Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Ipheion : planter, cultiver et associer

Les Ipheions en quelques mots

  • Faciles de culture, robuste, ces petits bulbes sont très florifères
  • Leurs petites fleurs étoilées et parfumées font partie des premières de l’année
  • Ils tolèrent aussi bien le plein soleil que la mi-ombre
  • Sans entretien, ils se naturalisent très facilement
  • Ils se cultivent en tapis fleuris comme en pot

Le mot de notre experte

L’ipheion uniflorum ou Tristagma uniflora également appelé Etoile de printemps est une jolie petite fleur à bulbe qui fleurit précocement (dès décembre en climat doux) et qui pousse partout, sans demander d’entretien. Ses fleurs étoilées et parfumées de couleur bleu, blanc à mauve, comptent parmi les toutes premières de l’année et éclairent les zones ombrées du jardin en hiver. Des Ipheions uniflores bleus ‘Wisley Blue’ et ‘Rolf Fiedler’ aux blancs ‘White Star’ et ‘Albert Castillo’, ces petits bulbes de printemps peu coûteux et faciles à naturaliser, forment au fil des ans, des tapis très florifères dans des pelouses et prairies ou de grands massifs entre des vivaces, au pied des arbustes, en rocaille, au soleil comme à l’ombre d’un sous-bois clair. Les feuilles de l’Ipheion également appelé « Ail des Incas », semblables à de l’herbe tendre, sont comestibles et parfument les salades de leur senteur alliacée. Discret mais lumineux, l’Ipheion apporte une touche de fraîcheur au jardin comme en potées composées aux côtés d’autres bulbes printaniers comme les narcisses, jonquilles, anémones des bois, jacinthes, tulipes botaniques…Blanc pur, mauve rosé ou bleu cobalt, choisissez l’Ipheion qui vous convient dans notre collection pour réaliser de belles jardinières printanières ou fleurir le jardin de la fin de l’hiver à la fin du printemps.

Botanique

Fiche d'identité

Nom(s) latin(s) : Ipheion uniflorum, Tristagma uniflorum, Triteleia uniflora

Famille : Alliacées/Liliacées

Nom(s) commun(s) : Ipheion uniflore, Étoile du printemps

Floraison : De décembre à mai en climat doux

Hauteur : De 0,10 à 20 cm

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol: Argileux, caillouteux, calcaire

Rusticité : au-delà de -15°C

Les Ipheions uniflorum (parce qu’ils portent une fleur unique) appelés aussi Tristagma uniflora ou Etoiles de printemps sont d’adorables petites vivaces bulbeuses de la famille des Alliacées/Liliacées, comme l’ail et l’oignon; une parenté qui se révèle par l’odeur alliacée que dégagent les feuilles quand on les froisse. Ces plantes sud-américaines poussent naturellement dans les prairies et rocailles d’altitude d’Argentine. De ces origines montagnardes, les Ipheions ont conservé un côté rustique et peu contraignant. Ils s’acclimatent partout et supportent dans nos régions, sur une courte période, des températures de -10° jusqu’à -15 °C. Sous leurs allures délicates, les Ipheions sont de robustes bulbeuses faciles à cultiver, indifférentes à la chaleur comme à la sécheresse.

De leurs origines montagnardes, les Ipheions ont conservé une belle rusticité

Le genre comprend dix espèces dont la plus répandue est l’Ipheion uniflorum qui porte des fleurs bleu lavande pâle. On distingue aujourd’hui de l’espèce type, différents cultivars aux couleurs plus variées ; soutenues comme Ipheion Uniflorum ‘Charlotte Bishop’, à la floraison mauve rosé, ‘Froyle Mill’ aux fleurs pourpre, ‘Wisley bleu’, bleu lilas. ‘White Star‘ et ‘Alberto Castillo’ se distinguent par leurs fleurs blanches.

Les Ipheions présentent un port tapissant et bas formant de beaux couvre-sol florifères au point de se montrer parfois envahissants. En deux à trois saisons, le bulbe central initialement planté, produit des bulbilles ou caïeux qui se multiplient rapidement et pour longtemps en sol bien drainé. Cette petite bulbeuse se ressème parfois spontanément mais surtout se naturalise facilement sur les talus, dans les rocailles ou les bordures. Ils peuvent rester en terre et refleurissent fidèlement chaque printemps, année après année. Une division des touffes tous les 5 ans permettra de conserver une belle vigueur à la plante.

Ipheion ‘White Star’ – Ipheion uniflorum ‘Rolf Fiedler’

On apprécie les Ipheions pour leur très précoce et très longue floraison printanière qui éclaire les zones ombrées de votre jardin en hiver. Celle-ci s’échelonne sans discontinuer 2 à 3 bons mois, de février-mars à mai, dès le mois de décembre dans les régions à climat doux, l’apogée se situant en mars et avril. Chaque bulbe produit plusieurs tiges florales bien dressées et graciles, hautes de 10 à 30 cm. En fin d’hiver, en même temps que celle des premiers crocus, les petites fleurs en forme d’étoiles solitaires ou réunies par deux, de 1 à 4 cm de diamètre apparaissent. Le cœur noir, enfoncé contraste avec des étamines jaunes.

Regardant vers le ciel, elles se composent de 6 pétales (tépales) plus ou moins pointus, dont la taille et la couleur allant du blanc au bleu pâle ou au lilas, varient selon les variétés. Certains Ipheions uniflorum portent de grandes fleurs étoilées blanc pur, d’autres comme ‘Wisley Blue’, bleu lilas, ‘Rolf Fiedler’, de petites étoiles rondes d’un bleu cobalt très vif, plus rarement une floraison mauve-rosé ou rose violine. Certaines sont striées de nervures médianes plus soutenues, d’autres offrent de jolis dégradés de bleu. Toutes exhalent un parfum sucré de miel.

Le bulbe produit dès la fin de l’été une touffe dense de feuilles retombantes semblables à de l’herbe tendre. En automne, les Ipheions développent un feuillage caduc, graminiforme. En été, les feuilles jaunissent, puis disparaissent : la plante entre en période de dormance. Les feuilles linéaires, rubanées vert ou vert bleuté, longues de 20 à 30 cm, dégagent un parfum alliacé lorsqu’on les froisse, d’où le surnom d’ail des Incas donné à l’Ipheion et, sont comestibles.

Les Ipheions uniflorum sont des plantes à bulbes vigoureuses qui poussent partout aussi bien au soleil que dans les zones semi-ombragées. Faciles à cultiver, ils acceptent à peu près tous les types de sols même un peu secs ou calcaires à condition qu’ils soient bien drainés et légers. Ils aiment les étés chauds et secs, détestent les terres lourdes, humides et détrempées en hiver.

Ils se plaisent dans de nombreuses situations et composent des scènes délicates et fraîches Pour un bel effet décoratif et spectaculaire, plantez-les en masse, par groupe d’une cinquantaine de bulbes, en tapis fleuri, en couvre-sol au pied d’arbres caducs à floraison printanière, en bordure d’allée, en rocaille, en jardin de gravier, le long des murs ou dispersés dans la pelouse.

Les Etoiles de printemps se prêtent également très bien à la culture en jardinières printanières. Les petits bulbes d’Ipheion se glissent partout entre des plantes déjà en place et prospèrent auprès d’une quantité d’autres bulbes printaniers précoces et faciles à vivre comme les Crocus, des Cyclamens, les Narcisses, les Muscaris, les Jacinthes et les Tulipes botaniques hâtives. Les Hellébores et les Euphorbes sont également de bonnes compagnes.

Espèces et variétés

Le genre comprend dix espèces dont la plus cultivée est l’Ipheion uniflorum qui porte des fleurs bleu lavande pâle. On distingue aujourd’hui de l’espèce type, différents cultivars aux coloris variés allant du blanc pur au mauve (‘Charlotte Bishop’), au pourpre comme chez ‘Froyle Mill’ ou au bleu lilas (‘Wisley bleu’). ‘White Star’ et ‘Alberto Castillo’ se distinguent par leurs fleurs blanches.

Les plus populaires

Ipheion Rolf Fiedler

Période de floraison Fév. à Mai, Nov. à Déc.

Hauteur à maturité 15 cm

Une magnifique floraison en étoiles rondes bleu vif.

Ipheion uniflorum Charlotte Bishop

Période de floraison Fév. à Mai

Hauteur à maturité 15 cm

Une variété d'obtention récente, intéressante pour la couleur mauve-rose de ses fleurs étoilées.

Nos préférées

Ipheion uniflorum Wisley Blue

Période de floraison Fév. à Mai

Hauteur à maturité 15 cm

C'est la variété d'Ipheion la plus connue !

Ipheion uniflorum White Star

Période de floraison Mars à Mai

Hauteur à maturité 15 cm

Un Ipheion idéal dans un jardin blanc.

Autre variété intéressante

Ipheion uniflorum Jessie

Période de floraison Fév. à Mai, Nov. à Déc.

Hauteur à maturité 15 cm

On aime la couleur bleu intense et vif de ses fleurs.

 

Plantation

Quand planter l’Ipheion uniflorum ?

Plantez ces petits bulbes à l’automne,idéalement en septembre ou en octobre, en pleine terre comme en pots.

Où planter ces bulbes à fleurs étoilées ?

Peu exigeants sur la nature du sol et sur l’exposition, les Ipheions forment rapidement des tapis fleuris. Ils se glissent partout, entre des plantes déjà en place et se propageront naturellement. Ils formeront de splendides effets de masse dans des pelouses et prairies ou de grands massifs, entre des vivaces et à l’avant des arbustes, en rocaille, le long des murs, au soleil comme à l’ombre d’un sous-bois. Ils se plantent en sol ordinaire, assez fertile, frais mais surtout bien drainé : ils n’apprécient guère les excès d’eau. Certains supportent même les terres sèches en été.  Moyennement rustiques, (-10 °C -15°C), dans les régions à hiver rude, paillez le sol pour les protéger.

Ils composent aussi de belles potées fleuries sur une fenêtre ou une terrasse. Ils prospèrent auprès d’une quantité d’autres bulbes printaniers précoces et faciles à vivre comme les Crocus, les Narcisses, les Muscaris, les Jacinthes ou encore les Tulipes hâtives.

Les Ipheions forment rapidement des tapis fleuris

Comment planter ?

Plantez sans lésiner sur la quantité, les Ipheions se plantent en nombre, dans un sol bien drainé pour prévenir le pourrissement des bulbes, en groupe d’au moins 50 bulbes pour obtenir un maxi effet décoratif. Ils peuvent rester en terre et refleurissent fidèlement chaque printemps, année après année. Grâce à leur floraison précoce et leur petit prix, ces bulbes naturalisés sont parfaits pour créer des tapis colorés et florifères tôt au printemps dans les jardins.

  • Ameublir la terre en profondeur
  • Améliorer le drainage si nécessaire avec un apport de gravier mélangé à la terre ou disposé en lit sous les bulbes
  • Planter à 8-10 cm de profondeur, pointe du bulbe vers le haut
  • Espacer les bulbes de 5 cm
  • Recouvrir les bulbes de deux fois la hauteur de terre
  • Arroser modérément en cas de sécheresse du sol
  • Protégez-les des limaces et des escargots qui raffolent des jeunes pousses

Culture en pot des Ipheions

Privilégiez un emplacement ensoleillé sur la terrasse ou le balcon. Vous pourrez également les planter en pot l’année de l’achat pour ensuite les installer en pleine terre.

  • Etalez une couche de billes d’argile au fond du pot en terre pour un drainage parfait
  • Remplissez le pot d’un mélange de terre de jardin, de terreau et de pouzzolane
  • Plantez serré (une dizaine de bulbes par pot), en évitant que les bulbes se touchent, et recouvrez de deux fois la hauteur de terre
  • Arrosez une à deux fois par semaine en période de croissance
  • Stoppez complètement les arrosages pendant la période de dormance
  • Apportez un engrais liquide une fois par mois

Entretien et soins

Les Ipheions sont des plantes faciles qui ne nécessitent pas de soins.  Aucune taille n’est nécessaire. Dans les régions froides, prévoyez un paillis protecteur en hiver ou préférez une plantation en pot. Arrosez une à deux fois par semaine en période de croissance mais, cessez complètement les arrosages pendant la période de dormance estivale, n’arrosez qu’en cas de sécheresse prolongée.

Evitez de couper le feuillage avant son jaunissement naturel, pour favoriser la phase de régénération du bulbe, gage de belle floraison l’année suivante.

Pour les plantes en pot, arrosez une à deux fois par semaine et apportez un engrais liquide une fois par mois si nécessaire. Protégez-les des limaces et des escargots friands des pousses tendres. Après 5 ans, vous pourrez diviser les touffes trop compactes et replanter les caïeux issus des bulbes initialement plantés, vous étendrez ainsi la surface couverte et favoriserez la vigueur des fleurs.

Multiplication

La levée des graines d’Ipheion est longue et aléatoire ; un plant issu de semis mettra 3 années avant de fleurir. Nous conseillons davantage la division, très simple à faire.

Division des touffes

Après 4-5 ans, vous pouvez diviser les touffes. Procédez en juin et jusqu’en début d’automne lorsque les feuilles jaunissent, c’est la meilleure période.

  • Déterrez la touffe avec une fourche-bêche
  • Séparez délicatement les parties à la main
  • Replantez les touffes prélevées immédiatement
  • Arrosez un peu

Division des bulbilles

Lorsque le feuillage jaunit, vous pouvez diviser les bulbilles ou caïeux d’Ipheion.

  • Soulevez la touffe avec une fourche-bêche
  • Séparez délicatement les bulbilles autour du bulbe mère à la main ou avec un petit couteau
  • Replantez-les immédiatement en pleine terre ou en pot
  • Arrosez un peu

 

Associer

Avec leur floraison lumineuse, les Ipheions éclairent les zones ombrées de votre jardin en hiver. Ils se plaisent dans de nombreuses situations et se propagent doucement mais sûrement dans les jardins d’inspiration naturelle sans jardiniers ou les jardins de week-end, en tapis fleuri, en sous-bois clair au pied d’arbres caducs, éparpillés dans la pelouse, pour habiller une bordure d’allée ou une rocaille ensoleillée ou encore en pot sur une terrasse ou un balcon. Polyvalents, ils s’associent à une multitude de plantes demandant comme lui peu de soins et d’entretien.

Plantés en nombre, ces mini bulbes composent des tapis très florifères bleus, blancs ou même mauves aux côtés d’autres bulbes printaniers à naturaliser comme les Narcisses, Jonquilles, Muscaris, les Perce-neige, les Tulipes botaniques, Jacinthes des bois, Iris reticulata, Erythrones.  Choisissez, pour les accompagner, des Anémones des forêts qui fleurissent un peu plus tard. Les Hellébores, les Cyclamens Coum, qui fleurissent en même temps que les Ipheions sont également de bonnes compagnes, Pulmonaires et Euphorbes seront superbes associées à ces petits bulbes de printemps. Des vivaces comme les violettes, les lamiers, les Vinca Minor ou encore le Muguet, prendront le relais des bulbes de printemps un peu disgracieux après floraison.

Les Ipheions forment de magnifiques scènes fraîches blanc/bleu empreintes de délicatesse au cœur du printemps. Tous se prêtent à la culture en pots sur une fenêtre ou un balcon mélangés à des Pensées, petits Narcisses, Crocus, Myosotis ou primevères.

Muscari ‘Valerie-Finnis’ – Ipheion ‘Alberto-Castillo’

 

Questions souvent posées par les jardiniers

Le feuillage de mon Ipheion jaunit est-ce normal ?

Oui, après avoir bien fleurit tout le printemps, l’été l’Ipheion entre dans une période de dormance estivale. Les feuilles se mettent alors à jaunir. Même si vous trouvez que cela donne un aspect un peu disgracieux à vos massifs, ne coupez le feuillage que lorsque celui-ci est fané, pour laisser au bulbe le temps de reconstituer ses réserves.

J’ai planté des bulbes d’Ipheion à l’automne et rien n’a poussé au printemps, pourquoi ?

Si les Ipheions sont peu exigeants sur la nature du sol, ils exigent en revanche, une terre bien drainée et légère: ils n'apprécient guère les excès d'eau, surtout en hiver. Ils aiment les étés chauds et secs détestent les terres lourdes, humides et détrempées. Pour prévenir le pourrissement des bulbes, responsable de leur mort prématurée, veillez lors de la plantation, à apporter à votre terre un mélange bien filtrant en y mélangeant du terreau, de la tourbe et du pouzzolane.

Pour aller plus loin

Découvrez notre large gamme d’ipheions dans notre pépinière en ligne

Articles connexes


Blog

Fleurir votre Jardin en hiver

Le jardin en hiver n’est pas nécessairement synonyme de touffes sèches, de terre nue et...
Lire la suite +

Blog

Camaïeu de fleurs bleues de printemps.

Si une couleur de fleur peut être associée à une saison, pour le printemps c'est...
Lire la suite +

Blog

Bulbes et récup' pour des fleurs avant l'heure

Voilà, ça a recommencé, je me suis impatientée. Vous connaissez ça, je suppose, vous aussi...
Lire la suite +

Blog

Petits bulbes, grand effet !

Ce sont les plus faciles, les plus diversifiés et toujours les premiers à fleurir...
Lire la suite +

Blog

10 astuces pour jardiner sans trop dépenser

En bonne mère de famille, jardiner sans trop dépenser fait partie de mes habitudes. Mais...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(3 votes, moyenne: 4 sur 5)
Laisser un commentaire