Les plantes répulsives à utiliser en purin et décoction pour protéger les cultures

Les plantes répulsives à utiliser en purin et décoction pour protéger les cultures

Notre sélection de plantes pour éloigner les ravageurs des plantations

Sommaire

Mis à jour le 20 Juin 2024  par Angélique 4 min.

Les purins et décoctions de plantes sont des alliés précieux pour les jardiniers attachés à une culture bio. Ces préparations à base de végétaux offrent des alternatives efficaces aux produits chimiques et aux pesticides néfastes pour l’environnement. Ces solutions que l’on peut faire soi-même ou acheter dans le commerce ont différentes vertus, parmi lesquelles celle de repousser les insectes et les ravageurs, qui s’attaquent aux plantes du jardin. Elles peuvent prendre la forme de purins réalisés à partir d’une macération dans l’eau froide et dont l’avantage est de se conserver longtemps. Cela peut aussi être des infusions ou des décoctions, ces dernières permettant d’extraire par la chaleur des produits actifs des plantes, mais se conservant moins longtemps. Absinthe, lavande, lierre, mélisse, ortie, prêle, rhubarbe, tomate … Découvrez notre sélection de plantes à vertus répulsives et comment les utiliser pour éloigner les ravageurs de vos plantations.

Difficulté

L'absinthe contre les escargots, les limaces et les insectes

L’absinthe ou Artemisia absinthium est une plante aux vertus répulsives contre les escargots, les limaces, les acariens et les insectes. Pour repousser ces ravageurs, utiliser l’absinthe en purin.

Purin d’absinthe : Cueillir 1 kg de feuilles et de fleurs fraîches d’absinthe et les faire macérer dans 10 litres d’eau. Remuer le purin chaque jour pendant 10 jours. Filtrer et diluer le purin à 10% pour l’utiliser en pulvérisation contre les piérides du chou et les carpocapses. Vous pouvez vaporiser le purin d’absinthe pur contre les pucerons, les mouches, les escargots et les limaces.

Pour aller plus loin, consultez notre fiche-conseil : « Le purin d’absinthe ».

feuilles absinthe

La lavande contre les cochenilles, les pucerons et les fourmis

Derrière ses senteurs aromatiques envoûtantes, la lavande a une autre vertu : elle permet de repousser les insectes. On peut l’utiliser en purin ou en décoction.

Purin de lavande : Compter 1 kg de feuilles et fleurs fraîches pour 10 litres d’eau. Après fermentation et filtrage, diluez 2 litres de purin dans 8 litres d’eau et vaporisez en prévention pour repousser les pucerons et les fourmis.

Infusion de lavande : Faire infuser 100 g de feuilles et fleurs fraîches dans 1 litre d’eau. Filtrez et pulvérisez sur les plantes comme répulsif contre les cochenilles et les pucerons.

lavande

Le lierre contre les acariens et les pucerons

Le lierre grimpant ou Hedera helix contient une substance insecticide appelée la saponine. Au jardin, on utilise le lierre en purin.

Purin de lierre : Hachez le lierre et faites le fermenter à raison d’1 kg de feuilles fraîches pour 10 litres d’eau. Filtrez et prélevez 250 ml de purin pour le mélanger à 5 litres d’eau. Vaporisez sur les acariens et les pucerons.

feuilles de lierre

La mélisse pour faire fuir les insectes

La mélisse ou Melissa officinalis, connue pour son arôme citronné, est utilisée pour faire fuir les insectes. On réalise une infusion à vaporiser sur les plantes.

Infusion de mélisse : Faire infuser 100 g de mélisse fraîche dans 1 litre d’eau. Filtrer et vaporiser pur sur les plantes pour éloigner les aleurodes, pucerons, fourmis et autres insectes indésirables.

feuilles de melisse

L'ortie contre les pucerons et les acariens

L’ortie est une plante aux propriétés stimulantes, mais également répulsives contre les insectes, en particulier les pucerons et les acariens. Il est possible de l’utiliser en purin, infusion et macération.

Purin d’ortie : Faire macérer 1 kg d’ortie fraîche dans 10 litres d’eau. Remuer le purin une fois par jour pendant 10 minutes. Lorsque la fermentation est terminée (après 4 à une dizaine de jours), filtrer et vaporiser les plantes dans une solution diluée à 5%. Le purin peut se conserver pendant un an.

Infusion d’ortie : Faire infuser 100 g de feuilles d’ortie fraîche hachée dans 1 litre d’eau frémissante pendant quelques minutes. Laissez reposer et refroidir le liquide. Après filtration, faire une dilution à 10% et vaporiser sur les plantes à traiter.

Macération d’ortie : Faire macérer 1 kg de feuilles et de tiges d’ortie fraîche dans 10 litres d’eau pendant 24 heures puis filtrer. La solution peut être vaporisée pure sur les plantes.

Pour aller plus loin, consultez notre fiche-conseil : « Le purin d’ortie ».

ortie

La prêle, un insectifuge naturel

Très connue pour son purin aux vertus tonifiantes, la prêle peut aussi être utilisée comme insectifuge contre les pucerons et les acariens. On choisit la prêle des champs ou Equisetum arvense ou bien la prêle des marais ou Equisetum palustre pour réaliser les préparations.

Purin de prêle : Récolter 1 kg de prêle fraîche, la hacher et la faire macérer dans 10 litres d’eau. Une fois la fermentation terminée, filtrer la solution et la diluer à 5 ou 10% avant de la vaporiser sur les plantes à traiter.

Pour aller plus loin, consultez notre fiche-conseil : « Le purin de prêle ».

prele

La rhubarbe contre les pucerons, la mouche de la carotte et le ver du poireau

Utilisée pour la cuisine, notamment les confitures, la rhubarbe est également une plante répulsive contre les insectes. Elle se prépare en purin.

Purin de rhubarbe : Faire macérer 1,5 kg de feuilles de rhubarbe hachées au préalable dans 10 litres d’eau. Quand la fermentation arrive à son terme, filtrer la solution et la vaporiser sur les plantes. On utilise le purin de rhubarbe pur contre les pucerons, la mouche de la carotte et le ver du poireau, et dilué à raison d’un volume de purin pour 5 volumes d’eau contre les limaces.

Pour aller plus loin, consultez notre fiche-conseil : « Le purin de rhubarbe ».

rhubarbe

Le sureau comme répulsif contre les insectes, les taupes, mulots et campagnols

Le sureau est un arbuste dont les baies sont utilisées pour faire des confitures et les feuilles du sureau sont utilisées comme purin répulsif à la fois pour les insectes et les petits animaux ravageurs comme les taupes, les mulots et les campagnols.

Purin de sureau : Récolter 1 kg de feuilles de sureau fraîches et les faire macérer dans 10 litres d’eau pendant 2 semaines. Remuer la préparation une fois par jour et couvrir d’un linge. Lorsque la fermentation est finie, filtrer la solution et diluer à raison d’1 litre de purin pour 10 litres d’eau. Pulvériser sur les plantes en traitement préventif ou curatif.

Pour aller plus loin, consultez notre fiche-conseil : « Le purin de sureau ».

sambucus nigra

La tomate contre la mouche de la carotte et la piéride du chou

La tomate ne sert pas qu’à confectionner des sauces ou des salades. Elle est aussi l’ingrédient qui permet de préparer un purin répulsif contre les nuisibles au jardin.

Purin de tomates : Prélever toutes les parties vertes des pieds de tomates, soit les tiges et les gourmands. Compter 1 kg de gourmands et tiges pour 10 litres d’eau dans lesquels vous les ferez macérer. Après filtration, vaporiser pur sur les plantes pour repousser les insectes, dont la mouche de la carotte et la piéride du chou.

Pour aller plus loin, consultez notre fiche-conseil : « Le purin de tomates ».

plant de tomate

Mais aussi...

D’autres plantes possèdent des vertus insectifuges et répulsives contre les animaux ravageurs. On peut citer par exemple : la capucine à utiliser en infusion contre les pucerons, la menthe à utiliser en purin ou infusion contre les pucerons et les cétoines dorées, la rue également en purin ou infusion contres les mouches et les pucerons des rosiers, le tagète (œillet d’Inde) en infusion contre les nématodes, pucerons et chenilles et la tanaisie en purin ou en infusion contre les mouches, acariens, aleurodes, tenthrèdes et pucerons.

Commentaires

absinthe
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.