Commandez aujourd'hui et plantez ce weekend
Décoction et purin au jardin : quelles différences et pourquoi les utiliser ?

Décoction et purin au jardin : quelles différences et pourquoi les utiliser ?

Guide pratique pour un jardinage bio réussi

Sommaire

Mis à jour le 21 Mai 2024  par Ingrid 5 min.

Le jardinage biologique est une pratique de plus en plus répandue, qui consiste à cultiver des plantes sans utiliser de produits chimiques de synthèse. Pour lutter contre les maladies et les ravageurs, les jardiniers bio ont recours à des préparations naturelles, telles que la décoction et le purin. Bien que ces deux préparations soient élaborées à partir de plantes, elles présentent des différences notables en termes de préparation et d’utilisation. Dans cet article, nous allons examiner de plus près la décoction et le purin, afin de mieux comprendre leurs spécificités.

Difficulté

La décoction : une préparation à base de plantes bouillies

La décoction est une préparation liquide obtenue en faisant bouillir des parties de plantes (feuilles, racines, tiges) dans de l’eau pendant 10 à 30 minutes. Ce processus permet d’extraire les principes actifs des plantes grâce à la chaleur. La décoction est ensuite refroidie et filtrée avant d’être utilisée rapidement après sa préparation, car elle se conserve peu de temps.

Elle est particulièrement efficace pour traiter des problèmes spécifiques des plantes, comme les maladies fongiques (mildiou, oïdium, etc) ou les attaques d’insectes, grâce à sa concentration élevée en substances actives. En général, elle est appliquée en pulvérisation sur les feuilles des plantes.

Préparation :

  1. Hacher les parties aériennes des plantes (feuilles, tiges…).
  2. Les plonger dans un litre d’eau.
  3. Porter à ébullition et laisser mijoter à feu doux pendant 10 à 30 minutes.
  4.  Laisser refroidir, puis filtrer la solution.

Exemples de décoctions :

  • Décoction de prêle : Renforce les défenses naturelles des plantes, stimule la croissance et combat les maladies cryptogamiques (mildiou, oïdium) et repousse les insectes (pucerons et araignées rouges).
  • Décoction de consoude : Stimulant de croissance et fortifiant naturel, riche en potassium et en calcium.
  • Décoction d’ortie : Renforce les défenses naturelles des plantes, stimule la croissance et combat les pucerons, les araignées rouges et les maladies cryptogamiques. Riche en azote et en fer.
  • Décoction de fougère : Repousse les limaces et les escargots grâce à son odeur désagréable.
  • Décoction d’ail : Repousse les pucerons, les thrips et combat les maladies cryptogamiques grâce à ses propriétés antibactériennes et antifongiques.
décoction de prele

Décoction de prêle

Le purin : une préparation à base de plantes fermentées

Le purin est une préparation liquide obtenue en faisant macérer des plantes dans de l’eau pendant plusieurs jours (10 à 15 jours généralement), voire plusieurs semaines. Cette macération permet la fermentation des plantes, ce qui libère des composés actifs. Une fois le processus de fermentation achevé, la préparation est filtrée. Le purin sera alors dilué dans de l’eau avant utilisation, car il est très concentré.

Le purin peut être utilisé de différentes manières en jardinage. Il peut servir d’engrais naturel, en apportant des nutriments aux plantes. Il peut également stimuler la croissance des plantes, en favorisant le développement des racines et des feuilles. Enfin, le purin peut être utilisé comme répulsif contre les ravageurs, en éloignant les insectes nuisibles.

Préparation :

  1. Hacher les plantes (feuilles, tiges, racines…).
  2. Les mettre dans un récipient en plastique avec de l’eau non chlorée.
  3. Remuer quotidiennement et laisser fermenter 10 à 15 jours.
  4. Filtrer la solution et diluer avant utilisation.

Exemples de purins :

  • Purin d’ortie : Renforce les défenses naturelles des plantes, stimule la croissance (riche en azote et fer) et repousse les pucerons, les araignées rouges et les maladies cryptogamiques.
  • Purin de tanaisie : Repousse les mouches blanches, les pucerons et les chenilles.
  • Purin de prêle : Renforce les défenses naturelles des plantes et combat les maladies cryptogamiques (mildiou, oïdium) et repousses les limaces.
  • Purin de fougère : Repousse les limaces et les escargots grâce à son odeur désagréable pour ces mollusques.
  • Purin d’ail : Repousse les insectes nuisibles (pucerons, thrips) et combat les maladies cryptogamiques grâce à ses propriétés antibactériennes et antifongiques.
  • Purin de sureau : Renforce les défenses naturelles des plantes et combat les insectes nuisibles (pucerons, acariens) et les maladies cryptogamiques.
purin de prele

Purin de prêle

La décoction et le purin : quelles différences ?

Bien que la décoction et le purin soient toutes deux des préparations liquides à base de plantes, elles présentent des différences notables en termes de préparation et d’utilisation :

  • La décoction est obtenue en faisant bouillir des plantes dans de l’eau, tandis que le purin est obtenu en laissant macérer des plantes dans de l’eau.
  • La décoction est généralement utilisée pour lutter contre les maladies et les ravageurs, tandis que le purin a une action plus large, pouvant servir d’engrais, de stimulant de croissance ou de répulsif.
  • La décoction a une action rapide et efficace contre les maladies et certains insectes, mais sa durée d’efficacité est plus courte. Tandis que le purin a une action plus lente et moins puissante, mais plus durable et fertilisante.
  • La décoction doit être utilisée rapidement après sa préparation, car elle se conserve peu de temps. Le purin, quant à lui, se conserve plus longtemps, à condition de respecter les conditions de conservation

Commentaires

purin de prele