Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Knautia : plantation, culture et entretien

La knautie en quelques mots

  • La knautie offre une longue floraison, qui dure souvent de juin jusqu’aux premières gelées !
  • Elle apporte de la légèreté et de la transparence, c’est la vivace parfaite pour les jardins naturalistes !
  • La knautie est une plante robuste, très facile de culture, qui résiste à la sécheresse, demande peu d’entretien, et est rarement malade
  • Ses fleurs en capitules bombés sont souvent mauve violet, ou rouge pourpré
  • Sa floraison est mellifère, elle attire les abeilles !

Le mot de notre Experte

Les knauties sont des plantes souvent vivaces, qui nous séduisent par leur longue floraison légère et délicate. Celle-ci dure du printemps ou début d’été, jusqu’en septembre – octobre ! Les fleurs ressemblent à des pompons portés à l’extrémité de tiges très souples. Elles ont une belle teinte mauve violet chez Knautia arvensis, la Scabieuse des champs, aussi appelée Knautie des champs… Tandis qu’elles sont rouge pourpré, assez sombre, chez Knautia macedonica, la petite scabieuse de Macédoine. La knautie possède également un feuillage élégant, souvent joliment découpé.

La knautie est une plante qui apprécie le soleil et les substrats drainants. Avec son allure très sauvage, elle est idéale dans les jardins naturalistes, mais peut aussi s’intégrer dans un jardin sec, jardin de graviers ou jardin méditerranéen. Elle pousse rapidement et a une excellente rusticité. Une fois bien installée, elle supporte la sécheresse, et elle est rarement malade. Elle ne demande pas vraiment d’entretien. De plus, si quelques fleurs fanées sont laissées en place, elle peut se ressemer spontanément ! Plante facile, robuste, à floraison légère et de longue durée, la knautie est donc une fleur à privilégier au jardin !

Description et Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Knautia sp.

Famille : Caprifoliaceae

Noms communs : Knautie, Scabieuse

Floraison : à partir du printemps ou début d’été, jusqu’à septembre - octobre

Hauteur : variable, mais souvent entre 60 et 80 cm

Exposition : plein soleil

Sol : drainant, riche, plutôt calcaire

Rusticité : entre – 15 et – 20 °C

Les knauties rassemblent entre 50 et 60 espèces de plantes herbacées majoritairement vivaces, bien que l’on trouve aussi des annuelles. On les rencontre dans les régions tempérées, en Europe, dans les Balkans et le Caucase, jusqu’en Sibérie et en Afrique du Nord… Dans les jardins, les plus répandues sont Knautia arvensis et Knautia macedonica. Cette dernière vient des Balkans, et plus précisément de Macédoine. Dans la nature en France, on peut trouver 9 espèces différentes, dont notamment Knautia arvensis. On la rencontre surtout dans les champs et prairies, ainsi que sur les talus et bords de chemins. Elle pousse jusqu’à 1 900 m d’altitude. Comme ce sont des plantes de région tempérée, les knauties ont une excellente rusticité.

La knautie a été nommée ainsi en hommage à Christoph Knaut (1638 – 1694), médecin et botaniste allemand. Le nom d’espèce, arvensis, signifie « des champs » (du latin arvum : champ), par allusion à son habitat. Le nom de l’espèce macedonica signifie « de Macédoine ».

On appelle couramment cette plante Knautie ou Scabieuse, quoique ce dernier nom fasse plus référence au genre Scabiosa, très proche, et avec lequel elle est souvent confondue. D’ailleurs, on trouve parfois Knautia macedonica sous le nom scientifique de Scabiosa rumelica (synonyme). En français, Knautia arvensis est souvent appelée Scabieuse des champs, mais parfois aussi Fleur des Veuves ou Oreille-d’âne.

Planche botanique représentant la Knautie des champs

Knautia arvensis : illustration botanique

La knautie appartient à la famille des Caprifoliacées (plus de 800 espèces). Elle était auparavant dans la famille des Dipsacacées, mais celle-ci a été invalidée et incluse dans celle des Caprifoliacées. Il s’agit de la famille du chèvrefeuille, et qui comprend quelques autres plantes ornementales, comme les Abelia, Centranthus, Dipsacus (cardère), Weigelia, ou valérianes… Et évidemment, Scabiosa, la vraie scabieuse. La knautie lui ressemble beaucoup, ce qui entraine une réelle confusion. De même, leurs fleurs sont très proches de celles des Cephalaria, ainsi que des Succisa (Succisa pratensis), deux autres plantes de la même famille !

Les knauties sont des plantes qui poussent rapidement. Elles mesurent souvent entre 60 et 80 cm de hauteur, mais Knautia arvensis peut néanmoins atteindre jusqu’à 1,50 m de haut ! On trouve aussi des variétés compactes, plus adaptées aux bordures, à une plantation en pot, ou aux massifs plus structurés. Ainsi, ‘Thunder and Lightning’ ne dépasse pas 50 cm de haut. Les knauties ont un port assez étalé, et forment de larges touffes de tiges très fines, grêles. Celles-ci sont très souples, et un peu ramifiées. Ce ne sont pas des plantes denses, au contraire, elles sont très « transparentes », laissant passer le regard !

Les knauties ont l’avantage de fleurir longtemps et en continu, à partir du printemps ou début d’été, jusqu’aux premières gelées ! Il arrive souvent qu’elles offrent au moins quatre mois de fleurs. La floraison de Knautia arvensis commence partir de mai ; celle de Knautia macedonica arrive un peu plus tard, à partir de juillet – août. Leur floraison se poursuit jusqu’en septembre – octobre.

Ce que l’on prend pour une fleur est en réalité un groupe de petites fleurs réunies de façon dense, insérées sur un plateau. Cet ensemble de fleurs se nomme un capitule, comme chez les pâquerettes ou le pissenlit ! Chez les knauties, il prend une forme arrondie et bombée, en dôme, et mesure entre 2 et 4 cm de diamètre. Les capitules sont entourés par des bractées qui forment un involucre.

La corolle est en forme de tube et s’ouvre en quatre lobes, qui correspondent à quatre pétales soudés… Ce qui permet de différencier les knauties des scabieuses, dont les fleurons ont cinq lobes ! Les fleurs placées sur l’extérieur, en périphérie, ont des lobes bien plus développés, et un aspect rayonnant. Les lobes ont une forme irrégulière, ils ne sont pas tous de même taille ! Les étamines sont bien visibles, elles dépassent du tube de la corolle, comme de petits fils, donnant à la fleur un aspect un peu plus soyeux. Chez la knautie ‘Mars Midget’, les étamines sont assez décorative : leur teinte blanche ressort fortement sur le reste du capitule pourpré, bien plus sombre ! .

Les tiges florales sont longues et assez souples ; elles portent à leur extrémité les capitules arrondis. Ainsi, les knauties se prêtent bien à la réalisation de bouquets ! En vase, les fleurs durent entre une semaine et 10 jours.

Les fleurs peuvent avoir une teinte douce, violet – mauve, comme chez Knautia arvensisMais elles peuvent aussi être pourpre sombre, d’une teinte assez intense et inhabituelle, comme chez Knautia macedonica, idéale pour apporter de la profondeur et du contraste dans les massifs ! La variété ‘Melton Pastels’ produit des fleurs dans des tons variés, allant du blanc rosé au rouge tendre, avec parfois des fleurs violacées. Au sein d’un même plant, les fleurs offrent une belle harmonie de teintes rosées, toujours plutôt pastel.

En fonction des différentes espèces et variétés, les fleurs de knautie dévoilent une superbe déclinaison de teintes, du mauve violet très clair, presque blanc, au rouge sombre, en passant par des teintes rosées ou pourpres… Les nuances sont assez subtiles !

 

La floraison des Knautia

Les fleurs des knauties ! Knautia arvensis (photo Björn S.), Knautia macedonica (photo Epibase), et Knautia ‘Thunder and Lightning’

 

La knautie est une très bonne plante mellifère, ses fleurs sont appréciées par les abeilles.

Les feuilles ont une forme assez allongée, oblongue à lancéolée, et sont pubescentes. Elles ont souvent une apparence différente suivant s’il s’agit des feuilles basales, en rosette, ou des feuilles caulinaires (= situées sur la tige). En général, celles insérées à la base de la plante sont plutôt entières, simples, tandis que celles placées sur les tiges ont tendance à être divisées en segments assez fins. Le feuillage est alors joliment découpé, avec un lobe terminal plus grand que les autres. Sur un même plant de knautie, les feuilles prennent ainsi des formes variables !

Les feuilles des knauties sont opposées, placées par paires sur les tiges. Elles sont globalement peu nombreuses sur les tiges, ce qui donne à la plante beaucoup de transparence et de légèreté !

Bien que la knautie ait la plupart du temps des feuilles vertes, on trouve une variété surprenante par son feuillage panaché : Knautia macedonica ‘Thunder and lightning’ porte des feuilles vertes marginées de blanc crème ! Elle apporte beaucoup de clarté dans les massifs, et est idéale pour jouer sur les contrastes !

 

Le feuillage des knauties

Une feuille divisée de Knautia arvensis / Le feuillage panaché de Knautia macedonica ‘Thunder and Lightning’

 

Les knauties ont une racine pivotante qui s’enfonce profondément dans le sol et les ancre solidement. Elle leur permet d’aller chercher de l’eau loin dans le sol, les rendant assez résistantes à la sécheresse. Cependant, cela rend difficile leur transplantation.

Lorsque les fleurs sont fanées, la knautie produit des akènes (fruits secs qui ne s’ouvrent pas à maturité). Ils sont entourés par le calice, et portent à leur extrémité de fines dents. Les infrutescences (seedheads) sont plutôt décoratives ! Il arrive fréquemment que la knautie se ressème d’elle-même dans le jardin… Mais elle ne devient pas envahissante pour autant ! Vous pouvez prélever et replanter les jeunes plantules issues de ces semis spontanés.

 

Les fruits et graines de knauties

Les infrutescences (seedheads) des knauties ! Knautia arvensis (photo Matt Lavin) et Knautia macedonica ‘Melton Pastels’

 

Les principales variétés de knautie

Les variétés les plus populaires

Knautia macedonica - Petite Scabieuse en godet de 9 cm

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité 70 cm

Très populaire, la knautie de Macédoine offre des capitules de couleur rose rouge, un peu pourprée... Une teinte assez intense et profonde, idéale pour apporter du contraste dans les massifs !

Knautia arvensis - Scabieuse des Champs

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité 80 cm

On apprécie cette knautie pour sa floraison assez douce et claire, violet mauve. C’est une espèce que l’on trouve à l'état sauvage en France. Elle est parfaite dans les jardins naturalistes !

 

Nos variétés préférées

Knautia macedonica thunder and lightning

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité 45 cm

Cette knautie est très originale par son feuillage panaché, vert marginé de blanc crème. Ses fleurs sont d’un rouge pourpré assez intense. Une variété très colorée !

Knautia macedonica Mars Midget - Petite scabieuse

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité 70 cm

Cette variété porte une floraison rouge pourpré, un peu rosée. Elle a un port plus compact que les autres, et est plus adaptée à une plantation en bac ou en bordure.

 

Les autres variétés à découvrir

Knautia longifolia

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité 60 cm

Cette knautie offre des capitules mauve tendre, légèrement rosé, ainsi que des feuilles allongées, assez fines, entières.

Graines de Knautia macedonica Melton Pastels - Petite Scabieuse de Macédoine

Période de floraison Juin à Oct.

Hauteur à maturité 70 cm

Cette variété porte, sur un même plant, des fleurs qui se déclinent dans une belle gamme de couleurs pastels, du blanc rosé au rouge tendre, en passant par des teintes violacées.

 

Plantation

Où planter ?

L’idéal est d’installer la knautie en plein soleil, bien qu’elle supporte un peu d’ombre aux heures les plus chaudes de l’après-midi. Vous pouvez vous permettre de la placer à mi-ombre si vous habitez le sud de la France… Mais au nord de la Loire, mieux vaut la planter en plein soleil ! La floraison sera plus généreuse si la plante a au moins 6 ou 8 heures de soleil direct.

Il est important que le substrat soit bien drainant. La knautie n’aime pas les sols qui retiennent l’eau : si votre terrain est lourd ou argileux, il faudra améliorer le drainage ! Elle peut être installée dans des terrains rocailleux, caillouteux…

Les knauties apprécient également les substrats riches en matière organique. Vous pouvez apporter un peu de compost au moment de la plantation. Elles ont une préférence pour les terrains légèrement calcaires.

La knautie n’apprécie pas la concurrence racinaire. Respectez une bonne distance de plantation, en évitant de l’installer trop proche d’autres plantes qui risqueraient de l’étouffer.

Elle peut être placée dans les massifs d’été, en bordure, ou même en pot pour les variétés les plus compactes. Elle s’intègre bien aux jardins méditerranéens et jardins secs, et peut également trouver sa place dans une rocaille. Enfin, comme il s’agit d’une plante robuste et qui demande peu d’attention, vous pouvez l’installer dans une zone du jardin assez sauvage et naturelle, où vous interviendrez rarement.

 

Quand planter ?

Il est possible de planter la knautie au printemps, vers le mois d’avril, ou en automne, en septembre – octobre. Évitez d’intervenir en période de fortes gelées.

 

Comment planter ?

Il est préférable de ne pas installer la knautie seule, mais plutôt en groupes d’au moins 5 plants. Dans un jardin de style naturaliste ou une prairie fleurie, n’hésitez pas à les planter en masse. Nous vous conseillons de respecter une distance de 40 cm au minimum entre les plants.

  1. Commencez par placer la motte dans une bassine remplie d’eau.
  2. Pendant qu’elle s’humidifie, creusez un trou de plantation, de deux à trois fois la taille de la motte. Apportez si nécessaire un peu de graviers pour améliorer le drainage.
  3. Sortez la motte de son pot et placez-la dans le trou de plantation. Le collet de la plante doit arriver au niveau du sol ou être légèrement surélevé, afin d’empêcher que l’eau n’y stagne.
  4. Comblez tout autour avec de la terre et tassez.
  5. Arrosez abondamment.

Nous vous conseillons d’installer un paillage pour que le sol reste frais et pour ralentir la croissance des mauvaises herbes.

Vous pouvez aussi la planter dans un grand pot ou bac, au fond duquel vous aurez déposé une couche de graviers ou de tessons de pot, afin de permettre un bon drainage.

Découvrez également nos conseils vidéo sur la plantation des vivaces :

Entretien

Bonne plante de jardin naturaliste et champêtre, la knautie est une fleur robuste qui ne demande pas beaucoup d’attention ! On peut la laisser dans une zone du jardin où l’on intervient rarement.

Il est préférable de continuer à arroser l’année de la plantation, le temps que la knautie s’installe et développe son système racinaire. Ensuite, sa racine pivotante lui permettra de bien supporter la sécheresse. Il faudra au contraire éviter l’excès d’humidité.

Nous vous conseillons de couper les fleurs lorsqu’elles sont fanées, à la fois pour l’aspect esthétique, mais également pour encourager la plante à produire de nouvelles fleurs. Vous pouvez cependant en laisser quelques-unes en place, pour que la knautie puisse se ressemer spontanément ! De même, si vous choisissez de laisser toutes les fleurs fanées, ce n’est pas un problème, car les fructifications sont également décoratives !

Il est toujours préférable d’installer une couche de paillage afin de limiter la croissance des mauvaises herbes et de conserver un sol frais plus longtemps.

Vous pouvez effectuer une taille légère de temps en temps, sur les tiges qui partent vers l’extérieur, ou sur des knauties qui deviendraient vraiment grandes. De même, pour préserver une forme harmonieuse, vous pouvez installer des tuteurs discrets pour maintenir les variétés les plus hautes.

N’hésitez pas non plus à récolter les fleurs pour composer des bouquets !

La knautie est rarement atteinte par les maladies ou ravageurs ! Elle est parfois attaquée par les pucerons. Ces petits insectes s’installent sur la plante et piquent les tissus pour en prélever la sève. La plante est affaiblie, ses feuilles peuvent être déformées, et l’on voit parfois apparaître de la fumagine. Si vous constatez leur présence, vous pouvez traiter en pulvérisant du savon noir.

Multiplication

Pour multiplier les knauties, nous vous conseillons plutôt le semis, assez facile à réaliser. Elles peuvent également être bouturées.

Semis

Vous pouvez récolter les graines sur vos plants de knautie (cela implique que vous avez laissé quelques fleurs fanées en place), ou en acheter directement. Vous pouvez aussi permettre à la knautie se ressemer spontanément, sans intervenir… Puis déterrer et repiquer les jeunes plants !

La meilleure époque pour semer les knauties est le début du printemps, en mars ou avril. Nous vous suggérons de stratifier à froid les graines avant le semis, en les enfermant dans un sac en plastique, mélangées avec de la vermiculite ou du sable humide, que vous placerez au frigo pour au moins trois semaines.

  1. Préparez une terrine ou un pot. Placez-y un terreau spécial semis et tassez délicatement.
  2. Dispersez les graines à la surface.
  3. Recouvrez très légèrement avec une couche de terreau tamisé.
  4. Arrosez en pluie fine.
  5. Placez le pot sous abri, à un emplacement lumineux. La température doit être comprise entre 20 et 24 °C.

Les graines mettent généralement deux à trois semaines pour germer.

Vous pouvez aussi effectuer un semis directement en place en automne.

Bouturage

La knautie peut aussi se multiplier par bouturage de tiges basales au printemps (avril – mai). Contrairement au semis, cette technique a l’avantage de garantir des jeunes plants identiques à la variété d’origine (ce qui est intéressant si vous cultivez ‘Thunder and lightning’ ou ‘Mars Midget’, un peu moins s’il s’agit des espèces botaniques).

  1. Préparez un pot avec du terreau.
  2. Prélevez un segment de tige à la base du plant, portant quelques feuilles. Coupez de façon nette, juste en dessous d’un nœud (point d’insertion des feuilles sur la tige). Si des feuilles sont situées à la base de la tige, supprimez-les pour n’en garder que quelques-unes sur le haut de celle-ci.
  3. Vous pouvez tremper la base de la tige dans de l’hormone de bouturage.
  4. Repiquez-la ensuite dans le substrat.
  5. Tassez bien tout autour.
  6. Placez un film ou une bouteille en plastique sur le pot afin que l’atmosphère soit humide. Aérez de temps en temps pour éviter le développement de champignons ou maladies.

Maintenez le substrat frais, mais sans excès d’humidité, en arrosant régulièrement.

Association

Les knauties sont idéales dans les jardins naturalistes, de style champêtre ! Vous pouvez les disperser dans une prairie sauvage, avec des fleurs des champ. Associez-les à du lin, des coquelicots et bleuets, des graminées, de la sauge des prés (Salvia pratensis) et des cirses. Placez-les en compagnie de nombreuses plantes mellifères, pour favoriser la biodiversité ! Créez un jardin favorable aux abeilles, bourdons et papillons. Knautia arvensis se marie bien au port et à la teinte mauve de la Verveine de Buenos Aires, mais également à la floraison graphique de la Verveine hastée (Verbena hastata) !

 

Une idée d'association avec les knauties

Les knauties sont idéales pour composer un jardin naturaliste ! Sauge des prés (Salvia pratensis – photo Lubaer), Knautia macedonica, Pennisetum setaceum et Bleuet (Centaurea cyanus – photo Tauri Pärna)

 

La knautie s’intègre facilement dans un jardin sec, ou jardin méditerranéen, car elle apprécie les expositions chaudes et drainantes, voire rocailleuses. Vous pouvez l’associer avec les fleurs jaunes du Phlomis fruticosa, avec des lavandes, de la sauge, des santolines et achillées… N’hésitez pas à créer une rocaille, un massif surélevé, en plein soleil, où vous installerez de grosses pierres et des plantes résistantes à la sécheresse. Placez-y la knautie avec des hélianthèmes, cistes et euphorbes.

Elle trouvera également sa place dans un mixed-border coloré. Associez-la à des campanules (Campanula lactiflora ou persicifolia…), échinacées (Echinacea purpurea), achillées, et à la floraison romantique des rosiers. Ajoutez de grands épilobes à fleurs blanches, et profitez des longues hampes florales des Veronicastrum !

La knautie peut être utilisée pour composer un effet très graphique. Elle trouvera sa place dans un jardin moderne, aux formes épurées, avec des lignes droites et quelques courbes dessinées par exemple par des plantes taillées (buis, ifs…). Ajoutez des bambous et prêles pour la verticalité, et créez du contraste avec des formes libres et aérées : Briza media, Stipa pennata, verveines de Buenos Aires, Echinops, Alliums d’ornement… Choisissez de préférence Knautia macedonica et apportez des floraisons sobres et contrastées, du blanc au noir.

N’hésitez pas à jouer sur les couleurs : pour un jardin très doux et délicat, associez Knautia arvensis à Malva moschata, Verbena hastata, à des agastaches, ainsi qu’à quelques rosiers anciens… Profitez des fleurs bleues et étoilées de la Chicorée sauvage, Cichorium intybus. À l’inverse, vous pouvez créer des contrastes, en mariant Knautia macedonica à d’autres floraisons très sombres et profondes (Sanguisorba ‘Tanna’, Centaurea ‘Black Sprite’…), et à des fleurs blanches (Achillea ptarmica ‘Perry’s White’, Cosmos bipinnatus…). La knautie est idéale également pour accompagner les plantes à feuillage gris ou argenté (Stachys byzantina, santoline…) !

Le saviez-vous ?

  • Une plante médicinale

La knautie des champs, Knautia arvensis, est une plante dépurative, astringente et diurétique, qui peut être utilisée en infusion. Elle est efficace également contre la toux, et peut servir à soigner des plaies et blessures. Les jeunes feuilles et les fleurs sont comestibles et peuvent être utilisées par exemple pour décorer des salades.

Ressources utiles

 

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire