Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Purin de consoude : recette, utilisation et bienfaits

un engrais bio, naturel pour le jardin

Le purin de consoude est une « potion » naturelle, plébiscitée au jardin bio, pour ses nombreux bienfaits. Elaboré à partir de consoude de Russie (symphytum x uplandicum), de la variété Bocking 14′ ou à partir de consoude officinale (symphytum officinale), il est utilisé en complément du purin d’ortie, en particulier sur les tomates, mais il peut être bénéfique pour tous les fruits et légumes, et même au jardin d’agrément.

Le purin de consoude se trouve dans le commerce mais vous pouvez très facilement le préparer vous-même. Découvrez la recette pour fabriquer votre purin ou extrait fermenté de consoude et ses utilisations au jardin et au potager.

la consoude officinale

Consoude officinale

Les propriétés du purin de consoude

Le purin de consoude possède de nombreuses vertus :

  • le purin consoude a des propriétés phytostimulantes

Plus qu’un engrais, le phytostimulant est un produit qui stimule la croissance des plantes et leur résistance à diverses agressions (ravageurs, maladies, sécheresse, gel…). Le purin de consoude est riche en allantoïne, un principe actif qui stimule la multiplication des cellules végétales, par conséquent qui accélère la floraison et augmente la fructification. Il contient également de la potasse, du bore (qui favorise aussi la floraison), d’ autres oligo-éléments, des hormones et vitamines naturelles. Il est souvent utilisé en complément du purin d’ortie.

  • L’extrait fermenté de consoude est bénéfique à la vie macro et microbienne du sol.

En effet, il stimule la flore microbienne et attire les vers de terre qui participent activement à la fertilité naturelle du sol.

  • Le purin de consoude n’a pas d’action insecticide, ni fongicide prouvé

La consoude active et renforce les défenses naturelles des plantes, leur permettant de lutter efficacement contre des attaques de ravageurs ou maladies. La lutte est donc préventive. Néanmoins, la consoude peut-être utilisée pour éloigner les pucerons et les aleurodes, non pas en purin mais en décoction.

Quelle consoude choisir pour fabriquer du purin ?

Toutes les espèces et variétés de consoudes peuvent être utilisées pour réaliser votre purin. Cependant, privilégiez la consoude de Russie ‘Bocking 14’ ou la consoude officinale.

  • La consoude ‘Bocking 14’ est une variété de consoude de Russie, Symphytum uplandicum (= S. peregrinum), essentiellement cultivée et non envahissante. Ses graines sont stériles, elle ne se multiplie qu’en fractionnant la racine. Très productive quand elle est plantée dans un endroit ensoleillé et humide, cette consoude fabrique une biomasse considérable. Elle puise dans les profondeurs du sol de grandes quantités d’éléments minéraux qu’elle restitue lors de sa décomposition, sur place, ou sous forme de purin. Sa composition est pratiquement la même que celle d’un bon compost, avec trois fois plus de potasse.
Fabriquer du purin de consoude, bocking 14.

La consoude de Russie ‘Bocking 14’  (photos Graibeard- Flickr)

  • Faute de ‘Bocking 14’, utilisez la consoude officinale (Symphytum officinale). Plus facile à trouver, elle est réputée tenace et un peu envahissante. Pour profiter de ses bienfaits, plantez-la dans un coin retiré du jardin, à l’écart, car une fois implantée, elle est très difficile à éradiquer.

La recette du purin de consoude

Pour fabriquer votre purin de consoude,

  • Disposez 1 kg de feuilles de consoude fraîches, préalablement hachées dans un récipient non métallique (un seau est parfait),
  • Tassez et recouvrez largement avec 10 litres d’eau de pluie.
  • Laissez fermenter pendant 8 à 10 jours, en brassant de temps en temps.
  • Filtrez à l’aide d’un linge.
  • Si vous n’utilisez pas la totalité du purin immédiatement, stockez-le dans un récipient en plastique, propre et hermétique. Théoriquement, il se conserve plusieurs mois, à l’abri de la chaleur et de la lumière.
  • Avant de l’utiliser, diluez votre purin selon l’usage que vous voulez en faire.

L'utilisation du purin de consoude

Comment utiliser l’extrait fermenté de consoude ?

Pour utiliser votre purin de consoude, il faut le diluer (ne l’utilisez pas pur !). La dilution est fonction de l’usage et de l’âge des plantes.

Les différentes dilutions :

  • à 5%, soit 0,5 litre d’extrait pur mélangé à 10 litres d’eau pour la pulvérisation sur les jeunes plants au printemps pour une action stimulante.
  • à 20%  soit 2 litres d’extrait pur mélangés à 8 litres d’eau pour l’arrosage au pied des plantes pour favoriser la fructification, la maturation et/ou stimuler leurs défenses immunitaires.

Le purin de consoude s’utilise en pulvérisation ou en arrosage :

  • Pour les semis et jeunes plants, comme le purin d’ortie, afin de stimuler leur croissance.
  • Au potager, en cours de culture : arrosez au pied des légumes-fruits : tomates, aubergines, cucurbitacées, fraisiers… Dès l’apparition des premiers fruits puis une fois tous les 15 jours, arrosez au pied des plants de légumes, particulièrement les tomates, pour stimuler la fructification. Pulvérisez également sur le feuillage des légumes-racines : pommes de terre, betteraves, carottes, céleri-rave… Évitez de l’utiliser sur les légumes-feuilles qui risquent de monter en graines.
  • Au jardin, d’une façon générale : il peut aussi être utilisé en arrosage pour les plantes à fleurs comme les rosiers. Il est également bénéfique pour les plantes qui ont tendance à développer une trop forte végétation au détriment d’une croissance harmonieuse et de la production de fruits ou de racines. L’extrait de consoude rééquilibre la composition du sol, particulièrement lorsque celui-ci est riche en azote.
  • Dans le compost, le purin de consoude est un bon activateur : c’est le seul cas où il peut être utilisé pur et versé directement. Vous pouvez aussi y déposer les feuilles coupées mais non utilisées ou le reliquat de feuilles après filtrage du purin.
Purin de consoude

Consoude officinale (Symphytum officinale)

Questions souvent posées par les jardiniers

  • Où trouver de la consoude de Russie bocking 14 ?

Vous trouverez de la consoude de Russie bocking 14 auprès de rares pépiniéristes spécialisés. La consoude officinale est plus commune : c’est une plante sauvage que l’on trouve facilement dans la nature. S’il n’en pousse pas près de chez vous,  vous trouverez des graines de consoude dans notre catalogue.

  • Le jus concentré de consoude, c’est quoi ?

Il s’agit d’un autre procédé de fabrication. Les feuilles de la plante sont mises à fermenter, sans eau, dans un récipient opaque. Au bout de 2 jours, vous devez presser pour obtenir un jus concentré de couleur foncé. Pur, ce jus a des propriétés désinfectantes. Il s’utilise sur les plaies de taille. Vous pouvez aussi le diluer à 5% afin de le pulvériser sur vos arbres fruitiers, après leur taille.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)

2 réflexions au sujet de « Purin de consoude : recette, utilisation et bienfaits »

  • Van Braekel André

    Bonjour et merci d'avance.
    Puis-je au printemps utiliser la consoude comme engrais pour plantes à fleurs d'intérieur comme l'anthurium ?
    Bonne continuation. Bien cordialement
    André

    Répondre
Laisser un commentaire