Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
aromatiques intérieur
conseil

Quelles plantes aromatiques faire pousser en intérieur ?

Culture, conseils et astuces

Dans la cuisine, les plantes aromatiques font des merveilles : l’aneth et le fenouil accompagnent les poissons, le basilic rehausse les plats à base de tomates, la ciboulette parfume les omelettes, la coriandre aromatise les soupes, l’estragon se marie bien avec le poulet, l’origan se mêle savoureusement aux pâtes, la mélisse ajoute un goût citronné aux salades de fruits…

Plantes vivaces, bisannuelles ou annuelles, elles se plaisent dans tous les sols des jardins, dans la mesure où ils sont bien drainés. Pour une culture en intérieur, certaines précautions sont à prendre : voici nos conseils pour réussir vos plantations et en profiter tout au long de l’année.

Quelles plantes aromatiques en pot faire pousser ?

Les plantes aromatiques appartiennent principalement à trois familles botaniques :

  • Les Alliacées : composée de plantes herbacées vivaces, majoritairement à bulbes, cette famille regroupe l’ail, l’oignon, la ciboulette, l’échalote…
  • Les Apaciées : composée de plantes herbacées majoritairement annuelles odorantes, cette famille englobe le cerfeuil, le fenouil, le persil…
  • Les Lamiacées : composée de plantes herbacées productrices d’huiles essentielles, cette famille réunit le basilic, les sauges, le romarin, la menthe, le thym…

Si toutes les plantes aromatiques ne peuvent pas être cultivées en intérieur, la plupart des herbes utilisées en cuisine supportent cette culture. Attention cependant, si elles se jouent des saisons, il faut respecter leurs caractéristiques et leurs besoins pour garantir une récolte optimale.

La culture du basilic en pot en intérieur : nos conseils et astuces

Comment réussir la culture d’herbes aromatiques en intérieur ?

Quels sont les prérequis pour les herbes aromatiques ?

En intérieur, inutile d’attendre la « bonne » saison : vous plantez quand vous voulez, à n’importe quel moment de l’année !

La taille du pot ou de la jardinière doit être suffisamment grande pour aérer les plants et laisser quelques centimètres entre chacun d’entre eux : la plupart s’adaptent bien dans un contenant peu profond d’une vingtaine de centimètres. À noter que le romarin, devenant un arbuste, s’épanouira mieux dans un pot d’au moins 30 cm.

Le choix et le rythme d’apport en engrais dépendent de la plante : si le thym et le laurier n’en demandent pas beaucoup, les aromatiques à fleurs ont davantage de besoins en potasse. Ainsi, pour le persil et le basilic, un engrais cumulant phosphore, azote et potasse doit être envisagé tous les 2 arrosages. Enfin, pour les lamiacées, un simple apport au moment du rempotage suffit.

Quelles sont les grandes étapes de la culture ?

Dans un pot ou une jardinière, placez un peu de billes d’argile ou gravillons (3-5 cm), un peu de terreau universel mélangé à de la terre de jardin (rapport de deux tiers, un tiers) et un soupçon d’engrais. Puis, réalisez un petit puit pour y placer la graine. Une fois recouverte, vaporisez l’ensemble avec un peu d’eau pour humidifier l’ensemble. Sur le même principe, vous pouvez réaliser des semis vous-même ou de jeunes plantes à rempoter.

Astuce du jardinier : si vous avez choisi un pot sans trou au fond, il faut y glisser quelques graviers avant de mettre le terreau, afin de ne pas noyer les plantes aromatiques et conserver l’humidité au niveau de leur racine.

La ciboulette a un fort besoin d’ensoleillement pour réussir sa culture en intérieur.

Comment satisfaire leur besoin en soleil et en eau ?

Les plantes aromatiques en pot ne réclament pas beaucoup d’entretiens. Il suffit de trouver un endroit approprié dans l’habitation pour couvrir leur besoin en lumière et connaître les rythmes d’arrosage préconisés.

Quelles lumière et chaleur leur fournir ?

Quand la ciboulette, la coriandre, le romarin ou le thym adorent le soleil (4 à 5 heures par jour), le basilic et la menthe ne doivent pas y être exposés directement, tout en étant dans un endroit baigné de lumière. Par contre, le persil et l’estragon réclament davantage d’ombre (moins de 3 h d’ensoleillement par jour).

Astuce du jardinier : au-delà du soleil et de la luminosité, nous vous déconseillons de placer une plante aromatique à côté d’une forte source de chaleur (comme un radiateur).

Quel est le bon rythme d’arrosage ?

Comme en pleine terre, la plupart des herbes aromatiques réclament une terre constamment humide : il faut donc arroser la plante une fois par jour pendant la période estivale et tous les 2-3 jours pendant la période hivernale.

Astuce du jardinier : contrairement aux autres, le thym et le romarin doivent avoir une terre complètement sèche, entre chaque arrosage. Retirez la soucoupe du pot pour éviter que leurs racines restent trempées. Idéalement, surélevez-le avec des petites cales en bois pour faciliter l’écoulement.

Comment entretenir et profiter pleinement de ces plantes ?

Comment prendre soin de ses aromatiques en pot ?

En observant quotidiennement et patiemment vos plantes aromatiques en pot, plusieurs signes physiques doivent vous alerter et vous permettre de réajuster la situation :

  • Si elle est trop arrosée, elle pourrit ;
  • Si elle manque d’eau, elle sèche ;
  • Si elle a trop de soleil, elle jaunit ou présente des taches ;
  • Si ses tiges s’allongent et si les feuilles rétrécissent, elle cherche la lumière.

Quand et comment récolter ?

Traditionnellement, la récolte se fait autour de la floraison : les plantes aromatiques se cueillent, au besoin, feuille par feuille. De préférence, sur des plants pas trop jeunes et sur des feuilles hautes, afin de favoriser un développement dense et vigoureux. Pour le thym et la ciboulette, il faut couper les tiges, sans que l’opération se fasse trop près de la base de la plante. Idéalement, cela se fait aux ciseaux à un tiers pour ne pas altérer la repousse.

Quelles herbes aromatiques en intérieur sont possibles ?

Quelles herbes aromatiques peut-on réunir dans un même pot ou à la même exposition ?

Relativement aisée, la culture d’herbes aromatiques en intérieur réclame votre attention quant à leur besoin d’espace, en eau ou en ensoleillement. Pour respecter ces caractéristiques, certaines associations sont possibles et/ou recommandées :

Astuce du jardinier : envahissante, la menthe réclame un pot pour elle seule. De même pour le basilic qui nécessite chaleur, lumière et hydratation importantes.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin