Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Chèvrefeuille bleu, Baie de mai : plantation, culture, entretien

La Baie de mai en quelques mots

  • Le Chèvrefeuille bleu (Lonicera caerulea kamtschatica) également appelé Baie de mai ou Camérisier bleu est chèvrefeuille arbustif qui produit des baies comestibles
  • Ces un des premiers petits fruits du printemps, les baies s’utilisent fraîches, dans les confitures ou gelées
  • La chair rouge des fruits du camérisier riche en vitamine C et B possède des propriétés anti-oxydantes
  • Cet arbuste fruitier extrêmement résistant au froid se plante au soleil et dans un sol fertile, frais et pauvre en calcaire
  • La Baie de mai trouvera sa place aussi bien dans une haie gourmande ou fleurie, y compris dans un petit jardin ou en grand pot sur une terrasse et se multiplie facilement par boutures

Le mot de notre experte

Appelé aussi « Baie de Mai » ou encore « Camérisier bleu », le Lonicera caerulea kamtschatica est un chèvrefeuille à baies comestibles encore trop peu connu en France. Et pourtant, ses fruits bleu nuit aux allures et au délicieux goût de myrtille gagnent à entrer dans nos vergers et jardins d’ornement par la grande porte !

Acidulée, sucrée, riche en vitamines C et B, la chair rouge du Camérisier possède des propriétés anti-oxydantes et revitalisantes. Un condensé de santé ! Quelque soit la variété, les Baie de mai ‘altaj’, ‘Tomishka’, ‘Duet’ ou ‘Sweet Myberry’, sont toutes fructifères et extrêmement rustiques.

Cet arbuste est des plus faciles à cultiver dans tout sol fertile, drainé, sans calcaire et restant bien frais, car il déteste la sécheresse. Une fois mis en terre, il faut juste l’arroser quand il fait un temps sec !

Il s’utilise en isolé, groupé en massif, dans une haie fruitière comme au verger.

Vous avez envie de goûter la Baie de mai ? Craquez pour un plant, plantez à l’automne ou au printemps pour une récolte en mai et juin ! Et partez à la découverte des plus belles variétés de ce chèvrefeuille comestible prêt conquérir nos jardins français !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Lonicera caerulea

Famille : Caprifoliacées

Noms communs : Chèvrefeuille bleu, Chèvrefeuille à baies de miel, Chèvrefeuille comestible, Baie de mai, Camérisier bleu, Haskap

Floraison : mai-juin

Hauteur : 1 à 1,50 m

Exposition : soleil, mi-ombre

Sol : neutre, fertile et frais

Rusticité : -40°C

Le chèvrefeuille comestible, en latin Lonicera caerulea, plus couramment appelé Baie de mai, camérisier bleu ou encore Chèvrefeuille bleu ou à baies de miel, est un arbuste fruitier  de la famille des caprifoliacées, tout comme le chèvrefeuille.

Il est originaire des zones montagneuses d’Europe de l’Est, en particulier de la Sibérie et demeure encore trop rare en culture dans nos jardins. Il est en grande partie cultivé au Japon où on l’appelle « Haskap » et au Québec où il est nommé « Honeyberry ».

Le genre Lonicera compte environ plus de 400 espèces d’arbustes et de lianes à feuillage caduc ou persistant. Le Lonicera kamtschatica appelé aussi Lonicera caerulea kamtschatica est l’espèce de chèvrefeuille arbustive la seule cultivée sous nos latitudes car elle possède des baies particulièrement savoureuses. Elle a engendré quelques variétés comme ‘Duet’, Sweet Myberry,’Kalimka’ ou ‘Morena’, plus robustes, plus compactes ou plus fructifères.

Ce chèvrefeuille non grimpant forme un arbuste un port buissonnant et érigé restant de petite taille. De croissance plutôt lente, ce buisson peut atteindre 1.50m de hauteur pour environ 1,25 m d’envergure.

Sur des branches sarmenteuses, le Camérisier bleu développe un feuillage caduc assez luxuriant. Les feuilles sont opposées simples, de forme ovale à allongée mesurent de 3 à 8 cm de long et ressemblent à celles du chèvrefeuille. Selon les variétés, elles sont vert foncé à vert clair parfois vert bleuté et légèrement cireuses ou duveteuses.

chevrefeuille baie de mai

Lonicera caerulea – illustration botanique

La floraison précoce et discrète s’étale de février-mars à mai. De nombreuses fleurs, tubulaires de 3 cm de long, blanc crème ou jaune clair s’épanouissent par paires. Elles sont formées de deux lèvres aux pétales arrondis pubescents, d’où s’échappent des étamines et sont légèrement odorantes. Cette floraison mellifère et nectarifère, attire les insectes pollinisateurs. Pour obtenir une meilleure pollinisation des fleurs et donc une fructification plus abondante, il est conseillé de planter plusieurs plants de Camérisiers.

A partir de mai, d’où le nom vernaculaire de « Baies de mai », les fleurs se changent en petits fruits oblongs ou cylindriques de 1 à 2 cm de long, à l’épiderme bleu nuit couvert de pruine. Au printemps, le chèvrefeuille bleu est le tout premier petit arbuste à produire des fruits, les camérises, bien avant les framboisiers ou les groseilliers. A la différence des espèces de chèvrefeuille grimpantes qui donnent des baies toxiques pour l’homme, les baies de ce chèvrefeuille sont comestibles.

Charnues et cireuses, ces baies appétissantes, dissimulées sous le feuillage, ressemblent à de grosses myrtilles de forme allongée ou à de petites prunes. Elles dégagent parfois une douce odeur de miel (variété ‘Duet’). Leur pulpe d’une belle couleur rouge possède une saveur acidulée proche de celle du kiwi, du raisin et de la myrtille.

Les baies de mai peuvent se consommer fraîches, cuites en confitures, gelées ou encore transformées en jus et même séchées.

En plus d’être délicieuses, ces baies possèdent une forte concentration d’antioxydants et sont riches en vitamine B et C ainsi qu’en oligo-éléments.

Très rustique jusqu’à -40°C, le Lonicera kamtchatica se plante au soleil dans toutes nos régions. Il redoute en revanche les terres trop sèches en été et apprécie un sol riche, restant frais, bien drainé et sans calcaire.

Il peut être planté en pleine terre au jardin comme au verger, pour constituer des haies basses, étoffer un fond de massif ou même en pot sur une terrasse ou un balcon.

Au Japon, les baies de mai sont consommées depuis des siècles pour leurs propriétés bienfaisantes; bourrées d’antioxydants, elles seraient gage de longévité !

Principales espèces et variétés

Les plus populaires

Lonicera caerulea ssp. kamtchatica - Baie de mai

Période de floraison Mars

Hauteur à maturité
1.20 m

C'est l'espèce type. Elle produit dès le mois de mai des baies allongées au goût de myrtille et de kiwi. Au jardin, elle peut se cultiver en haie ou en massif.

Lonicera kamtschatica Duet - Baie de mai

Période de floraison Mars

Hauteur à maturité
1.20 m

Une variété produisant des petites baies sentant le miel. Avec ses dimensiosn modestes il peut se cultiver partout, en haie ou en massif.

Nos préférées

Lonicera kamtschatica Sweet Myberry - Baie de mai

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
1.30 m

Une variété très fructifère qui promet de belles récoltes très savoureuses. On l'adoptera donc au potager ou dans une petite haie mixte.

Lonicera kamtschatica Eisbär - Baie de Mai

Période de floraison Mars

Hauteur à maturité
1.50 m

Une variété allemande récente, rare en France, sélectionnée pour sa productivité. Elle se distingue par des fruits allongés, charnus et particulièrement savoureux. Cette baie de mai trouvera sa place dans une haie gourmande ou fleurie, y compris dans un petit jardin.

Lonicera kamtschatica Kalinka - Baie de mai

Période de floraison Fév. à Mai

Hauteur à maturité
1.20 m

Une variété très productive. Idéale en massif ou haie ou même dans un bac sur une terrasse.

Plantation

Où planter le camérisier ou baie de mai ?

De ses origines sibériennes, le Camérisier a conservé une excellente rusticité, il peut supporter des températures négatives autour de -40°C sans faiblir, même ses fleurs résistent à des gelées allant jusqu’à -10°c. Il s’adaptera donc sans problèmes dans nos régions les plus froides.

En revanche, il n’aime pas les climats trop chauds et la sécheresse en été. Le camérisier appréciera par conséquent le plein soleil dans le nord du pays et une exposition à mi-ombre, moins brûlante dans le sud.

Il a besoin d’une terre fraîche en permanence mais humifère et bien drainée. Il supporte difficilement les sols calcaires : préférez une plantation en pot dans ce cas.

Sa petite taille permet une utilisation variée, au jardin comme au verger, dans une haie fruitière ou champêtre, un massif ou une bordure d’allée comme en pot sur une terrasse.

Quand planter la baie de mai ?

La plantation du Camérisier ou Lonicera kamtchatica peut se faire tout au long de l’année, en privilégiant les périodes pas trop chaudes et évitant les périodes de fortes gelées ; au printemps de février à avril ou à l’automne, de septembre à novembre.

Comment planter le baie de mai ou chèvrefeuille comestible ?

En pleine terre 

Pour une bonne pollinisation et une récolte de fruits optimale, plantez au moins deux cultivars différents de Camerisiers bleus à proximité l’un de l’autre (Aurélien vous explique tout sur la pollinisation des arbres fruitiers). En bosquet, prévoyez 4 pieds par m2 espacés de 0,40 à 0,60 m. Pour une plantation en haie, laissez 0,60 à 1 m de distance entre chaque pied. Plantez dans un sol non calcaire enrichi de compost et de terreau de feuilles.

  • Trempez la motte dans un seau juste avant la plantation
  • Creusez une fosse équivalente à environ 3 fois la hauteur et la largeur de la motte (environ 0,60 m)
  • Décompactez bien le fond du trou de plantation, avec une pioche si nécessaire
  • Comblez avec un mélange de terreau et de terre de jardin.
  • Placez votre camérisier au centre du trou, en surélevant légèrement le collet de façon à ce que la motte soit recouverte de 2 cm au-dessus du niveau du sol
  • Ajoutez du compost et du terreau de feuilles
  • Arrosez bien la motte
  • Rebouchez avec un mélange de terre du jardin et de terreau
  • Tassez bien
  • Arrosez abondamment et paillez autour du pied

Plus de conseils dans notre article « Planter une haie fruitière… qui sort de l’ordinaire !« 

En pot 

La culture en pot est tout à fait possible. On choisira un grand contenant très haut au fond percé (30 ou 40 cm).

  • Faites tremper la motte dans un seau, avant de la mettre en pot
  • Placez une couche de bille d’argile au fond pour favoriser le drainage
  • Étalez une partie d’un mélange composé d’un mélange de terreau, de compost et de terreau de feuilles
  • Arrosez pour humidifier le substrat
  • Placez le camérisier bien au centre
  • Recouvrez avec le reste du mélange
  • Tassez bien
  • Arrosez de nouveau
baie de mai, chévrefeuille bleu ou camérisier

Baie de Mai : fleur et fruits

Entretien, taille et soin

Une fois bien enraciné, le Camérisier ou Baie de mai demande peu d’attention, il pousse lentement mais sûrement à condition de surveiller les apports d’eau en été. Veillez à ce que la terre reste suffisamment fraîche pendant les périodes chaudes, car le chèvrefeuille comestible n’aime pas la sécheresse. Arrosez régulièrement et généreusement du printemps à l’automne mais sans excès : en terre comme en pot, la terre ne doit jamais sécher complètement entre deux arrosages. Apportez un bon paillage avec une couche de feuilles mortes pour garder la fraîcheur au pied.

Tous les ans au printemps, faites un apport de compost ou de corne broyée pour favoriser une croissance vigoureuse.

La taille se résume à une taille d’entretien pour équilibrer la ramure ou densifier le port. N’intervenez qu’après trois années de culture :

  1. Après la récolte des fruits ou en fin d’hiver, avec un sécateur, enlevez le bois mort, les branches trop frêles ou malades
  2. Raccourcissez les rameaux de l’année en taillant en biseau les extrémités

C’est un arbre fruitier qui se montre peu sensible aux maladies et aux parasites, pouvant seulement être victime d’attaques de pucerons : faites régulièrement des pulvérisations d’eau mélangée à du savon noir en cas d’attaque.

Récolte des Camérises

La récolte des Camérises se fait entre mai et juin, lorsqu’elles sont bleues à l’extérieur, et que leur pulpe est bien rouge foncé. Un pied donnera entre 1 à 3 kg maximum de Camérises dans de bonnes conditions, après environ trois à cinq années de plantation.

La chair de ces petites baies bleues est légèrement acidulée et sucrée et son goût se situe entre celui du raisin, de la rhubarbe, de la prune, du kiwi et des myrtilles. Une fois cueillis, les fruits se conservent peu de temps (2 à 3 semaines au réfrigérateur), mais se congèlent très bien.
Les baies de mai peuvent se consommer fraîches, à la manière des myrtilles mais aussi en confitures, gelées, sorbets, jus ou encore déshydratées.

Multiplication

Le Camérisier ou Baie de mai se multiplie facilement par bouturage de tiges semi-ligneuses en été.

Comment faire des boutures de Baie de mai

  • En août-septembre, prélevez des boutures semi-ligneuses ou semi-aoûtées de 10 à 20 cm de long (c’est-à-dire des tiges qui se transforment de bois tendre en bois dur)
  • Enlevez les feuilles inférieures et laissez quelques feuilles à l’extrémité des tiges
  • Plantez les boutures en godets dans un mélange léger de terreau et de sable de rivière maintenu légèrement humide
  • Hivernez-les hors gel et humidifiez régulièrement les boutures
  • Plantez en pleine terre ou en pot au printemps suivant

Associer le Chèvrefeuille bleu au jardin

Pour composer une haie gourmande, intégrez vos Camérisiers ou Baies de mai (au moins deux pour une meilleure pollinisation) en mélange avec d’autres petits fruitiers comme les framboisiers, groseilliers, mûres sans épines, myrtilles, airelles, amélanchiers. Ils formeront un duo vitaminé avec le Goji.

association lonicera kamtschatica

Une idée d’association en haie fruitière : groseillier, camérisier (ou Baie de Mai), framboisier, myrtillier et amelanchier

Dans un massif, sa floraison blanche et ses petits fruits bleus se détacheront sur une toile de fond composée d’arbustes à floraison printanière comme les Lilas, Seringats, Abélias, Andromèdes du Japon ou Kolkwitzia.

Des vivaces florifères comme les Buglosses d’Italie, les Ancolies, les Campanules, Gauras, les Astrances ou les Géraniums vivaces dans des harmonies blanc/bleu intense et des vivaces couvre-sol comme les Bugles rampantes et les Heuchères garderont ses racines au frais tout l’été.

Quelques graines de Capucines semées à son pied éloigneront tout naturellement les pucerons qui se détourneront de vos Camérisiers.

Ressources utiles

Articles connexes


Blog

7 fruitiers exotiques et rustiques, à cultiver au jardin

On pense souvent que les fruits exotiques ne se cultivent pas sous nos climats. À...
Lire la suite +

conseil

Fruitiers : protéger ses récoltes des oiseaux

Lire la suite +

Blog

Myrtilliers à feuillage décoratif : le goût et la couleur !

Connaissez-vous les myrtilliers à feuillage colorés ? C'est LA nouvelle tendance végétale de cette rentrée...
Lire la suite +

Blog

Planter une haie fruitière... qui sort de l'ordinaire !

Cueillir ses propres fruits directement dans l'arbre, tous les gourmands en rêvent... sans pour autant...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire