Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Myosotis : planter et semer

Le Myosotis en quelques mots

  • Le Myosotis est la plus simple et la plus romantique des fleurs bleues
  • Il offre au printemps de petites fleurs candides généralement bleues, parfois blanches ou roses sur un joli feuillage pubescent
  • Il existe de nombreuses espèces, les plus courantes sont le myosotis des bois (Myosotis sylvatica) et le myosotis des Alpes (Myosotis alpestris)
  • Facile à cultiver, rustique, il se plaît au soleil ou à la mi-ombre, dans les sols frais et fertiles, dans lesquels il se ressème abondamment
  • Il s’épanouit en sous-bois, dans les massifs, rocailles et jardinières

Le mot de notre experte

Le Myosotis est une gracieuse petite plante vivace de sous-bois remarquable pour sa généreuse floraison printanière au charme romantique. Ses fines et gracieuses tiges portent des nuées de fleurs étoilées et délicates généralement bleues vif, parfois roses ou blanches selon les variétés. Des teintes qui s’accordent à merveille à celles du feuillage vert frais, pointu et velu qui évoque des oreilles de souris, d’où son étymologie (myós, « souris » et  ōtós, « oreille »).

A côté du myosotis des champs (Myosotis arvensis), il en existe de nombreuses espèces, dont le myosotis des bois (Myosotis sylvatica) et le myosotis des Alpes (Myosotis alpestris) sont les plus répandues dans nos jardins.

Bien que vivace et rustique, il est cultivé en annuelle. Mais sous ses airs innocents, il s’étend progressivement par semis, à foison au fil des ans, intemporel, presque éternel, d’où son surnom « Ne m’oubliez pas ». Dans le langage des fleurs, il a comme signification la fidélité et l’amour éternel.

Il forme des touffes denses et assez larges, surgissant par surprise en tapis éblouissant au pied des bulbes, en bordure d’allée, en pot, en sous-bois au pied des arbres, des arbustes, en massif avec des vivaces. Il apporte une touche de fraîcheur et met en valeur tous les autres bulbes printaniers aux côtés desquels il se naturalise.

Il croît aussi bien au soleil non-brûlant qu’à la mi-ombre sur un terrain frais et humifère.

Découvrez notre collection de graines ou mini-mottes de Myosotis allant du bleu ciel au blanc pur en passant par le rose pâle, pour réaliser de belles jardinières printanières ou fleurir le jardin dès la première année de culture.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Myosotis

Famille : Borraginacées

Floraison : avril-juin

Hauteur : 0,15 à 0,60 m

Exposition : Soleil, Mi-ombre

Sol : Drainant, riche, frais

Rusticité : au delà de -15°C

Le Myosotis, surnommé aussi « herbe d’amour » ou encore « ne m’oubliez pas » est une plante herbacée de la famille des Borraginacées, originaire des prés, des sous-bois clairs et de la lisière des forêts des régions tempérées d’Europe. Le genre comprend 50 espèces de myosotis, dont le Myosotis sylvatica et le Myosotis alpestris ou Myosotis des Alpes sont les plus courants et offrent de nombreux cultivars aux floraisons bleues, blanches ou roses. La couleur des fleurs et le port de ces variétés peuvent être différents. Ces Myosotis sont très proches du Myosotis du Caucase (Brunnera macrophylla), de l’Omphalode et de la buglosse. Ces quatre plantes se ressemblent beaucoup au niveau de leurs floraisons. On rencontre également le Myosotis scorpioides ou myosotis des marécages qui affectionne les marais, prairies et bois humides et qui peut atteindre 60 cm de haut.

Le Myosotis est une plante vivace de courte vie, généralement cultivée en annuelle voire en bisannuelle.

Il s’élève en touffes à port buissonnant, plus ou moins compactes, formées de petites rosettes de feuillage. De petite taille, il ne dépasse pas 10 à 30 cm de haut. Une fois bien installé, il reviendra tout seul car il a une propension à se ressemer abondamment dans le jardin et se naturaliser !

Le Myosotis possède un feuillage caduc très décoratif, précieux pour apporter beaucoup de fraîcheur dans un jardin de sous-bois. Ses feuilles alternent le long des tiges florales pubescentes et sont ovales à lancéolées, velues et rugueuses. Elles sont simples, entières, avec une nervure médiane bien visible et se terminent en pointe à l’extrémité, évoquant des oreilles de souris. La plante entière est recouverte de poils courts caractéristiques de la famille des Borraginacées. Ces feuilles sont vert clair très frais à vert-pâle, chez la plupart des Myosotis. On trouve aussi quelques variétés à feuillage doré à l’instar du Myosotis alpestris ‘Aurea’.

De cette végétation rugueuse, émergent de mars à juin, des petites fleurs regroupées en cyme, à l’extrémité des tiges rameuses dans leur partie supérieure.

Les fleurs sont rassemblées de façon très denses mais d’une extrême légèreté, qui atteignent une vingtaine de centimètres de longueur. Il s’agit de petites inflorescences étoilées d’aspect très délicat de 3 à 10 mm de diamètre composées de pétales soudés et de 5 étamines incluses. Elles sont généralement d’un bleu pur extrêmement vif presque électrique, proche de l’indigo avec un petit œil jaune cerné de blanc pur (Myosotis sylvatica ‘Royal Blue’, ‘Savoie Bleu’). Bien qu’elles soient moins fréquentes, quelques variétés telles que le Myosotis sylvatica ‘Snowsylva’ (White sylva) offrent des fleurs blanc pur. Les fleurs peuvent aussi être rose tendre vif à gorge plus claire et ponctuées d’un cœur jaune, comme chez les variétés ‘Rose’ et ‘Rosylva’ ou plus rarement rouge écarlate chez le Myosotis des Alpes ‘Roi Des Carmins’. Cette floraison étoilée se détache sur le vert du feuillage, les teintes s’harmonisent en douceur et confèrent un aspect très frais et naturel.

myosotis

Fleurs de Myosotis de plusieurs couleurs

Les fleurs délicates des myosotis donnent de la légèreté aux bouquets printaniers.

Légèrement odorantes et mellifères, elles attirent les insectes pollinisateurs. De petites gousses contenant les graines apparaissent après la floraison.

Facile à cultiver, le myosotis s’accommode de tout sol ordinaire, frais, à mi-ombre ou au soleil tamisé dans les régions chaudes. Il se plaira en sous-bois et avec son port buissonnant, il trouvera facilement sa place dans les jardins naturels ou sauvages et romantiques.

Principales espèces et variétés

A fleurs bleues, blanches ou roses, choisissez votre myosotis en graines ou en mini-mottes !

Les plus populaires

Myosotis Blue Sylva Mini-motte - Mottes de 4 cm par 5

Période de floraison Mars à Juin

Hauteur à maturité
20 cm

Cette variété se distingue par une floraison très précoce et abondante jusqu'en juin et ses fleurs bleu pur presque 'électrique'. Magnifique pour réaliser un tapis coloré dans les massifs de vivaces, les bordures, et dans les jardinières.

Graines de Myosotis des forêts Indigo Compacta - Myosotis sylvatica

Période de floraison Avril à Juin

Hauteur à maturité
20 cm

Cette sélection est une forme plus compacte, plus basse et plus touffue du myosotis des bois offrant des fleurs d'un bleu plus soutenu. Très à l'aise au jardin, il se plaira dans les potées fleuries qui ornent la terrasse ou le balcon.

Graines de Myosotis des forêts Rose - Myosotis sylvatica

Période de floraison Avril à Juin

Hauteur à maturité
30 cm

Ce myosotis est proposé sous sa forme rose. Il permet de belles associations avec les formes blanches ou bleues, en sous-bois clair, dans les massifs, les bordures et les jardinières.

Nos préférés

Graines de Myosotis des forêts Bleu - Myosotis sylvatica

Période de floraison Avril à Juin

Hauteur à maturité
30 cm

Voici le myosotis dans sa version la plus simple et la plus délicieusement romantique ! Vous pouvez le planter en larges groupes dans les massifs de vivaces, les bordures, et dans les jardinières. 

Myosotis sylvatica Savoie Blue Mini-motte

Période de floraison Jan. à Juin, Oct. à Déc.

Hauteur à maturité
15 cm

Une superbe nouveauté qui offre des fleurs dès le premier automne de plantation. Particulièrement compacte, elle est parfaite pour une culture en pot ou en jardinière et se distingue par une floraison très précoce.

Autre variété intéressante

Myosotis Snowsylva Mini-motte - Mottes de 4 cm par 5

Période de floraison Mars à Juin

Hauteur à maturité
20 cm

Ce myosotis offre des fleurs blanc pur. Elle est parfaite pour éclairer la mi-ombre des sous-bois.

Semis et plantation

Où semer et planter le myosotis

Le Myosotis pousse sans souci dans tous nos jardins, c’est une plante qui pousse naturellement en sous-bois. Il disparaît cependant avec les gelées et se cultive comme une annuelle, mais la plante se ressème abondamment d’elle-même après floraison d’année en année, surgissant par surprise où bon lui semble. S’il s’accommode de tout sol, il marque sa préférence pour un sol plutôt frais, fertile et bien drainé.

Il s’épanouit au soleil non-brûlant ou dans la mi-ombre d’un sous-bois et préférera une exposition ombragée dans nos régions les plus chaudes.

Le Myosotis est très à l’aise au jardin, dans les massifs de vivaces, les bordures et les rocailles où il allège les floraisons. Avec sa floraison fraîche, il compose toujours des scènes d’une grande délicatesse très naturelles et s’impose dans les jardins naturels ou sauvages pour y apporter de la légèreté et une touche candide et romantique. Il est très intéressant pour former des tapis de fleurs bleues, blanches ou même roses au jardin. Pour un bel effet décoratif et spectaculaire, plantez-le par groupe, en sous-bois au pied des arbres ou ailleurs. Il se plaira également dans les potées fleuries et les jardinières qui ornent la terrasse ou le balcon.

Quand et comment semer

Les semis de Myosotis se réalisent en pépinière de mai à début septembre et en pleine terre en août. « Semez-le un jour, vous en aurez toujours ! », une devise écrite pour lui !

En caissette

  • Semer les graines à la surface d’un terreau humide bien drainé
  • Recouvrez-les à peine de terreau
  • Enfermez dans un sac de polythène et maintenez vos semis entre 15 et 20ºC
  • Maintenez humide et à la lumière pendant la levée qui prend habituellement 14 à 30 jours
  • Repiquez dans des pots individuels
  • Transplantez au jardin à l’automne, lorsque les plants ont 5 à 6 feuilles
  • Arrosez régulièrement pour faciliter la reprise

Les semis faits en septembre passeront l’hiver dans un local frais, hors gel et seront transplantés au jardin au printemps lorsqu’il ne gèle plus, en les espaçant de 15 à 20 cm.

En pleine terre

  • Semez à la volée dans un sol bien préparé à 6 mm de profondeur, en rangs espacés de 30 cm
  • Arrosez légèrement et maintenez humide pour favoriser la germination
  • Éclaircissez en ne gardant que les plus beaux à 15-20 cm de distance
myosotis

Repiquage de semis de myosotis

Quand et comment planter des Myosotis ?

Si vous préférez vous tourner vers nos Myosotis en mini-mottes, rien de plus simple également ! La plantation du Myosotis en pleine terre a lieu de préférence à l’automne, de septembre à novembre pour une floraison printanière l’année suivante ou en mars. Vous pouvez le planter en masse (jusqu’à 16 plants au m²) dans les massifs de vivaces, les bordures ou dans un sous-bois.

En pleine terre

  1. Espacez les plants de 15 à 30 cm en fonction des variétés
  2. Faites tremper les godets dans une bassine d’eau
  3. Décompactez bien la terre
  4. Creusez un trou de 3 fois le volume de la motte
  5. Étalez des graviers au fond du trou de plantation
  6. Placez la motte
  7. Rebouchez avec la terre de jardin mélangée à un peu de compost car il aime les sols riches en matière organique, et de graviers
  8. Tassez bien
  9. Arrosez copieusement
  10. Continuez à arroser dans les semaines qui suivent la plantation

Planter le myosotis en pot

Vous pouvez planter le Myosotis en pot ou en jardinière. Espacez les plants de 15 cm entre eux.

  1. Au fond d’un contenant percé, étalez une couche de gravillons ou billes d’argile
  2. Remplissez la moitié du pot avec le substrat
  3. Posez et plantez la mini-motte dans un mélange drainant de terre de jardin, de sable grossier et de terreau
  4. Recouvrez et arrosez régulièrement dès que la terre est sèche

Entretien et soin

Le myosotis ne nécessite que très peu d’entretien. Comme il apprécie un sol restant assez frais: arrosez en cas de sécheresse estivale ou si le temps est sec. Cependant il n’a pas besoin de beaucoup d’eau.

En pot ou en jardinière, prévoyez un arrosage régulier même en hiver, mais toujours sans excès.

Couper les tiges florales au ras du sol après floraison ou laissez-en quelques-unes en place si vous souhaitez que la plante se ressème d’elle-même. Arrachez les plants en surnombre.

Au printemps, nettoyez les touffes en enlevant les feuilles sèches.

myosotis

Maladies et ennemis éventuels

Peu sensible aux maladies, le myosotis ne craint que l’oïdium et les limaces.

Par temps chaud et humide, un feutrage blanc peut apparaître sur les feuilles, les jeunes pousses. En préventif : veillez à laisser suffisamment d’espace entre les plants pour éviter l’apparition du champignon. Arrosez au pied sans mouiller le feuillage et pulvérisez du purin d’ortie ou de la bouillie bordelaise. Vous trouverez nos conseils pour lutter contre la maladie du blanc.

Le feuillage caduc disparaît en hiver, pour réapparaître au printemps, où les jeunes feuilles font le délice des limaces. Faites des pulvérisations de purin de fougères pour les éloigner et découvrez nos 7 façons de lutter efficacement et naturellement contre les limaces et comment fabriquer un piège anti-limaces.

Multiplication du Myosotis

Par semis

Il se multiplie très facilement par semis. Il est dans la nature des Myosotis de se ressemer d’eux-mêmes mais pas toujours fidèlement au jardin. Vous pouvez récupérer au début du printemps les jeunes rosettes issues de ces semis spontanés, pour les replanter à l’endroit de votre choix. Vous pouvez également récolter quelques graines à l’automne et les semer comme indiqué dans la partie « Quand et comment semer le Myosotis ».

Par division

Cette technique a l’avantage d’être rapide et elle permet de conserver des variétés fidèles. Vous pouvez procéder au cours du printemps.

  1. Déterrez une touffe avec une fourche-bêche, sortez-la délicatement
  2. Divisez quelques éclats en périphérie munis de racines
  3. Dégagez le surplus de terre autour des racines
  4. Replantez sans attendre ces éclats
  5. Tassez et arrosez

Associer les myosotis au jardin

Le myosotis est LE compagnon parfait des autres fleurs printanières. Il a le chic pour apporter une touche de fraîcheur et de naturel à toutes les scènes et mettre en valeur par sa floraison lumineuse tous les autres bulbes printaniers. Il forme de délicats coussins fleuris sur fond de Narcisses, Jonquilles et tulipes botaniques, en version contrastée bleu/jaune-vert ou dans des scènes fraîches blanc/bleu empreintes de délicatesse avec des anémones des bois (Anemone nemorosa), l’Allium triquetrum, les Scilles nutans blanches.

associer le myosotis

Un exemple d’association réussie : Myosotis et Allium triquetrum

Planté en masse, il formera une bordure légère et gracile le long d’une allée. Pour une scène fraîche, installez le myosotis par grandes nappes en sous-bois avec des fougères, Sceaux de Salomon, hostas et epimédiums. Dans une harmonie de tons bleutés et pourprés, les Myosotis se marient très bien également avec les pulmonaires, et les brunneras (Myosotis du Caucase) dont ils sont très proches, et qui offrent une floraison printanière. Créez des marées de fleurs bleues en l’associant à des muscaris (‘Mount Hood’, ‘Azureum’). Ajoutez le lumineux Corydalis ‘Blue Panda’ et l’Heuchera ‘Green Spice’ !

Dans un massif, avec des primevères comme Primula veris, des cœurs de Marie, Pâquerettes et des Viola cornuta ‘Sorbet Xp F1 White’, il composera une scène de printemps naïve et romantique. Les tulipes hâtives roses (Tulipe Triomphe ‘Pink Diamond’) ou blanches (Tulipe Triomphe ‘Calgary‘) sont également de bonnes compagnes car sa floraison gracile dont allège les floraisons. Le Myosotis sylvatica ‘Rose’, une jolie forme à fleurs roses sera très décoratif entouré de Vinca minor ‘Atropurpurea’ au pied des rosiers ou des pivoines pour mettre en valeur leurs grosses fleurs voluptueuses. Dans une jolie jardinière, mélangez un pied de Myosotis à des Pensées, petits Narcisses, Crocus, muscaris ou primevères.

Ressources utiles

Retrouvez toutes nos fleurs annuelles, en plants verts (minimottes) ou en graines !

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire