Planter une haie anti-bruit

Planter une haie anti-bruit

Pour s'isoler un maximum

Sommaire

Rédigé le 10 Octobre 2023  par Olivier 5 min.

Bing ! Bang ! Waf ! Vroum Vroum ! IIIIIIIIh ! Vous l’aurez compris, à notre époque, le bruit est parfois si présent que plus qu’une nuisance, il en devient quasiment une pollution, au même titre que les odeurs ou la lumière par exemple. Adieu donc, nos rêves de farniente au jardin. Et bonjour les boules Quies de jour comme de nuit. Sauf, si vous suivez nos conseils pour réduire au maximum les nuisances sonores dans votre jardin qui se voulait pourtant un havre de paix. Découvrons quel type de haie pourrait sauver nos petites oreilles… et nos nerfs.

environnement sonore urbain bruit comment y remedier

Les citadins souffrent le plus du bruit de la rue… mais pas que…

Difficulté

Le bruit : une nuisance problématique

Le bruit peut en effet devenir une nuisance significative dans votre jardin et à l’intérieur de votre maison, que ce soit le bruit de la circulation routière, les sons de la construction à proximité, les animaux de compagnie bruyants du voisin ou même le bruit des appareils ménagers. En plus d’être gênant, l’exposition à long terme à des niveaux de bruit élevés peut entraîner des problèmes de santé tels que le stress, les troubles du sommeil et la perte d’audition.

Pour réduire le bruit dans votre jardin, vous pouvez envisager d’utiliser des écrans de bruit naturels comme les haies, les murs de verdure et les arbres. Ces plantations peuvent aider à absorber et à bloquer le bruit, en plus d’améliorer l’esthétique de votre espace extérieur. Les fontaines d’eau et les murs d’eau peuvent également aider à masquer le bruit avec des sons apaisants.

Il est par ailleurs utile d’être conscient de la source du bruit et de voir s’il y a des mesures que vous pouvez prendre pour l’atténuer directement. Par exemple, si le bruit vient d’un voisin, une conversation amicale peut être un premier pas vers une résolution.

quels arbres pour haie anti bruit

Favoriser le dialogue entre voisins est la première chose à faire avant d’aller plus avant

Que dit la loi ?

En France : la législation sur le bruit en France est définie par le Code de la santé publique, le Code de l’environnement et le Code pénal. Les nuisances sonores peuvent être considérées comme du tapage diurne ou nocturne, ce dernier étant considéré comme plus grave. L’article R1334-31 du Code de la santé publique précise que « aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme, dans un lieu public ou privé, qu’une personne en soit elle-même à l’origine ou qu’elle en soit responsable ».

En Belgique : la réglementation du bruit varie en fonction des régions (Flandre, Wallonie, Bruxelles) et peut également varier d’une commune à une autre. Les nuisances sonores sont généralement réglementées par des arrêtés de police générale émis par les autorités communales. Ces arrêtés peuvent couvrir une variété de sources de bruit, y compris le bruit des véhicules, des machines, de la musique, etc.

Pour le bruit de voisinage, il n’existe pas de seuil précis en décibels, c’est plutôt le caractère répétitif, intensif ou la durée du bruit qui est pris en compte pour déterminer si le bruit constitue une nuisance. À titre indicatif, pour le bruit au travail, les législations des deux pays stipulent que l’exposition au bruit ne doit pas dépasser une moyenne de 85 décibels sur une période de huit heures.

Quelles peuvent être les solutions à envisager pour réduire le bruit au jardin ?

Voici quelques stratégies que vous pouvez envisager pour créer un espace extérieur plus paisible :

  1. Planter des haies et des arbres : Les plantes sont de merveilleux absorbeurs de son. Les arbres, arbustes et haies peuvent servir de barrières naturelles pour atténuer le bruit de la circulation ou des voisins.
  2. Installer un mur anti-bruit : Si le bruit est très important, vous pouvez envisager d’installer un mur anti-bruit, qui peut être fait de bois, de pierre ou d’autres matériaux. Assurez-vous de respecter les réglementations locales sur la hauteur et la position des clôtures.
  3. Créer du bruit blanc : Les fontaines d’eau, les carillons éoliens et les plantes qui crépitent avec le vent peuvent créer un bruit de fond apaisant qui masque les bruits indésirables.
  4. Opter pour un aménagement paysager stratégique : Les terrasses et les patios peuvent être placés à l’écart des sources de bruit, et des structures comme les pergolas et les gazébos peuvent aider à bloquer le son.
  5. Choisir du mobilier d’extérieur absorbant le bruit : Les matériaux doux absorbent mieux le son que les surfaces dures, donc opter pour du mobilier d’extérieur rembourré peut aider à réduire le bruit.
  6. Aménager un jardin en terrasses : Si votre jardin est en pente, l’aménagement en terrasses peut aider à disperser le bruit avant qu’il n’atteigne votre maison.

→ Pour aller plus loin : chaque jardin est unique, donc ce qui fonctionne pour un jardin peut ne pas fonctionner pour un autre. Il peut être utile de consulter un architecte paysagiste ou un expert en acoustique pour obtenir des conseils personnalisés sur la réduction du bruit dans votre propre jardin.

que faire pour attenuer le bruit au jardin

La végétalisation par le biais d’une haie est primordiale. Jouez aussi sur l’emplacement de zones de détentes, l’ajout de bruits comme celui d’une fontaine et le mobilier ad hoc.

Quels sont les végétaux à choisir pour ce type de haie ?

La création d’une haie anti-bruit peut aider à réduire significativement les nuisances sonores dans votre jardin. Pour une efficacité optimale, il est recommandé de choisir des plantes à feuillage dense et persistant, qui absorberont le bruit tout au long de l’année. Voici quelques exemples de plantes qui sont souvent utilisées pour créer des haies anti-bruit :

  1. Thuya (Thuja spp.) : Ces conifères à croissance rapide ont un feuillage dense qui peut absorber le bruit efficacement. Le Thuya ‘Smaragd’ est une variété particulièrement populaire pour les haies.
  2. Laurier-cerise (Prunus laurocerasus) : Le Laurier-cerise est un arbuste à croissance rapide avec de grandes feuilles brillantes qui bloquent efficacement le son.
  3. If (Taxus baccata) : L’if est un conifère à croissance lente qui est souvent utilisé pour créer des haies formelles. Son feuillage dense est excellent pour bloquer le son.
  4. Houx (Ilex aquifolium) : Le Houx est un arbre à feuillage persistant avec des feuilles épaisses et dentées qui aident à absorber le son.
  5. Charmille (Carpinus betulus) : le feuillage du charme est dit « marcescent », cela veut dire que même mortes, les feuilles restent sur les arbres jusqu’au printemps, ce qui en fait une bonne option pour une haie anti-bruit.
  6. Cyprès de Leyland (Cupressocyparis leylandii) : C’est un conifère à croissance très rapide qui peut atteindre une grande hauteur et offre un bon écran de bruit.
  7. Bambous (Phyllostachys, Fargesia, etc.) : Les bambous sont d’excellentes plantes pour réduire le bruit, car ils sont rapides à pousser et peuvent atteindre de grandes hauteurs. Cependant, certains types de bambous peuvent devenir envahissants, il est donc préférable de choisir des variétés non traçantes comme les Fargesia.

Chaque plante a ses propres besoins en termes de sol, de lumière et d’eau, il est donc important de choisir des plantes qui conviendront à votre site spécifique. En outre, pour une efficacité maximale, la haie doit être d’une hauteur et d’une épaisseur suffisantes, généralement au moins 2 mètres de haut et 1 mètre de large.

choix arbres arbustes haie anti bruit

Thuya, charme et laurier palme

Comment et où planter une haie anti-bruit ?

Planter une haie anti-bruit nécessite une certaine planification et préparation. Voici quelques étapes pour vous aider à commencer :

  1. Déterminer l’emplacement de la haie : La haie doit être bien évidemment placée entre la source du bruit (par exemple, une route) et l’endroit que vous voulez protéger. Si possible, plantez la haie aussi près que possible de la source du bruit, car cela sera plus efficace pour réduire le bruit que de la planter près de la zone à protéger.
  2. Choisir les bonnes plantes : Comme mentionné précédemment, optez pour des plantes à feuillage dense et persistant pour une protection contre le bruit toute l’année. Assurez-vous également de choisir des plantes adaptées au climat et au type de sol de votre jardin.
  3. Préparer le sol : Avant de planter, préparez le sol en le désherbant et en le bêchant pour l’aérer. Vous pouvez aussi ajouter du compost ou d’autres amendements pour améliorer la fertilité du sol.
  4. Planter la haie : Creusez des trous de plantation qui sont deux fois plus larges et un peu plus profonds que les racines des plantes. Placez chaque plante dans son trou, en vous assurant que le haut des racines est au même niveau que la surface du sol. Remplissez les trous avec la terre extraite, tassez légèrement et arrosez abondamment.
  5. Espacement des plantes : L’espacement entre les plantes dépend de la variété que vous avez choisie. Certains arbustes, comme le Laurier-cerise, peuvent être plantés à environ 80 cm d’intervalle, tandis que les conifères, comme le Thuya, peuvent nécessiter un espacement de 60 cm.
  6. Entretien : Arrosez régulièrement la haie pendant la première année après la plantation. Taillez la haie une fois par an pour la maintenir dense et compacte, ce qui aidera à bloquer plus efficacement le bruit.
  7. Hauteur et épaisseur : Pour être efficace, une haie doit être suffisamment haute et épaisse. Une haie de 2 mètres de haut peut aider à réduire le bruit de la circulation, mais pour des bruits plus importants, une haie plus haute peut être nécessaire. Une épaisseur d’au moins 1 mètre est généralement recommandée.

N’oubliez pas que la patience est de mise. Il faudra du temps pour que votre haie pousse et atteigne une taille qui bloque efficacement le bruit. Pendant ce temps, vous pouvez envisager d’autres solutions pour réduire le bruit, comme l’installation d’un mur de son ou la création de bruit blanc avec une fontaine ou un étang.

Commentaires

des haies pour s'isoler
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.