Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
tailler pincer plants de légumes d'été
conseil

La taille des légumes d'été : pourquoi et comment ?

On vous explique tout

En plein cœur de l’été, certains légumes comme les courgettes, poivrons, melons, aubergines… doivent être pincés. Et très vite une question se pose : comment tailler ces légumes d’été ? Voilà un sujet qui fait débat chez les jardiniers… Donc, d’emblée, si vous êtes un adepte du jardin naturel, d’un jardin où vous laissez la nature s’exprimer pleinement sans intervenir, inutile de poursuivre la lecture de ce texte. En revanche, si vous préférez pincer vos plants de légumes d’été pour avoir une meilleure fructification, ces quelques conseils peuvent vous être utiles. D’autant qu’il n’est pas toujours facile de tailler et que la moindre erreur peut très vite compromettre une récolte. Découvrez, pas à pas, nos conseils et astuces pour tailler au mieux vos légumes d’été.

Pourquoi tailler les légumes d'été ?

Le terme légume d’été désigne les légumes du soleil qui ont besoin de chaleur et d’eau pour se développer correctement. Ainsi, parmi les légumes d’été, on trouve essentiellement les solanacées (tomates, poivrons et piments, aubergines) et les cucurbitacées (courgettes, melons, courges, concombres).

Pour autant, certains de ces légumes d’été ne doivent pas être taillés. C’est d’ailleurs le cas pour les tomates à port déterminé comme les Roma ou les tomates cerise. De même, il est inutile de tailler une courgette non-coureuse qui se développe en formant une touffe d’environ un mètre de diamètre.

D’autres jardiniers choisissent de ne pas tailler leurs légumes d’été et de laisser faire la nature. Principalement, car ils considèrent que la taille est une porte ouverte aux maladies cryptogamiques. En effet, une taille est une incision, une coupure, c’est-à-dire, en d’autres mots, une blessure infligée à une plante potagère.

D’autres, au contraire, ne jurent que la taille ou le pincement. Et leurs arguments, nombreux, sont tout aussi valables :

  • La taille des légumes d’été permet de supprimer les pousses et branches inutiles qui utilisent la sève pour se développer au détriment des fruits. Ainsi, en taillant, les jardiniers obtiendraient une récolte plus importante puisque la sève se concentrerait dans les fruits.
  • La taille des légumes d’été permettrait d’obtenir une récolte plus rapide et plus précoce, car les fruits, mis à nu par la suppression des feuilles et des pousses, bénéficieraient de plus de luminosité.
  • La taille des légumes d’été permettrait de récolter des légumes parfaitement équilibrés et calibrés, tous de belle taille puisqu’ils auraient tous la même dose de soleil.
  • La taille des légumes d’été permet de faire circuler l’air dans le feuillage, ce qui permet de limiter les risques d’apparition du mildiou.
  • La taille permet de limiter leur croissance parfois exubérante et difficile à contenir, surtout dans les petits jardins.

Mais…

  • Le feuillage permettant la photosynthèse, en supprimer revient à diminuer la photosynthèse, donc la production de fruits.
  • Un fruit qui est soumis aux rayons du soleil direct peut brûler. Le feuillage a pour rôle de le protéger.
  • Lorsqu’on est jardinier amateur, a-t-on besoin d’avoir à tout prix des fruits parfaitement équilibrés ?
  • Certes, la taille aère les plants et limite l’apparition du mildiou, mais dans le même temps, elle blesse la plante et favorise l’entrée de maladies ou l’arrivée de parasites.

De ce fait, le meilleur est de tester les deux méthodes en parallèle sur deux étés de suite. Car le développement et la récolte des légumes d’été ne dépendent pas uniquement de la taille ou de la non-taille. La nature et la fertilité du sol, la zone géographique et donc le climat, la régularité des arrosages, le paillage… seront autant d’éléments qui influent sur une production de légumes d’été.

Pour autant, je vais mettre de côté mes convictions, pour vous livrer quelques conseils et astuces pour tailler les principaux légumes d’été.

Un dernier conseil : taillez toujours vos légumes avec un couteau de jardinier nettoyé et désinfecté à l’alcool à brûler pour éliminer tous risques de transmission de maladies.

Les légumes à privilégier dans un sol légèrement acide

Tailler ou ne pas tailler ? That is the question !

La taille de l'aubergine

Qu’elle soit violette, blanche ou même verte, allongée ou toute ronde, l’aubergine est l’un des légumes phares de l’été. Et par là même de la cuisine méditerranéenne. Au jardin, elle n’est pas très difficile à cultiver dans un sol riche et fertile, frais et très bien drainé, pour peu qu’elle bénéficie de beaucoup de soleil, de chaleur et d’arrosages réguliers.

L’aubergine produit en général plusieurs fruits sur chaque branche secondaire donc la taille n’est pas obligatoire. Pour autant, elle permet de limiter la production de végétation stérile. Donc, si vous décidez de tailler les aubergines, vous pouvez intervenir tout au long de la période de croissance entre juin et septembre.

Comment faire ?

  • La tige principale se taille au-dessus de la deuxième fleur. S’il n’y a qu’une fleur, taillez au-dessus de cette fleur.
  • À la suite de cette coupe, plusieurs ramifications secondaires vont se développer et former des fleurs.
  • Taillez à nouveau au-dessus de la deuxième fleur et au-dessus d’une feuille.
  • Ne gardez qu’une seule tige sur les deux qui vont pousser.
    Taille légumes d'été

Vous pouvez aussi supprimer les gourmands, c’est-à-dire les petites branches secondaires qui poussent en bas du pied d’aubergine.

Pour en savoir plus :

La taille estivale de la courgette

Voilà un autre légume incontournable de l’été et très productif. Difficile à rater, la courgette a tout de même besoin d’une terre fertile, largement enrichie de compost ou de fumier, et fraîche. Les pieds de courgettes gagnent à être paillés. De même, les plants doivent être espacés les uns des autres d’au moins 1 mètre pour faciliter leur développement.

Seules les courgettes des variétés coureuses se taillent, les autres, non-coureuses, n’ont absolument pas besoin d’être pincées.

Comment faire ?

  • Taillez juste après la deuxième feuille les tiges qui comptent déjà 4 ou 5 feuilles. Vous supprimez ainsi le bourgeon apical.
  • De nouvelles pousses axillaires vont naître, en général deux nouvelles tiges qui porteront les fruits. Lorsqu’elles comptent 7 à 8 feuilles, vous pouvez à nouveau les tailler après la 5e feuille.
  • Lorsque les premières fleurs auront donné les premières courgettes, taillez à nouveau après la première ou la deuxième feuille qui se trouve juste après le dernier fruit.
    Taille légumes d'été

Vous procéderez de la même façon pour la taille des courges. Pour qu’elles parviennent à maturité avant les premières grosses gelées, n’hésitez pas à supprimer quelques rameaux fructifères pour ne garder que les plus vigoureux.

Pour en savoir plus :

La taille des poivrons et piments

Éminents représentants de la famille des solanacées, les poivrons et piments sont issus de la même plante. Le poivron est en fait un piment doux. Eux aussi, en tant que légumes du soleil, ont besoin de chaleur et d’arrosages et d’un sol riche, fertile, bien drainé.

Comme pour l’aubergine, la taille n’est absolument pas indispensable, mais elle peut se pratiquer pour favoriser la fructification et en accélérer la maturation au nord de la Loire. De même, la taille permet de limiter la végétation, car les poivrons et piments peuvent former des touffes denses d’au moins 1 mètre de hauteur.

Taille légumes d'été

Comment faire ?

  • Taillez la tige principale du plant de poivron ou de piment lorsque la plante compte une dizaine de fruits.
  • Taillez les tiges secondaires après la deuxième feuille, après le dernier fruit.

Pour en savoir plus :

La taille du melon

Les melons vont se tailler de juin à août, surtout dans les régions les moins ensoleillées. Tout simplement pour accélérer la formation de fruits et leur laisser le temps nécessaire pour se développer et se gorger de soleil. Dans le sud de la France, la taille n’est pas forcément obligatoire.

Comment faire ?

  • Attendez que votre plant de melon ait développé 4 vraies feuilles (sans compter les cotylédons qui sont en fait les feuilles primaires ou primitives de la plante, en général reconnaissables au fait qu’elles n’aient pas la même forme). Les cotylédons sont au nombre de deux pour la plupart des plantes potagères (plantes dites dicotylédones) et sont de forme arrondie.
  • Coupez la tige principale après les deux premières feuilles des rameaux latéraux.
  • Renouvelez l’opération avec les nouveaux rameaux formés.
  • Lorsque les rameaux portent des fruits, coupez la tige après les deux feuilles qui suivent le fruit.
    Taille légumes d'été

Pour aller plus loin :

La taille des concombres (et des cornichons)

Les concombres (et les cornichons qui sont en fait des concombres récoltés avant maturité) aiment les sols légers, ameublis, très frais et riches en humus. Le soleil leur est également indispensable. Pour faciliter la culture et la récolte, il est recommandé de tuteurer les plants qui apprécient de grimper sur des piquets, un filet ou un grillage. Mais vous pouvez aussi choisir de cultiver concombres et cornichons à plat. Il est recommandé de tailler les concombres et cornichons pour en favoriser la fructification.

Comment faire ?

  • Taillez la tige principale au-dessus de la deuxième feuille. Des tiges secondaires vont se développer.
  • Lorsque ces rameaux secondaires ont 4 feuilles, pincez au-dessus de la 4e feuille.
  • Lorsque les fruits ont fait leur apparition, coupez après la deuxième feuille qui suit le 3e fruit.
    Taille légumes d'été

Pour aller plus loin :

La taille des tomates

J’ai volontairement laissé le légume qui suscite le plus de polémiques pour la fin ! La tomate ! Sans vouloir entrer dans le débat, je vous livre sans détours deux façons de faire : la méthode traditionnelle consiste à supprimer les gourmands, à étêter et à effeuiller les plants et la méthode plus naturelle qui consiste à laisser les tomates se développer comme bon leur semble.

Découvrez le texte d’Ingrid B. qui nous explique en détail la taille des tomates et leur conduite.

Quant à Virginie D. elle aborde la culture des tomates en cage.

Articles connexes


conseil

La taille des tomates et leur conduite

Lire la suite +

Blog

10 tomates rares ou originales qui épateront vos amis

La tomate est un légume fruit qui offre de nombreuses variétés, parfois très originales. Anciennes...
Lire la suite +

Blog

Choisir ses tomates : cultivez la diversité au potager !

Depuis quelques jours, je trépigne d’impatience. Les jours s’allongent progressivement, laissant derrière eux l’obscurité hivernale ...
Lire la suite +

Blog

Semer les aubergines, poivrons et piments : quand et comment ?

Aubergine, poivron et piment ont en commun un goût immodéré pour la chaleur. C'est pourquoi...
Lire la suite +

conseil

Aubergine : les meilleures variétés

Lire la suite +

Blog

Légumes : Graines bio, hybrides F1 ou semences classiques… Que choisir ?

Promesse de Fleurs propose pas moins de 2000 variétés de graines potagères : des semences classiques...
Lire la suite +

conseil

10 légumes indispensables pour faire son premier potager

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire