Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
plantation

Planter les tomates en mini-mottes

Une solution économique et facile

Planter des tomates en mini mottes est une façon économique d’obtenir de beaux plants.

C’est très pratique car nul besoin de semer : vos tomates sont prêtes à rejoindre le potager si les températures extérieures le permettent. Dans le cas contraire, voici quelques conseils pour en prendre soin en attendant de les planter au jardin, une fois les beaux jours arrivés.

Où planter vos tomates en mini-motte ?

Les tomates ont besoin de chaleur et d’au moins 6 heures de soleil par jour pour fructifier. Elles doivent être installées au soleil, idéalement protégées des vents froids. Observez donc avec attention votre jardin pour déterminer son ensoleillement et choisissez en fonction la situation la plus appropriée. La plantation sous abri (serre, tunnel, chauffé ou non) peut être une bonne solution en régions fraîches ou pluvieuses, mais aussi pour avancer la récolte.

Dans quel type de terre ou substrat ?

Les tomates demandent un sol fertile, riche en nutriments et aéré afin de permettre à la plante de développer facilement ses racines. Un apport de compost ou de fumier bien décomposé, de l’ordre de 3 kg par mètre carré, est conseillé.

Quand et comment planter ?

Nos tomates en mini-mottes nécessitent des soins adaptés qui ne peuvent pas attendre : sortez-les des coquilles de transport dès l’ouverture de votre colis et faites-les tremper si besoin dans un fond d’eau non glacé. Ne plantez jamais une mini-motte sèche.

En fonction de votre région et du calendrier,

1) Les derniers risques de gel sont passés : la plantation se fait directement et sans attendre, en pot ou au jardin.

2) Les risques de gelée sont toujours présents : en attendant la plantation définitive (après les « Saints de Glace »), plantez les mini-mottes en pot, pour ce faire :

  • rempotez-les en pot ou en godet, dans un substrat riche et léger (idéalement du terreau)
  • repiquez en disposant la mini-motte dans le godet, après avoir ménagé un trou assez grand pour l’accueillir. Enterrez le plant jusqu’aux cotylédons (les deux premières feuilles qui ne ressemblent pas aux feuilles suivantes), la tige enterrée développera de nouvelles racines,
  • conservez vos plants dans un endroit chaud et lumineux et pensez à arroser : le substrat doit rester humide, mais non détrempé.
Tomate en minimotte repiquée en pot

Repiquer en pot et laisser grandir dans un local chauffé

Si possible, une dizaine de jours avant la plantation définitive au Potager, habituez progressivement vos jeunes plants aux conditions extérieures en les sortant quelques heures par jour par beau temps : les températures légèrement plus fraîches et l’action d’un petit vent léger leur permettront de s’endurcir et d’arriver solides et trapus au jardin.

Lors de la plantation, respectez un espacement de 50 à 60 cm en tous sens. Il est possible d’avancer un peu la plantation si vous habitez en climat doux ou si vous disposez d’un abri (serre chauffée ou serre froide).

Attention, si vos plants sont greffés, il ne faut surtout pas enterrer le point de greffe.

tomate greffée en minimotte

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 4 sur 5)