Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
planter arbre arbuste racines nues
conseil

Planter les arbres et arbustes en racines nues

Nos conseils pour réussir la plantation

Planter un arbre ou un arbuste en racines nues a de nombreux avantages : végétaux moins chers que pour les conditionnements en pot, godet ou motte, plus faciles à planter et à transporter, très bonne reprise du végétal et croissance plus vigoureuse. Ce conditionnement est donc idéal pour la création d’une longue haie ou d’un grand verger. Toutefois, il y a quelques inconvénients. Tout d’abord, les végétaux en racines nues ne sont pas disponibles toute l’année et ne peuvent être plantés qu’en automne-hiver. De plus, les plantes en racines nues sont plus fragiles que celles proposées en conteneur, car ils ont subi un traumatisme lors de l’arrachage en pépinière. Enfin, la plantation doit par conséquent être immédiate et nécessite quelques soins supplémentaires pour un enracinement optimal : l’habillage et le pralinage. Voici nos conseils pour vous aider à planter un arbre ou un arbuste à racines nues dans de bonnes conditions.

Qu’est-ce qu’un arbre ou arbuste en racines nues ?

Après leur arrachage en pépinière, les végétaux vendus en racines nues sont débarrassés de la terre qui entoure les racines. Il n’existe alors plus de motte et les racines sont bien visibles. Puis, ces arbres et arbustes sont mis en jauge pour maintenir leurs racines au frais, à l’abri du soleil et de la déshydratation jusqu’à leur vente. Ce sont principalement les espèces caduques d’arbres et arbustes d’ornement, les fruitiers et les rosiers qui sont disponibles en racines nues.

Comment planter un arbre ou arbuste à racines nues ?

La meilleure période pour planter un arbre ou un arbuste en racines nues est l’automne ou la sortie de l’hiver, car les végétaux entrent dans une période de repos végétatif dès le mois d’octobre jusqu’au mois de mars. Nous vous déconseillons de planter durant les périodes de gel ou neige et si le sol est saturé d’eau. Avant la plantation, il faut procéder à l’habillage et au pralinage des racines. Attention : les arbres et arbustes en racines nues doivent être plantés le plus rapidement possible après leur réception, car les racines à l’air libre se dessèchent ! Une plantation immédiate est ce qu’il y a de mieux, mais sachez qu’il est possible de mettre en jauge votre plante avant de la planter. Notez également qu’il est possible de préparer le trou de plantation quelques semaines à l’avance pour oxygéner la terre.

arbre arbuste en racines nues

Ne laissez pas les racines se dessécher

Le matériel nécessaire

L’habillage des racines

Cette technique consiste à tailler légèrement les racines pour stimuler la pousse du chevelu racinaire. Vérifiez les racines nues avant la plantation, elles doivent être saines et ne pas comporter de blessures. À l’aide d’un sécateur bien affuté et désinfecté, coupez les racines desséchées ou abîmées qui sont une porte ouverte aux maladies. Raccourcissez les racines disproportionnées, afin d’homogénéiser le système racinaire. Cela vous évitera aussi de creuser un trop grand trou. Attention, ne soyez pas trop sévère.

Le pralinage

Pour réaliser le pralinage, il faut faire tremper les racines de la plante dans un mélange boueux qui va faciliter la reprise racinaire en assurant une bonne adhérence de la terre aux racines. Praliner les racines permet de les protéger de la déshydratation et de favoriser la cicatrisation. Voici comment préparer un pralin :

  • Prélevez un peu de terre de jardin, argileuse de préférence.
  • Ajoutez de la bouse de vache fraîche ou du fumier de cheval frais. Si vous n’en avez pas, le compost bien mûr est une bonne alternative. Sachez qu’il existe aussi du fumier en granulés, pratique, facile à doser et à stocker.
  • La proportion de mélange est de 1/3 de terre, 1/3 de matière organique et 1/3 d’eau.
  • Ajoutez progressivement l’eau de pluie tout en mélangeant. Le pralin doit être de consistance pâteuse et légère, de manière à bien adhérer aux racines.

Dans l’idéal, procédez au pralinage 24h avant la plantation. Trempez les racines dans le pralin, enrobez-les parfaitement et laissez-les tremper jusqu’au lendemain.

praliner arbre arbuste

Pralinage des racines avant la plantation (photo wisemandarine)

La plantation en racines nues

  • Creusez un trou de 2 fois le volume des racines de la plante. Pour respecter les différentes couches du sol, faites un premier tas avec la terre extraite sur 25-30 cm de profondeur. Il s’agit-là de la terre arable riche et fertile. Puis, faites un second tas avec la terre retirée au-delà de 30 cm de profondeur, de moins bonne qualité.
  • Décompactez la terre dans le fond du trou de plantation, elle doit être meuble. Ajoutez du compost ou du terreau et mélangez. Si besoin, un apport de sable allègera votre terre argileuse.
  • Vous pouvez éventuellement ajouter des mycorhizes. Ce sont des champignons microscopiques qui améliorent le développement de la plante en aidant l’absorption des éléments nutritifs présents dans le sol.
  • Un arbre à racines nues nécessite d’être tuteuré. Déterminez la provenance des vents dominants, le tuteur doit y faire face pour aider l’arbre à résister au vent. Placez-le vers le bord du trou, pas au centre. Enfoncez le tuteur sur 50 cm de profondeur à l’aide d’une masse ou massette.
  • Disposez l’arbre ou arbuste bien droit. Vous pouvez vous servir du manche de votre bêche couché au-dessus du trou de plantation pour vérifier que le collet affleure le niveau du sol. Ajustez la profondeur du trou et l’aplomb si besoin.
  • Rebouchez le trou de plantation tout d’abord avec la terre du second tas, puis avec la terre arable auxquelles vous aurez ajouté du compost ou du terreau de plantation.
  • Égalisez la terre et tassez avec votre pied pour faire adhérer la terre aux racines et éliminer les poches d’air.
  • Attachez l’arbre au tuteur avec les liens de votre choix (ficelle en coco, sangle en caoutchouc). Ne serrez pas trop, car le tronc va s’épaissir durant la croissance.
  • Avec la terre restante, formez une cuvette d’arrosage au pied de l’arbre ou arbuste.
  • Arrosez copieusement jusqu’à ce que la terre ne puisse plus absorber l’eau.
  • Déposez une couche de paillage de 7 à 10 cm d’épaisseur. Elle fait office de protection durant l’hiver, garde une humidité constante et évite la pousse de mauvaises herbes au début du printemps.

planter arbre arbuste en racines nues

Après la plantation

  • Dès le printemps, reprenez l’arrosage et maintenez la terre fraîche durant les périodes de fortes chaleurs. Complétez le paillage si besoin.
  • Contrôlez régulièrement l’état sanitaire de votre plante.
  • Vérifiez les attaches de l’arbre tuteuré. Si elles compriment le tronc, desserrez-les.
  • Après 1 an de plantation (maximum 2 ans), n’oubliez pas de retirer le tuteur de l’arbre.

Pour aller plus loin

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire