Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Comment faire du purin de chou ?

Chou pommé, chou frisé, chou de Bruxelles, chou chinois... Grâce aux multiples sélections, hybridations et évolutions, le chou a considérablement évolué et n'a plus beaucoup de points communs avec son ancêtre le chou maritime (Brassica oleracea). Aujourd'hui, le chou se rencontre sous une multitude de formes, de couleurs et de saveurs de par la variabilité de ses tiges, de ses feuilles et de ses fleurs. On s'en régale, sans modération, cru ou cuit, d'autant plus qu'il est peu calorique. C'est pourquoi le jardinier apprécie de le cultiver au jardin, parfaitement conscient qu'il a besoin d'une terre riche, et d'arrosages et de binages fréquents. Mais le jardinier passionné que vous êtes savait-il que le chou peut être utilisé comme base d'un purin très utile et économique comme fertilisant ? Un purin dont la fabrication est à la portée de tous, avec un matériel simple. Découvrez comment fabriquer votre purin de chou, qui sera utilisé comme engrais naturel.

Quel chou choisir pour le purin ?

Pour fabriquer cette préparation qui concentre toutes les propriétés d'un végétal, il faut utiliser les feuilles. Elles seront hachées grossièrement. Oubliez donc les choux cultivés pour leurs inflorescences tels que les choux-fleurs, le brocoli ou le chou Romanesco... ou encore le chou de Bruxelles dont on consomme les petites pommes situées à l'aisselle des feuilles.

Si vous souhaitez fabriquer votre purin de chou, choisissez plutôt des variétés riches en feuilles. Les choux pommés ou les choux frisés peuvent être utilisés mais les plus adaptés sont les choux Daubenton, les fameux choux perpétuels, et les choux kales. Ces choux présentent l'avantage d'avoir un feuillage abondant qui se renouvelle et que l'on peut prélever presque tout au long de l'année. Vous pouvez aussi porter votre dévolu sur les choux fourragers, utilisés pour l'alimentation animale, qui bénéficient d'un feuillage dense.

Choux Daubenton et Kale
De par leur feuillage dense, le chou Daubenton et le chou Kale sont idéaux pour fabriquer un purin de chou

Quelles sont les vertus du purin de chou ?

Parce que le chou est riche en azote et en oligo-éléments, son purin sera essentiellement destiné à fertiliser les végétaux. Vous l'utiliserez donc comme un engrais qui favorise la croissance des plantes. En effet, il va les nourrir tout en enrichissant le sol.

Certains jardiniers l'utilisent même comme répulsif, en particulier pour lutter contre la piéride du chou. C'est un peu paradoxal mais une étude scientifique menée par les chercheurs Renwick et Radke en 1985 tendrait à prouver que la piéride est incommodée par l'odeur des crucifères endommagés. En effet, fine mouche, la piéride estime qu'une telle odeur désigne un chou déjà attaqué par une autre piéride. Or, pour mettre toutes les chances de son côté, elle préfère aller voir ailleurs.

Piéride du chou
Le purin de chou aurait des vertus répulsives sur la piéride du chou

Le purin de chou est donc à tester en prévention si vous craignez une invasion de piérides. Ce qui ne vous abstient pas de mettre en œuvre d'autres moyens de lutte proposés par Ingrid B.

Le matériel indispensable

Pour fabriquer 10 litres de purin de chou, il vous faut :

  • 2 récipients non métalliques car il y a risque d'oxydation qui détruit les molécules actives, les seaux en plastique sont parfaits
  • Un couvercle du même diamètre que le seau. Un vieux linge peut convenir
  • Un torchon fin
  • Un bâton
  • Des bidons en plastique opaques et hermétiques
  • Un entonnoir
  • Des gants de protection

Pour préparer du purin de chou, il est préférable d'utiliser de l'eau de pluie. L'eau du robinet étant très chlorée, il est possible de l'utiliser à la condition de la laisser reposer pendant 72 heures à température ambiante. Si vous habitez dans une région où l'eau est calcaire, ajoutez un bouchon de vinaigre blanc. Vous pouvez aussi réaliser votre purin avec de l'eau de source du commerce.

Prévoyez 1 kg de feuilles de chou. Vous pouvez également garder les tiges et les sommités fleuries.

Brassica oleacea
Comptez 1 kg de feuilles de chou pour 10 litres d'eau de pluie

Comment fabriquer du purin de chou ?

  • Hachez grossièrement les feuilles et les sommités fleuries de chou à l'aide d'un couteau et coupez très finement les tiges. Vous pouvez aussi n'utiliser que les feuilles, plus rapides à hacher.
  • Mettez-les dans le seau et versez les 10 litres d'eau.
  • Mélangez succinctement et fermez avec un couvercle ou un vieux linge. Ce dernier a l'avantage de laisser s'évaporer le gaz de fermentation.
  • Placez votre seau dans un endroit frais dont la température est idéalement comprise entre 15 et 20 °C. Au-delà, le purin risque de dégager des odeurs fortes.
  • Laissez macérer pendant 10 jours en brassant avec le bâton tous les jours, pendant 10 minutes.
  • Au bout de 10 jours, filtrez le purin de chou obtenu dans votre deuxième récipient à l'aide de votre torchon fin. Il sera ainsi débarrassé de ses impuretés. Pour réussir votre filtration, posez votre torchon sur le deuxième seau et attachez-le avec une cordelette pour qu'il ne bouge pas. Vous n'aurez plus qu'à verser le purin sur le torchon. Vous pouvez mettre les résidus de chou sur le tas de compost.
  • Transvasez votre purin de chou dans vos bidons opaques avec votre entonnoir.
  • Fermez hermétiquement votre bidon et stockez-le sur une étagère en hauteur dans un local frais et aéré. Vous pourrez ainsi conserver votre purin de chou pendant plusieurs mois.

Comment utiliser le purin de chou ?

Le purin de chou s'utilise dilué à hauteur de 5 à 10 % dans de l'eau de pluie, c'est-à-dire que vous mélangerez de 5 à 10 cl de purin de chou pour un litre d'eau (ou de 50 à 100 cl de purin pour 10 litres d'eau).

Le purin de chou s'utilise en arrosage donc vous pouvez le diluer dans votre arrosoir. Veillez à bien arroser au pied des végétaux sans mouiller le feuillage. Pratiquez cet arrosage tôt le matin ou tard le soir, au moment où les rayons du soleil sont moins forts car ils dégradent les principes actifs du purin. Agissez lors de la plantation puis toutes les deux semaines tout au long de la croissance.

Évitez les périodes de pluie pour appliquer votre purin de chou.

N'oubliez jamais de mettre vos gants de protection lorsque vous manipulez le purin.

Pour stimuler la croissance de vos plantes, vous pouvez aussi fabriquer votre purin d'ortie maison. Virginie vous explique comment le fabriquer. Le purin de consoude est aussi efficace pour fertiliser les végétaux. Là encore, c'est Virginie qui vous livre sa recette de purin de consoude.

 

 

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire