Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Delosperma, pourpier vivace : planter et cultiver

Le Deslosperma en quelques mots

  • C’est la plante succulente couvre-sol indispensable ans un jardin sec sans arrosage
  • Il fleurit sans discontinuer de juin aux premières gelées offrant 5 à 6 mois de fleurs
  • Il offre une abondante floraison très colorée rose violet, orange ou jaune
  • Il adore le soleil, supporte bien la sécheresse, tout en étant rustique jusqu’à – 8 °C en sol drainé
  • Il illumine les rocailles, les talus secs, couronne les murets, dégringole des suspensions ou des potées sans entretien

Le mot de notre experte

Le Delosperma, pourpier vivace ou Delosperma ficoïde est une plante vivace couvre-sol, encore trop méconnue, remarquable par sa longue floraison éclatante ainsi que par son développement vigoureux.

Il forme des coussins à feuilles succulentes totalement recouverts de grandes fleurs de juin à l’automne.

Si l’espèce la plus répandue est Delosperma cooperi, elle se décline en superbes cultivars aux coloris brillants et en nouvelles variétés incontournables comme ‘Wheels Of Wonders’.

Delosperma rouge, Delosperma blanc, Delosperma cooperi orange ou Delosperma jaune, tous ces pourpiers vivaces s’installent facilement, ne demandent pas d’entretien et sont une excellente alternative à la pelouse dans les coins ingrats et délaissés du jardin.

Il s’épanouit dans les ambiances sèches, au soleil dans un sol très bien drainé.  Semi-rustique, il préfèrera être cultivé en pot dans les régions où les températures descendent fréquemment en dessous de -8°C.

Il étale ses nappes de fleurs dans les rocailles, les talus secs, au-dessus des murets, dans les potées et suspensions.

Découvrez notre collection de Delosperma ou pourpier vivace, ce couvre-sol résistant à la sécheresse et aux embruns, incontournable dans vos compositions estivales.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Delosperma

Famille : Aizoacées

Nom(s) commun(s) : Pourpier vivace, Ficoïde vicace

Floraison : juin à septembre

Hauteur : 10 à 15cm

Exposition : Soleil

Sol: Caillouteux, Calcaire, bien drainé

Rusticité : -8°C-10°C

Le Delosperma, pourpier vivace ou ficoïde vivace est une plante succulente appartenant à la famille des aizoacées originaire des parois rocheuses et les plaines accidentées d’Afrique du Sud, d’Afrique de l’Est et de Madagascar. Le genre compte plus de 150 espèces d’arbustes et de vivaces tapissantes mais moins d’une dizaine sont proposées à la culture. Delosperma cooperi ou Pourpier de Cooper est l’espèce la plus connue et la plus répandue.

On rencontre très souvent les Delosperma hybrides de la nouvelle série ‘Wheels of Wonder’ remarquables par leurs grandes fleurs deux fois plus grandes que le type, dans une gamme de 6 coloris éclatants et rayonnants. On croise moins fréquemment le delosperma crassuloïdes aux fleurs blanches ou encore le delosperma echinatum, deux espèces frileuses à réserver aux climats méditerranéens.

Le Delosperma forme une petite touffe basse au port dressé ou prostré, voire retombant ne dépassant pas 10 à 15 cm de haut. Ses tiges très cassantes, s’enracinent et se ramifient facilement au contact du sol pour s’étendre chaque année davantage, pouvant tapisser rapidement l’espace jusqu’à 1 m de large si les conditions lui conviennent. Il se développe en tapis couvre-sol très dense et pourra rester en place pendant de longues années.

Son feuillage succulent resserré sur ces tiges rampantes est persistant. Sessiles, très charnues et pointues, les feuilles mesurent de 0,5 à 5 cm de long, sont triangulaires à cylindriques et apparaissent en paires opposées. Leur épiderme est verruqueux, couvert de minuscules papilles qui le protègent du soleil ardent.  Ses feuilles succulentes stockent l’eau et servent de réserve à la plante. Elles déclinent toutes les teintes de vert, du pâle au glauque bleuté, certaines offrent des reflets blancs, d’où son surnom anglo-saxon d’ « Ice Plant ».

Pourpier vivace

Delosperma cooperi – illustration botanique

Le Delosperma produit une abondante floraison lumineuse et très colorée qui s’étale de juin et jusqu’au gelées. Les fleurs en étoiles de 0,5 à 5 cm de diamètre en capitules solitaires ou réunies en cymes assez légères à chaque extrémité des tiges, émaillent la végétation de façon spectaculaire jusqu’à la recouvrir presque en totalité, surtout chez les pourpiers de la série ‘Wheels of Wonder’, qui portent des fleurs deux fois plus grandes que le type.

Les corolles aux allures de marguerites, sont formées de nombreuses et fines ligules brillantes rayonnant autour d’un cœur jaune d’or, blanc ou rose qui renferme une multitude d’étamines. Jaune d’or pur, mauve, lilas, rouge carmin, blanc ou encore orange lumineux, elles revêtent des coloris si vifs et éclatants qu’on les croirait peintes et se remarquent de loin. Certaines sont bicolores.

Elles ont la particularité de s’ouvrir au lever du soleil pour se refermer le soir, à la tombée de la nuit. Généreuses, elles se renouvellent jusqu’au début de l’automne attirant à elles les papillons dans votre jardin.

Semi-rustique, le pourpier vivace est plutôt à réserver aux climats méditerranéens, aux jardins du littoral et aux régions douces où il ne gèle pas sévèrement. En climat froid et dans les régions aux hivers rigoureux et humides, il sera préférable de le cultiver en vasque ou en pot à rentrer hors gel dans une véranda durant l’hiver, si les températures descendent en dessous de -8°C- 10 °C.

Feuillage succulent du Pourpier vivace

Feuillage charnu du Delosperma (photo Charlie Gaddy-Flickr)

Pour s’épanouir, il a besoin d’une exposition très ensoleillée dans un sol très bien drainé, voire sec et rocailleux, même en sol sableux de bord de mer. De ses origines, il a conservé une très bonne résistance la sécheresse.

Plantez-le en bordure d’un massif sec, en rocaille, en pots, en jardinières ou sur un talus bien exposé.

Principales espèces et variétés

Si le Delosperma cooperi ou Pourpier de Cooper à fleurs mauve est l’espèce la plus courante dans nos jardins, on trouve aujourd’hui les nouvelles variétés ‘Wheels Of Wonders’ aux grandes fleurs déclinées dans des coloris vifs et variés.

La plus populaire

Delosperma cooperi - Pourpier de Cooper

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité 10 cm

Avec ses multiples fleurs mauves c’est l’espèce la plus connue et la plus utilisée en couvre-sol. Elle est idéale pour couvrir les murets et combler les rocailles ou en suspension.

Nos préférées

Delosperma Wheels of Wonder Golden en godet de 9cm

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité 15 cm

Une variété venue du Japon, sélectionné au concours Innovert 2014 du Salon du végétal. Elle s'installe facilement entre les pierres, les dalles d'une allée ou sur un talus sec.

Delosperma Wheels of Wonder Orange en pot de 2L

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité 15 cm

C’est l'une des six variétés de la série ‘Wheels of Wonder’, remarquable par ses plantes vigoureuses et florifères, aux fleurs plus grandes brillamment colorées. C’est une plante de rocaille par excellence mais elle se plaira également dans une potée.

Graines de Pourpier de Cooper Stardust - Delosperma floribundum

Période de floraison Mai à Oct.

Hauteur à maturité 15 cm

On aime sa longue floraison en étoiles bleues et blanches. A utiliser en rocailles, en pots, ou en jardinières bien exposés.

Plantation

Où planter le Delosperma ou pourpier vivace

C’est une plante de climat chaud et sec. Le Delosperma ou pourpier vivace présente une rusticité assez moyenne, (il supporte les gelées jusqu’à -8-10°C en sol très drainé), sa plantation sera plutôt à réserver aux régions où les hivers ne sont pas trop rigoureux.

Certaines espèces vraiment trop frileuses (Delosperma echinatum) supportent mal les températures en dessous de 0 °C et ne se cultiveront que dans les jardins du sud de la France. En climat froid et surtout humide, on le cultivera de préférence en pot à mettre à l’abri en hiver sous une véranda et à ressortir à la belle saison.

Résistant bien à la sécheresse, au vent ou aux embruns marins, c’est une vivace bien adaptée au climat méditerranéen et aux jardins du littoral.

Il exige le plein soleil et la chaleur pour bien fleurir dans un sol très drainé, plutôt ingrat, sec, voire caillouteux : c’est la plante de rocaille sèche par excellence qui s’accommode parfaitement des sols maigres et pousse pourvu qu’elle trouve un peu de substrat. Elle se développe bien dans les terres sablonneuses. En revanche, les terres lourdes et gorgées d’eau comme les pluies glacées en hiver lui sont fatales.

Il est incontournable comme couvre-sol dans les jardins de bords de mer et les jardins secs, en rocailles arides, entre les pierres, les dalles d’une allée, sur un talus, au-dessus d’un muret ou même dans une vasque, une suspension ou un pot à rentrer l’hiver, si nécessaire.

 

Quand planter le Delosperma ou pourpier vivace

Plantez le pourpier vivace au printemps, de février à avril pour qu’il ait le temps de bien s’enraciner avant l’hiver ou d’août à octobre en dehors des périodes de gelées ou de sécheresse intense.

 

Comment planter les Delospermes ou pourpiers vivaces

En pleine terre

Comptez environ 5 à 6 plants au mètre carré, espacés de 30 cm pour un beau tapis fleuri aux feuilles succulentes.

En terre lourde, ajoutez du sable grossier ou des graviers dans le fond du trou pour améliorer le drainage.

  • Faites trempez la motte avant la plantation
  • Creusez un trou 2 à 3 fois plus large que le godet
  • Dépotez et positionnez la motte
  • Rebouchez en apportant un peu de sable de rivière à la terre de jardin
  • Tassez légèrement
  • Arrosez le temps de la reprise

Pourpier vivace

En pot

Le substrat doit être léger et très drainant pour éviter l’humidité stagnante aux racines. Installez le Delosperma en plein soleil dans un pot de 30 cm de diamètre minimum.

  • Etalez une bonne couche drainante (gravier ou billes d’argile)
  • Plantez dans un mélange terreau, de terre de jardin et de gravier
  • Abritez-le du gel et des pluies hivernales en l’accueillant dans une serre
  • Arrosez régulièrement sans excès

Quand et comment semer des graines de pourpier vivace

Le semis de graines de Delosperma ou pourpier se fait en terrine en mars ou en avril-mai en place.

En terrine

  • A une température de 18-21 °C, semez à la volée en caissette sur un terreau humide
  • Ne recouvrez pas les graines et placez à la lumière en maintenant humide jusqu’à la levée qui prend 10 à 21 jours
  • Dès que les plantules sont assez résistantes, repiquez-les dans des godets de 7 cm
  • Plantez en mai en pleine terre en espaçant les plants de 25 cm environ dès que le risque de gelée est passé ou dans des pots ou jardinières

En pleine terre

  • Semez les graines de pourpier vivace à la volée dans une terre allégée avec du sable grossier.
  • Recouvrez d’une fine couche de terreau
  • Tassez
  • Arrosez
  • Éclaircissez les plantules pour laisser 25 cm entre les pieds

Entretien, taille et soins du Delosperma

Vraiment peu exigeant, le pourpier vivace pousse seul sans entretien bravant la sécheresse pour peu que les conditions lui conviennent : une place au soleil dans un sol bien filtrant sans eau stagnante à son pied. Bien installé, le Delosperma est insensible aux maladies car il ne craint que l’excès d’humidité.

C’est une plante grasse capable d’emmagasiner des quantités d’eau importantes.

N’arrosez que la première année qui suit la plantation, une fois bien en place, il se contentera de l’eau du ciel, parfait dans un jardin sans arrosage !

Ôtez les fleurs fanées pour inciter leur renouvellement.

A l’automne, évitez que le pied ne se couvre de feuilles mortes qui risqueraient de faire pourrir son feuillage très sensible à l’excès d’eau.

Tous les 2 à 3 ans, au printemps ou à l’automne, divisez la souche pour régénérer le pied.

En pot, n’arrosez qu’une fois par semaine, maintenez au sec en hiver. Apportez éventuellement un engrais liquide au printemps pour encourager une floraison abondante.

Quand et comment tailler le delosperma

Le pourpier vivace est un couvre-sol parfois envahissant.  Aucune taille n’est réellement nécessaire, la seule contrainte sera peut-être de limiter son développement en supprimant les racines de marcottage en début de printemps : coupez-les avec un sécateur.

Supprimez éventuellement les parties abîmées par la pluie.

 

Multiplication

Si le semis est possible, le plus simple reste de faire des boutures de tiges en été. La division est également possible à l’automne mais elle est plus délicate en raison de de la fragilité des tiges du Delosperma.

Bouturage du Delosperma

  • Entre juillet et septembre, prélevez une tige avec des racines adventices
  • Laissez-la sécher un jour ou deux
  • Plantez dans des petits pots remplis pour moitié de terre de jardin et de sable et d’un peu de compost
  • Recouvrez de sable
  • Tassez
  • Arrosez régulièrement les boutures
  • Hivernez-les hors gel sous châssis froid
  • Repiquez en pleine terre au printemps suivant quand le sol est bien réchauffé et tout risque de gel écarté

Utilisation et association au jardin

Le Pourpier vivace est indispensable dans les rocailles des jardins secs, dans les jardins de vacances sans arrosages dans lesquels il forme des tapis fleuris et colorés.

pourpier vivace

Delosperma ‘Kelaidis’ en jardin sec (photo cultivar413-Flickr)

Planté en masse, il apporte du contraste avec ses teintes vibrantes, en version monochrome ou bigarrée.

Il est facile à associer avec des plantes partageant les mêmes besoins : soleil et sol sec.

En bordure d’un massif de soleil, il est parfait en compagnie de quelques achillées, aux pieds des aux pieds des Valérianes, des pavots, ou d’hélianthèmes. En bordure d’un massif minéral, il apportera la petite touche de couleur, glissé parmi des graminées.

Associer le pourpier vivace

Une idée d’association en situation ensoleillée et sèche : Delosperma cooperi, Thymus serpyllum ‘Minimus’ et Artemisia canescens (photo Peganum)

Dans une rocaille sèche, il se plaît en compagnie d’autres vivaces tapissantes et frugales idéales pour couvrir de grandes surfaces en terrain pauvre et sec comme les Oreilles de souris, les Sedums, des Dianthus, des Campanules des murs et des Stachys.

Ressources utiles

Articles connexes


Blog

10 couvre-sols persistants qu'il faut avoir dans son jardin !

Les couvre-sols persistants sont une aide précieuse au jardin. S'ils permettent de lutter contre les...
Lire la suite +

Blog

5 vivaces couvre-sols à longue floraison qu'il faut avoir!

On cherche toujours LA vivace couvre-sol qui fleurit tout l'été,  celle dont la floraison court...
Lire la suite +

conseil

Alternatives au gazon : 10 couvre-sols pour remplacer la pelouse

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(3 votes, moyenne: 1.67 sur 5)
Laisser un commentaire