Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Asarum, Asaret : plantation, culture, entretien

L'Asarum en quelques mots

  • L’asarum est une vivace tapissante qui pousse à l’ombre fraîche
  • C’est un trésor pour un jardin d’ombre
  • Son feuillage uni ou panaché persiste en hiver et forme de somptueux couvre-sols en sous bois clair et en sol frais
  • Sous son ample feuillage se cachent de fascinantes fleurs souvent pourpres
  • Rustique, facile à cultiver, et sans entretien, il évite le désherbage et permet d’habiller le jardin même en hiver !

Le mot de notre experte

L’Asarum ou Asaret est un excellent couvre-sol pour l’ombre en sous-bois frais. Au jardin, cette plante rampante offre l’avantage de tapisser le sol de son feuillage, souvent persistant agrémenté d’une jolie floraison au printemps. Le plus répandu dans nos jardins est l’Asarum europaeum ou asaret d’Europe, très utilisé en homéopathie, qui s’installe facilement en sous-bois, au pied des arbres, sur les talus et en rocaille fraîche. Il se cultive même en pot !

Le genre décline également quelques autres espèces intéressantes comme l’Asarum caudatum, l’Asarum epigynum ou encore l’asaret du Canada, Asarum canadense.

Bien installé dans une terre fraîche ou humide, il forme au fil du temps des tapis denses de feuilles unies ou panachées selon les espèces et variétés dissimulant de curieuses petites fleurs qui méritent notre attention !

De culture facile, sans entretien, il évite le désherbage et peut même remplacer avantageusement le gazon dans les coins frais, ombragés et délaissés !

Le choix ne manque pas dans notre large gamme, vous trouverez forcément l’Asaret qui vous convient !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin: Asarum

Famille : Aristolochiacées

Noms communs : Asaret

Floraison : Mars à juillet

Hauteur : 0,10 à 0,30 m

Exposition : Ombre, mi-ombre

Sol : Bruyère (Acide), Neutre, frais, bien drainé

Rusticité : -15°C

L’Asarum est une plante vivace couvre-sol appartenant à la famille des Aristolachiacées, comme les aristoloches grimpantes. L’Asarum europaeum ou asaret d’Europe est une espèce qui pousse spontanément dans l’est et le nord de la France et jusqu’à 1 700 m d’altitude. Plus largement, on trouve l’Asaret dans les sous-bois de feuillus ou montagnards de nombreuses zones tempérées de l’hémisphère nord (Amérique du nord, Asie, Sibérie).

Le genre comprend environ 70 espèces de vivaces rhizomateuses caduques ou persistantes. Il se décline en plusieurs espèces au feuillage parfois panaché ou aux fleurs très originales. A côté de l’asaret d’Europe, on rencontre également l’Asarum canadense ou « asaret du Canada », l’Asarum epigynum ou « asaret de Taïwan », l’Asarum caudatum ou « gingembre sauvage », l’Asarum maximum ou « grand asaret », l’Asarum splendens ou « asaret lumineux ».

Cette plante vivace rampante forme lentement un tapis de feuilles de 5 à 25 cm de hauteur selon les espèces (15 cm de haut en moyenne) et s’étend grâce à ses racines rhizomateuses. La plante peut couvrir jusqu’à 50 cm de diamètre à maturité. Ces longues tiges radicantes, s’enracinent à chaque nœud, s’étoffant de place en place, sans jamais se montrer envahissantes.

Les tiges aériennes développent un feuillage le plus souvent persistant selon la rigueur de l’hiver. La forme et la couleur des feuilles diffèrent selon les espèces.

Chez la plupart, elles sont simples, entières, réniformes (en forme de rein) ou cordiformes à la base (en forme d’un cœur allongé). Elles sont pétiolées, souvent solitaires ou disposées par paire opposées et mesurent de 4 à 15 cm de long et plus ou moins larges. Ces feuilles évoquent parfois celles des cyclamens. L’asaret à grandes feuilles (Asarum delavayi) offre des feuilles 2 à 3 fois plus larges que l’asaret d’Europe. L’Asarum europaeum ou « asaret d’Europe » présente des feuilles charnues, coriaces, rondes, vert foncé, qui dégagent au froissement une odeur camphrée et poivrée, jugée fétide. Les feuilles de l’Asarum caudatum exhalent une odeur de gingembre.

asaret

Asarum auropaeum – illustration botanique

Certaines espèces se démarquent par un feuillage magnifiquement panaché. L’Asarum epigynum se distingue par ses belles feuilles brillantes plus allongées, vert vif marbré de blanc, l’Asarum splendens par son feuillage panaché, vert foncé, largement marbré et veiné d’argent. L’Asarum maximum ‘Giant’, affiche de splendides feuilles mêlant deux tons de vert glacés et marbrés d’argent. Plus ou moins marbré et maculé de vert tendre à vert vif, de vert moyen et d’argent, leur épiderme, parfois velu est parcouru de nervures saillantes. Elles peuvent présenter selon les espèces un aspect gaufré. Certaines dégagent au froissement un parfum d’anis.

Les fleurs le plus souvent dissimulées sous le feuillage ou posées sur la terre, apparaissent au printemps ou en été, selon les espèces. L’Asarum caudatum fleurit en juin-juillet, l’Asarum arifolium en mai-juin, l’Asarum splendens un peu plus tôt, dès le mois de mars.

Cette vivace cache sous son feuillage un nid de fleurs fascinantes. Chaque rameau porte une petite fleur solitaire composée de 3 sépales soudés réunis dans un calice campanulé pourpre ou brun. Elles s’ouvrent en clochettes très évasées renfermant 12 étamines. Elles sont presque plates chez l’Asarum maximum. Portées par des pédoncules velus généralement très courts, elles mesurent de 1 jusqu’à 8 cm de large, pour les plus grandes. Chez l’Asarum caudatum ou « asaret du Canada » les sépales s’effilent de façon étonnante en longs acumens de 5 cm, d’où son autre surnom d’asaret à longues queues.

Elles sont rouge Bourgogne, rouge lie-de-vin, prune à pourpre noirâtre. Chez l’Asarum delavayi et chez l’Asarum maximum ‘Giant’, elles sont bicolores, d’un pourpre presque noir retouché de grandes macules blanches. Elles exhalent un curieux parfum de champignon ou de noix de muscade.

Ces fleurs produisent facilement des capsules globuleuses plus ou moins charnues renfermant des graines qui sont dispersées par les fourmis.

L’Asarum ne craint pas le froid, ni la neige et peut résister à des températures négatives jusqu’à -15°C. C’est une plante d’ombre à mi-ombre qui redoute les expositions trop brûlantes et appréciera les sols humifères frais en été et bien drainés. Il compte parmi les meilleures vivaces tapissantes à l’ombre.

Certains asarets (Asarum caudatum, Asarum delavayi) sont surnommés « gingembre sauvage » en raison de leur rhizome qui diffuse une odeur citronnée proche de cette épice.

L’Asarum europaeum est une plante courante en phytothérapie et en homéopathie utilisée pour ses propriétés analgésiques, expectorantes, digestives et vomitives contenues dans ses racines.

Principales espèces et variétés

L’asaret (Asarum) se décline en plusieurs espèces parmi lesquelles la plus commune est l’Asarum europaeum qui pousse spontanément dans nos contrées. D’autres asarets se révèlent tout aussi intéressants et offrent une belle diversité de feuillages et de floraisons plus ou moins discrètes.

Les plus populaires

Asarum europaeum - Asaret d'Europe

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
15 cm

C'est l'une des rares espèces à supporter l'ombre sèche. Ses feuilles persistantes agrémenteront toute l'année une lisière de sous-bois ou une rocaille fraîche

Asarum splendens - Asaret

Période de floraison Mars à Mai

Hauteur à maturité
15 cm

Cette espèce possède une croissance plus rapide que ses congénères et se distingue par son feuillage persistant et panaché, vert foncé veiné d’argent. Il fera un excellent couvre-sol en sous-bois.

Asarum canadense - Asaret

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
15 cm

Il forme un beau couvre-sol champêtre au feuillage persistant, d'un joli vert sombre et aux fleurs pourprées. Il est assez touffu et se plaira au pied des arbres ou en massif frais.

Nos préférées

Asarum maximum Giant - Asaret

Période de floraison Mars à Mai

Hauteur à maturité
15 cm

Une espèce chinoise rare, aux larges feuilles brillantes et marbrées et aux fleurs bicolores presque noires et blanches. A planter en couvre-sols en sous bois. Elle se cultive aussi facilement en pot !

Asarum caudatum - Asaret

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
15 cm

Cette espèce se démarque par ses grandes feuilles vert tendre et ses fleurs très originales, couleur lie-de-vin. A planter dans un petit sous-bois, ou en larges potées.

Asarum epigynum Takasago Saishin - Asaret

Période de floraison Mars à Mai

Hauteur à maturité
15 cm

Cet asaret, rare en culture, est pourtant vigoureux. Avec son feuillage vert fortement marbré, cette vivace bien rustique est précieuse pour végétaliser de la plus belle des façons les sous bois clairs, en sol frais.

Asarum arifolium - Asaret

Période de floraison Mars à Mai

Hauteur à maturité
20 cm

Une espèce d'asaret sauvage peu répandue chez nous. Ses feuilles brillantes persistent en hiver et dégagent au froissement un curieux parfum d'anis. Un peu moins rustique que les autres, il fera un excellent couvre-sol en climat pas trop froid.

Plantation de l'asaret

Où planter ?

L’Asaret résiste mieux au froid qu’à la sécheresse. Il est rustique, jusqu’à -15°C et son feuillage se montrera persistant même sous des températures négatives. Aimant les sols frais, sa culture se révélera plus difficile en climat méditerranéen, trop sec et chaud en été.

L’Asarum est une plante d’ombre ou de mi-ombre et de sous-bois. Il fleurit même à l’ombre dense.

Il a besoin d’un sol toujours frais à humide, très riche en humus et toujours très bien drainé. Dans un endroit mi-ombragé et bien frais en été, il formera des touffes prenant de l’ampleur au fil du temps mais restant faciles à contrôler. Il se naturalise facilement si les conditions lui conviennent.

Il fera un excellent couvre-sol persistant en sous-bois pour habiller les zones d’ombre où rien ne pousse, le pied des arbres et arbustes car il ne craint pas leurs racines, les talus, les bords des allées, les massifs ombragés, une rocaille fraîche. Il se plante même en pot ou vasques d’où il débordera joliment : une plantation en surélévation permettra d’apercevoir sa floraison unique. Il permet également de limiter la prolifération des mauvaises herbes dans les zones peu accessibles ou peu empruntées du jardin.

Quand planter ?

La plantation de l‘asarum se fait au printemps de mars à mai, ou en automne de septembre à novembre en dehors des périodes de gel et de sécheresse.

Comment planter ?

En pleine terre

Espacez les plants de 30 à 40 cm environ et comptez 5 pieds au m2 pour un constituer un beau tapis de feuillage bien touffu.

  1. Creusez un trou 2 à 3 fois plus large que la motte
  2. Placez la plante au centre du trou en gardant le collet de la motte au niveau du sol
  3. Recouvrez avec un mélange de bon terreau riche
  4. Tassez
  5. ­Arrosez copieusement puis régulièrement pour favoriser l’installation
asarum

Asarum maximum ‘Giant’ à l’étonnante floraison bicolor et Asarum splendens au feuillage marbré et veiné d’argent

Entretien de l'Asarum

L’Asarum est peu contraignant quand il est planté à l’ombre et demande peu de soins.

Veillez juste à l’arroser régulièrement la première année de culture, puis 1 à 2 fois par semaine lors des fortes chaleurs. En pot comme en pleine terre, il a besoin d’une humidité suffisante au pied, surtout en été ou s’il ne pleut pas. Il supportera les sécheresses passagères lorsqu’il est bien enraciné.

Entourez les plants d’un paillage végétal (paille, feuilles…) pour limiter l’évaporation au pied des plantes.

Apportez chaque année au printemps un peu de compost au pied.

Dans les régions froides, protégez la souche par des feuilles mortes.

Divisez les touffes tous les 2-3 ans pour limiter leur expansion.

Au printemps, suivez nos conseils pour protéger son jeune feuillage des limaces et escargots.

Multiplication

L’Asarum se naturalise facilement seul par ses rhizomes souterrains et par semis spontanés. La division de touffe au printemps avant la floraison, ou en début d’automne est également simple à effectuer.

Division de touffe

  1. Avec une fourche-bêche, soulevez une partie de la souche
  2. Divisez-la en plusieurs tronçons bien enracinés
  3. Replantez aussitôt ces parties en pleine terre ou en pot

Associer au jardin

L’Asarum est un couvre-sol indispensable dans les jardins d’ombre dans lesquels son feuillage persistant aux teintes unies ou panachées réveille les zones fraîches et les coins un peu oubliés.

Il s’associera à merveille avec d’autres vivaces d’ombre comme les fougères, les alchemilles et les hostas. En lisière de sous-bois, en rocaille fraîche ou en massif frais, il accompagne les épimédiums, l’Hakonehloa, les saxifrages, les lamiers.

Les variétés à feuillage panaché formeront un contraste très lumineux avec le rose vif des bergenias, des cyclamens et des Dicentra.

Il forme de beaux tapis au pied d’arbustes de terre de bruyère qui se cultivent à l’ombre ou à mi-ombre comme les camélias ou les rhododendrons. Il compose des scènes fraîches avec bon nombre de petits bulbes de printemps comme les crocus, les muscaris, primevères, ou les jacinthes.

Sous les arbres, il voisinera avec d’autres vivaces couvre-sol pour l’ombre pour créer un tapis de feuillages subtils, comme les heuchères, les brunnera, les Acaena, les géraniums nodosum, les Vinca minor.

Ressources utiles

 

Articles connexes


Blog

10 couvre-sols persistants qu'il faut avoir dans son jardin !

Les couvre-sols persistants sont une aide précieuse au jardin. S'ils permettent de lutter contre les...
Lire la suite +

conseil

10 plantes pour aménager une rocaille d'ombre

Lire la suite +
Que planter sous mes arbres ?

Inspiration

Que planter sous mes arbres ?

Les vivaces proposées ici supportent des conditions d’ensoleillement très faibles. Si cert
Lire la suite +

conseil

Composer un massif d'ombre : quelles plantes choisir ?

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire