Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
les formes des arbres et arbustes
conseil

Arbres et arbustes : les différents ports

Toutes les tailles, toutes les formes, pour tous les jardins

Lors de l’aménagement d’un jardin de nombreuses questions se posent lors du choix des arbres et arbustes qui en constitueront l’ossature. Quelle taille ? Caduc ou persistant ?  Avec ou sans fleurs ? À feuillage coloré ou non ? Et ainsi de suite… Mais surtout, quelle forme d’arbre, quel port, quelle silhouette d’arbre peut être adoptée dans mon jardin ? En effet, on ne dispose pas tous d’un terrain de plusieurs hectares et au bout d’un certain temps, on se rend compte qu’on ne peut plus adopter que des arbres et arbustes à développement réduit. Mais parfois, on souhaite aussi choisir des formes ou des silhouettes plus atypiques ou originales : colonnaires, pyramidales, tabulaires, rampants… Faisons le point rapidement sur les différentes formes, silhouettes ou port d’arbres que l’on peut rencontrer en pépinière.

 

Arbres, arbustes et arbrisseaux : quelques définitions rapides

Les jardiniers, même les professionnels, ont tendance à faire une soupe avec les termes. Il faut bien reconnaître que les nuances entre arbres, arbustes et arbrisseaux sont souvent assez floues.

  • Un arbre est une plante ligneuse qui possède un tronc de fort diamètre, rectiligne ou pas, et des branches en hauteur (le houppier ou la couronne), et qui mesure à l’âge adulte plus de 7 mètres comme le hêtre.
  • Un arbuste est une plante ligneuse qui possède un tronc de faible diamètre, rectiligne ou pas, des branches en hauteur et qui mesure de 2 à 7 mètres de hauteur à l’âge adulte comme le pêcher.
  • Un arbrisseau est une plante ligneuse qui mesure entre 50 cm et 2 mètres, qui ne possède pas de tronc et se ramifie dès la base comme le noisetier.
  • Un sous-arbrisseau quant à lui ne mesurera pas plus de 50 centimètres à l’âge adulte.

Il va sans dire que, en tant que jardiniers, nous aurons tendance à parler d’arbre tout ce qui pousse sur un tronc unique et d’arbustes, tout ce qui forme plus ou moins une touffe dès la base.

Attention : certains arbres peuvent être recépés et présentent donc plusieurs troncs dès la base !

Un hêtre pourpre, un Savonnier et un Cotinus : trois  hauteurs et ports distincts d’arbre, arbuste et arbrisseau, pour des espaces de taille différente (Photos : G.David)

Port conique et pyramidal

Tout indiqués en isolé ou insérés dans des massifs d’arbustes à fleurs, d’arbrisseaux et de vivaces ou bien encore dans des haies mixtes de grande taille, les arbres et arbustes à port conique ou à port pyramidal possèdent des branches qui s’organisent latéralement, de grandeur décroissante de la base à la cime créant une silhouette en cône géométrique et régulière comme pour le Liquidambar styraciflua ou bien élancée et conique pour le Cercidiphyllum japonicum par exemple. Mais c’est le cas aussi de bon nombre de conifères comme les sapins, les épicéas ou le Pin de l’Himalaya.

Certains s’arrondissent naturellement au fil des années mais pour garder une silhouette conique. Il vous faudra sans doute couper toute branche qui se trouverait un peu trop vigoureuse et déformerait la silhouette. La pousse terminale (la pointe de la pyramide) devra toujours rester dominante au risque de perdre cette allure conique.

Il existe des arbres au port conique ou pyramidal de toutes les tailles. Les plus grands seront à proscrire pour les jardins de taille modeste mais de nombreuses variétés plus compactes que les espèces types apparaissent de nos jours.

Quelques exemples d’arbres à port conique :  Cercidiphyllum japonicum, Metasequoia glyptostroboides, Corylus colurna…

Quelques exemples d’arbres à port pyramidal : Liquidambar styraciflua, Magnolia grandiflora, Gingko biloba, Tillia cordata…

port arbres et arbustes

Le port conique reconnaissable à son allure élancée et triangulaire. A droite, un Sequoia (Photo : G.David)

Port colonnaire et fastigié

On confond souvent « port colonnaire » et « port fastigié« . Ces deux types de ports ont une cime plus haute que large mais les arbres à port colonnaire possèdent des branches secondaires plutôt horizontales tandis que les arbres à port fastigié présentent des branches dressées presque verticalement et serrées contre le tronc.

On plantera ce type d’arbres comme point focal « vertical » dans des massifs de plantes fleuries basses ou à intervalles réguliers dans des haies mixtes, mélangés à des arbres ou des arbustes à silhouettes plus « vaporeuses » ou pleureuses.  Les arbres et arbustes à port fastigié ou colonnaire possèdent une forme particulièrement visible formant un faisceau étroit et élancé. Ne les serrez pas trop pour éviter de perdre cette allure si graphique. La croissance se fait tout en hauteur et ils peuvent ainsi pousser à plusieurs mètres de hauteur sans toutefois dépasser les 2 mètres de largeur en moyenne, parfois moins, pour les arbres à port fastigié et 4 mètres de large pour les arbres à port colonnaire.

Ils peuvent également marquer un chemin d’accès, une allée menant de la grille d’entrée à l’habitation et donner une touche méditerranéenne ou classique à votre jardin.

Ils attirent le regard vers eux et donnent l’impression que le jardin est plus long ou plus large selon qu’ils sont placés en fond ou autour du jardin. En dernier lieu, ils sont idéaux dans des petits jardins de quelques ares car ils prennent peu de place en largeur.

Quelques exemples d’arbres à port colonnaire : Calocedrus decurens, Malus trilobata ou Gleditsia triacanthos ‘Elegantissima’.

Quelques exemples d’arbres à port fastigié : Betula pendula ‘Fastigiata’, Prunus serrulata ‘Amanogawa’, Rhamnus frangula ‘fastigiata’ ou Cephalotaxus harringtonia ‘Fastigiata’. Certains plus grands arbres possèdent aussi un port fastigié pour un encombrement en largeur de près de 6 mètres au bout de quelques années : Fagus sylvatica ‘Dawyck’ ou Populas nigra ‘Italica’.

port arbres et arbustes

Le port fastigié. A droite, une allée de Pyrus fastigiés (Photo : G.David)

Port étalé

Parfaits compagnons pour profiter d’une sieste sous leur ombre, les arbres et arbustes à port étalé ont des branches qui partent à l’horizontale depuis un tronc assez bas. Ils sont parfaits plantés seul au centre d’une pelouse ou en petits groupes pour former un petit bosquet au milieu d’une prairie ou dans un parc. Il conviendra de supprimer rapidement les branches les plus basses pour deux raisons : savoir circuler « facilement » dessous et obtenir un bel effet « parasol » de votre arbre. Une taille en transparence du ou des troncs principaux accentuera encore l’esthétique de ce type d’arbre.

Leur étalement peut parfois poser un problème dans les petits jardins, surtout s’ils sont plantés proches des bâtiments ou en périphérie du jardin. En effet, même taillés fortement, ces arbres reprennent rapidement leur port naturel. L’idéal est donc de leur prévoir suffisamment de place en largeur dès le départ. Renseignez-vous bien au préalable sur la taille de vos arbres adultes !

Cependant, certains arbres adoptent un port dit « en parasol » qui permet d’obtenir une ramure étalée sur un tronc assez haut. Ce sont aussi des arbres à réserver aux jardins assez grands au centre d’une grande pelouse ou en périphérie d’un parc.

Quelques exemples d’arbres à port étalé : Catalpa speciosa, Parrotia persica, certains Prunus comme le Prunus serrulata ‘Accolade’, les érables à peau de serpent ou encore les Mûriers comme le Morus kagayamae.

Quelques exemples d’arbres à port en parasol : Albizzia jubrissin ou le Pin parasol.

port arbres et arbustes

Silhouette typique du port parasol. A droite un Albizzia julibrissin

Port rampant

Placés sur des talus ingrats, au pied d’arbres et d’arbustes plus majestueux, les arbres et arbustes à port rampant ont des branches couchées sur le sol dès leur naissance. Ceci est dû à une adaptation à des climats rudes, venteux et neigeux, souvent montagnards.

Ils couvriront et protégeront le sol tout en y maintenant une certaine humidité et en empêchant la levée des adventices. Ils peuvent donc servir de couvre-sols mais aussi à maintenir les talus. Comme ce sont par définition des arbres poussant très bas et s’étalant avec le temps, ils sont tout indiqué dans n’importe quelle jardin, du plus petit au parc de plusieurs hectares.

Quelques exemples d’arbres à port rampant : Pinus mugo, Saule rampant (Salix repens) ou Genévrier nain (Juniperus sibirica)…

port arbres et arbustes

Silhouette plate du port rampant. A droite, un Juniperus (Photo : G.David)

Port pleureur

Les arbres à port pleureur possèdent des branches souples qui retombent et se dirigent naturellement vers le sol. On peut les planter au bord de l’eau comme un saule pleureur (Salix babylonica) ou bien en isolé ou encore bosquet au milieu d’une prairie ou d’une pelouse comme, pour prendre un exemple, un Cèdre pleureur ou des bouleaux pleureurs.

Les arbres à port pleureur sont des plantes qui conviennent généralement plutôt à de grands jardins. À noter toutefois qu‘il en existe des variétés horticoles utilisables pour des petits jardins, comme le Bouleau fastigié pleureur ou Betula pendula ‘Fastigiata’ qui se trouve être un pleureur au port fastigié donc très étroit. On peut aussi retrouver des arbres à branches pendantes mais non pleureurs pour autant comme dans le chef du Sapin de Chine (Cunninghamia lanceolata).

Quelques exemples d’arbres à port pleureur ne dépassant pas 6 m pour un étalement d’environ 5 m : Pyrus salicifolia ‘Pendula’, Salix caprea ‘Pendula’ ou Sophora japonica ‘Pendula’.

port arbres et arbustes

Le port reconnaissable d’un arbre pleureur. A droite un saule pleureur (Salix babylonica)

Quelques cas particuliers...

  • Port tabulaire :  ils sont à réserver aux jardins de grande taille afin de profiter de leur port si particulier. On y trouve surtout des conifères comme l’Araucaria araucana, dont les branches sont disposées en cercles autour du tronc (ou port verticillé) formant ainsi des étages. Mais le port tabulaire se retrouve aussi chez certains arbres caducs comme les Cornus controversa et Cornus alternifolia. À noter que ce dernier peut toutefois s’insérer facilement dans un petit jardin ;
  • Port buissonnant ou irrégulier : la plante forme plutôt un buisson de forme irrégulière. Le port buissonnant se retrouve surtout chez les arbustes. Ce port se distingue par une pousse des rameaux principaux dès la base mais les rameaux latéraux sont plus vigoureux que ceux du bas. Les petits arbustes buissonnants sont idéaux pour les haies libres un peu sauvages ;
  • Port en boule ou sphérique : ils restent généralement assez petits et conviennent par conséquent aux espaces restreints. En outre, ils ne nécessitent pas de taille particulière ;
  • Port ovoïde ou port globuleux : comme le Robinier boule (Robinia pseudoacacia ‘Umbraculifera’) ou l’Érable boule (Acer platanoïdes ‘Globosum’) s’associent parfaitement avec des arbres ou arbustes aux ports larges et souples ou bien avec des topiaires pour créer un effet «moutonnant» comme des buis ou des Ilex crenata ;
  • Port tortueux : les branches des arbres et arbustes se tortillent en tous sens comme chez le saule tortueux ou le noisetier tortueux. Comme pour les arbres et arbustes à écorces décoratives, ils méritent une place en isolés ou dans des massifs d’arbrisseaux ou de vivaces. Ils pourront être placés devant des haies de plantes à feuillage persistant de façon à ce que leurs silhouettes si particulières puissent être mise en valeur même durant l’hiver.
  • Le cas particulier du stipe : ce n’est pas à proprement parler un port d’arbre. En effet, un stipe n’est qu’une tige, un faux-tronc, qui se lignifie peu à peu ou est constitué d’anciennes feuilles ou frondes mortes. On retrouve un stipe chez les palmiers, les yuccas, les bananiers ou les fougères arborescentes.
silhouette arbres arbustes

Port tabulaire typique du Cèdre, port buissonnant d’un Forsythia, port boule d’un Lagerstroemia,port globuleux de l’Acer platanoides ‘Globosum’, port tortueux du Salix tortuosa, et stipe caractéristique du Palmier Butia capitata (Photos : G.David)

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(3 votes, moyenne: 5 sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante n'a pas la couleur ou la hauteur souhaitées
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin