Réussir la culture des fèves

Réussir la culture des fèves

Pour profiter de son goût délicieux

Sommaire

Mis à jour le 26 Juin 2023  par Leïla 6 min.

La fève est une légumineuse cultivée depuis la nuit des temps, très appréciée dans de nombreuses régions du monde. Considérée comme un féculent, elle se consomme en France le plus souvent fraîche. La fève revêt une part de mystère quant à son utilisation, elle demeure peu familière. Faut-il enlever la peau pour la déguster ? fait partie des questions récurrentes. La fève a ceci de très intéressant, et c’est peut-être cet aspect qui déroute, qu’elle se consomme aussi bien fraîche que sèche. Fraîche comme on consomme les petits pois, après une courte cuisson à l’eau. Sèche comme on consomme les pois-chiches, après trempage et cuisson longue. Sa saveur est très différente dans les deux cas, tout comme ses manières de l’accommoder et l’accompagner.

Pour ma part, je garde un vif souvenir de la soupe de fèves plusieurs fois dégustée au Maroc au petit-déjeuner. Préparée avec les fèves sèches, elle est épaisse, de couleur beige, très onctueuse, douce et de tempérament fort à la fois, au goût unique, agrémentée d’un filet d’huile d’olive. Ce petit-déjeuner des travailleurs, très consistant, permet d’appréhender une journée d’effort physique, accompagnée d’un thé à la menthe. J’ai ensuite découvert le plaisir des fèves fraiches, vertes, tels de jeunes légumes de printemps, emplis des premiers soleils.

Elle n’est pas si courante sur les étals, ou pas longtemps et pas à tous ces stades de dégustation. Découvre nos conseils pour cultiver la fève au jardin potager et en profiter dans tous ses états.

vicia fava

Un panier de fèves après récolte

Hiver, Printemps Difficulté

Qu’est-ce que la fève ?

La fève, Vicia faba var. faba, est une légumineuse qui apparaît au printemps, en même temps que les pois verts, pour la consommer fraiche, à partir de la fin avril pour les régions les plus méridionales. Elle fait partie de ces légumes qui célèbrent le renouveau après l’hiver, en même temps que les dits « légumes nouveaux ». Comme c’est une légumineuse, elle peut aussi se consommer après séchage et réhydratation, puis cuisson longue.

Consommée dans le monde entier, elle est originaire du Proche-Orient. Elle fait partie de la famille des fabacées, c’est une plante herbacée annuelle. Elle forme une plante robuste, au port dressé, et forme des tiges qui peuvent dépasser 1 m de hauteur. Elle fleurit en fleurs papilionacées. Le fruit est une gousse qui renferme les grains aplatis, lesquels sont entourés d’une peau épaisse, le tégument. Il existe de nombreuses variétés dont la taille des cosses et la couleur du grain varient du blanc, vert, rouge à brun.

Vicia faba

Fèves écossées avec le tégument

Pourquoi cultiver des fèves ?

La fève est très intéressante à cultiver, pour plusieurs raisons :

  • Pour le plaisir de les consommer à tous les stades de leur maturité : très fraîches et tendres à la croque au sel, toutes jeunes, en gousses entières, ou plus tard, séchées.
  • Parce que sa culture est simple.
  • Parce qu’elle est nutritionnellement intéressante : c’est la légumineuse la plus riche en protéines puisque sa teneur est d’environ 25 %. Elle contient également des vitamines C, E et B qui aident l’organisme à mieux assimiler les protéines. Elle est riche en oligo-éléments, en fer et magnésium.
Vicia faba

Fèves sans tégument, délicieuses à croquer crues ou blanchies quelques minutes à l’eau

Où semer ?

La culture de la fève est facile si votre terre est argileuse, profonde, humide et légèrement calcaire. Elle n’aime pas les sols acides. Comme toutes les Fabacées, elle n’est pas gourmande, il est donc inutile d’apporter une fertilisation organique.

Choisissez un emplacement bien ensoleillé pour la fève.

Quand semer ?

La culture de la fève s’effectue par semis. Il s’effectue à différentes périodes selon les régions. En climat doux, dans le Midi et en bord de mer, on sème de fin octobre à fin novembre. Sous abri, ce semis d’automne peut être pratiqué dans toutes les régions. On récolte alors de mi-mai à fin juin.

Pour un semis direct en pleine terre, dans les régions plus froides, on le pratique de début février à mai pour une récolte de mi-juin à fin août.

Les jeunes plants de fève tolèrent des températures négatives jusqu’à -5° C, sans résister à plusieurs jours à -5° C. Si des gelées sont annoncées, vous pouvez les abriter sous tunnel.

Comment semer la fève au potager ?

  • Préparez une plate-bande pour le semis en ameublissant la terre avec une grelinette ou un croc.
  • Désherbez soigneusement, ôtez les éventuels cailloux.
  • Nivelez au croc et au râteau.
  • Tracez des sillons d’une profondeur de 3 à 4 cm, en les espaçant de 40 à 50 cm.
  • Semez en ligne en espaçant les graines de 5 cm et recouvrez de terre fine.
  • Il est inutile de fertiliser.
  • Tassez et arrosez en pluie.
  • Appliquez un paillage pour conserver la fraîcheur du sol et limiter le développement des adventices.

Une fois les graines semées, la fève entreprend de germer à + 8° C et au-delà. La levée prend entre 8 et 30 jours, selon les températures.

Vicia faba

Première levée de semis de fèves en pleine terre

Pour un semis d’automne sous abri :

  • Semez les graines dans des caissettes ou en pots sous abri
  • Recouvrez d’une fine couche de terreau et arrosez
  • Lorsque les plantules sont au stade 3 ou 4 feuilles, repiquez-les en pots, toujours sous abri

Repiquez les plants en pleine terre, une fois le plein hiver passé. Comme vu plus haut, les jeunes plants supportent quelques faibles et brèves gelées. Vous pouvez donc les repiquer assez tôt au jardin.

Vicia faba

Semis sous abri au stade 4 feuilles

Associations

La fève s’associe volontiers aux laitues et au chou pommé dont elle favorise les croissances.

La fève attire fortement les pucerons. Pour les éloigner, vous pouvez lui associer de la phacélie et de la roquette que vous semez entre les rangs de fève. Idéalement, en climat doux, semez la roquette cultivée à l’automne pour la voir fleurir au printemps. Son nectar va attirer de nombreux insectes auxiliaires qui sont utiles pour repousser les premiers pucerons noirs de la fève.

→ Voir le chapitre sur les ravageurs de la fève dans la fiche « semer, cultiver et récolter la fève » pour tout savoir sur la gestion des pucerons.

Entretien et récolte

Pour l’entretien, au fur et à mesure que les pieds grandissent, sarclez et buttez régulièrement les pieds. Cela permet de stimuler la formation de nouvelles racines et d’améliorer la stabilité des plants qui s’allongent.

Au moment de la floraison, pincez le sommet de la plante pour favoriser la formation de gousses. Cela consiste à sectionner entre deux doigts ou à l’aide d’un sécateur ou d’un couteau.

Si le buttage ne suffit pas à maintenir le plant droit, il faut alors tuteurer les fèves. On procède en plaçant des piquets aux extrémités du rang et des piquets intermédiaires le long du rang. Attachez une cordelette entre les piquets pour soutenir et maintenir les plants droits.

La récolte démarre en mai pour les semis d’automne et en juin pour les semis de printemps. La récolte se fait à différents stades de maturité, qui varient selon la façon dont on souhaite les consommer. Le premier stade est celui des jeunes gousses, tendres, que l’on peut consommer entières. Le second stade, de la gousse plus grande, plus ferme, permet de consommer les fèves fraîches à l’intérieur des gousses encore vertes. Enfin, le dernier stade, de fin de maturité de la gousse, dont la couleur a changé vers un brun clair. Les fèves à l’intérieur de la gousse sont sèches, suivant la temporalité des légumineuses.

Vicia faba

Plants de fèves en fleurs

Conservation

Les fèves fraîches se conservent quelques jours dans le bac à légume de votre réfrigérateur. Vous pouvez aussi les congeler avec succès.

Les fèves sèches se conservent au moins une année. Une fois les fèves à maturité sur leur pied de culture, il faut les récolter sans attendre et les passer au minimum 48 heures au congélateur. Il est important de réaliser au plus vite cette opération afin de stopper le développement larvaire des bruches dans les fèves. La Bruche de la fève, Bruchus rufimanus, est un coléoptère qui fait son cycle larvaire à l’intérieur des fèves.

Vicia fava

Les fèves sèches

Comment consommer les fèves ?

La fève se consomme aussi bien crue que cuite.

Pour préparer les fèves, il faut d’abord les écosser puis les dérober, c’est-à-dire retirer la peau qui entoure chaque graine, le tégument. Cette opération est facilitée en faisant blanchir les fèves quelques instants dans de l’eau bouillante.

Si vous les récoltez très jeunes, vous pouvez être dispensé du deuxième épluchage. Vous pouvez alors les déguster à la croque au sel comme les radis. Généralement, on compte 1 kg de fèves brutes pour obtenir 250 g de fèves épluchées.

Pour consommer les fèves sèches, faites les tremper une nuit dans trois fois leur volume d’eau puis cuisez-les 1 h 30.  Après refroidissement, épluchez-les avant de les cuisiner.

De nombreuses recettes, notamment dans la cuisine moyenne orientale, existent pour préparer les fèves sèches. La cuisine provençale, elle, est friande de fèves fraîches. Au Maroc, on l’utilise fraiche en tajines aussi.

Commentaires

cultiver semer fève