Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
plantation

Muscari : réussir sa plantation

Où, quand et comment planter

Signe de l’arrivée du printemps, les grappes de fleurs bleu intense ou blanc du Muscari ou Muscari armeniacum sont indispensables dans tous les jardins. Réussir sa plantation est très simple et, si le Muscari préfère les expositions ensoleillées, il fleurira aussi à la mi-ombre. Très accommodant, ce joli petit bulbe à fleur parfaitement rustique, pousse partout et se multiplie rapidement dans tous les sols assez fertiles, frais et bien drainés, sans demander d’entretien. Découvrez comment créer de spectaculaires tapis fleuris en privilégiant une plantation en masse ou comment réussir sa culture en pot.

Où planter le Muscari d'Arménie ?

Parfaitement rustiques pour la plupart, les Muscaris supportent sans faillir des températures basses (jusqu’à -25°C) dans toutes les régions et formeront en quelques saisons de magnifiques tapis fleuris, sans jamais se montrer envahissants. Seul le Muscari macrocarpum a besoin de la chaleur estivale pour bien fleurir, il est de plus le moins rustique (-7°C°), on le réservera plutôt au sud de la France.

Les Muscaris sont peu exigeants sur l’exposition et sur la nature du sol. Ils se plaisent au soleil comme à la mi-ombre. Un sol ordinaire, assez fertile, frais mais surtout bien drainé est indispensable pour ces petits bulbes de printemps. Ils redoutent l’humidité stagnante et les terres lourdes et compactes qui favorisent le pourrissement des bulbes. Certains de ces oignons ont des besoins spécifiques comme le Muscari armeniacum qui supportera un sol sec en été ou le Muscari botryoides qui s’épanouira davantage en sol argileux.

Les Muscaris se glissent partout et s’intègrent à tous les décors en sous-bois, au pied des arbres, en bordure d’allée, en rocaille, éparpillés dans une prairie ou une pelouse. Tous les muscaris se prêtent à une culture en pot ou en jardinière.

Les Muscaris poussent partout au soleil comme à la mi-ombre

Quand planter les Muscaris ?

Les petits bulbes de Muscaris se plantent typiquement dès le début de l’automne comme la plupart des bulbes à floraison printanière.

Plantez-les tôt en automne, dès le mois de septembre et jusqu’à mi-novembre, en pleine terre comme en pots. Une fois plantés ces bulbes ont besoin du passage du froid pour fleurir abondamment au printemps.

Comment planter le Muscari ?

1) Pour une plantation naturelle, plantez par petits groupes !

 

Dans un massif naturel ou dans un massif déjà planté, on installera les bulbes de Mucaris par poquets entre les touffes de végétaux déjà présents.

A l’aide d’un plantoir à bulbes, plantez les petits bulbes par groupe de 3, 5 ou plus, en espaçant les groupes  de 10 à 15 cm environ. Plantez à 8 cm de profondeur maximum de façon irrégulière pour un bel effet naturel décoratif.

 

2) Pour une floraison spectaculaire, plantez en masse, façon tapis fleuri !

 

Peu coûteux, les Muscaris se plantent en nombre. Ils sont parfaits pour réaliser de magnifiques coins fleuris autour de la maison, en massif, au pied des arbres ou dans les espaces semi-sauvages. Une solution économique et simple consiste à les planter en tapis fleuri. Pour un effet harmonieux, vous découseillons de créer une forme trop géométrique. Tracez plutôt des lignes irrégulières, des contours arrondis, des formes ovoïdes…

Pour une plantation en masse réussie, comptez environ 100 bulbes au m². La plantation est simplissime, pour cela procédez par décapage du sol. Décaissez une partie de la zone de massif choisie sur 12 à 15 cm de profondeur, puis placez les bulbes en les espaçant de 5 à 8 cm environ. Remblayez « en masse ». Pour une plantation dans une pelouse, découpez des plaques de gazon puis, repositionnez-les après installation des bulbes.

Tapis monochrome ou bicolore ? Attention à l’esthétique !

Les Muscaris se mélangent très bien entre eux. Pour une composition version bicolore, blanc/bleu, dans un panier, procédez d’abord à un mélange homogène des différentes variétés de bulbes de Muscaris. Pour une disposition naturelle, jetez-les par poignées à la volée. Pour un camaïeu subtil, vous assurerez une transition harmonieuse en plantant au milieu de la forme dessinée, quelques bulbes de la couleur opposée à celle qui domine afin de créer un dégradé tout en finesse.

3) Les bons gestes pour planter

  • En pleine terre
  • Ameublir la terre en profondeur
  • Améliorez le drainage si votre terre est trop argileuse avec un apport de gravier mélangé à la terre ou disposé en lit sous les bulbes
  • Plantez à 8 cm de profondeur maximum, pointe du bulbe vers le haut
  • Espacez les bulbes de 5 à 8 cm ou planter par poquet en évitant que ceux-ci ne se touchent
  • Recouvrir les bulbes de deux fois la hauteur de terre
  • Tassez
  • Arrosez modérément
  • Amendez avec de l’engrais organique une fois par an à l’automne pour garantir une floraison abondante au printemps suivant
  • Après 2 ans, divisez les touffes et replanter les bulbilles issus des bulbes initialement plantés (vous étendrez ainsi la surface couverte et favoriserez la vigueur des fleurs)

  • En pot

Comme les jacinthes, on peut facilement forcer les bulbes de Muscari au froid dès l’automne, pour profiter de leur floraison et de leur parfum dans la maison. Pour une plantation en extérieur, sur la terrasse ou au balcon, privilégiez un emplacement ensoleillé et les gros calibres aux fleurs plus grandes. Vous pourrez également les planter en pot l’année de l’achat pour ensuite les installer en pleine terre.

  • Ne les plantez pas seuls, associez-les à des bulbes plus gros
  • Installez au tout premier plan, les bulbes miniatures de muscaris avec des crocus, des cyclamens miniatures, des pensées ou du muguet, en partie haute des tulipes botaniques, des jacinthes, des iris reticulata
  • Étalez une couche de billes d’argile au fond du pot en terre pour un drainage parfait
  • Remplissez le pot d’un mélange de terre de jardin, de terreau et de pouzzolane
  • Plantez serré (une dizaine de bulbes par pot) et recouvrez de deux fois la hauteur de terre
  • Arrosez régulièrement en hiver et en automne, puis espacez les arrosages en été pour les stopper complètement pendant la période de dormance

Gardez les muscaris dans la maison pour profiter de leur floraison et de leur parfum

Bon à savoir

Une période de repos est indispensable après la floraison pour que les bulbes se reconstituent. Il ne faut pas tailler le feuillage fané mais laisser celui-ci jaunir et sécher avant de le couper.

Cet aspect, un peu négligé, sera facilement masqué, en massif, en plantant les Muscaris parmi des Erythrones, des Anémones des bois, des Pulmonaires ou des Euphorbes.

Articles connexes


Blog

Camaïeu de fleurs bleues de printemps.

Si une couleur de fleur peut être associée à une saison, pour le printemps c'est...
Lire la suite +

Blog

Petits bulbes, grand effet !

Ce sont les plus faciles, les plus diversifiés et toujours les premiers à fleurir...
Lire la suite +

association

Muscari : 8 belles idées d'association

Lire la suite +

Fiche Famille

Muscari : plantation, conseil de culture et entretien

Lire la suite +

plantation

Muscari : réussir sa plantation

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire