Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

La fève : semer, cultiver, récolter

La fève en quelques mots

  • La fève est une légumineuse qui fait partie de la grande famille des Fabacées, c’est une plante enrichissante pour le sol.
  • C’est un légume frugal qui aime une terre assez lourde mais profonde, humifère, légèrement calcaire, humide. Elle pousse à une exposition ensoleillée.
  • La fève se cultive par semis, à l’automne ou au printemps pour une récolte à partir du mois de mai jusqu’en août.
  • Le puceron noir des fèves est un problème courant pour lequel les solutions naturelles sont à privilégier et simples à mettre en œuvre.
  • La graine est riche en protéines et en nutriments énergétiques, elle est considérée comme un féculent et se consomme le plus souvent en fève fraîche, crue ou cuite.

Le mot de notre expert

La fève est un légume largement cultivé dans le monde autant pour sa saveur que pour ses qualités nutritionnelles, notamment sa richesse en protéines. Elle est toujours très appréciée car c’est le premier légume-graine frais du printemps. En effet, sa récolte peut commencer avant celle du pois, dès la fin avril dans les régions les plus favorables à sa culture (climat méditerranéen).

Au potager, la culture de la fève est simple, sa grosse graine germe sans difficulté avec l’humidité automnale ou printanière, elle apprécie même les terres lourdes et calcaires, il est d’ailleurs préférable d’éviter de la cultiver en terre de bruyère, elle n’aime pas l’acidité ! Il existe diverses variétés, la plus commune étant ‘Aguadulce’, une variété vigoureuse à fort développement et à bonne productivité, elle donne de longues gousses qui renferment 8 à 9 graines, elle nécessite cependant d’être buttée et tuteurée. Si vous débutez en jardinage, partez plutôt sur les variétés sans buttage ni tuteurage comme ‘The Sutton’ ou ‘Robin des Bois’, deux variétés naine qui atteignent les 30 – 35 cm de hauteur et donnent néanmoins de nombreuses gousses.

N’hésitez pas à (re)découvrir le goût de la fève fraîche, et goûtez-la simplement crue, à la croque au sel, vous ne serez pas déçu de l’avoir cultivée !

 

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Vicia faba var. faba

Famille : Fabaceae

Nom commun : Fève

Type : Annuelle

Faculté germinative : 5 ans

Exposition : Soleil

Sol : Dominance argileuse, profond, humide, légèrement calcaire

Rusticité : Rustique

La fève, un des premiers aliments de l’humanité, est originaire du Proche-Orient, où des restes datant de 6000 ans avant J.-C. ont étés retrouvés. Elle aurait ensuite été cultivée a divers endroits autour la méditerranée à partir de 5000 ans avant J.-C. et jusqu’à l’âge du bronze (Grèce, Portugal, Italie). Au Moyen-âge elle est largement cultivée en Europe et arrive en Amérique au début du XVIIe siècle. Elle est cultivée pour le légume, la fève, mais aussi pour en fabriquer de la farine. Traditionnellement c’est une fève qui était dans la galette des rois, la fève en porcelaine arrive à la fin du XVIIIème siècle.

La fève, Vicia faba var. faba, est une plante herbacée annuelle de la famille des Fabacées. Le nom de genre, Vicia, vient du latin vincio et signifie lier, nouer, en raison de la présence de vrilles sur la plante, lui permettant de s’accrocher aux plantes voisines. Le nom d’espèce, faba, désigne la fève, il est retrouvé également dans le nom de la famille (Fabacées).

La plante est robuste, au port dressé, forme des tiges qui peuvent dépasser un mètre de hauteur. Les feuilles sont à 1-3 paires de folioles grandes, ovales et succulentes. La plante forme des vrilles courtes et simples. Les fleurs, groupées de 2 à 5 fleurs, ont une corolle blanche ou rosée avec des taches noires, elles sont de forme papilionacée. Le fruit est une gousse qui renferme les grains aplatis, lesquels sont entourés d’une peau épaisse, le tégument. Il existe de nombreuses variétés dont la taille des cosses et la couleur du grain varient du blanc, vert, rouge à brun.

Enfin, il est intéressant de présenter le système racinaire de la fève : celui-ci est composé d’une racine principale sur laquelle partent de nombreuses racines latérales. Les légumineuses comme la fève ont la faculté de vivre en symbiose avec des bactéries, les rhizobium. Une symbiose qui s’observe par la présence de nodosités sur les racines, ce sont de petites excroissances sphériques appelés des nodules. Cette symbiose permet de rendre assimilable l’azote atmosphérique à la plante. En effet l’azote atmosphérique (environ 80% de l’atmosphère) est sous une forme très stable, impossible a assimiler par la plante. Les Rhizobium ont la capacité de transformer cet azote et de le rendre assimilable pour la plante. En échange, les rhizobium tirent aussi un avantage de cette symbiose, ils reçoivent un substrat carboné (sucre) de la part de la légumineuse.

La fleur papilionacée de la fève – Gousses sur les plants – Gousse ouverte avec les fèves

Les variétés de fèves

Fève Aguadulce à très longue cosse Bio - Ferme de Sainte Marthe


Hauteur à maturité 100 cm

La Fève Aguadulce à très longue cosse est une variété traditionnelle de fèves. Elle a la particularité de donner de longues cosses qui peuvent mesurer jusqu’à 40 cm et contenir 8 à 9 gros graines. Au jardin, elle est précoce, vigoureuse et de bonne productivité.

Fève améliorée Driemaal Wit - Vicia faba


Hauteur à maturité 100 cm

La fève améliorée Driemaal Wit est une sélection améliorée hollandaise qui donne des fèves blanches et fines renfermées dans de belles cosses. Les fèves, de saveur fine restent blanches après la cuisson. Cette variété se sème à l’automne ou au printemps selon la région.

Fève Blanche extra hâtive


Hauteur à maturité 100 cm

La Fève Blanche Extra Hâtive est une variété donnant des cosses longues de 20 à 25 cm renfermant 6 à 8 grains blancs. De bonne qualité gustative, elle s’adapte à la congélation. Elle se sème à l’automne ou au printemps selon les régions.

Fève Express


Hauteur à maturité 90 cm

La fève Express est une variété récente, productive car elle produit de nombreuses gousses par plant. Chaque plant émet plusieurs tiges et portent des cosses de longueur moyenne de 15 cm, ils renferment 4 à 5 grains charnus blancs, tendres et savoureux. De croissance rapide cette variété se sème au printemps.

Fève The Sutton


Hauteur à maturité 30 cm

La Fève The Sutton est une variété naine mesurant 30 cm de haut, particulièrement adaptée à la culture en pots sur balcon ou terrasse. Primée à la RHS Society, cette fève donne des petits grains verts, tendres et savoureux.

Fève de Séville à Longue cosse - Vilmorin


Hauteur à maturité 100 cm

La Fève de Séville à longue cosse est une variété hâtive qui donne des gousses de 15 à 18 cm renfermant 6 à 7 grains de grosseur moyenne. Elle est très productive et se sème à l’automne ou au printemps selon la région.

 

Quand et comment semer les fèves

Où et quand semer les fèves ?

Le semis de la fève s’effectue a différentes périodes selon les régions :

  • de fin octobre à fin novembre dans le Midi, sous climat doux (Bretagne, bord de mer) ou sous abri partout ailleurs pour une récole de mi-mai à fin juin.
  • de début février à fin avril dans le reste de la France, pour une récole de mi-juin à fin août.

Les jeunes plants de fève tolèrent des températures négatives mais ne résistent pas à plusieurs jours à – 5 °C. Si vous faite un semis d’hiver ou si la fin de l’hiver est glaciale, pensez à les abriter sous un tunnel nantais.

Comment semer la fève ?

La germination de la fève intervient à une température minimale de 8°. La levée prend entre 8 et 30 jours, selon la température.

Avant le semis, préparez la plate bande de semis en ameublissant la terre à l’aide d’une grelinette, désherbez et nivelez au croc et au râteau. C’est un légume peu gourmand qui se satisfait du reste d’éléments nutritifs d’une culture exigeante, il est inutile de fertiliser.

Pour semer :

  1. Tracez des sillons espacés de 40 à 50 cm, d’une profondeur de 3 à 4 centimètres.
  2. Semez en ligne en espaçant les graines de 5 cm et recouvrez de terre.
  3. Tassez et arrosez si la terre n’est pas suffisamment humide.

Cultiver, entretenir et associer la fève

La culture de la fève est facile si votre terre est argileuse, profonde, humide et légèrement calcaire. Elle n’aime pas les sols acides. Comme toutes les Fabacées, elle n’est pas gourmande, il est donc inutile d’apporter de fertilisation organique. Elle se satisfera du reste d’une culture exigeante, par exemple après des tomates.

Son entretien est simple, il consiste à sarcler et à butter régulièrement les pieds au fur et à mesure qu’ils grandissent. Le buttage permet de stimuler la formation de nouvelles racines et leur garantit une meilleure stabilité. A la floraison, traditionnellement , on pince (on sectionne à l’aide d’un couteau, d’un sécateur ou entre deux doigts) le sommet de la plante afin de favoriser la formation des gousses.

Il est parfois nécessaire de tuteurer la fève,si le buttage ne suffit pas à les maintenir droite. Pour cela placez un piquet à chaque extrémité du rang, plus des piquets intermédiaires selon la longueur du rang. Rejoignez les piquets à l’aide d’une cordelette afin de maintenir les plants droits.

Coté association, la fève est bonne voisine, elle favorise la croissance du chou pommé et de la laitue.

Pour éloigner les pucerons, vous pouvez également semer entre les rangs de fèves, de la phacélie et de la roquette. En climat doux, la roquette (cultivée) sera semée idéalement à l’automne. Au printemps elle va fleurir et attirer avec son nectar une myriade d’insectes auxiliaires. Leur présence sera utile pour contrer les premiers pucerons noirs de la fève.

Les ravageurs de la fève

Le puceron noir des fèves

La fève est le légume de prédilection des pucerons noirs (Aphis fabae). Ils apparaissent en avril mai et forment rapidement de grandes colonies qui peuvent nuire à la production et à la qualité des gousses. Ils peuvent aussi entrainer des maladies cryptogamiques sur les plants, comme de la fumagine.

Pour les déloger sans avoir recours aux insecticides, vous pouvez effectuer une pulvérisation d’eau additionnée de savon noir (2 cuillères à soupe par litre) ou, plus simplement, passer le jet d’eau pour les faire tomber. Mais je recommande d’autres approches plus naturelles.

Autres approches de régulation des pucerons noirs, sans traitements :

Dans un jardin potager naturel, c’est-à-dire avec des refuges, des zones sauvages, des fleurs naturelles et simples, on peut apprécier la présence d’insectes auxiliaires comme les coccinelles, syrphes, chrysopes, guêpes parasitoïdes etc… Cette diversité d’auxiliaires suffit généralement a écarter les premières attaques de pucerons noirs.

Dans un jardin potager biologique, sans zones naturelles comme dans le cas précédent, cherchez des coccinelles et déplacez-les sur les fèves au niveau des pucerons noirs.

Enfin, commem évoquez ci-dessus, favorisez des floraisons printanières comme le semis de roquette en automne.

Laisser fleurir de la roquette et la bourrache a proximité de la fève attire les insectes auxiliaires au printemps, dès le mois d’avril. – Une coccinelle asiatique se repait des pucerons noirs – Un syrphe adulte a probablement trouvé un endroit où pondre ses œufs, les larves se nourriront des pucerons.

La bruche de la fève

La Bruche de la fève, Bruchus rufimanus, est un coléoptère qui fait son cycle larvaire à l’intérieur des fèves. A la nymphose on observe des trous circulaires bien nets dans les fèves, rendant la graine inconsommable. C’est un véritable problème dans deux cas, lors de la production de semences et pour la consommation des grains en sec. Une solution simple et efficace existe pour tuer les éventuelles larves : une fois les fèves à maturité, il faut les récolter sans attendre et les passer au minimum 24 heures au congélateur. Il est important de réaliser au plus vite cette opération afin de stopper le développement larvaire des bruches, d’une durée de trois mois, dans les fèves.

Récolter et conserver les fèves

La récolte de la fève démarre au mois de mai, dans les régions douces, pour les fèves semées à l’automne. Pour les semis de printemps, la récolte démarre en juin. La récolte se fait à différents stades de maturité, qui varient selon la façon dont on souhaite les consommer : jeunes gousses entières, fèves fraîches dans les gousses encore vertes, ou fèves sèches à maturité complète.

Les fèves fraîches se conservent quelques jours dans le bac à légume de votre réfrigérateur ou elle se congèle aussi très bien. Les fèves sèches se conservent au moins une année. Il est important de les passer au moins 48 heures au congélateur afin de tuer les éventuels œufs et larves de bruches.

Usages et apports nutritionnels

La fève se consomme aussi bien crue que cuite. La préparation des fèves fraîches prend du temps, il faut d’abord les écosser puis les dérober, c’est-à-dire retirer la seconde peau qui entoure chaque graine, c’est-à-dire le tégument. Cette opération est facilitée en faisant blanchir les fèves quelques instants dans de l’eau bouillante. Pour la déguster à la croque au sel comme les radis, on les récolte jeunes, on peut ainsi être dispensé du deuxième épluchage. Généralement, on compte 1 kg de fèves brutes pour obtenir 250 g de fèves épluchées.

Pour consommer les fèves sèches, faites les tremper une nuit dans trois fois leur volume d’eau puis cuisez-les 1h30, après refroidissement épluchez-les avant de les cuisiner.

Comme nous l’avons vu, la fève est une légumineuse et est riche en protéines, il s’agit d’ailleurs de la légumineuse la plus riche en protéine avec une teneur d’environ 25%. Elle contient également des vitamines C, E et B qui aident l’organisme à mieux assimiler les protéines. Elle a enfin une bonne teneur en glucides complexes, notamment de l’amidon. Enfin elle est riche en oligo-éléments, en fer et magnésium.

La fève à de bons atouts nutritionnels, notamment sa richesse en protéines qui permet de remplacer les protéines animales, sa consommation rentre très bien dans le cadre d’une alimentation végétarienne ou végan, mais également comme aliment de récupération pour les sportifs.

Les questions fréquentes des jardiniers

Les feuilles et gousses ont des taches brunes, de quoi s'agit-il ?

De tels symptômes, c'est à dire des taches brunes qui apparaissent sur les feuilles, tiges, gousses et même sur le tégument de la fève sont souvent dues à l'anthracnose, une maladie cryptogamique qui peut arriver en cas d'humidité excessive. Mon conseil : supprimez au plus vite les parties malades et pulvériser une décoction de prêle sur le reste de la culture.

Comment éplucher les fèves ?

Contrairement aux haricots ou aux pois, il est préférable d'éplucher le fève pour ne consommer que le meilleur. Une fois les fèves séparées de la gousse, il faut retirer la peau épaisse, c'est à dire le tégument, qui entoure le reste de la graine. On parle de dérober les fèves. Cependant, si les gousses sont récoltées à un stade plus précoce, le tégument reste assez fin et il n'y a pas besoin de dérober.

Chaque année, mes fèves sont envahies de pucerons noirs, que faire ?

Les pucerons noirs de la fève est un problème fréquent qui ne nécessite pas forcément l'intervention du jardinier (Cf ci-dessus). Néanmoins, si vous souhaitez vous en débarasser, vous pouvrez pulvériser sur vos plants une solution d'eau et de savon noir ((2 cuillère à soupe de savon par litre d'eau). Renouvelez l'opération si nécessaire.

Ressources utiles

Découvrez dans notre boutique notre gamme de graines de fèves.

Deux livres intéressants pour aller plus loin :

Côté jardin : Je cultive pois, fèves, haricots de Blaise Leclerc aux éditions Terre vivante, 2013

Côté cuisine : Savez-vous goûter les légumes secs ? de Bruno Couderc, Gilles Daveau, Danièle Mischlich et Caroline Rio; photographies de Kim Jonker, aux éditions Presses de l’EHESP, 2014

Articles connexes


Blog

5 bonnes raisons de cultiver les légumineuses

Saviez-vous que 2016 est l'année internationale des légumineuses ? Cela peut apparaître un peu saugrenu et...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(2 votes, moyenne: 5 sur 5)
Laisser un commentaire