Choisir des plantes aquatiques pour une mare ou un bassin

Choisir des plantes aquatiques pour une mare ou un bassin

Pour un jardin d'eau exceptionnel

Sommaire

Mis à jour le 24 Mai 2024  par Olivier 3 min.

Pour bien aménager une mare ou un bassin, il faut penser l’espace comme un massif de fleurs. En effet, au jardin, vous ne plantez pas au hasard et tenez compte des besoins des plantes, de leur taille, des combinaisons de couleur et, surtout, de leur effet à terme… Pour végétaliser une pièce d’eau, c’est un peu pareil : chaque plante doit occuper la place qui lui convient le mieux.

Les plantes flottantes sont installées au centre et sur l’eau, les plantes oxygénantes sont totalement immergées, les plantes semi-aquatiques ne doivent avoir que les « pieds » dans l’eau et les plantes de berges, qui aiment l’humidité se contenteront de la terre humide et fraîche des bords de la pièce d’eau.

Si on prend en compte tout cela, il est finalement assez facile de végétaliser une petite mare de manière harmonieuse et efficace.

Difficulté

Les plantes oxygénantes

Leurs rôles

Comme leur nom l’indique, ces plantes, grâce à la photosynthèse, produisent de l’oxygène utile à la vie de la mare et ce même aux bactéries qui pourront ainsi dégrader la matière organique pour la rendre assimilable pour les plantes. Elles concurrencent les algues et facilitent la sédimentation des matières en suspension (terre, sable, déchets organiques) contribuant ainsi à rendre l’eau plus claire. Ces plantes servent aussi de support de pontes pour les mollusques, les insectes, les amphibiens… ainsi que d’abri pour tous ces animaux.

Quelles plantes choisir ?

Il existe beaucoup de plantes oxygénantes différentes. Il est toujours plus intéressant de privilégier les espèces indigènes, plus rustiques et bénéfiques pour la faune. Si vous avez la place, tentez de mettre deux ou trois espèces différentes car toutes ne produisent pas de l’oxygène toute l’année :  Myriophylle, Callitriche, Ceratophyllum…

pesse d'eau

La pesse d’eau émerge de l’eau à la manière de petits sapins

→ Découvrez une sélection de nos plantes oxygénantes préférées dans cet article : « 8 plantes oxygénantes pour votre mare ou votre bassin »

Les plantes flottantes

Leurs rôles

Les plantes flottantes sont souvent fleuries et spectaculaires et possèdent un pouvoir esthétique indéniable. Parfois, elles fournissent aussi de la nourriture pour certains habitants de la mare, c’est le cas des lentilles d’eau, par exemple. Ces plants apportent aussi une ombre bienfaitrice au sein même de la mare. Attention toutefois de ne pas dépasser 30 % de couverture de la surface. Enfin, certaines peuvent aussi servir de plate-forme d’atterrissage, notamment pour les libellules et les demoiselles.

Quelles plantes choisir ?

On distingue deux types de plantes flottantes :

  • les plantes flottantes enracinées : elles flottent à la surface de l’eau mais doivent s’enraciner dans le fond de l’eau  : Nénuphar jaune, Nymphéa, Potamot…
  • les plantes flottantes dont les racines restent près de la surface de l’eau : lentille d’eau, châtaigne d’eau…
nenuphar

Les nénuphars sont sans doute les plus connues des plantes flottantes

Nota bene : beaucoup de plantes flottantes non-racinées exotiques ne sont plus en vente. Elles ont été décrétées EEE (Espèces Exotiques Envahissantes ) et ont été retirées du commerce car jugées trop perturbatrices, voire destructrices,  pour les zones humides naturelles.

Les plantes semi-aquatiques

Leurs rôles

Le premier rôle qui nous vient à l’esprit est leur esthétisme évidement mais ces plantes fournissent aussi des abris à la faune semi-aquatique et de support pour les jeunes libellules en pleine métamorphose. C’est principalement sur ces plantes que vous découvrirez le plus de mues ou exuvies de ces charmants insectes. De plus beaucoup d’insectes et d’autres arthropodes ne vivent que dans et sur ces plantes, comme par exemple l’Epaire des roseaux, une belle araignée ne vivant que dans les roseaux.

Ces plantes participent aussi à épurer l’eau en consommant les nitrates et les phosphates pour leur croissance. Elles empêchent ainsi ce que l’on appelle l’eutrophisation de l’eau qui est souvent fatale à la faune de la mare ou du bassin.

Quelles plantes choisir ?

Souvent imposante et spectaculaire, les plantes semi-aquatiques ne passent guère inaperçues. Parmi elles, vous retrouverez : Iris jaune, Trèfle d’eau, Massette, Sagittaire, Scirpe des marais, Roseau, Rubanier, Plantain d’eau, Butome fleuri, …

trèfle d'eau

Le trèfle d’eau offre une floraison des plus raffinées

Les plantes de berges

Leurs rôles

Souvent très esthétique, toutes les plantes de berges permettent de fixer les berges grâce à leur racines. Elles servent aussi d’abris à la faune sauvage et forment une zone tampon entre le milieu humide et les autres milieux de votre jardin. De plus, ces plantes créent une barrière physique pour éviter de tomber accidentellement dans la mare…

Quelles plantes choisir ?

Vous aurez l’embarras du choix ! Toutes les plantes aimant les sols humides à frais pourront y élire domicile : Jonc épars, Reine-des-Près, Lysimaque vulgaire, Populage des marais, Salicaire, Eupatoire, Angélique, Valériane, Myosotis des marais, Menthe aquatique, …

salicaire

La salicaire est une plante de berge indispensable !

→ Retrouvez toutes nos vivaces de berges humides dans notre pépinière en ligne.

Pour aller plus loin

Commentaires

  • Boucard Bruno, le 25 Décembre 2020

    J aimerai avoir des conseils pour planter autour d un etang de 2400 m2

    • Réponse de Virginie D., le 12 Janvier 2021

      Bonjour,
      C'est un projet qui mérite de prendre le temps de la réflexion. Je vous invite à vous rapprocher de notre service client sur serviceclient@promessedefleurs.com ; l'un de nos conseillers jardin saura vous guider vers le choix des végétaux adaptés.
      Cordialement Virginie

  • Natacha, le 9 Mai 2022

    Bonjour, nous avons une mare avec beaucoup de poissons rouges, de grenouilles et d'insectes... Depuis deux ans une plante se développe beaucoup, elle recouvre aujourd'hui presque toute la surface d'eau. Nous pensons que c'est du Potamogeton. Nous ne connaissons pas grand chose à la vie d'une mare. Pourriez vous nous dire ce qu'il faut faire pour arrêter cette plante ? Et aussi si vous avez des solutions pour éviter que la mare ne s'assèche en été ?
    Merci

    • Réponse de Ingrid, le 10 Mai 2022

      Bonjour. Vous devrez sans doute limiter cette plante vous même en la taillant. Pour limiter l'asséchement, certains jardiniers installe des vannes connectées à une réserve d'eau ou une rivière pour alimenter la mare. On peut aussi installer quelques grande plantes ou arbuste pour ajouter un peu d'ombre afin de limiter l'évaporation. Mais attention à ce que la mare reste toujours semi-ombragé.

  • Gillegirard, le 7 Mars 2024

    Je viens de choisir des plantes pour mon petit bassin.et je voudrais savoir comment faire pour le ph de l eau car malgré le filtre la lumière j ai beaucoup d algues filantes merci pour votre réponse

    • Réponse de Ingrid, le 8 Mars 2024

      La gestion du pH de l'eau et la lutte contre les algues filantes dans un petit bassin nécessitent une approche équilibrée qui tient compte de plusieurs facteurs. Voici quelques conseils pour vous aider :

      - Utilisez un kit de test pour aquariums ou bassins afin de connaître le pH actuel de votre eau. Les plantes aquatiques et la plupart des poissons préfèrent un pH compris entre 6,5 et 8. Si le pH est en dehors de cette plage, cela peut favoriser la croissance des algues.

      - Si le pH de votre bassin est trop élevé ou trop bas, vous pouvez l'ajuster en utilisant des produits spécifiques vendus dans les magasins d'aquariophilie ou de jardinage. Suivez attentivement les instructions pour éviter les changements brusques qui pourraient stresser les plantes et les poissons.

      - Augmentez la quantité de plantes aquatiques. Les plantes aquatiques concurrencent les algues pour les nutriments et réduisent ainsi leur croissance. Assurez-vous d'avoir un bon équilibre de plantes oxygénantes, flottantes et de bordure.

      - Évitez de suralimenter les poissons et retirez régulièrement les débris organiques du bassin pour réduire les nutriments disponibles pour les algues.

      - Si vous n'en avez pas déjà un, un filtre UV peut être très efficace pour contrôler les algues filantes en tuant les spores d'algues dans l'eau qui passe à travers.

      - Réduire la quantité de lumière directe du soleil sur le bassin peut aider à contrôler la croissance des algues. Cela peut être réalisé en plaçant stratégiquement des plantes autour du bassin ou en utilisant des éléments d'ombrage.

plantes aquatiques : lesquelles choisir pour une mare ou un bassin