Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Le Chrysosplenium ou Dorine : plantation, culture, entretien

Le Chrysosplenium en quelques mots

  • C’est un excellent couvre-sol original dans les lieux humides et ombragés
  • Il forme des touffes de petites feuilles rondes et persistantes agrémentées d’une jolie floraison jaune ou blanc-rosé au printemps
  • Il préfère une ombre très dense au plein soleil
  • De culture facile, très rustique et sans entretien, il pousse dans un sol humifère et frais
  • Il s’installe au bord d’un bassin ou dans un sous-bois humide

Le mot de notre experte

Le Chrysosplenium ou Dorine est une petite vivace qui constitue un couvre-sol persistant original et lumineux dans les terres humides et dans les zones ombragées du jardin. Il aime la mi-ombre, les sols frais et la proximité des points d’eau où il forme rapidement de petites touffes tapissantes de feuilles arrondies d’un vert frais très décoratives même en hiver. A l’instar des Chrysosplenium alternifolium (Dorine à feuilles alternes), C. macrophyllum ou du Chrysosplenium oppositifolium (Dorine à feuilles opposées), ce coussin dense se pare au printemps d’une floraison jaune anisé ou blanc rosé, intéressante pour apporter un peu de couleur aux zones humides du jardin, au bord d’un bassin, en rocaille fraîche ou dans un sous-bois frais.

Non envahissant et très rustique, il est facile à cultiver en sol frais et à une exposition abritée du soleil.

Découvrez cette plante vivace rhizomateuse et persistante inféodée aux ambiances ombragées et humides !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Chrysosplenium

Famille : Saxifragacées

Noms communs : Dorine, cresson des rochers, cresson doré

Floraison : avril-juin

Hauteur : 0 à 0,30 m

Exposition : Mi-ombre, ombre

Sol : argilo-calcaire ou humifère, frais

Rusticité : -25°C

Le Chrysosplenium appelé également Dorine, est une petite plante vivace de la famille des Saxifragaceae tout comme le Bergénia. On recense environ 65 espèces réparties en Asie (Chine notamment), Amérique, en Afrique et en Europe. Elles se répartissent naturellement dans les sous bois forestiers, aux bords des petits ruisseaux comme Chrysosplenium oppositifolium, dans les habitats rocheux et en montagne jusqu’à 1900 m d’altitude, à l’image de Chrysosplenium macrophyllum, toujours dans des lieux humides, plus ou moins détrempés et ombragés. En France, excepté dans le Midi, on rencontre spontanément le Chrysosplenium alternifolium (la Dorine à feuilles alternes ou Cresson doré de rocher) qui est une espèce protégée. Dans nos jardins, on rencontre essentiellement :

  • le Chrysosplenium alternifolium
  • le Chrysosplenium davidianum
  • le Chrysosplenium macrophyllum
  • le Chrysosplenium oppositifolium

Cette plante rampante herbacée et vivace, se développe à partir d’une souche stolonifère. Le Chrysosplenium forme rapidement des tapis de feuilles de 5 à 30 cm de hauteur en se propageant sur 30-50 cm de large par de courts rhizomes à peine enterrés. La plante s’enracine de place en place, à la manière des fraisiers, par des stolons filiformes. Il finit par former une rosette basse de feuilles persistantes, décorative même en hiver.

Les tiges, souvent quadrangulaires, portent des petites feuilles de forme ovale ou arrondie mesurant environ 5 mm à 3 cm de diamètre cm, à bords fortement crénelés. Elles sont alternes chez la Dorine à feuilles alternes ou Chrysosplenium davidianum. Elles sont velues ou luisantes et leur limbe est de couleur vert clair à vert chartreuse. Elles se teintent de brun, pourpre ou de doré selon les espèces.

Au printemps, de mars-avril à juin selon le climat, des petites fleurs jaunes ou jaune anisé constellent ce bouillonnement de petites feuilles. Elles apparaissent sous la forme d’inflorescence plates très lumineuses. Le Chrysosplenium macrophyllum ou dorine à grandes feuilles fleurit de décembre-janvier à mars en grappes de clochettes blanc rosé. Cette espèce chinoise aux grandes feuilles pubescentes prend des allures de bergenia.

Les feuilles du Chrysosplenium oppositifolium possèdent des propriétés dépuratives, diurétiques, et expectorantes et se mangent parfois en salade.

chrysosplenum

Plusieurs espèces : Chrysosplenium alternifolium, Chrysosplenium davidianum et Chrysosplenium macrophyllum

Principales espèces

Chrysosplenium alternifolium - Dorine à feuilles alternes, Cresson doré, Cresson de rocher

Période de floraison Avril à Juin

Hauteur à maturité
15 cm

Une petite plante vivace protégée qui pousse en petites touffes tapissantes de feuilles arrondies à reflets dorés. Merveilleuse près d'une cascade, sur les berges d'un point d'eau...

Chrysosplenium davidianum - Dorine

Période de floraison Avril à Juin

Hauteur à maturité
10 cm

Cette plante couvre efficacement le sol dans les lieux humides et ombragés. Elle se distingue par son feuillage de couleur vert vif veiné de brun, et sa floraison d'un jaune lumineux au printemps.

Chrysosplenium oppositifolium, Dorine

Période de floraison Jan.

Hauteur à maturité
10 cm

Cette espèce forme un couvre-sol ras et très dense. Il se démarque par la couleur de ses feuilles d'un vert chartreuse très intense.

Plantation du Chrysosplenium

Où le planter ?

Les dorines sont des plantes vivaces très rustiques pouvant supporter des températures jusqu’-25°C. Elles se cultivent facilement dans la majeure partie de nos régions. Leur culture se révélera néanmoins impossible en climat méditerranéen, trop sec et chaud en été car, elles ont besoin d’un sol toujours frais à humide. Elles poussent sans difficulté dans un sol lourd, argileux, humide, riche en humus. Elles adorent l’humidité et détestent le plein soleil, lui préférant une ombre très dense. Plantez-les dans un endroit mi-ombragé et bien frais en été. Elles supporteront un soleil tamisé si l’humidité ne leur fait pas défaut.

Les touffes prennent de l’ampleur au fil du temps mais restent faciles à contrôler. Les dorines constituent d’excellents couvre-sol persistants non loin d’un bassin, sous le couvert des arbres dans un sous-bois humide, au bord d’un ruisseau, entre des rochers près d’une cascade ou dans une rocaille bien fraîche. Cette plante se satisfera également d’un sol qui ne sèche jamais, ce qui permet de l’installer également en bordure d’allée ou d’un massif d’ombre par exemple.

Quand planter le Chrysosplenium ?

La plantation du Chrysosplenium se fait de préférence au printemps de février à avril, en dehors des périodes de gelées et de sécheresse.

Comment le planter ?

Prévoyez environ 7 plants au m2 pour composer un tapis bien dense.

  • Creusez un trou de 2 à 3 fois le volume de la motte
  • Plantez dans un mélange de terre de jardin et de terreau bien humifère
  • Comblez puis tassez légèrement
  • Arrosez copieusement puis très régulièrement

⇒ Retrouvez les bons gestes pour bien planter une vivace dans notre vidéo !

chrysosplenium griffithii

Beaucoup plus confidentiel : Chrysosplenium griffithii

Culture et entretien 

La dorine demande peu d’entretien à condition qu’elle reste dans une terre bien fraîche toute l’année. C’est une plante sans souci lorsqu’elle est bien installée. Elle ne tolère pas les sols secs. Veillez à maintenir un sol frais, surtout en été, sous peine de voir cette vivace dépérir. Arrosez régulièrement le premier été puis 1 à 2 fois par semaine pour garder une terre constamment humide.

Pour limiter son expansion, vous pouvez arracher les stolons en surnombre.

Multiplication

Pour pérenniser le Chrysosplenium, il suffit de détacher les stolons enracinés en fin d’été. Prélevez les tiges racinées pour les repiquer à l’emplacement choisi dans une terre humide.

Associer

Avec son feuillage persistant d’un beau vert vif, et sa floraison printanière, la Dorine est un couvre-sol très utile pour apporter une touche lumineuse aux zones ombragées. Cette plante est parfaite pour habiller les berges d’un point d’eau. Elle forme un tapis dense et bas d’un beau vert qui s’orne de petites fleurs délicates jaunes ou blanche, selon les variétés.

On peut lui associer d’autres plantes tapissantes comme l’Houttuynia cordata, les bugles rampantes ou l’Asarum ainsi que des bulbes de printemps comme les perce-neige et la Fritillaria meleagris, qui émergeront de ce tapis de verdure.

En bordure d’un massif mi-ombragé, il accueillera la floraison délicate des Fleurs des Elfes, des dodecatheons, du Mertensia virginica, une jolie plante printanière.

Dans un jardin d’eau, il étoffera le pied de belles vivaces de berges humides comme des astilbes roses, et des alchémilles et d’autres vivaces d’ombre fraîche comme les fougères et les hostas.

chrysosplenium association

Un exemple d’association : Asarum maximum ‘Ling Ling’, Chrysosplenium alternifolium, heuchère ‘Obsidian’, Fritillaria meleagris et Epimedium perralchicum ‘Frohnleiten’

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire