Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

If, Taxus baccata : planter, entretenir

L'If en quelques mots

  • L’If est le conifère idéal pour former des topiaires et des haies structurées.  Il est idéal dans un jardin à la française
  • On apprécie son feuillage dense et persistant, vert foncé
  • Il pousse lentement mais a une grande longévité
  • C’est une plante solide, robuste, très facile à cultiver
  • Les pieds femelles portent des arilles rouges très décoratives.

Le mot de notre Experte

L’If est un superbe conifère au feuillage vert sombre, dense et persistant, et à la silhouette généralement érigée et conique. C’est une plante solide et qui peut vivre très longtemps ! Le plus connu est le Taxus baccata, l’If commun, mais il existe un grand nombre de variétés, qui se distinguent par leur forme et leurs couleurs. L’If est également un arbre à forte valeur symbolique, représentant la mort et l’immortalité, pour cette raison il a souvent été planté dans les cimetières ou à proximité des églises.

Suivant les variétés, l’If peut prendre des silhouettes très diverses : fastigié et très haut, couvre-sol étalé, arbuste de taille moyenne et dense… D’autant plus que la façon dont on le taille permet aussi de varier les formes : en colonne, en pyramide, en cube, en haie, en nuage… Il offre de nombreuses possibilités !

Facile à cultiver, l’If s’accommode du soleil comme de l’ombre dense, des sols acides comme des substrats calcaires, les vents forts ne lui font pas peur, pas plus que la pollution atmosphérique… Bref, il est à l’aise à peu près partout ! En plus de ces avantages, l’If supporte parfaitement la taille. Il est idéal pour former des topiaires, dans un jardin à la française, ou pour constituer des haies denses et persistantes. Son seul défaut est peut-être de pousser lentement… mais cela permet d’intervenir moins souvent pour le tailler !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Taxus baccata

Famille : Taxaceae

Nom commun : If commun

Floraison : au début du printemps (avril), mais peu décorative.

Hauteur : jusqu’à 20 m

Exposition : soleil, ombre ou mi-ombre

Sol : frais, drainant, acide ou calcaire

Rusticité : entre – 15 et – 20 °C

Les Ifs sont des conifères arborescents ou arbustifs à feuillage persistant, vert sombre. Ils sont souvent utilisés en art topiaire, car ils supportent très bien la taille. Le plus connu et le plus répandu est le Taxus baccata, d’où son surnom d’If commun. Il est originaire principalement d’Europe et d’Afrique du Nord. On peut d’ailleurs le rencontrer dans les forêts en France, à l’état sauvage. Il existe neuf espèces botaniques d’If, et plus de 400 variétés horticoles, souvent issues de Taxus baccata ou de Taxus cuspidata. L’If est un conifère à part : contrairement à la majorité d’entre eux, il ne produit ni de cônes, ni de résine !

Le Taxus baccata a donné son nom à la famille botanique des Taxacées, qui rassemble 31 espèces réparties dans cinq genres. Le nom d’espèce baccata signifie « portant des baies », par allusion aux arilles rouges (bien que ce ne soient pas des baies au sens botanique !). Le nom Taxus a donné naissance au mot latin taxicum : « poison », car toutes les parties de la plante, à l’exception des arilles, sont toxiques.

Planche botanique représentant le Taxus baccata, ou If commun

Taxus baccata : Illustration botanique

S’il est vrai qu’il pousse très lentement, l’If a par contre une longévité exceptionnelle, comme en témoigne l’If de Fortingall, en Ecosse, dont l’âge est estimé à plus de 2 000 ans !

L’If est également un arbre très symbolique, souvent lié à d’anciennes croyances druidiques ou païennes. Il représente à la fois la mort et l’immortalité, celle-ci étant illustrée par son caractère persistant et sa grande longévité. L’If a d’ailleurs souvent été planté dans les cimetières et à proximité des églises.

Il n’est pas rare que le tronc des vieux Ifs devienne creux avec le temps. D’ailleurs, les deux Ifs de La Haye-de-Routot, dans l’Eure, abritent une chapelle et un oratoire. Et, près de Dinan, l’If d’Yvignac-la-Tour a accueilli en 2018 dans son tronc un concert, avec 28 chanteurs !

Le tronc tortueux et les racines de vieux Ifs

Avec le temps, le tronc des Ifs devient plus ou moins tortueux, et peut se creuser. Une allée d’Ifs vers Whorlton, en Angleterre, un vieil If au tronc creux, et un If dont les racines courent sur un rocher (photos :  Mick Garratt – Jonathan Kington – Marco Schmidt)

Les Ifs ont généralement un port conique, pyramidal, et ils peuvent atteindre jusqu’à 20 mètres de hauteur au maximum. Ils ont naturellement une très belle silhouette, avec de nombreuses branches, constituées d’une multitude de petites feuilles, ce qui donne un effet dense et touffu. Ils ont également l’avantage d’être ramifiés dès la base. Leur écorce est brun rougeâtre, et se desquame en petites écailles.

Les variétés offrent une grande diversité de formes : certaines sont très hautes, fastigiées, tandis que d’autres sont rampantes. Ainsi, le Taxus baccata ‘Repandens’ forme un couvre-sol qui n’excède pas 60 cm de hauteur !

L’If possède un superbe feuillage vert foncé, dense, constitué de feuilles linéaires, étroites et aplaties, qui mesurent deux à trois centimètres de long. Elles sont souples et ne piquent pas ! Elles sont insérées en spirale sur la tige, mais donnent l’impression de se placer sur deux rangs, de chaque côté. Ces feuilles persistent au moins six ou sept ans sur l’arbre, et se renouvellent progressivement. Elles ne sont pas parfumées et ne renferment pas de résine !

Les feuilles de l’If ont généralement une belle couleur vert foncé au-dessus, et sont plus claires au revers, mais il existe aussi des variétés à feuilles jaunes, comme le Taxus baccata ‘Semperaurea’ !

Le feuillage de différentes variétés d'Ifs

Le feuillage du Taxus baccata, et des variétés ‘Fastigiata Aurea’ et ‘Ivory Tower’ (photo Denolf)

Les Ifs fleurissent au début du printemps, vers le mois d’avril, mais leurs fleurs sont assez insignifiantes, discrètes. Ils sont dioïques : il existe donc des plants mâles et des plants femelles (un caractère rare pour un conifère !). Les premiers portent des fleurs mâles, de couleur jaune et disposées en grappes en dessous des rameaux. Ils libèrent du pollen. Les plants femelles, eux, portent des fleurs vertes, entourées d’écailles imbriquées, et placées sur les rameaux. Ce sont eux qui porteront les arilles rouges et les graines. La pollinisation (transport du pollen vers les fleurs femelles) se fait par le vent.

L’If possède un système racinaire densément ramifié, avec un grand nombre de radicelles. En général, ses racines sont profondes et étendues.

L’If est l’un des seuls conifères à ne pas produire de cônes ligneux (fruits secs renfermant les graines entre leurs écailles). A la place de ces cônes, les pieds femelles donnent des arilles rouges, oblongues et charnues, très décoratives. Elles arrivent généralement à maturité en septembre-octobre. Bien qu’elles ressemblent à des baies, il ne s’agit pas d’un fruit à proprement parlé. Chaque arille entoure une unique graine, très toxique. Les arilles sont appréciées des oiseaux (et notamment des grives !), qui ne digèrent pas les graines, et ne sont donc pas atteints par leur toxicité. Ils peuvent ainsi les disséminer intactes, et permettre à l’If de se ressemer dans la nature.

L’If est la plante idéale pour former des sculptures et topiaires : il pousse lentement (et nécessite donc des tailles moins fréquentes), il est ramifié dès la base, possède un feuillage dense et persistant, et il peut facilement reformer des feuilles et branches sur le vieux bois. Il supporte donc sans soucis les tailles mêmes sévères !

L’If est reconnu pour son bois de qualité, qui est très dur, mais possède en même temps une relative souplesse. Il a une belle couleur rouge orangé au centre, et brun clair en périphérie. Il est utilisé depuis la préhistoire (armes, arcs, flèches, objets divers…), et de nos jours, reste encore très apprécié des ébénistes, luthiers et sculpteurs.

Fleurs, arilles et graines du Taxus baccata

Les fleurs de l’If, ses fruits, et ses graines (photo Didier Descouens – Museum de Toulouse)

Les principales variétés d'Ifs

Les variétés les plus populaires

Taxus baccata 40/50cm en pot de 3L - If commun

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
10.00 m

C’est l’espèce-type, l’If classique tel qu’on le trouve dans la nature. Il a une belle forme érigée et conique, avec un superbe feuillage vert sombre. Ses qualités lui ont valu d’être primé Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Taxus baccata Repandens - If commun

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
55 cm

Il s’agit d’un If rampant, qui pousse lentement et forme avec le temps un coussin étalé aux feuilles vert foncé. Utilisez-le pour couvrir un talus ou pour former une haie basse. Il a été primé Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Taxus baccata Fastigiata Robusta - If commun fastigié

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
3.00 m

On apprécie ce Taxus pour son port particulièrement érigé, colonnaire. Il n’a pas besoin d’être beaucoup taillé pour conserver une belle forme très droite. Pour le mettre vraiment en valeur, vous pouvez le planter en isolé. Il apportera structure et verticalité dans votre jardin.

Nos variétés préférées

Taxus baccata Semperaurea - If commun doré.

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
2.75 m

Cet if forme un buisson touffu, de taille moyenne, et porte un superbe feuillage jaune doré durant toute l’année. N’hésitez pas à l’installer à mi-ombre, pour faire ressortir davantage sa teinte lumineuse.

Taxus media Densiformis - If hybride

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
1.00 m

Il s’agit d’un If au port très dense et étalé, pas très haut. Vous pouvez l’utiliser pour former une haie basse ou des topiaires par exemple sphériques, ou encore l’intégrer dans une rocaille. Il pousse plus rapidement que les autres variétés.

Les autres variétés à découvrir

Taxus baccata Ivory Tower - If colonnaire panaché

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
3.00 m

Le Taxus baccata ‘Ivory Tower’ forme une colonne très étroite, bien verticale, constituée d’un ravissant feuillage panaché. De plus, les jeunes pousses prennent en été des couleurs jaunes, ce qui donne un beau dégradé avec le feuillage plus ancien, vert tendre.

Taxus x media Hicksii - If hybride

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
2.50 m

Il s’agit d’une variété compacte, bien touffue et dense, au feuillage d’un beau vert sombre. Il pousse assez rapidement. Il est idéal pour former une haie de taille moyenne ou une topiaire.

Plantation de l'If

Où planter ?

L’If n’est pas un arbre contraignant, il supporte tout aussi bien le soleil que l’ombre dense ! Ainsi, il peut être installé à peu près n’importe où ! Mieux vaut cependant éviter le soleil brûlant si vous habitez le sud de la France, tout comme les sols gorgés d’eau ou à l’inverse très secs. Globalement, il pousse bien dans tout sol ordinaire, frais et drainant. Peu sensible au pH, il peut pousser dans des terrains acides, calcaires ou neutres. Il supporte également sans problème le vent et les embruns, ainsi que la pollution atmosphérique !

L’If constitue un élément idéal pour structurer le jardin, que ce soit sous une forme colonnaire, très haute, ou taillé en topiaire. Vous pouvez aussi le planter en haie, par exemple le long d’un chemin ou pour marquer une délimitation dans le jardin.

La variété que vous choisissez déterminera aussi l’emplacement. Ainsi, les variétés colonnaires et très érigées sont idéales lorsqu’elles sont isolées, par exemple au milieu d’une pelouse, tandis que les variétés rampantes sont parfaites pour couvrir un talus… Celles au feuillage doré illuminent joliment les zones d’ombre, tandis que celles à feuilles vert sombre ressortent mieux lorsqu’elles sont au soleil.

Vous pouvez l’intégrer dans un jardin graphique, en le taillant pour lui donner une forme bien structurée : pyramide, cube, haie… Et si vous le formez en nuage, il s’intègrera très bien dans un jardin japonais.

L’If s’adapte aussi aux petits jardins. Dans ce cas, choisissez de préférence les variétés de taille modeste, comme le Taxus media ‘Densiformis’.

Comme l’If pousse lentement, il faut du temps avant qu’il forme une belle haie ou qu’il prenne une silhouette imposante. Ainsi, pour obtenir rapidement un bel effet, privilégiez à l’achat les conditionnements importants plutôt que de petits plants en godet. Une autre solution est de s’orienter vers le Taxus x media, qui pousse plus vite que les autres variétés !

Pour lui permettre de réellement s’épanouir, mieux vaut le planter en pleine terre plutôt qu’en pot. Néanmoins, certaines formes naines s’adaptent à une plantation dans un grand bac.

 

Quand planter ?

Vous pouvez le planter au printemps (avril-mai) ou en automne (septembre-octobre). Évitez le plein été, pour ne pas qu’il souffre de la sécheresse, autant que l’hiver : à peine planté, le froid risquerait de le fragiliser.

 

Comment planter ?

Pour une plantation en isolé :

  1. Avant tout, commencez par placer la motte dans une bassine remplie d’eau. Cela permet de l’humidifier et d’améliorer la reprise.
  2. Creusez un grand trou de plantation. Dans l’idéal, il doit mesurer environ trois fois la taille de la motte.
  3. Apportez-y du compost bien décomposé, que vous mélangerez à la terre du jardin. Vous pouvez aussi ajouter un peu d’engrais à libération lente.
  4. Sortez l’if de son pot, et placez-le dans le trou de plantation. Le niveau final du sol doit arriver juste au niveau du collet de la plante (zone de transition entre les parties racinaires et aériennes).
  5. Comblez le trou en replaçant la terre tout autour, et tassez légèrement.
  6. Vous pouvez faire une cuvette d’arrosage, qui retiendra l’eau au pied de la plante.
  7. Arrosez généreusement.

 

Si vous plantez une haie :

  1. Creusez une tranchée, proportionnellement deux à trois fois plus large et profonde que le volume des mottes que vous allez planter.
  2. Apportez un peu de compost bien décomposé, que vous mélangerez à la terre de plantation.
  3. Placez vos plants dans la tranchée, en respectant environ 80 centimètres de distance entre eux.
  4. Comblez avec de la terre puis tassez légèrement le sol.
  5. Arrosez abondamment.
Le feuillage de l'If commun

If commun, Taxus baccata

Entretien

L’If est assez facile à entretenir et ne demande pas vraiment d’attention. Sa croissance lente est en réalité un avantage : il peut ainsi être taillé moins fréquemment.

La première année, vous pouvez effectuer quelques arrosages. Par la suite, il n’aura plus besoin d’être arrosé, sauf en cas d’importante sécheresse.

Chaque année en automne, vous pouvez apporter un peu compost bien décomposé, que vous déposerez autour du pied et que vous intégrerez superficiellement au sol par un léger griffage. Si vous le cultivez en bac, utilisez plutôt de l’engrais à libération lente. Nous vous conseillons également d’installer à ses pieds une épaisse couche de paillage organique, afin de maintenir un sol frais.

L’If est assez rarement attaqué par des parasites, car ses tissus renferment des substances toxiques. Cependant, il arrive parfois qu’il soit victime de la tordeuse, un papillon dont la chenille consomme les feuilles de l’If. Il peut aussi être attaqué par les otiorhynques ou par les cochenilles. En général, les dégâts causés par ces insectes sont assez limités et ne menacent pas la vie de l’arbre, l’If étant particulièrement solide et résistant.

En sol humide, l’If peut être atteint par le Phytophtora, un champignon qui fait pourrir le système racinaire. Le feuillage se décolore et se dessèche, et l’arbre entier se met à dépérir. Pour éviter l’apparition de cette maladie, il est important de cultiver l’If dans un substrat drainant, où l’eau ne stagne pas. Si vous souhaitez plus d’informations, consultez notre fiche conseil : « Phytophtora : identifier, prévenir, lutter »  

Comment tailler ?

L’If peut tout à fait se passer de taille, notamment pour les formes fastigiées, qui ont naturellement une belle silhouette structurée. Cependant, si vous souhaitez créer des topiaires ou des formes architecturées, vous pouvez tout à fait le tailler.

→ Suivez nos conseils dans cet article : « Tailler l’If : quand et comment« 

Multiplication : bouturage

La meilleure technique pour multiplier l’If est le bouturage. Le semis n’est pas vraiment intéressant, car les graines peuvent mettre plus de deux ans à germer… Il faut donc des années avant d’obtenir un plant de taille suffisante pour être planté au jardin.

Bouturage

L’If est assez facile à bouturer. La meilleure période est la fin d’été ou le début d’automne (septembre-octobre). Vous obtiendrez ainsi de nouveaux plants qui vous permettront par exemple de composer une haie.

  1. Prélevez une section de 15 à 20 cm de longueur sur un rameau de l’année. L’idéal est de prélever une bouture à talon, en conservant à la base une petite section de la branche qui le portait. La présence de ce « talon » favorisera l’apparition des racines.
  2. Eliminez les feuilles sur la partie inférieure du rameau (sur environ 10 cm).
  3. Préparez un pot avec du substrat, dans l’idéal du terreau additionné de sable.
  4. Arrosez pour qu’il soit bien humide.
  5. Trempez éventuellement la base de la bouture dans de l’hormone de bouturage.
  6. Plantez-la ensuite dans le pot, puis tassez bien tout autour.
  7. Placez votre bouture à un endroit lumineux, sans soleil direct, et veillez à ce que le substrat reste relativement frais jusqu’à la reprise. Vous pouvez aussi installer un sac plastique ou une bouteille en plastique sur le pot afin de conserver une atmosphère humide (bouturage à l’étouffée).

N’oubliez pas que l’If pousse lentement. Il vous faudra un certain temps pour que les plants atteignent une taille suffisante pour être plantés au jardin.

Associer le taxus au jardin

Le Taxus trouvera naturellement sa place dans un jardin à la française, où il sera sculpté pour former des topiaires ou des haies droites. Vous pouvez l’associer à du buis ou à d’autres arbustes qui peuvent être taillés en topiaire : houx crénelé, Osmanthus x burkwoodii, Lonicera nitida… Pensez également au Charme, qui porte un superbe feuillage denté. Aménagez également des parterres de fleurs, avec par exemple des tulipes, œillets d’Inde, cosmos, dahlia, ail d’ornement, Salvia nemorosa

Il peut sembler délicat de planter directement au pied d’un conifère comme l’If, car ses racines ont tendance à assécher le sol, ses aiguilles qui tombent acidifient un peu le substrat, et son feuillage crée une ombre assez dense. Néanmoins, vous pouvez sans problème l’associer à de petites plantes couvre-sol peu exigeantes, comme la pervenche, ou le lierre panaché, qui apportera de la luminosité. Il est également possible de planter à ses pieds des cyclamens, bruyères, heuchères…

Exemple d'association avec le Taxus baccata

Vous pouvez intégrer l’If dans un jardin à la française, avec d’autres arbustes taillés en topiaire et des massifs de vivaces à floraison colorée ! Ifs taillés (photo Albany Tim), Salvia nemorosa (photo Rolf Engstrand), Dahlia ‘David Howard’ (photo Leontine Trijber – iBulb), Rosier ‘Munstead Wood’, Topiaires en Buis taillé au jardin d’Eyrignac (photo Patrick Giraud)

Le Taxus se marie bien également avec des arbustes de terre de bruyère, comme le rhododendron, le Skimmia, le Daphne, le Pieris japonica, le Sarcococca… Profitez également du superbe feuillage du bambou sacré, Nandina domestica. L’écorce décorative des Cornouillers accompagnera aussi très bien le Taxus. Pensez également aux fougères, dont les frondes aérées et légères créeront un contraste face au feuillage dense de l’If.

Enfin, vous pouvez tout à fait le tailler en nuage et l’intégrer dans un jardin japonais. Pour cela, nous vous conseillons en particulier le Taxus cuspidata. Vous pouvez l’associer à des hostas, érables du Japon, Hakonechloa macra, Anemone du Japon, ainsi qu’à des fougères comme le Coniogramme emeiensis.

Si vous cultivez des variétés colonnaires, très hautes, n’hésitez pas à les planter de façon isolée, en les plaçant par exemple dans une zone de pelouse, afin de les mettre en valeur et de faire ressortir leur superbe silhouette. Ils attireront le regard et constitueront un élément structurant de votre jardin.

Questions fréquentes

Le feuillage de mon If devient jaune ! Pourquoi ?

Il souffre sans doute d’un excès d’humidité, ou d’un sol trop lourd, compact, ne permettant pas aux racines de respirer. Nous vous invitons à limiter les arrosages. Si votre If est encore jeune, vous pouvez envisager de le transplanter à un endroit où le sol est plus sec, ou de le cultiver en conteneur. Vous pouvez aussi griffer le sol en surface, pour l’aérer.
Si le feuillage devient brun et se dessèche, il est probable que votre If soit atteint par le phytophtora.

Ressources utiles

 

Articles connexes


Blog

5 grands conifères, pour un jardin de caractère

Les grands conifères sont des arbres indispensables pour structurer et équilibrer un jardin en hiver...
Lire la suite +

Blog

5 raisons de planter des conifères au jardin

Utilisés à outrance, en particulier en haie, les conifères sont un peu tombés en disgrâce...
Lire la suite +

Blog

Le conifère, un arbuste kitsch?

Arbuste star dans les années 80, les conifères ont connu leur heure de gloire dans les cités...
Lire la suite +

conseil

Principales maladies et ravageurs des conifères

Lire la suite +

conseil

Phytophthora : identifier, prévenir, lutter

Lire la suite +

conseil

Topiaires : quand et comment les tailler ?

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire