Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
taille haie, cisaille : choisir
conseil

Taille-haie manuel : quelle cisaille choisir ?

Le bon matériel pour des haies parfaites

Que ce soit pour fignoler une taille après le passage au taille-haie thermique ou pour travailler l’ensemble de votre haie dans sa totalité, les taille-haies manuels ou cisailles à main sont indispensables pour tous les jardiniers. À la fois écologiques, durables mais surtout efficaces, ces outils permettent une coupe nette et précise de vos arbres et arbustes. N’oublions pas de choisir l’outil le plus adapté que ce soit pour éviter de blesser inutilement vos végétaux que vous-même. Quelle cisaille utiliser pour une coupe parfaite et pour quel usage ? On vous dit tout dans cette fiche conseil.

A quoi sert une cisaille à haie ?

À couper ! Certes. Mais pas n’importe quoi, ni n’importe comment !

La cisaille à main s’apparente à une grosse paire de ciseaux. Elle servira à couper principalement du ligneux. C’est la forme des lames et la taille de celles-ci qui détermineront le diamètre des rameaux à couper. Les tailles-haies ou cisailles sont donc indiquées pour tailler les haies, comme leur nom l’indique.

Ces taille-haies manuels peuvent aussi servir à mettre en forme des topiaires ou des Niwaki (technique de taille dite en nuage pour certains arbres et arbustes).

Les cisailles sont aussi très utiles pour contribuer à se frayer un chemin parmi la végétation parfois luxuriante au jardin, notamment dans les lieux de passage. Une tige de rosier liane qui dépasse, une branche de noisetier qui traverse le chemin, une brindille qui vous tombe juste dans les yeux dès que vous vous aventurez dans le jardin… Un coup de cisaille et le problème résolu !

taille haie : quelle cisaille choisir

N’oublions pas aussi que ces outils peuvent servir en fin de saison ou mieux encore en sortie d’hiver pour rabattre les tiges sèches des vivaces ou tailler les chaumes de certaines graminées. À noter que nettoyer les massifs en sortie d’hiver présente deux gros avantages : garder des éléments décoratifs durant l’hiver et protéger les souches du froid et la faune du jardin en lui fournissant le gîte et le couvert.

Enfin, sur des petites surfaces, la cisaille à main peut remplacer une débroussailleuse pour couper rapidement un carré d’ortie (pour en faire du purin par exemple) ou des rejets d’arbres et d’arbustes par exemple.

Cisaille à lames droites ou ondulées ?

Il existe principalement deux types de lames pour les taille-haies manuels.

  • Cisailles à lames droites : ces cisailles sont prévues pour couper des végétaux tendres et de faible diamètre. Elles seront idéales pour couper de l’herbe au pied des arbres, rabattre les vivaces en sortie d’hiver et pour la taille des arbustes à bois tendre ou les rameaux de très faible diamètre. C’est l’outil idéal pour l’entretien de haies basses, de topiaires ou pour fignoler après un passage au taille-haie thermique. À noter qu’il existe des modèles dont les lames se retrouvent dans l’axe des manches ou au contraire désaxées pour pouvoir couper l’herbe au sol sans se blesser le dos par exemple.
  • Cisailles à lames ondulées : les lames sont plus larges et disposent d’une partie crantée. On utilisera ce type de cisaille pour couper du bois dur et des rameaux de diamètre plus important. C’est l’outil idéal pour les haies libres naturelles ou pour se frayer un chemin rapidement dans une zone un peu sauvage du jardin. Dans ce cas-ci aussi, les lames peuvent être dans l’axe des manches ou désaxées.

taille haie : choisir lame droite ou ondulée

Deux lames différentes : droite ou ondulée

Quels matériaux pour des cisaille à haie qui durent ?

  • Pour les lames : choisissez des lames en acier au carbone trempé inoxydables. Un revêtement antiadhésif en téflon est clairement un plus.
  • Pour les manches : le bois est un matériau noble et durable mais il est de plus en plus difficile de dénicher des cisailles à manches en bois. Pour concevoir des outils à la fois légers et solides, les fabricants ont opté pour divers matériaux : acier tubulaire, aluminium, résine, plastique… Finalement tout se vaut, c’est à vous de voir ce qui vous convient le mieux. Pour infos : il existe des cisailles à manches télescopiques. 

Parlons ergonomie...

Le jardinage ne doit pas être une souffrance mais un plaisir. Par conséquent, il convient de bien choisir ses outils en fonction du travail à réaliser mais aussi en fonction de sa propre morphologie. Voici les points à prendre en compte avant l’achat d’une cisaille à main :

  • Un outil pas trop lourd et adapté à votre morphologie ;
  • Des poignées ergonomique et anti-dérapantes pour que l’outil ne vous échappe pas des mains si  vous transpirez ;
  • Une butée pour amortir les chocs et réduire la vibration dans l’outil ;
  • Des lames de qualité toujours tranchantes en acier trempé inoxydable avec revêtement anti-adhérence (ou antiadhésif) ;
  • Comme pour les sécateurs, certaines cisailles sont munies d’un système de démultiplication qui permet de couper des diamètres de rameaux plus important sans fournir un plus grand effort.

taille haie manuel : choisir une cisaille

Nota bene : comme dans tous les travaux de jardinage, munissez-vous de gants et de lunettes de protection ! N’hésitez pas à arrêter ou ralentir le travail si vous vous sentez fatigué ou si vous ressentez une douleur ! 

Entretien à prévoir pour vos taille-haies manuels

  • Affûtage : un léger affûtage pourra être envisagé si votre cisaille commence à montrer des signes de vieillesse. Faites cela minutieusement à l’aide d’une pierre à aiguiser ou d’une lime diamant de l’extérieur des lames vers l’intérieur ;
  • Désinfection : pour éviter la propagation de maladies, vous pouvez tremper les lames dans une solution désinfectante ou passer un chiffon imbibé d’alcool à 90° ;
  • Huile : quelques gouttes d’huile au niveau de l’axe des lames une à deux fois par an permettra une coupe fluide toute l’année ;
  • Rouille : pour enlever la rouille, un brossage à l’aide d’une brosse de fer est souvent suffisant. Sinon, pensez à donner à votre outil un petit bain au préalable dans une solution acide pendant 24 h : du vinaigre par exemple.
  • Resserrage de l’axe : de temps à autre, un petit coup de resserrage de la vis ou du boulon de serrage pourra être envisagé si vous sentez qu’il y a un léger jeu entre les lames. Mais ne serrez pas trop !
  • En hiver : si les manches sont en bois, vous pouvez retirer d’éventuelles saletés avec une brosse de chiendent (évitez le papier de verre !) puis appliquer un peu d’huile de lin pour nourrir et protéger le bois. Si les manches sont d’un autre matériau, une simple éponge humide suffira pour enlever les saletés. Les lames et toutes les parties métalliques doivent recevoir une bonne couche de graisse à outils, d’huile ou de paraffine en automne pour les protéger de la rouille durant l’hiver.

Pour en savoir plus sur l’entretien des outils, consultez notre fiche conseil : Nettoyer, entretenir et protéger vos outils de jardinage.

Pour aller plus loin...

Retrouvez notre gamme d’outils de coupe de haies au sein de notre pépinière en ligne.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire