Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Le calibre des bulbes
conseil

Le calibre des bulbes : comprendre pour mieux choisir

Nos conseils suivant les plantes que vous cultivez

Les tulipes, narcisses, crocus ou jacinthes sont des vivaces qui ont en commun le fait de former des bulbes : ces organes souterrains de réserve permettent aux plantes de passer la mauvaise saison dans le sol. La plante envoie des réserves nutritives dans le bulbe, puis elle se met au repos pour l’hiver, et elle puise dans ces réserves au printemps pour se développer et fleurir. Certaines plantes peuvent également se mettre en repos durant l’été afin de survivre à la sécheresse. Les plantes bulbeuses sont vendues sous différents calibres : il s’agit d’un critère essentiel pour bien choisir ses bulbes. Le calibre est déterminant pour le développement de la plante, et la qualité de la future floraison. Le prix varie également en fonction du calibre, les bulbes les plus petits sont moins chers que les plus grands.

Découvrez tous nos conseils pour bien choisir vos bulbes et vous garantir ainsi de belles floraisons !

Pourquoi acheter des bulbes de gros calibre ?

Le calibre désigne la circonférence des bulbes, en centimètres. Plus un bulbe est gros, plus la plante a accumulé de réserves, et plus elle sera susceptible de donner une abondance de grandes et belles fleurs. A l’inverse, les petits bulbes ont moins de chances de fleurir, et lorsqu’ils fleurissent les fleurs sont plus petites, moins nombreuses… Un bulbe de gros calibre a aussi plus de chances de reprendre.

Les bulbes des plantes grossissent naturellement au fil des années. Les petits bulbes sont souvent ceux de plantes plus jeunes. Il y a des risques qu’elles ne fleurissent pas dès la première année, mais nécessitent du temps pour emmagasiner des réserves, faire grossir le bulbe et pouvoir fleurir. On gagne donc du temps en choisissant directement de plus grands bulbes. De même, les petits bulbes sont généralement moins robustes, moins résistants, plus fragiles…

Le calibre est cependant très variable d’une espèce à une autre, les bulbes botaniques possèdent toujours un calibre inférieur aux variétés horticoles. Les perce-neige et muscaris, par exemple, forment naturellement des bulbes beaucoup plus petits que les amaryllis, jacinthes et tulipes.

Les bulbes vendus à petits prix sont souvent des bulbes de petit calibre, il y a donc des risques que la floraison soit assez pauvre, ou que le bulbe ne fleurisse pas la première année.

Comment bien choisir ses bulbes ?

En dehors du calibre, d’autres critères entrent en compte dans le choix des bulbes :

  • Les bulbes doivent être fermes, ils ne doivent pas se ramollir ou s’écraser au toucher,
  • Ils ne doivent pas présenter de taches ou de traces de moisissures ; sinon il y a un risque qu’ils pourrissent une fois plantés,
  • Ils ne doivent pas présenter de blessures ou de coupures,
  • Le bulbe ne doit pas être avancé en végétation (ou alors très peu) : pas de feuilles ou tiges développées.

L’indication sur les sachets de bulbes que vous achetez peut être de deux types :

  • « 8/10 » par exemple, signifie que les plus petits ont une circonférence de 8 cm, et les plus grands, de 10 cm (ils ne dépasseront pas cette dimension)
  • « 8 + » signifie que les bulbes ont une circonférence minimale de 8 cm (certains du lot peuvent être plus grands)

Vous pouvez cependant orienter votre choix en fonction de l’usage que vous souhaitez faire de vos bulbes :

  • Pour un jardin naturaliste, ou une plantation dans une grande pelouse, par exemple, vous pouvez choisir de petits bulbes, et des espèces botaniques, que vous laisserez se naturaliser.
  • Pour le forçage, choisissez les bulbes les plus gros.
  • Pour une plantation en massif, choisissez des bulbes moyens ou gros.
  • Pour une plantation en jardinière, vous pouvez choisir des bulbes de taille moyenne ou petite, afin de gagner de la place.

Les plantes dont les bulbes sont les plus gros ont généralement un effet impressionnant, avec de grandes et nombreuses fleurs. On les mettra facilement en valeur dans un massif, en les plantant en petits groupes ou de façon relativement isolée. A l’inverse, les plantes qui forment de petits bulbes sont souvent de style plus naturel et délicat. Elles gagnent à être plantées en masse, par exemple dans une pelouse ou au pied des arbres (chionodoxa, muscari, perce-neige, crocus…).

La floraison des plantes bulbeuses : tulipes, jacinthes...

Tableau récapitulatif

Afin de vous aider dans l’achat de vos plantes bulbeuses, voici les calibres que nous vous recommandons de choisir :

Type de plante Calibres minimums conseillés
Amaryllis 30 et plus
Anemone coronaria (Anémone de Caen) 6/7 et plus
Camassia 12 et plus (bulbes plus petits chez le Camassia quamash : 6 et plus)
Chionodoxa 5 et plus
Crocus 7/8 et plus (sauf pour les crocus botaniques)
Cyclamen de Naples 10 et plus
Fritillaire impériale 20 et plus
Glaïeul 12/14 et plus
Iris reticulata 5 et plus
Jacinthe 16 et plus (au moins 18 pour les jacinthes à forcer)
Lys 16 et plus
Muscari 7/8 et plus
Narcisse 12 et plus (à partir de 7+ pour les narcisses botaniques et les mini-narcisses)
Perce-neige 5 et plus
Renoncule des fleuristes 6/7 et plus
Scille 7/8 et plus
Tulipe 10/12 et plus
Tulipe botanique Variable. A partir de 4+

D’une manière générale, les bulbes d’espèces botaniques (narcisses, tulipes…) sont souvent plus petits que ceux des variétés horticoles.

Les plantes à petits bulbes (crocus, perce-neige, chionodoxa…) gagnent à être plantés en masse. Nous vous conseillons de les planter en grand nombre et de les laisser se naturaliser !

A l’inverse, les grands bulbes d’amaryllis ou de fritillaire impériale sont plus intéressants à planter isolément ou par petits groupes.

Articles connexes


Blog

Bulbes, cormes, rhizomes... Quelle différence ?

Dans quelques semaines, le retour du printemps nous offrira une explosion de couleurs avec les...
Lire la suite +

Blog

Planter des bulbes : 7 conseils pratiques et utiles !

Planter les bulbes de printemps est une "routine" d'automne que j'accomplis consciencieusement chaque année. Ce...
Lire la suite +

conseil

Comment conserver les bulbes, avant et après floraison ?

Lire la suite +

conseil

6 bulbes faciles à naturaliser au jardin

Lire la suite +

conseil

Quels bulbes faire pousser dans la maison ?

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire