Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

La tétragone : semis, culture, récolte

La tétragone en quelques mots

  • La tétragone est une plante potagère annuelle et vigoureuse de la famille des Aizoacées
  • Surnommée « épinard de Nouvelle-Zélande », la tétragone n’a toutefois, botaniquement parlant, aucun lien avec l’épinard
  • Riche en vitamines et sels minéraux, la tétragone cornue est une alliée santé et minceur
  • Elle se cultive facilement en situation ensoleillée, dans un sol peu acide, profond, riche et léger
  • Légume feuille à la saveur iodée, les grands chefs la sollicitent de plus en plus dans leurs recettes
  • Les feuilles de tétragone cornue ressemblent à celles des espèces du genre Datura qui sont toxiques

Le mot de notre experte

La tétragone cornue est très souvent dénommée « épinard de Nouvelle Zélande » en raison de sa proximité évidente avec l’épinard. Mais malgré leurs similitudes, la tétragone est bien une espèce à part entière, issue de la famille des Aizoacées. Parmi les éléments qui les distinguent, on note que cette plante potagère annuelle et vigoureuse offre de grandes feuilles charnues et triangulaires, à la saveur iodée bien spécifique.

Feuillage de tétragone cornue | © Dana L. Brown - Flickr

Feuillage de tétragone cornue | © Dana L. Brown – Flickr

Tetragonia tetragonoides est un légume feuille rare en France, pourtant très prisé des pays anglo-saxons. Depuis quelques années toutefois, la tétragone semble séduire de plus en plus de jardiniers, en particulier chez les amateurs.

Son goût iodé est en outre très recherché des grands chefs cuisiniers qui n’hésitent plus à l’intégrer à leurs recettes. La tétragone cornue est ainsi utilisée crue ou cuite dans de nombreuses préparations, cuisinée en salade, sautée à la poêle, ou même cuite à la vapeur.

L’épinard de Nouvelle-Zélande est un légume riche en sels minéraux, ainsi qu’en vitamine C.

Facile de culture et accessible aux jardiniers débutants, la tétragone cornue est une plante résistante à la chaleur, et même à la sécheresse.

Attention de ne pas confondre la tétragone cornue avec les espèces du genre Datura qui sont toxiques et potentiellement mortelles. Leurs feuilles ressemblent en effet à celles de la tétragone.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Tetragonia tetragonoides

Famille : Aizoacées

Noms communs : épinard de Nouvelle Zélande, tétragone cornue

Floraison : à partir de juillet

Hauteur : 1 m

Exposition : ensoleillée

Sol : riche en humus, frais, léger, profond, pas trop acide

gélive

La tétragone, en latin Tetragonia tetragonoides, est également connue sous les noms de tétragone cornue et d’épinard de Nouvelle-Zélande.

Issue de la famille des Aizoacées, cette plante herbacée se retrouve en Nouvelle-Zélande, ainsi qu’en Chine, au Chili, et sur différentes îles de l’océan Atlantique. Elle parvient en Europe au XVIIIe siècle, introduite par le botaniste et explorateur anglais Joseph Banks, compagnon de voyage du capitaine Cook, après une mission en Nouvelle-Zélande. Elle n’est en revanche introduite en France qu’en 1830. Aujourd’hui, la tétragone est particulièrement répandue dans les pays anglo-saxons, mais reste relativement peu cultivée dans l’hexagone.

La tétragone cornue produit des tiges étalées, épaisses, et ramifiées, qui peuvent atteindre 1 m d’envergure. Son feuillage se compose de feuilles alternes, charnues (presque grasses), gaufrées et de forme triangulaire. De couleur vert foncé, ces très grandes feuilles mesurent entre 3 et 15 cm de long. La floraison de Tetragonia tetragonoides intervient à partir du mois de juillet, et produit de petites fleurs jaunes et solitaires, installées à l’aisselle des feuilles. Le fruit de la plante est une capsule hérissée de petits piquants. La tétragone cornue tient son nom de la forme de ses graines pourvues de quatre côtés : en Grec ancien « tetra » signifie « quatre », et « gonu » signifie « angle ».

Fleur de tétragone cornue | © Cheng-Tao Lin – Flickr

Fleur de tétragone cornue | © Cheng-Tao Lin – Flickr

Notez que seule l’espèce type de tétragone, à savoir Tetragonia tetragonioides, est cultivée.

L’épinard de Nouvelle-Zélande est à la fois riche en eau et en fibres, et pauvre en calories. La plante est également riche en vitamine C, B1, B2, PP, et en sels minéraux.

Principales espèces et variétés

Nos variétés de tétragone cornue

Tétragone Cornue - Tetragonia tetragonoides

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité
30 cm

Sachet de 150 graines de Tétragone cornue, de la marque Promesse de fleurs. Semis entre mars et mai, pour une récolte 3 mois plus tard.

Tétragone cornue - Vilmorin


Hauteur à maturité
60 cm

Tetragonia tetragonoides en sachet de 75 graines, de la marque Vilmorin. La période de semis s’étale là aussi de mars à mai, pour une récole de juillet à octobre.

Epinard de Nouvelle Zélande - Tétragone - Tetragonia tetragonioides Graines


Hauteur à maturité
60 cm

Tétragone en sachet de graines de la marque Sluis Garden. Période de semis s’étalant de mars à juin, pour une récole toujours entre les mois de juillet et d’octobre.

Tétragone cornue NT - Ferme de Sainte Marthe


Hauteur à maturité
60 cm

Tétragone cornue en sachet de 250 graines de la marque Ferme de Sainte-Marthe. Semis de mars à mai, pour une récole de juillet à octobre. Semences non traitées ou « NT » issues de culture conventionnelle, mais sans aucun traitement après récolte. Graines autorisées en maraîchage biologique en cas de rupture de stock des semences bios.

Semis et plantation de la tétragone

Sachez avant tout que, contrairement à l’épinard, la tétragone cornue monte difficilement en graines, et ce même si vous résidez dans une région avec des étés marqués par des épisodes de forte chaleur. Le semis reste toutefois la seule méthode de multiplication de l’épinard de Nouvelle-Zélande. On note d’ailleurs que la plante se ressème spontanément, et se renouvelle ainsi à chaque printemps au même emplacement.

Où installer l’épinard de Nouvelle-Zélande ?

La tétragone cornue est une plante potagère qui se plaît dans toutes les régions. On l’installe en situation ensoleillée, même dans le sud de la France. L’emplacement doit offrir un sol riche en humus, frais, léger, profond et peu acide.

Tetragonia tetragonoides | © Jon Sullivan - INaturalist

Tetragonia tetragonoides | © Jon Sullivan – INaturalist

Quand et comment semer la tétragone ?

Le semis de tétragone intervient au chaud entre les mois de mars et de mai. Les graines doivent profiter d’une température de germination qui avoisine les 15°C. En effet, il s’agit d’une plante frileuse qui aime les terres bien réchauffées, et qui ne supporte pas les gelées. On peut également semer les graines de tétragone directement en place à partir de la mi-mai, et jusqu’à la fin du mois de juin.

Graines de tétragone | © Benjamin J. Dion - INaturalist

Graines de tétragone | © Benjamin J. Dion – INaturalist

Les semis en godets

  • Commencez par faire tremper les graines dans l’eau durant 12 à 24 h, ce qui aura pour effet de faciliter la germination.
  • Semez ensuite les graines de tétragone cornue en godets, en les enfouissant dans le substrat à 2 ou 3 cm de profondeur.
  • Arrosez les semis à la pomme d’arrosoir.
  • À la levée des graines, éclaircissez pour ne conserver qu’un plant vigoureux par godet.

Les semis en pleine terre

  • Semez à raison de 3 ou 4 graines de tétragone cornue par poquet, toujours après une période de trempage de 12 à 24 h.
  • Enfouissez-les dans la terre à 2 ou 3 cm de profondeur, en veillant à les espacer de 70 à 80 cm en tous sens.

La levée des graines de tétragone intervient en moyenne sous 8 à 10 jours, bien qu’elle puisse parfois être plus longue.

Quand et comment planter la tétragone cornue ?

Si vous avez procédé à vos semis d’épinard de Nouvelle-Zélande en godets, repiquez-les à leur emplacement définitif vers la mi-mai, lorsque les risques de gel ne sont plus à craindre.

Au potager

  • Apportez au sol deux pelletés de compost bien mûr par m2.
  • Respectez là encore un écartement de 70 à 80 cm entre chacun de vos plants.
Epinard de Nouvelle Zélande © mbalazs2 - Flickr

Epinard de Nouvelle Zélande © mbalazs2 – Flickr

Astuce : utilisez de préférence des godets en tourbe pour vos semis de tétragone. Ceux-ci pourront être installés directement en terre avec vos jeunes plants, limitant les manipulations de cette plante qui supporte difficilement la transplantation.

En pot

Si vous vivez dans un appartement pourvu d’un balcon, vous pouvez repiquer vos godets de tétragone en pot.

  • Optez ici pour un contenant de 30 cm de diamètre minimum.
  • Installez une couche de graviers ou de billes d’argile dans le fond du pot, et remplissez-le d’un substrat composé de 3/4 de terreau pour rosier, d’1/4 de sable enrichi, et de 2 poignées de compost.

Récolte, conservation et utilisation

La récolte des feuilles de tétragone

Comptez en moyenne trois mois à partir du semis de tétragone pour commencer vos récoltes. La cueillette se fait ici feuille à feuille. Pour récolter l’épinard de Nouvelle-Zélande, coupez les feuilles installées sur le pourtour du pied afin d’éviter d’endommager le cœur de la plante qui pourra ainsi continuer à développer de nouvelles feuilles.

Tétragone cornue | © Harry Rose – Flickr

Conservation des feuilles d’épinard de Nouvelle-Zélande

Les feuilles de tétragone cornue se conservent assez mal au réfrigérateur. Elles ont en effet tendance à s’y ramollir rapidement. Mieux vaut donc les cueillir au fur et à mesure des besoins, afin de les consommer le plus rapidement possible après la récole.

Notez toutefois que la tétragone se congèle très bien, à condition d’avoir été au préalable blanchie 3 minutes dans de l’eau bouillante salée.

La récolte des graines de tétragone cornue

La floraison de la tétragone cornue laisse place à des capsules vertes qui brunissent en séchant et tombent ensuite au sol. Récoltez-les avant qu’elles ne se détachent de la plante (entre septembre et octobre), soit dès qu’elles commencent à brunir. Elles pourront ainsi être conditionnées à l’abri pour une utilisation ultérieure lors de vos prochains semis.

Conservation des graines de tétragone

Après la récolte, faites sécher les capsules sur un papier absorbant durant 1 à 2 h. Placez-les ensuite dans une enveloppe, un bocal ou une petite boîte, et placez le tout dans un espace bien sombre. La durée de germinative des graines de tétragone est généralement comprise entre 3 et 4 ans.

Les vertus de la tétragone sur la santé

D’un point de vue nutritionnel, l’épinard de Nouvelle-Zélande est un aliment santé très intéressant.

Pour commencer, il s’agit d’un grand allié des régimes minceur. Ses feuilles sont en effet riches en eau et en fibres, mais pauvres en calories. À l’instar de l’épinard, la tétragone cornue favorise le transit intestinal et à la détoxication.

De plus, cette plante est riche en vitamines C, B1, B2, PP, ainsi qu’en sels minéraux, mais elle contient moins d’acide oxalique que les épinards. Elle peut donc être consommée par les personnes qui souffrent de rhumatisme.

Notez que la tétragone cornue possède aussi des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes, ainsi que des vertus bienfaisantes pour la peau, les muqueuses et le système nerveux.

Utilisations culinaires de la tétragone cornue

La tétragone est un légume feuille aux caractéristiques très intéressantes en cuisine.

L’épinard de Nouvelle-Zélande se déguste crue (lorsque ses feuilles sont très jeunes) ou cuit. Dans ce second cas, son goût est très similaire à celui de l’épinard, bien que toujours plus iodé. En revanche, la texture de ses jeunes feuilles crues est bien plus croquante et grasse que celles des jeunes pousses d’épinard.

  • Consommée crue, la tétragone peut être préparée en smoothie ou agrémenter une salade. Notez qu’elle se marie particulièrement bien avec la tomate et l’oseille.
  • Consommé cuit, l’épinard de Nouvelle-Zélande se prête à de nombreuses préparations. On le déguste en gratin, sauté à la poêle, cuit à l’eau et assaisonné au beurre et à l’ail, en accompagnement des viandes blanches et des poissons, etc.
Turbot poché et feuilles de tétragones | © alh1 – Flickr

Turbot poché et feuilles de tétragones | © alh1 – Flickr

Utilisation au jardin

Sa résistance et sa vigueur estivale font de la tétragone cornue une plante très intéressante pour l’entretien du jardin. En effet, son feuillage abondant remplace avantageusement les plantes couvre-sol, tout en étant comestible.

Au potager, une fois associée à un paillis de mulch, la tétragone permet ainsi de limiter l’apparition des maladies fréquentes de vos légumes (en particulier celles de la tomate), telles que la nécrose apicale et la pourriture grise.

Entretien et soin de la tétragone cornue

La tétragone cornue est une plante assez gourmande, notamment en azote et en potasse. Une terre bien fumée est ainsi très favorable à son développement. À l’automne (de préférence), apportez-lui du compost bien mûr à raison de 3 kg par m2. Commencez par décompacter soigneusement le sol avant de procéder à cet apport par griffage sur une profondeur d’environ 5 cm. N’hésitez pas à également lui apporter un engrais azoté, comme du sang desséché ou de la corne broyée. Notez que la tétragone apprécie les sols neutres à légèrement acides (avec un PH compris entre 5,5 et 7).

Bon à savoir : les jeunes plants d’épinard de Nouvelle-Zélande ont parfois un démarrage un peu lent. Restez attentif aux arrosages, et n’hésitez pas à pincer l’extrémité de leurs tiges afin de favoriser la ramification et le développement des feuilles.

Tétragone et mulch © mutolisp - INaturalist

Tétragone et mulch © mutolisp – INaturalist

Sachez que malgré sa grande résistance à la chaleur, l’épinard de Nouvelle-Zélande a besoin d’un sol frais pour prospérer. Une fois le sol bien réchauffé et les plants de tétragone suffisamment développés (hauts de 10 à 14 cm), il est donc recommandé de pailler le sol avec de fines couches successives de tontes, idéalement mélangées à des feuilles mortes. Ce paillage organique permet en effet de réduire les besoins en eau de la plante, en limitant l’évaporation du sol. L’astuce permet en outre de réduire drastiquement vos interventions de désherbage, sans compter qu’elle permet de nourrir la terre lorsque les matières se décomposent.

Originellement, l’épinard de Nouvelle-Zélande est une plante vivace. Cependant, il s’agit d’une plante gélive qui ne supporte pas le froid de nos hivers. Elle est donc cultivée comme annuelle sous nos latitudes. Une fois la saison des récoltes achevée, laissez ses tiges sécher sur place. Elle pourra ainsi spontanément se ressemer d’une année sur l’autre.

Maladies et ennemis éventuels

La tétragone cornue est une plante peu sensible aux maladies. En revanche, elle est très appréciée des limaces qui se régalent de ses jeunes plants.

  • Pour tenir préventivement éloignées les limaces de vos plantations, essayez d’attirer leurs prédateurs naturels, comme les carabes, le hérisson, les crapauds, ou encore les oiseaux… Installez également des végétaux répulsifs sur les abords du potager, comme la moutarde, le trèfle, les tagettes ou le cassis.
  • Si l’invasion a déjà commencé, privilégier les solutions écologiques pour vous débarrasser des limaces. Vous pouvez vous orienter vers des barrières anti-limaces, installer des cloches protectrices sur les jeunes plants, utiliser des pièges à bière, ou encore utiliser du purin de fougère ou de rhubarbe pour les repousser.

Associer l’épinard de Nouvelle Zélande

L’association la plus bénéfique et la plus connue est ici celle de la tétragone cornue et de la fraise. En effet, les fraisiers sont réputés pour favoriser le développement des feuilles de tétragone, et d’en renforcer le goût. Notez que l’épinard de Nouvelle-Zélande peut également être associé à la tomate, et à toute autre plante à port vertical qui ne lui fasse pas de l’ombre. On l’associe également aux épinards, bien que les deux plantes soient botaniquement totalement distinctes.

Associer l’épinard de Nouvelle Zélande

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin