Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
lantana : le protéger du froid en hiver
conseil

Lantana : comment l'hiverner ?

Nos conseils pour bien le protéger du froid

Le Lantana est un petit arbuste persistant en climat doux qui offre une longue floraison en bouquets ronds vivement colorés jaunes orangés, roses ou mauves. Il ne pourra passer l’hiver dehors qu’en climat très doux et sur le littoral. Dans les régions aux hivers rigoureux, il sera cultivé comme une annuelle à remiser éventuellement en hiver pour le conserver, en pot ou en jardinière pour fleurir un rebord de fenêtre, un balcon ou une terrasse.

Découvrez tous nos conseils pour bien le protéger du froid, que vous le cultiviez en pot ou qu’il soit planté en pleine terre.

Les différences de rusticité

Le Lantana est une plante habituellement peu rustique qui ne tolère que des faibles gelées. Il fleurit inlassablement tout l’été pour s’éteindre aux premières gelées. Dans les régions peu clémentes où il est cultivé comme une annuelle, les touffes seront arrachées à l’automne. A côté du Lantana Camara qui est l’espèce la plus représentée du genre, il existe cependant des nouvelles variétés qui en sont issues, exceptionnellement rustiques, comme les Lantana de la série « Sunshine » (‘Chapel Hill Yellow’, ‘Chapel Hill Gold’ et ‘Sunny Side up’) ou encore le Lantana montevidensis, qui résistent à de courtes gelées de l’ordre de -10/-12°C en sol très drainé. Elles ne sont pas uniquement réservées à nos climats les plus doux et vous pouvez par conséquent les cultiver en pleine terre dans certaines régions tempérées, moyennant une bonne protection hivernale.

D’une manière générale, les lantanas peuvent supporter des températures fraîches sur de courtes périodes, mais craignent le froid lorsqu’il s’installe dans la durée.

hiverner le lantana

→ à lire pour faire le point : « Plantes rustiques et rusticité »

Comment garder un Lantana l'hiver ?

La culture en pot permet d’hiverner les plantes et de les ressortir après les gelées. Si vous habitez une région où le gel est fréquent et féroce, préférez impérativement une plantation en pot. Vous pouvez, en rentrant votre lantana aux premières gelées, prolonger sa floraison durant l’automne et l’hiver. Abritez votre lantana à la façon d’une plante d’orangerie, hors-gel, dans une véranda lumineuse ou une serre tempérée à 10/15°C. Réduisez les arrosages (deux apports d’eau par mois suffisent) et arrêtez les apports d’engrais. En serre, il est sensible aux mouches blanches (aleurodes) observables au revers des feuilles : faites des vaporisations d’eau savonneuse ou de purin d’ortie. Vous le ressortirez à la belle saison dès que les températures se radoucissent, en mai-juin, après les gelées : sortez-le en l’habituant graduellement au plein soleil.

Si les températures ne descendent pas en dessous de -5/-8 C°, vous pouvez laisser votre lantana passer l’hiver à l’extérieur. Sachez qu’en pot, il sera plus vulnérable aux intempéries et au gel qu’un lantana en pleine terre : emmitouflez-le en emmaillotant le contenant avec du carton et de la toile de jute, puis couvrez les parties aérienne avec le voile d’hivernage. Au printemps, ôtez les protections.

La protection du Lantana planté à l'extérieur

Sur le littoral et dans les régions aux hivers doux où il se cultive en vivace, le Lantana pourra rester en terre. Par précaution, protégez la souche d’un épais paillis de paille ou de feuilles mortes. Enveloppez éventuellement les parties aériennes avec un voile d’hivernage. Dès que les températures deviennent plus douces et que les risques de gelées sont écartées, enlevez le voile d’hivernage.

Pour en savoir plus et réussir sa culture, n’hésitez pas à consulter notre fiche conseil : « Lantana : plantation, bouture, entretien »

Mon lantana semble avoir souffert du gel, que faire ?

Après l’hiver, un lantana resté en terre peut mettre un peu de temps à se réveiller. Si les températures ne sont pas descendues au-dessous de -10°C, la souche repartira. Pas de panique, il faudra parfois attendre le mois de juin pour le voir s’épanouir à nouveau.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire