Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Tanaisie : semer, planter et cultiver

La Tanaisie en quelques mots

  • La Tanaisie est une plante vivace herbacée, aux fleurs jaunes et au feuillage aromatique finement découpé
  • Elle possède des propriétés répulsives et insecticides ce qui en fait une excellente plante compagne au potager
  • C’est souvent sous forme de purin à pulvériser sur les plantes à protéger qu’on l’utilise
  • Rustique, elle apprécie le soleil et les sols drainés, même assez secs
  • Décorative autant qu’aromatique, elle est indispensable au potager, comme au jardin d’ornement

Le mot de notre experte

Décorative autant qu’aromatique, la tanaisie est une précieuse alliée du jardinier. Cette plante vivace recèle des propriétés insectifuges, insecticides et fongicides. Elle est très utile au potager par son effet répulsif naturel pour éloigner les insectes nuisibles et permet de lutter également contre le mildiou, la rouille et la mouche du chou. En purin ou en décoction,  les différentes préparations se réalisent à partir des feuilles ou des fleurs de tanaisie ou de la plante entière, qu’elle soit fraîche ou séchée.

Facile à trouver dans la nature, cette plante aux mille et une vertus est présente sur une grande partie de notre territoire. Si le Tanacetum vulgare est incontestablement le plus connu, on extrait de la Tanaisie annuelle, aussi appelée Camomille bleue, une huile essentielle de couleur bleue-l’huile de Tanaisie annuelle- très appréciée en phytothérapie et reconnue pour soulager les irritations de la peau.

De la Tanaisie commune, à la Tanaisie dorée en passant par la tanaisie crispée, la tanaisie offre en été et  jusqu’au cœur de l’automne, une jolie floraison solaire en ombelles de fleurs jaune sur un feuillage finement découpé et très aromatique.

Rustique, peu contraignante, elle ne demande que peu d’entretien une fois installée dans un sol drainant.

Comment faire un purin ou une décoction de tanaisie ? quand et comment couper et utiliser ses feuilles, voici tout ce qu’il faut savoir sur cette plante aromatique à la fois belle et utile !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Tanacetum

Famille : Astéracées

Noms communs : Tanaisie, Barbotine, Herbe aux vers

Floraison : Juillet à septembre

Hauteur : 0,60 à 1,50 m

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol : Riche et léger

Rusticité : au-delà de -15°C

La Tanaisie, parfois appelée pyrèthre, est une plante vivace herbacée originaire de l’Europe de l’est jusqu’en Sibérie, qui fait partie de la vaste famille des Astéracées. On trouve cette proche parente des marguerites et pâquerettes à l’état sauvage aux bords des chemins de campagne, et des rivières, sur les bords des voies ferrées ou dans les prairies un peu partout en France. Dans certains pays, notamment aux États-Unis, la tanaisie est considérée comme une mauvaise herbe envahissante.

Le genre comprend plus de 70 espèces dont la plus répandue est la tanaisie commune (Tanacetum vulgare). Il existe également d’autres espèces comme la tanaisie de Syrie (Tanacetum haradjanii) ou la  tanaisie à feuille de cinéraire (Tanacetum cinerariifolium) dont on extrait la pyréthrine, un insecticide végétal. La Tanaisie annuelle (Tanacetum annuum) plus résistante aux conditions arides, se rencontre davantage dans les régions méditerranéennes.

La tanaisie se développe en touffe dense sur des rhizomes traçants, ce qui lui confère un développement assez vigoureux : cette plante s’étale facilement et est capable de coloniser rapidement des surfaces importantes. Elle se ressème également spontanément !

Elle dresse des tiges raides de 0,50 à parfois jusqu’à 1.50 m de hauteur qui portent un feuillage caduc. Aussi profondément découpé que celui de certaines fougères, il se compose de feuilles glanduleuses, alternes de 8 à 15 cm de long, embrassantes, formées de 20 à 30 folioles profondément divisées aux bords en dents de scie. La Tanaisie crispée (Tanacetum vulgare var. crispum) se distingue par un feuillage très ornemental, frisé comme du persil. Le plus souvent glabre sur les deux faces, il est pubescent chez la tanaisie à feuille de cinéraire (Tanacetum cinerariifolium).

tanaisie

Tanacetum vulgare – illustration botanique

Le feuillage des tanaisies est puissamment aromatique lorsqu’on le froisse, et dégage une odeur herbacée, balsamique et camphrée, parfois jugée un peu âcre.

De couleur vert foncé chez la tanaisie commune, il prend une jolie teinte dorée chez le Tanacetum vulgare ‘Isla Gold’, gris-blanc chez la Tanaisie de Syrie (Tanacetum haradjanii). Selon les cultivars, il peut également prendre des teintes vert chartreux et parfois même moucheté d’argent. Les feuilles à la saveur légèrement citronnée peuvent être utilisées fraîches finement ciselées pour parfumer des plats sucrés ou salés.

Sur cette végétation finement ciselée, une floraison solaire apparaît de juillet à septembre. Portés à l’extrémité des tiges rigides, les fleurs de tanaisie commune prennent la forme de capitules ronds de 0,7 à 1,2 cm de diamètre, réunis en larges corymbes plates, rondes et odorantes.  Ces petites inflorescences globuleuses dépourvues de ligules et entourés de courtes bractées, sont formées de fleurons étroitement serrés évoquant des petits boutons jaune d’or, semblables à des pâquerettes.

Cette floraison est elle aussi fortement odorante et révèle une fragrance aux notes fleuries et fruitées. Elle constitue de jolis bouquets champêtres frais ou secs.

Cette floraison attire tout l’été les pollinisateurs en particulier les abeilles, tout en éloignant de nombreux insectes (mouches, doryphores, fourmis, moustiques…) grâce à ses principes actifs odorants répulsifs.

Les fruits sont des petits akènes oblongues qui se dispersent au printemps.

La tanaisie est une plante rustique, jusqu’à -15°C, demandant peu d’entretien. De culture facile, elle pousse dans tout sol bien drainé, même pauvre ou sablonneux. Côté exposition, elle préfère le plein soleil, mais supportera une ombre légère.

La Tanaisie est une plante odorante indispensable au potager bio pour la préparation de purin, en infusion ou décoction car elle recèle des propriétés répulsives, insecticides et fongicides remarquables. Au jardin d’ornement, elle apportera hauteur et légèreté en massif champêtre. Plante médicinale reconnue, elle est également utilisée pour ses propriétés digestives et vermifuges. Les moines l’utilisaient pour fabriquer la Chartreuse.

Plantation

Où planter la tanaisie ?

Rustique,  supportant aussi bien le froid (au moins jusqu’à -15°C) que la sécheresse, la tanaisie se plante un peu partout dans nos régions.

Installez la Tanaisie au soleil si possible ou à mi-ombre, dans un endroit abrité des vents violents qui risqueraient de faire casser ses tiges.

Facile à cultiver, elle se plaît dans tous les types de sols drainés, même calcaires ou assez secs. Elle exige un sol très drainant car elle redoute les terres gorgées d’eau en été comme en hiver. Elle n’apprécie pas non plus les terrains très acides.

Veillez à bien choisir son emplacement car cette plante se propage grâce à ses rhizomes et se ressème toute seule. Donnez-lui assez d’espace par rapport aux plantes voisines : elle doit être maîtrisée, à moins de lui abandonner un endroit un peu inculte du jardin. Sa culture en pot est également possible pour contrôler sa nature galopante !

Cette plante aussi décorative que répulsive a une grande utilité au potager, au verger comme au jardin d’ornement où sa silhouette légère, apportera la touche champêtre tout en éloignant les insectes indésirables.

tanacetum

Quand planter la tanaisie  ?

La plantation a lieu au printemps, de mars à juin ou à l’automne, de septembre à octobre.

Comment planter la tanaisie ?

En pleine terre

  • Espacez les plants de 50 cm en tous sens.
  • Creusez un trou  3 à 4 fois plus grand que la motte
  • Travaillez bien la terre pour la décompacter
  • Étalez un lit de gravillons au fond du trou
  • Placez la motte
  • Recouvrez de terre fine
  • Tassez bien et arrosez

En pot

La Tanaisie s’adapte très bien à la culture en pot, surtout si vous souhaitez contrôler son développement. Le substrat doit être suffisamment drainant pour éviter l’humidité au niveau des racines.

  • Étalez au fond du pot un lit de graviers ou de billes d’argile pour faciliter le drainage
  • Plantez dans un mélange de terreau et de compost
  • Tassez et arrosez

Quand et comment semer la tanaisie ?

Les graines de Tanaisie se sèment à partir du mois de mars et jusqu’en juin pour une récolte deux mois plus tard. Vous pouvez procéder par semis direct en place ou préparer des plants en pépinière au jardin ou en godet, qui seront ensuite installés au jardin à leur place définitive.

Semis sous-abri

  • En godet ou dans une terrine, semez les graines de Tanaisie dans un bon terreau pour semis sans trop les enterrer
  • Couvrez légèrement avec du terreau
  • Maintenir juste humide jusqu’à la levée des plantules
  • Repiquez-les au jardin lorsqu’elles sont suffisamment développées

Semis direct

  • Affinez la terre
  • Semez les graines de façon assez espacée en lignes espacés de 50 centimètres
  • Recouvrir les graines avec du terreau puis tasser avec le dos d’un râteau
  • Arrosez en pluie fine et maintenez humide jusqu’à la levée
  • Procédez à un éclaircissage en ne conservant qu’un plant tous les 60 cm environ

Plus de conseils pour réussir les semis des aromatiques sur notre blog !

Quand et comment récolter la Tanaisie ?

Les feuilles de la Tanaisie se récoltent avant floraison, au fur et à mesure des besoins : coupez simplement les tiges feuillée. Les fleurs se cueillent en septembre. La Tanaisie s’utilise fraîche comme du persil ou séchée, dans ce cas, conservez-la dans des bocaux hermétiques. C’est une plante tonifiante et stimulante aux vertus digestives. Les feuilles s’utilisent en cuisine pour parfumer les salades, l’omelette, les desserts, le pudding, les liqueurs ou encore les viandes braisées.

tanacetum

Recette du purin de tanaisie

La Tanaisie est réputée pour son effet répulsif qui opère naturellement à proximité des végétaux sensibles et permet d’éloigner de nombreux insectes et parasites (mouche du chou doryphores, pucerons, fourmis,  aleurodes …) mais aussi les maladies comme le mildiou, la rouille grâce à ses propriétés anti-fongiques. Son parfum a aussi la réputation d’éloigner les tiques, les mites, les puces. C’est pourquoi, c’est une plante très utile au potager, à la maison mais aussi au jardin d’ornement. On la prépare sous forme de macération, infusion (30 g de fleurs pour 1 l d’eau), purin ou décoction (25 cl de plante fraîche dans 1 litre d’eau), pour augmenter ses pouvoirs insectifuges, insecticides et fongicides remarquables.

Elle est généralement utilisée en pulvérisations sur les parties aériennes de vos fruits, légumes ou plantes, et pour arroser les pieds des cultures que vous souhaitez protéger des attaques de parasites.

Comment faire un purin de tanaisie ?

  • Dans un récipient non métallique,  en plastique ou en bois mettez 2 kg de tanaisie entière fraîche hachée
  • Couvrez avec 10 litres d’eau de pluie
  • Laissez fermenter au soleil quelques jours
  • Brassez chaque jour votre purin
  • Lorsque les petites bulles disparaissent, filtrez avec une étamine
  • Diluez à 10% ou 20%

Entretien, taille et soin

La Tanaisie demande peu d’entretien. Les arrosages ne sont nécessaires que lorsque la terre est sèche et surtout en cas de sécheresse.

En pot, faites des arrosages plus réguliers en laissant toujours le substrat bien sécher entre deux apports d’eau.

