Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Pluot : plantation, culture, récolte

Le Pluot en quelques mots

  • C’est un fruit hybride mi-prune mi-abricot
  • Gros comme une pêche, le pluot a le goût de l’abricot
  • Sa chair est très sucrée, juteuse et parfumée
  • La récolte a lieu de juin à août
  • Facile de culture, très rustique, cet arbre fruitier pousse au soleil dans un sol léger et drainant

Le mot de notre experte

Le pluot surnommé également « abricot-prune », « plumcot » ou encore « œuf de dinosaure », est un arbre fruitier hybride qui produit des fruits mi-prunes, mi-abricots. Cette espèce interspécifique est partie à la conquête de nos étals il y a quelques années.  Il donne en été des fruits gros comme des pêches à la chair fondante, très sucrée et parfumée au goût d’abricot.

C’est un arbre demi-nain qui ne dépassera pas, à l’âge adulte environ 3,50 m de hauteur, l’idéal pour les petits jardins. 

Parfaitement rustique, le Pluot pousse au soleil, abrité du vent, en sol léger, drainé, sans excès d’humidité.  Peu exigeant, il vous suffira de l’arroser en été les premières années et de le tailler tous les ans pour profiter de belles récoltes.

Le pluot se déguste cru à peine cueilli, en salades de fruit, comme en pâtisseries et en confitures.

Découvrez nos conseils pour cultiver cet arbre fruitier si généreux !

Plumcot, Pluot, abricot-prune, abricot prune

Pluots

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Pluot

Famille : Rosaceae

Noms communs : Pluot, abricot-prune

Floraison : avril-mai

Hauteur : 2 à 3,50 m

Exposition : Soleil

Sol : Riche, léger, bien drainé

Rusticité : -35 °C

Le pluot surnommé également « abricot-prune », « plumcot » ou encore « œuf de dinosaure », est un arbre fruitier de la famille des rosacées, tout comme l’abricotier, l’amandier et le pêcher. Il s’agit d’une espèce interspécifique, un nouveau fruit hybride, issu du croisement entre une prune (Prunus domestica à 70%) et un abricot (Prunus armeniaca à 30%). Son hybridation a été mise au point en 1988 aux Etats-Unis par Chris Floyd Zaiger, sélectionneur et développeur californien de variétés de fruits à noyau. Pluot® est désormais une marque déposée. Aujourd’hui, il se décline en quelques 25 variétés hybrides comme ‘Flavor Candy‘ ou encore ‘Flavor Supreme’ qui fut la première variété de Pluot® introduite sur le marché.

Le pluot forme un arbre demi-nain au port ouvert qui ne dépassera pas 3,50 m de hauteur à l’âge adulte. Ce qui rend ce fruitier intéressant dans les petits jardins. La silhouette est naturellement évasée. Les rameaux portent un feuillage caduc. Comme chez le prunier, les branches du pluot sont assez cassantes sous le poids des fruits. Les feuilles sont longues, ovales, mesurant 8 à 15 cm sur 3 à 4 cm de large, avec un pétiole court. De couleur vert franc, elles sont lisses et possèdent des marges crénelées.

La floraison intervient en mars-avril sur les rameaux de l’année précédente. Le pluot se couvre alors de petites fleurs rose pâle typiques des rosacées, elles sont en forme de coupe et composées de 5 sépales et de 5 pétales pédonculés.  Les fleurs sont hermaphrodites. La plupart des variétés sont autofertiles (Pluot® Pink Candy®, Pluot® Pink Candy®, Pluot® Purple Candy®), il n’est donc pas nécessaire d’avoir un autre abricotier ou prunier à proximité pour permettre une bonne fructification. Les variétés autostériles, fructifieront mieux en pollinisation croisée en plantant un prunier à proximité qui améliorera la fertilité.

Une fois pollinisées par les abeilles, les fleurs se transforment en gros fruits ; des Pluots.  Ils se cueillent à partir de juin et jusqu’en août selon les régions. Avec leur peau lisse, les Pluots ressemblent beaucoup à des prunes, mais leur taille les rapproche davantage des pêches. Les fruits sont ronds, aussi gros que des pêches d’environ 6 cm de diamètre et ont conservé le petit pli typique de l’abricot. L’épiderme est fin, sa couleur varie du pourpre foncé au rose-rouge, il est parfois bicolore et ponctué de taches colorées. Ils sont le plus souvent recouverts d’une pruine disparaissant au toucher. Ils renferment une chair juteuse et sucrée, jaune ou rouge, très parfumée, dont la saveur acidulée et la texture sont proches de celle de l’abricot. Il faudra compter généralement 3 ans avant la première récolte.

Plumcot, Pluot, abricot-prune, abricot prune

Le pluot est un hybride entre la prune et l’abricot

Principales variétés

Pluot Flavor Candy - Prunus Pluot

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité
2.50 m

Cette variété auto-fertile donne des pluots bicolores, jaune et rouge-violet en juillet. Pour améliorer la fertilité : Golden Japan est idéale.

Pluot Flavor Supreme - Gobelet en pot de 7,5L

Période de floraison Mars

Hauteur à maturité
3.50 m

C'est la première variété de Pluot® apparue sur le marché. Elle n'est pas autofertile. Il faudra un autre pied de pêcher planté à proximité.

Pluot Pink Candy - Prunus Pluot

Période de floraison Avril

Hauteur à maturité
2.50 m

Une variété productive, autofertile, très sucrée aux arômes de fruits exotiques.

Pluot Purple Candy - Prunus Pluot

Période de floraison Avril

Hauteur à maturité
2.50 m

Cette variété est autofertile. Elle est compacte et productive.

Plantation

Où le planter ?

Parfaitement rustique, le pluot est capable de supporter des températures de l’ordre de -35 °C, ce qui permet de l’installer dans toutes les régions. Préférez une installation à l’abri des vents du nord et d’est dans les régions les plus froides pour protéger la floraison.

Pour qu’il donne de beaux fruits, plantez-le au soleil dans un sol neutre, léger profond et bien drainé, sans excès d’eau. Il redoute les sols lourds et compacts.

Comme il conserve des proportions modestes, c’est un arbre fruitier bien adapté aux petits jardins. Il se plante au sein d’un verger mais aussi au jardin d’ornement, qu’il égaiera de sa belle floraison printanière. Les variétés autostériles nécessitent la plantation d’un autre prunier (’Golden Japan’, par exemple) ou abricotier à proximité pour fructifier.

Plumcot, Pluot, abricot-prune, abricot prune

Pluots

Quand planter ?

Proposé généralement en racines nues, le Pluot se plante de préférence d’octobre à décembre en dehors des périodes de gel.

Comment planter ?

  • Creusez un trou deux à trois plus large et profond que la motte
  • Humidifiez la motte de terre en la plaçant quelques minutes dans une bassine d’eau
  • Etalez des graviers au fond du trou de plantation
  • Faites un apport de compost
  • Placez le pluot au fond du trou
  • Installez l’arbre dans le trou et comblez en tassant délicatement au fur et à mesure pour enlever les poches d’air avec la terre de jardin enrichie de terreau
  • Arrosez abondamment et régulièrement pour aider votre pluot à s’installer

Entretenir et tailler le Pluot

Après la plantation, les trois premières années, veillez à arroser régulièrement, car la terre doit rester fraîche durant tout l’été. Il préfère les sols qui gardent toujours un peu d’humidité. En automne ou au printemps, faites un apport de fumier par griffage en surface, ou d’engrais pour arbres fruitiers.

Retirez les rejets ayant poussé au pied de l’arbre.

L’abricot-prune est un fruitier résistant aux maladies cryptogamiques et aux attaques de parasites.

Quand et comment tailler ?

Une taille correcte conduit à une bonne fructification.

La taille de formation

Elle s’effectue au printemps suivant la plantation, hors période de gel puis les 3 années qui suivent avant que l’arbre ne devienne productif. Utilisez une scie ou un sécateur. Elle consiste à tailler de façon à supprimer les branches mal placées et malingres pour ne conserver que 5 branches qui formeront la charpente de l’arbre. Cette taille de formation est nécessaire les premières années.

La taille de fructification

Les fruits apparaissent sur le bois d’un an et les rameaux ayant fructifié ne reporteront pas de pluots. Cette taille encourage une bonne production de fruits et s’effectue en hiver avec un sécateur bien aiguisé et soigneusement nettoyé. Badigeonnez les plaies de taille avec un mastic cicatrisant afin d’éviter les maladies. Il convient de :

  • Tailler les branches qui ont déjà fructifié à 2 yeux au-dessus de la future ramification
  • Retirer les gourmands qui se développent sur le tronc
  • Supprimer le bois mort ou cassé et les branches qui s’entrecroisent
  • Raccourcir les plus longues

Multiplication

Le Pluot se reproduit par greffage, technique qui requiert une certaine technicité à réserver plutôt aux jardiniers professionnels. Il est possible également de prélever les drageons qui se développent autour du pied-mère et de les replanter plus loin, mais ils ne fleuriront que de longues années après la plantation.

Quand et comment récolter les pluots ?

La récolte a lieu à maturité de juin à août-septembre selon les variétés et les régions. Les fruits se récoltent tout simplement à la main quand ils sont tendres au toucher.

Utilisation et conservation

Les abricots-prunes se consomment crus, ou préparés. Ils se dégustent croqués crus aussitôt la cueillette terminée. Les pluots sont délicieux également en salade de fruits, en clafoutis, dans des gâteaux, des crumbles, ou des tartes. Ils peuvent également accompagner des plats salés. On en fait aussi des confitures, des fruits au sirop, des compotes ou encore des jus.

Ils se conservent peu de temps, quelques jours à température ambiante. Une fois lavés, séchés et dénoyautés, ils peuvent être surgelés.

Un pluot représente environ 80 calories. La chair est riche en vitamines C et A, en oligo-éléments (potassium) et en fibres.

Plumcot, Pluot, abricot-prune, abricot prune

Le pluot se consomme cru ou bien cuit en tartes ou clafoutis par exemple

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire