lupins blancs ou pastel à des astrances, des digitales, des gauras et des lavandes.

Dans un tableau généreux où le rose prévaut, osez le rapprochement vibrant, d’un lupin rose avec des coquelourdes, des pivoines, des Pavots d’Orient, des pois de senteur vivaces.

associer le lupin

Un exemple d’association ton sur ton : Cornus controversa ‘Variegata’, Lupinus ‘La Demoiselle’, Miscanthus sinensis ‘Rigoletto’ (variété proche de ‘Morning Bright’ ou ‘Variegatus’) / Paysagiste Yvonne Innes – Credit photo Nicole et Patrick Mioulane /

Les inflorescences aplaties ou globuleuses des euphorbes, des achillées ou des aulx d’ornement se prêteront à des jeux de formes frappants aux côtés des épis élancés des lupins.

Pour couronner une prairie naturaliste, au milieu des touffes de lupins, plantez, en laissant assez de place à ces derniers, des Roses trémières, Digitales, Chardons-aux-ânes, Galégas, Bleuets, Véroniques, Marguerites, Cosmos.

Spectaculaire au fond d’un massif opulent aux côtés de Delphiniums, apportez-lui en contrepoint, des graminées légères aux formes douces ou linéaires et offrez-lui un arbre à perruque au feuillage pourpre pour toile de fond.

Pour donner souffle et originalité à des potées d’été, entourez-le lupin d’autres vivaces ou annuelles à floraison estivale ; campanules nains, Arum, verveines, géraniums vivaces, coréopsis, lobelias, pétunias ou sauges.

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 4 sur 5)
Laisser un commentaire