Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
8 plantes répulsives
conseil

8 plantes répulsives : elles montent la garde au jardin !

Pour faire fuir naturellement les ravageurs

Insectes nuisibles, pucerons, fourmis, escargots et limaces, rongeurs… il existe des solutions simples et respectueuses de l’environnement pour éloigner ces indésirables de vos plantations. Si les insectes sont indispensables à la biodiversité, ils peuvent également devenir redoutables, surtout lorsqu’ils s’invitent en nombre dans nos potagers ou nos jardins d’agrément. La nature étant bien faite, certaines plantes ont la faculté de dégager par leurs racines, leur feuillage ou leurs fleurs, des substances répulsives qui déplaisent aux ravageurs et les font fuir. L’idéal dans un jardin naturel ou un potager bio !

Découvrez notre sélection des meilleures plantes naturellement répulsives, réputées pour leur efficacité contre les indésirables du jardin.

La tanaisie : contre les fourmis

La Tanaisie est la Reine des plantes répulsives ! Aussi décorative que répulsive, elle est très utile au potager, au verger mais aussi au jardin d’ornement. Elle possède des propriétés insecticides naturelles dues à la présence de molécules appelées pyréthrines, actives contre la prolifération des insectes. Ses jolis capitules ronds jaune d’or attirent tout l’été les pollinisateurs en particulier les abeilles, tout en éloignant les indésirables. Son effet répulsif opère naturellement à proximité des végétaux sensibles et permet d’éloigner de nombreux insectes et parasites (mouche du chou, doryphores, pucerons, fourmis, aleurodes…).

Pour lutter contre les fourmis : disposez des bouquets de feuilles fraîches sur leur passage. Grâce à ses propriétés anti-fongiques, elle protège aussi des maladies comme le mildiou ou la rouille. Son odeur a aussi la réputation d’éloigner les tiques, les mites, les puces. Elle est généralement utilisée en pulvérisations sur les parties aériennes de vos fruits, légumes ou plantes, et pour arroser les pieds des cultures que vous souhaitez protéger des attaques de parasites. On la prépare sous forme de macération, infusion (30 g de fleurs pour 1 l d’eau), purin ou décoction (25 cl de plante fraîche dans 1 litre d’eau), pour augmenter ses pouvoirs insectifuges, insecticides et fongicides remarquables.

De culture facile, elle pousse dans tout sol bien drainé, même pauvre ou sablonneux au plein soleil ou à l’ombre légère. Réservez-lui une place au potager comme dans vos massifs, bordures et rocailles.

Pour tout savoir sur cette plante, consultez notre fiche ⇒ Tanaisie : semer, planter et cultiver.

La Fritillaire impériale : le bulbe anti-taupe

Les mulots, campagnols terrestres (les plus ravageurs !) et autres petits rongeurs, se délectent tout particulièrement de nombreux bulbes à fleurs. Sous terre, le gros bulbe toxique de la fritillaire impériale (Fritillaria imperialis) dégage une odeur désagréable dans un rayon de 1,5 m ce qui a l’avantage de faire fuir les ravageurs. Haute de 75 cm à 1 m, avec ses fleurs en couronnes jaunes ou orangées elle sera majestueuse, disposée régulièrement en massifs au milieu de vos tulipes, jacinthes, crocus, alliums, dahlias, glaïeuls et camassia. Plantez-la à l’automne, de septembre à octobre en même temps que vos autres bulbes, en plein soleil ou sous une ombre légère dans un sol fertile très bien drainé. Elle reste en place de longues années. Elle s’insère facilement en bordure, rocaille ou potées.

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les fritillaires, ainsi que nos conseils en vidéo comment planter des bulbes de fritillaires impériales.

Voici un autre excellent chasse-taupes et rongeurs :

L’odeur dégagée par les racines de l’incarvillea, une vivace rhizomateuse repousserait également taupes et rongeurs dans un rayon de 5 à 7 m. Plantez donc plusieurs pieds dans vos massifs, de cette ravissante plante répulsive qui porte de mai à juillet, des fleurs tubulaires, roses ou blanches.

L’Œillet d’Inde ou Tagète contre les aleurodes et nématodes

Voici une plante annuelle à la floraison estivale abondante qui s’installe aussi bien au jardin d’ornement qu’au milieu des légumes du potager où il tient traditionnellement compagnie aux tomates. L’odeur du feuillage de l’œillet d’Inde ou tagète et les substances secrétées par ses racines est réputée pour repousser les insectes, aleurodes, et notamment les nématodes, ces vers microscopiques qui parasitent les racines des tomates et épuisent les plants jusqu’à, parfois, leur mort. L’Œillet d’Inde est aussi une fleur comestible que l’on peut déguster en salade, en potage ou dans les desserts, une façon d’allier donc avec cette plante l’utile à l’agréable !

N’hésitez pas à lire également notre fiche complète ⇒ Oeillet d’Inde, tagète : semis, plantation, entretien.

Le basilic contre les mouches et les nématodes

Saviez-vous que le basilic était un répulsif naturel ? En plus de parfumer vos petits plats d’été, cette plante aromatique permet d’éloigner de vos cultures potagères, les pucerons, les aleurodes, les mouches de la carotte et les criocères de l’asperge. Au jardin potager, il fera une bonne association planté entre chaque pied de tomate car ses racines excrètent des substances nématicides qui les protégeront des nématodes.

Découvrez tous nos conseils réussir le semis ou la culture du basilic.

L'absinthe : insectifuge et fongicide

Avec ses fines feuilles argentées ponctuées de petites fleurs jaunes en été, l’absinthe (Artemisia absinthium) est une belle vivace arbustive aromatique et médicinale, aussi utile au potager que belle au jardin d’ornement ! Elle possède des propriétés insectifuges et insecticides mais aussi fongicides. L’absinthe est répulsive pour de nombreux insectes ravageurs tels que les altises, la piéride du chou, mais elle est aussi efficace contre les pucerons, les limaces et escargots et contre les rouilles, notamment celle du groseillier.

Une précieuse alliée au potager à condition de l’installer un peu à l’écart des planches de culture (au moins 1 m) car elle inhibe la croissance des plantes voisines : déposez quelques feuilles sèches ou fraîches d’absinthe au pied des cultures à protéger. Pour lutter contre les pucerons, fourmis, chenilles, gastéropodes, préparez un purin d’absinthe (300g de plante fraîche pour 1 litre d’eau) à pulvériser sur le chemin des animaux jamais sur vos plantes ! Elle apprécie les sols calcaires, pauvres en azote et plutôt secs.

Retrouvez l’absinthe sur notre fiche ⇒ Armoise, Artemisia : plantation, taille et entretien.

L'Aneth contre les pucerons, acariens et punaises 

L’aneth est cultivée comme plante condimentaire, pour ses feuilles mais aussi pour ses graines. C’est également un répulsif naturel contre de nombreux insectes ravageurs. Elle sera une très bonne compagne pour de nombreuses plantes potagères : plantée au milieu de vos plants de légumes, elle repousse la mouche de la carotte, la punaise de la courge, les pucerons, les araignées rouges, le sphinx de la tomate et la teigne du poireau. En prime, vous profiterez en été de ses charmantes fleurs en ombelle d’un beau jaune acide, juchées sur de longues tiges. Vous l’installerez au soleil en sol plutôt riche, léger et bien drainé.

A découvrir ⇒ L’Aneth : semis, plantation, bienfaits.

La Capucine contre les pucerons

La capucine fait partie de ces plantes attractives qui au lieu de repousser les insectes ravageurs de vos cultures, les attirent comme un aimant ! Jolie avec ses fleurs effilées et ses feuilles rondes autant que comestible, la capucine trouve sa place facilement au jardin comme au jardin potager. La capucine est très souvent la proie des pucerons noirs qu’elle attire irrésistiblement, ceux-ci désertent alors toutes les autres plantes voisines. C’est un attrape-pucerons biologique. On s’en sert comme « plante piège » au potager auprès des pieds légumes ou au jardin autour des rosiers pour faire diversion naturellement. Elle attire également les chenilles de la piéride du chou, qui creusent des galeries dans les feuilles mais aussi les mouches blanches, les punaises de la courge, de nombreux scarabées et les arpenteuses du chou. Elle est idéale à planter en bordure de votre jardin potager pour protéger vos légumes, notamment la tomate, le concombre, les choux (chou kale, chou-rave, brocoli) et les radis.

plantes répulsives

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la capucine, comment éliminer les pucerons si vous trouvez leur présence inesthétique et suivez nos conseils pour lutter naturellement contre ces indésirables.

Le Souci : pour éloigner les indésirables

Le Souci ou Calendula officinalis est une plante utile au jardin comme au potager car son odeur repousse de nombreux parasites, notamment les nématodes. Cette fleur comestible a donc toute sa place dans un potager fleuri où elle attire également les pucerons, ce qui les éloigne des cultures. Plantez-le au pied des fraisiers et des tomates ! C’est une plante-piège, bien utile aussi au jardin d’ornement pour éloigner les indésirables ! Vous pouvez l’installer aussi au pied de vos rosiers si les pucerons les envahissent. Le souci fait de très jolies fleurs à couper et agrémenteront en plus vos salades ! Il aime les sols bien drainés, pauvres et le plein soleil.

Lisez notre fiche complète pour savoir comment semer, planter et cultiver le souci.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 4 sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin