Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
aménager un jardin en longueur
conseil

Comment aménager un jardin en longueur ?

Conseils et astuces

Peu nombreux sont les citadins qui jouissent d’un jardin, malgré cela, on n’est rarement satisfait de celui-ci. Trop petit, mal orienté, tout en longueur, avec du vis-à-vis… les petits tracas ne manquent pas. Nous avons déjà vu comment aménager un petit jardin maintenant intéressons nous à la manière d’aménager un jardin tout en longueur.

Souvent enclavés dans un territoire urbain dense, les jardins sont visuellement étroits. Malgré leur longueur, ils paraissent oppressants et procurent un effet dit « couloir » qui est peu agréable.

Comment tirer parti de la longueur de votre jardin tout en le rendant visuellement plus large ?  Découvrez 5 règles de base pour l’aménagement d’un terrain tout en longueur afin de supprimer les effets négatifs comme le sentiment doppression, de linéarité et de monotonie.

Diviser votre jardin en plusieurs espaces

Pour briser la linéarité et la monotonie d’un jardin en longueur, créez des espaces successifs distincts.

Communément, les jardins en longueur sont divisés en 3 parties.

La première partie est généralement consacrée à la terrasse pour manger en famille et profiter des barbecues. Cette partie est la plus travaillée car elle est la plus visible et la plus fréquentée. Elle s’accompagne souvent de vivaces parfumées qui embaument la terrasse ou des plantes aromatiques pour agrémenter vos bons petits plats comme la la ciboulette, le basilic, le thym, le persil, le romarin…

Pour les autres espaces, optez pour un espace de jeux ou de détente, un potager, un verger, une piscine, un bassin, une fontaine ou un coin zen. A vous de faire votre choix !

Chaque espace peut disposer de sa propre ambiance mais ils doivent être reliés entre eux pour garder une certaine cohérence. Pour cela, prenez soin d’utiliser des matériaux identiques entre les différentes parties (palissade en bois, des végétaux identiques, un cheminement …). Ils constituent un « fil rouge » et donnent un sentiment d’unité.

Chaque espace est dessiné en respectant ces règles de base :

  1. équilibrer les pleins et les vides, équilibrer l’ombre et la lumière. Les espaces dessinés prennent des formes différentes de celle du jardin : en cercle, en demi-cercle, en carré… Ces variations de formes permettent de rompre la monotonie rectiligne du jardin en longueur.
  2. séparer les différents espaces par des éléments transversaux bas qui vont élargir visuellement le jardin sans masquer le fond du jardin. Pour cela, créez des haies végétales basses avec des houx crénelés, des hortensias, des chèvrefeuilles arbustifs ou des skimmias.

Pensez aussi à jouer sur les différences de niveaux et les verticales : surélevez les espaces d’une marche, utilisez des bacs, une pergola ou des végétaux verticaux comme une charmille. Les lignes verticales dessinées par les végétaux ou les éléments décoratifs cassent les lignes horizontales marquant la géométrie du jardin. Quant aux différences de niveaux, elles permettent d’occuper les volumes dans leur ensemble. Cela rompt la planéité et la monotonie du jardin.

Créer une vue principale douce et fluide

Au sein des jardins tout en longueur, les perspectives linéaires et rythmées amplifient l’impression de longueur et d’étroitesse. Pour contrebalancer ces effets, optez pour une vue principale tout en fluidité :

  • La vue principale est dessinée par la lumière et l’absence d’obstacles visuels : le regard est conduit par les masses principales.
  • La vue principale est courbe et n’est pas centrale pour privilégier l’asymétrie.
  • Les massifs conduisant le regard sont arrondis et fluides
  • Eviter les répétitions liées aux végétaux ou aux éléments décoratifs qui ne font que marquer la longueur du jardin.
  • Rendre visibles vos différents espaces de manière partielle. Donnez envie d’aller jusqu’au fond de votre jardin en y plaçant un point attractif comme une fontaine, un tableau, un miroir, une sculpture, un abri de jardin, une cabane……
aménager un jardin en longueur

Une perspective linéaire accentue l’impression d’étroitesse (à gauche) alors qu’un visuel tout en courbes casse cet effet (à droite)

Pour les plus aguerris, il est même possible d’inverser la perspective de votre jardin pour le faire paraître moins long. C’est un procédé créé par André Le Nôtre, paysagiste du jardin de Versailles et créateur du jardin dit à la Française. Celui-ci donne l’impression que les éléments les plus loin sont plus proches. Pour cela, utilisez des couleurs chaudes au fond de votre jardin (rouge, orange, jaune) et placez les éléments de grande ampleur au fond du jardin.

Créer un cheminement courbe

Reliez vos différents espaces par un cheminement réalisé avec un seul matériau. Nous l’avons vu plus haut, l’utilisation d’un seul matériau permet de donner une cohérence au jardin. L’ardoise, la pierre, le granite, le bois…tous les matériaux sont envisageables.

Le positionnement du cheminement est important. On évite de le placer au centre du jardin afin de briser la symétrie d’un jardin rectangulaire.

Privilégiez un cheminement sinueux ou courbe pour casser la linéarité du jardin. Veillez cependant à réfléchir à l’entretien de votre jardin. Une allée sinueuse peut complexifier le passage de la tondeuse par exemple.

aménager un jardin en longueur

Cheminements courbes

La largeur de l’allée est proportionnée par rapport à la largeur du jardin. Plus une allée est étroite, plus le jardin paraîtra étroit.

Effacer les limites du jardin

Le sentiment d’étroitesse d’un jardin en longueur provient de la perception de ses limites latérales, généralement rectilignes, droites et franches, fréquemment un mur. Pour atténuer ce sentiment, faites disparaître visuellement les limites ou adoucissez-en les formes. Pour cela, habillez les parois verticales avec des massifs étagés ou des végétaux grimpants. Les plantes grimpantes sont très nombreuses : les jasmins, les clématites et tous les chèvrefeuilles parfumés. Évitez les haies épaisses qui accentuent l’étroitesse du jardin.

Créez un massif étagé qui conduit progressivement le regard du point le plus bas au point le plus haut. Pour cela, débuter avec des couvres-sol puis des vivaces basses, des buissons et enfin des arbustes. Les espèces sont détaillées plus bas.

Jouez sur l’asymétrie et l’hétérogénéité des limites : chaque limite peut être traitée de manière différente. Par exemple, la limite ouest est réalisée avec une palissade bois décorative tandis que la limite Est est habillée par un massif.

Choisir des végétaux adaptés à un jardin tout en longueur

Généralement les jardins étroits disposent de peu de lumière du fait de l’ombrage provoqué par les limites du jardin ou même par les arbres des voisins.

Pour cela, choisissez des arbres à envergure modérée pour éviter la formation d’ombre supplémentaire. Voici notre sélection de sept arbres pour petits jardins : l’aubépine, les magnolias, l’arbre de Judée ou encore le savonnier. Optez pour des arbres proportionnés par rapport à votre jardin.

arbres pout petit jardin

Privilégiez également les arbustes à petit développement dont les formes sont souples et fluides. Ces formes souples cassent la géométrie liée à la forme du jardin. Elles peuvent être naturellement dues au port de l’arbre ou dues à la taille. Pour les arbustes au port fluide et naturel, vous trouvez les camélias champêtres, les abélias, les callicarpas, les cognassiers du japon, les rosiers arbustifs, les lavatères, les pivoines arbustives, les seringats… Tandis que les arbustes tels que les troènes, les chèvrefeuilles arbustifs, les houx crénelés, les fusains, les photinias, les osmanthes, les chalefs se taillent à votre guise en boule, en vague, en coussins… Vous êtes le sculpteur !

Au pied de vos arbres et arbustes, favorisez les vivaces de mi-ombre ou d’ombre : les fougères, les heuchères, les cyclamens, les alchémilles, les astilbes… Pour les espaces plus ensoleillés, les vivaces fluides comme les graminées sont idéales : les cheveux d’ange, la canche cespiteuse, le calamagrostis, l’herbe aux écouvillons

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)

Une réflexion au sujet de « Comment aménager un jardin en longueur ? »

Laisser un commentaire