Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Lantana: plantation, bouture, entretien

Le Lantana en quelques mots

  • Le lantana est petit arbuste au port buissonnant qui fleurit du printemps jusqu’aux premières gelées voire presque toute l’année en climat très doux
  • Il offre une longue floraison en bouquets ronds rouge, jaune, rose ou encore lilas et blanc aux teintes changeant au fur et à mesure de leur épanouissement
  • Il résiste à la sécheresse estivale et certaines variétés sont capables d’affronter de courtes gelées
  • Il est peu exigeant sur la nature du sol et n’exige le plein soleil pour s’épanouir
  • En climat doux il s’épanouit en massif et sera cultivé en grands pots ou en jardinière partout ailleurs

Le mot de notre experte

Capable de fleurir presque toute l’année en climat très doux, le Lantana est un petit arbuste buissonnant très florifère qui offre une longue floraison en dégradés de tons vivement colorés jaunes orangés, roses ou mauves : une myriade d’ombelles chatoyantes portées par un feuillage aromatique et persistant à la faveur d’hivers cléments.

Le Lantana camara, espèce la plus courante, a donné naissance à de nombreux cultivars aux coloris faciles à assortir dans tous les jardins. Du Lantana orange au lantana jaune ou au lantana rose en passant par le lantana rampant, ils assurent un décor coloré et original de l’été à l’automne, en massifs ou en potées.

La plupart du temps très frileux, le Lantana ne peut être installé en pleine terre qu’en climat très doux, car il ne tolère que de faibles gelées. Partout ailleurs, il est cultivé en annuelle ou comme une plante d’orangerie en grands pots ou en jardinière.

Peu exigeant sur la nature du sol, résistant à la sécheresse et aux embruns, le Lantana réclame peu d’arrosage et n’exige que le plein soleil pour s’épanouir.

Comment procéder au bouturage d’un Lantana ou conduire un Lantana sur tige, découvrez tous nos conseils dans notre fiche consacrée à cet arbuste qui offre une des floraisons les plus lumineuses de l’été.

Lantana camara

Inflorescences de Lantana camara (photo Joaquim Aldes Gaspar)

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Lantana

Famille : Verbenaceae

Nom(s) commun(s) : Lantana, Lantanier, Mille fleurs

Floraison : d'avril-mai jusqu’à l’automne

Hauteur : 0,15 à 2 m

Exposition : Soleil

Sol : Tous, bien drainés

Rusticité : -5°C-11°C

Originaire des régions tropicales et subtropicales d’Amérique Centrale, d’Amérique du Sud et d’Afrique du Sud, le Lantana, également appelé Lantanier, Mille fleurs, ou Corbeille d’or est une vivace de la famille des verbénacées tout comme les verveines, considérée comme un sous-arbrisseau persistant en climat doux, poussant habituellement dans les forêts de pins, les friches ou les pâtures.

En Australie, le Lantana est devenu invasif et sa culture est désormais interdite. Le genre compte 150 espèces d’arbustes persistants ou de vivaces. L’espèce la plus courante et la plus populaire du genre est le Lantana camara qui a donné naissance à de nombreux cultivars intéressants et à une nouvelle série d’hybrides comme ‘Chapel Hill’. On rencontre parfois également le Lantana montevidensis qui est une forme rampante couvre-sol.

De ses origines tropicales, le Lantana a gardé une grande frilosité ; vivace sur la Côte d’Azur où il peut rester en pleine terre toute l’année, il est cultivé comme annuelle dans les autres régions. Cependant, il peut vivre très longtemps s’il est hiverné dans de bonnes conditions.

Il possède un port compact, buissonnant, parfois très étalé et une silhouette composée de multiples tiges quadrangulaires et souvent couvertes de poils courts épineux. Toutes les parties de la plante sont toxiques par ingestion. La hauteur varie selon les espèces et les cultivars. Si certaines espèces (Lantana montevidensis) ou les lantana camara de la série ‘Carpet’ présentent un port rampant et forment un coussin compact pouvant s’étendre jusqu’à 1m20 d’envergure, les formes les plus érigées dépasseront 1,80 m comme ‘Violet de Corse’. D’autres formeront un beau buisson plus large que haut ne dépassant pas 30 à 60 cm de hauteur.

Lantanier

Lantana camara – illustration botanique

Le feuillage, aromatique au froissement dégage des effluves corsés et épicés. Il persistera tout l’hiver en climat doux ou en serre. Il est composé de feuilles simples, ovales à lancéolées, finement ou grossièrement dentées et très nervurées, disposées par paires opposées ou par verticilles de trois le long des tiges.  Épaisses, un peu rugueuses et vernissées, elles sont plus étroites au sommet et mesurent de 2 à 10 cm. Vert vif à vert foncé, elles forment un écrin à la fois luxuriant et léger à sa fabuleuse floraison.

De juin à octobre, parfois jusqu’en décembre si le temps reste doux, le Lantana dévoile sa très longue floraison. Des nombreuses petites fleurs tubulaires à 5 lobes, serrées en larges ombelles terminales de 0,5 à 5 cm de diamètre, éclosent sans discontinuer, formant une myriade de bouquets ronds et chatoyants jaunes, lilas, blancs, mauves ou roses.

Chacune de ces inflorescences en boules changent au fur et à mesure de leur épanouissement, offrant d’attrayants dégradés de couleurs : chaque fleur s’ouvre claire puis vire au plus foncé, ou inversement, pâlit avec le temps, se déclinant du blanc au jaune tendre, du jaune d’or au vermillon, du rose saumon au rouge ou au violine ou du jaune orangé au crème, selon leur degré de maturité.

Certains bouquets font aussi alterner de petites fleurs bicolores rouge brique et jaune orangé (Lantana camara ‘Lucky Red Flame’) ou encore jaune ocre se teintant de rose violine (‘Lucky Rose Sunrise’). Toutes dévoilent un délicat petit cœur contrasté.

Ces fleurons nectarifères et mellifères exhalent un parfum légèrement citronné ou poivré qui attire de façon irrésistible les butineurs, papillons et abeilles.

Chez certains cultivars, la floraison laisse place à des fruits, des drupes rouges toxiques.

Habitué des climats arides, secs et pauvres, le Lantanier exige une situation très ensoleillée et bien abritée. Peu exigeant sur la nature du sol, tolérant à la sécheresse et aux embruns, il aime les terres légères et humifères bien drainées.

Exceptionnellement rustique, il ne pourra passer l’hiver dehors qu’en climat doux.  Dans les régions rudes, il sera cultivé comme une annuelle à remiser éventuellement en hiver pour le conserver, en pot ou en jardinière pour fleurir un rebord de fenêtre, un balcon ou une terrasse.

Lantanier

Fleurs, feuilles et fruits d’un Lantana camara (photo caligula1995 – Flickr)

Principales espèces et variétés

Dans nos jardins, l’espèce la plus représentée du genre est le Lantana camara qui a donné naissance à de nombreux cultivars intéressants et à des séries d’hybrides variables en port comme en rusticité. On rencontre ainsi des formes très compactes parfaites pour la culture en pot, des lantanas rampants ainsi que de nouvelles variétés sélectionnées pour leur rusticité comme les Lantana de la série ‘Sunshine’ (‘Chapel Hill Yellow’, ‘Chapel Hill Gold’ et ‘Sunny Side up’), qui contrairement aux variétés habituelles, ne sont pas uniquement réservées à nos climats les plus doux et sont résistantes à de courtes gelées de l’ordre de -10°C en sol drainé.

Les plus populaires

Lantana montevidensis Mauve - Lantanier rampant

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité
60 cm

Une espèce plutôt rampante, très florifère du printemps à l'automne, avec ses ombelles de fleurs mauves à coeur rouge. Il offre l'avantage, en plus de résister à la sécheresse estivale et d'affronter des gelées de l'ordre de -8/-10°C en sol drainé.

Nos préférées

Lantana camara Evita Red imp.

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité
40 cm

Une variété exclusive dotée d’une floraison flamboyante rouge et jaune. Superbe en pot en annuelle dans les régions froides ou en massif dans les autres régions.

Lantana camara Evita Rose

Période de floraison Juil. à Oct.

Hauteur à maturité
40 cm

On adore ses curieuses fleurs en boules bicolores, jaune ocre se teintant de rose violine. En climat doux, elle peut rester en pleine terre !

Lantana camara Evita White

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité
40 cm

Avec ses petites fleurs blanches au coeur jaune qui éclosent de manière continue de l'été aux premières gelées, il se glisse partout, en pot comme dans les massifs d’annuelles.

Lantana camara Evita Yellow

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
40 cm

Un Lantana dont la floraison ultra lumineuse enchantera vos potées d’été ! Bien protégé en situation abritée, il pourra passer l'hiver dehors en climat doux.

Lantana Calippo Tutti Frutti

Période de floraison Mai à Sept.

Hauteur à maturité
30 cm

Une belle variété annuelle à la floraison délicieusement acidulée. Superbe en pot, elle peut passer l'hiver dehors en climat doux.

Lantana camara Simon Lemon

Période de floraison Juil. à Oct.

Hauteur à maturité
40 cm

Une belle variété buissonnante portant de jolies fleurs en boules jaune citron qui fleurit manière continue de l'été aux premières gelées. A réserver en pleine terre aux climats doux, en potées partout ailleurs.

Collection de 5 Lantanas Camara rouge, jaune et blanc

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité
40 cm

Une collection incontournable de 5 Lantanas Camara rouge, jaune et blanc. Ils fleuriront de manière continue de l'été aux premières gelées.

Les plus rustiques

Lantana Chapel Hill Yellow

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité
60 cm

Enfin un Lantana rustique jusqu'à -10/-12°C! on peut le cultiver en pleine terre dans de nombreuses régions tempérées, moyennant une bonne protection hivernale.

Lantana Chapel Hill Gold

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité
60 cm

Une variété récente qui résistera à des gelées de l'ordre de -12°C, voire davantage, en sol drainé ! Il fait partie d'une série de cultivars américains originaux et très florifères !

Plantation du lantana

Où planter le Lantana ?

Le Lantana est une plante habituellement peu rustique qui ne tolère que des faibles gelées. Sur le littoral et dans les régions à hivers doux, il se cultive en vivace, ailleurs il est cultivé comme une plante annuelle.  C’est pourquoi, si vous craignez le gel dans votre région, préférez une plantation en pot à remiser l’hiver en véranda ou en serre tempérées (10 à 15°C) et à ressortir à la belle saison dès que les températures se radoucissent, en mai-juin, après les gelées.

Exceptionnellement résistant à la sécheresse estivale, à la pollution et aux embruns, il est en revanche facile à cultiver en pleine terre toute l’année dans les régions du sud de la France totalement épargnées par les fortes gelées.

Il existe cependant quelques nouvelles variétés exceptionnellement rustiques, comme les Lantana de la série ‘Sunshine’ (‘Chapel Hill Yellow’, ‘Chapel Hill Gold’) ou encore le Lantana montevidensis, qui résistent à de courtes gelées de l’ordre de -10°C en sol drainé et qui sont cultivables en pleine terre dans de certaines régions, moyennant un épais paillage hivernal. Après l’hiver, les lantanas rustiques peuvent mettre un peu de temps à se réveiller, si les températures ne sont pas descendues au-dessous de -10°C, la souche repartira, il faudra parfois attendre le mois de juin pour observer leur renaissance.

S’il tolère tout type de sol léger et bien drainé et s’accommode parfaitement en situation assez sèche, il fleurira toutefois mieux dans une terre assez fertile, profonde, humifère. Redoutant l’ombre, il exige le plein soleil pour s’épanouir et une situation abritée des vents froids.

Peu encombrant, le Lantana est une plante polyvalente qui s’adapte à tous les jardins et selon les espèces et variétés, à toutes les utilisations. Il sera planté en massifs dans les régions au climat doux, cultivé en pot partout ailleurs. C’est une bonne plante ornementale pour les terrasses et les balcons.

De croissance rapide, les plus grands lantanas peuvent s’élever en une saison jusqu’à 1,80 m de haut. Les variétés sélectionnées pour leur compacité sont idéales en jardinière, pot ou vasque. Les plus vigoureuses fleuriront un arrière-plan de massif, une bordure. Les espèces tapissantes comme Lantana montevidensis couvriront un talus, le pied d’un arbuste ou retomberont facilement au-dessus d’un mur. Ils sont faciles à former sur tige dans une grande potée.

Quand planter un Lantana ?

La plantation de nos Lantanas en godet ou en mini-mottes, se fait au printemps de mars à mai, après les dernières gelées. Pour qu’ils fleurissent dès le début de l’été, vous pouvez les pré-cultiver en pot dans un endroit tiède et lumineux pour accélérer leur développement.

Comment planter un Lantana ?

En pleine terre

Pour soutenir sa belle floraison, le Lantana apprécie un sol riche et bien drainé : incorporez un terreau léger à votre terre de jardin afin de l’enrichir et allégez au besoin avec un peu de sable grossier.

  • Creusez un trou deux à trois fois plus large que la motte
  • Étalez une couche drainante de gravier ou de billes d’argile
  • N’enterrez pas trop profondément la mini-motte
  • Rebouchez avec la terre de plantation enrichie et allégée
  • Tasser légèrement et arroser abondamment

 

Cultiver le Lantana en pot

C’est la plante idéale à cultiver en jardinière, vasque ou potée dans un bon terreau riche et drainant.

  • Dans un pot d’au moins 30 cm, étalez une bonne couche de drainage
  • Plantez dans mélange de terreau géranium et de sable
  • Arrosez régulièrement en saison chaude
Mille-fleurs mellifère

Les fleurs de Lantana sont mellifères (photo caligula1995 – Flickr)

Quand et comment semer des graines de Lantana ?

Les semis de graines de Lantana s’effectuent de février à juillet sous-abri.

Pour semer des lantanas :

  • Trempez les graines pendant 24 heures dans un verre d’eau tiède avant le semis
  • Semez les graines en terrine ou dans des pots remplis de terreau
  • N’enfoncez les graines qu’à 3 mm de profondeur
  • Installez les semis dans une mini- serre ou un endroit chaud à 20-25 ° C
  • Repiquez les plantules dans des pots de 8 cm
  • Quand ils ont encore forci, repiquez-les ensuite dans des pots plus grands
  • Arrosez modérément

Entretien, taille et soins du Lantana

En pleine terre

Ces petits arbustes persistants en climat doux sont peu contraignants.  Le Lantana résiste bien à la sécheresse et, hormis la première année de plantation, il réclame peu d’arrosages : n’arrosez que quand le feuillage se flétri sensiblement.

Dans les régions à hivers doux, protégez la souche d’un épais paillis de paille ou de feuilles mortes.

Dans les régions froides où le Lantana est traité comme une annuelle, arrachez les touffes à l’automne.

En pot

En été, arrosez 1 à 2 fois par semaine sans jamais laisser d’eau stagner dans la soucoupe et apportez un engrais liquide 2 fois par mois. Maintenez le substrat presque sec en hiver et stoppez les apports d’engrais.

Si vous voulez conserver cette vivace fragile à la façon d’une plante d’orangerie, remisez le pot aux premières gelées dans une véranda lumineuse ou une serre tempérée (10-15°C).  Protégez éventuellement les parties aériennes avec un voile d’hivernage. Vous pourrez le ressortir dès que les températures se seront réchauffées, en mai mais gare aux dernières gelées : sortez-le en l’habituant graduellement au plein soleil.

Rempotez au printemps.

Quand et comment tailler un Lantana ?

  • Durant l’été, supprimez au fur et à mesure les fleurs fanées pour encourager l’apparition de nouvelles.
  • Pincez (coupez les extrémités avec le doigt) les tiges au printemps pour favoriser la ramification
  • Supprimez les tiges compromettant la symétrie

Les plantes cultivées en serre nécessitent un rabattage sévère en février-mars pour relancer la croissance et supprimer les branches desséchées : rabattez au ¾ de leur longueur, à 1 ou 2 yeux chaque tige des lantanas en pot.

Comment tailler un Lantana en boule ?

Un Lantana peut conserver sa forme naturelle ou être conduit sur tige à partir d’un jeune plant d’une trentaine de centimètres de haut. Il montera à 2 m maximum en 5 ans environ, le temps de former son tronc.

  • Mettre dans un pot suffisamment large pour y placer un tuteur
  • Choisissez la tige la plus droite et la plus vigoureuse et enfoncer le tuteur à proximité
  • Sacrifiez les tiges secondaires à la base afin qu’il ne reste qu’une tige principale
  • Eliminez complètement les feuilles du bas
  • Puis attachez la tige au fur et à mesure de la croissance
  • Coupez régulièrement les ramifications latérales
  • Taillez régulièrement afin de former une belle boule au sommet
  • Coupez le bourgeon terminal pour stopper la pousse selon la hauteur souhaitée

Lantanier

Maladies et ennemis éventuels

Le Lantana est rarement parasité ou malade. En serre, il est surtout sensible aux mouches blanches (aleurodes) qui se concentrent au revers des feuilles. Faites des vaporisations d’eau savonneuse ou de purin d’ortie.

Des taches brunes sur les feuilles peuvent être causées par les araignées rouges : coupez et brûlez les parties atteintes, pulvérisez de l’eau sous les feuilles et sur les tiges puis, faites des pulvérisations régulières avec du purin d’ortie.

Quand et comment faire les boutures de Lantana ?

Si le semis est possible, le Lantana se multiplie plus facilement par bouturage en été.

Quand bouturer le Lantana ?

En fin d’été, en août-septembre, prélevez des tiges semi-aoûtées, c’est-à-dire au moment où elles se lignifient et se transforment du bois mou au bois dur.

Comment bouturer le Lantana ?

  • Prélevez des boutures sans fleurs, juste sous une feuille
  • Supprimez les feuilles du bas de la tige
  • Plantez dans des pots contenant un mélange humide de tourbe et de sable
  •  Placez les boutures à l’étouffée et à l’abri du gel en les couvrant d’un plastique transparent
  • Après 2 ou 3 semaines, découvrez les boutures et maintenez le substrat humide
  • Mettez en place au printemps suivant
  • Pincez les bourgeons terminaux pour que les plants s’étoffent
  • Arrosez bien la première année de plantation

Associer les lantanas au jardin

Avec ses boules de fleurs aux coloris vifs et originaux, le Lantana s’épanouit dans des jardins de tout style pour y apporter une touche exotique et toujours gaie. Il est parfait pour végétaliser un pré, une zone un peu sauvage du jardin ou fleurir un mixed-border foisonnant.

Dans un massif très drainé, il s’associera à des vivaces exotiques comme l’Hesperaloe parviflora et l’Epilobium canum, à des feuillages rouges ou teinté de violet comme celui d’une cordyline ou d’un canna qui se parera très vite de fleurs orange en accord parfait avec celles du lantana ou à d’autres petits arbustes à fleurs comme les Helianthemum, giroflées arbustives, lavandes, cistes, ou Salvia greigii. Il peut être planté en masse au pied d’un ricin à feuilles rougeâtres.

Associer le Lantanier

Une idée d’association exotique : Cordyline australis ‘Charly Boy’ (variété proche de ‘Sunrise’), Hesperaloe parviflora ‘Rubra’, Lantana camara ‘Lucky Rose Sunrise’, Salvia greiggii

On le retrouve souvent dans des associations contrastées jaune/bleu ou dans des camaïeux de roses pour des compositions romantiques ou pétillantes.

Dans une bordure, on fera se côtoyer les inflorescences  des Lantana jaunes avec les fleurs  bleues des d’agapanthes, des héliotropes du Pérou, des Ageratum, des lins vivaces, des aubriètes, campanules ou d’un Plumbago capensis.

Les variétés de Lantana roses seront du plus bel effet en bordure, devant un massif de Callistemons, de verveines hybrides ou de gauras.

Pour un tableau jaune soleil, il sera heureux dans une rocaille, sur un talus avec des giroflées, des Coreopsis, des hélénies, des grandes graminées panachées d’or, des laîches bronze ou des Pennisetum.

Ressources utiles

Articles connexes


plantation

Semis de graines annuelles : comment bien le réussir, en pleine terre ou en caissette

Lire la suite +

Blog

Plantes en pot et arrosage : gérer les grosses chaleurs pendant votre absence

Et bien ça y est ! Les robes et shorts sont de sortie, les vendeurs...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 4 sur 5)

Une réflexion au sujet de « Lantana: plantation, bouture, entretien »

Laisser un commentaire