Après la floraison, coupez les fleurs fanées. Binez et sarclez régulièrement au pied.

A l’automne, rabattez la touffe au ras du sol, elle repartira au printemps.

On ne lui connaît pas de maladie.

Multiplication de la tanaisie

La Tanaisie est facile à multiplier par division au printemps. Cette opération est recommandée tous les 4 à 5 ans pour perpétuer les touffes au jardin.

  1. Déterrez la touffe à l’aide d’une bêche
  2. Divisez-la en découpant les rhizomes en plusieurs éclats comportant quelques tiges et racines
  3. Ne conservez que ceux en périphérie de la touffe
  4. Replantez chaque fragment immédiatement à un nouvel emplacement, après avoir préparé le terrain

Les bonnes associations avec la tanaisie

La tanaisie a des propriétés répulsives ce qui en fait une bonne alliée au potager. Plantez-la parmi les carottes, les choux et les oignons car elle repousse la mouche. Les pois, les épinards, les salades, les haricots et les fraisiers apprécient également sa compagnie.

Avec ses feuilles bien découpées et ses fleurs en ombelles jaune soleil, elle apporte beaucoup de légèreté et de luminosité aux jardins naturels ou aux prairies contemporaines dans lesquels elle trouvera également naturellement sa place aux côtés de vivaces à floraison vaporeuse comme l’Angélique et le fenouil.

associer la tanaisie au jardin

Une idée d’association en massif : Tanaisie, Echinops, Helenium et Rudbeckia, Sedum et enfin Perovskia

Dans un massif à tonalité jaune, elle côtoiera des achillées millefeuilles, des Camomilles des teinturiers ou des Helianthus avec quelques touffes d’armoises au magnifique feuillage gris argenté (Artemisia ‘Powis Castle’, armoise ludoviciana ‘Silver Queen’) ou d’épilobes.

Inspirez-vous avec notre fiche « Aromatiques : 5 bonnes façons de les intégrer au jardin » !

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)

5 réflexions au sujet de « Tanaisie : semer, planter et cultiver »

  • albert istaz

    J'aimerais me procurer de la tanaisie commune pour l'installer au jardin et en faire un purain qui éloignera les indésirables (j'ai quelques poules).

    Répondre
    • Virginie

      Bonjour,
      Nous vous proposons une belle gamme de Tanaisies sur notre site. Elle est très utile au potager par son effet répulsif naturel pour éloigner les insectes nuisibles. Elle permet d’éloigner de nombreux insectes et parasites (mouche du chou doryphores, pucerons, fourmis, aleurodes …) mais aussi les maladies. Son parfum a aussi la réputation d’éloigner les tiques, les mites, les puces, mais pas les poules ! Vous trouverez également sur notre site "Comment faire un purin ou une décoction de tanaisie ?", consultez notre fiche "TANAISIE : SEMER, PLANTER ET CULTIVER".

      Répondre
  • Ernest Laplante

    J'aimerais me procurer des graines de Tanaisie. Où est-ce possible? Je suis au Québec.

    Répondre
    • Virginie D.

      Bonjour,
      Nous avons des graines de tanaisie au catalogue mais nous n'expédions malheureusement pas au Québec. Allez voir peut-être sur les forums spécialisés jardin si quelqu'un veut bien vous envoyer quelques graines ou sinon regardez du côté des grainetiers locaux peut-être.
      Cordialement Virginie

      Répondre
    • Virginie

      Bonjour,
      Vous trouverez sur notre site des graines de Tanaisie. Elles se sèment à partir du mois de mars et jusqu’en juin pour une récolte deux mois plus tard. Nous envoyons les plantes en France métropolitaine, Corse, Belgique, Allemagne, Espagne, Italie, Luxembourg et Pays-Bas. La livraison vers votre pays peut dans certains cas être possible, appelez-nous pour en discuter: 03 61 76 08 10, du lundi au vendredi de 9h à 19 h, le samedi de 10 h à 18 h.

      Répondre
Laisser un commentaire