Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Où et comment installer des plantes dans et autour d'une mare ?

Chaque plante à sa place

La flore aquatique ou semi-aquatique est très riche, même sous nos latitudes. Mais toutes ces plantes vivent dans des milieux différents et, par conséquent, possèdent des besoins différents.

En effet, certaines doivent être totalement immergées, lorsque d’autres ne tolèrent qu’un peu d’eau à leurs pieds. Une mare ou un bassin est finalement un milieu humide semi-naturel en miniature. Les plus patients peuvent toujours creuser la mare et attendre que les plantes colonisent naturellement, auquel cas les plantes pousseront à l’endroit qui leur convient le mieux.

Néanmoins, il toujours plus satisfaisant d’obtenir un résultat rapide en végétalisant soi-même la mare. Oui, mais une fois les plantes achetées, où et comment installer les plantes aquatiques et semi-aquatiques ? Voici nos explications et conseils !

Le profil type d'une mare naturelle

Une mare naturelle n’est pas qu’un simple trou. Pour bien faire, il faudra creuser une partie assez profonde pour les plantes à immerger et pour garder une zone dont la température variera peu. D’un côté la pente peu être abrupte mais de l’autre, celle-ci sera douce, c’est là que seront implantées les plantes semi-aquatiques. Les plantes de berges couvriront quant à elles tout le pourtour.

profils de mare naturelle
Une telle disposition permet de créer différents milieux pour les plantes mais aussi pour les animaux qui auront ainsi autant de zones refuges pour vivre tranquillement.

Il est aisé de se « lâcher » un peu dans les achats de plantes dans l’euphorie d’un nouvel élément au jardin. C’est normal, cela nous arrive à tous ! Cependant, il convient de garder à l’esprit que « le mieux est l’ennemi du bien » : on privilégiera donc , au moins au départ, peu de plantes et une liste d’espèces assez réduites surtout pour les plantes immergées, flottantes et semi-aquatiques.

Lien vers article « Comment créer une mare dans son jardin ? »

Lien vers article « Comment bien choisir les plantes de votre mare ou votre bassin ? « 

 

Le cas particulier de l'implantation des plantes en paniers

La plantation en paniers des plantes immergées ou semi-immergées est la solution la plus pratique.

Pour ce faire :

  • Humidifiez le pot ou godet nouvellement acquis puis de le dépotez-le ;
  • Préparez un mélange de terre argileuse, bien lourde, avec un peu de terreau, de sable et de graviers. Vous pouvez aussi opter pour un substrat « spécial plantes de bassin » du commerce. Pour information, le gravier va permettre d’alourdir un peu le substrat ;
  • Rempotez la jeune plante dans un panier et remplir du substrat ;
  • Tassez bien en surface ;
  • Plongez délicatement le panier dans une partie peu profonde du bassin ou de la mare : la motte sera ainsi bien humidifiée et la plante ne subira pas de choc thermique ;
  • Après deux ou trois jours vous pourrez placer la plante à l’endroit définitif.

Les avantages de la pose des plantes en panier sont multiples :

  • Facilité de placement 
  • Facilité pour déplacer les plantes dans le but de changer le décor ou d’hiverner les moins rustiques
  • Choix d’un substrat « parfait »
  • Réduction du souci d’un éventuel envahissement, surtout dans le cas des plantes oxygénantes
  • Moins de problèmes de dégradation de la couche d’étanchéification.
plante aquatique

Pesse d’eau installée dans un panier

Les plantes submergées oxygénantes

Ces plantes seront implantées dans une pièce d’eau pour, entre autres bénéfices, oxygéner l’eau et rendre celle-ci plus claire.

Elles s’installent au centre de la mare dans l’eau, dans la zone la plus profonde.

Comment les planter ? Même si, dans la nature, ces plantes s’enracinent directement sur le fond de l’eau, le mieux est de les plonger directement dans leurs petits paniers, lestés à l’aide de pierres par exemple. Le substrat adéquat doit contenir une bonne concentration d’argile, une terre lourde qui ne s’échappera pas du panier. Garder les plantes oxygénantes en panier permet de les déposer plus facilement mais aussi de gérer un éventuel envahissement car ce sont des plantes qui poussent souvent très rapidement.

La plantation se fera de mai à juin et toujours 4 à 6 semaines après la mise en eau de la nouvelle mare ou du nouveau bassin car il faut qu’il y ait assez de CO2 dans l’eau.

pesse d'eau

Exemple de plante oxygénante : La pesse d’eau (Hippuris vulgaris)

→ Lien vers fiche conseil : « 8 plantes oxygénantes pour votre mare ou votre bassin ».

Les plantes flottantes

Ces plantes aquatiques flottent sur l’eau grâce à des feuilles remplies d’air. Certaines sont enracinées au fond de l’eau, d’autres flottent réellement sur l’eau et peuvent bouger au grès du courant.

Ces plantes s’installent au centre dans l’eau, là où la mare est la plus profonde.

Comment les planter ? Elles sont très faciles à « planter » car il suffit de  les poser à la surface de l’eau, leurs feuilles gorgées d’air leur permettent de flotter tandis que les racines descendent dans l’eau. Les nénuphars et les nymphéas sont ancrées au fond de l’eau : il faudra donc planter le rhizome ou placer le panier le contenant au fond de l’eau, et maintenir le tout à l’aide de pierre ou d’un grillage pour éviter qu’il ne remonte. Pour les autres plantes, qui resteront en surface, les racines ne s’aventurant pas très loin sous la surface de l’eau (c’est le cas des lentilles ou des châtaignes d’eau par exemple), il suffira de les poser à la surface de l’eau.

nénuphar

Exemple de plante flottante : les Nénuphars

Les plantes semi-aquatiques

Les plants semi-aquatiques s’installent dans les parties moins profondes de la mare, sur la pente douce.

Comment les planter ? : Vous pouvez les placer simplement dans leurs petits paniers ou les planter directement si vous avez assez de substrat dans l’eau sur les différents paliers (ce qui est rare…). Attention cependant, les racines puissantes de ces plantes peuvent parfois endommager la bâche d’étanchéification.

trèfle d'eau

Exemple de plante semi-aquatique : Le trèfle d’eau ou Menyanthes trifoliata

Les plantes de berges

Les plantes de berges se plantent sur les bords de la mare, là où la terre extraite lors du creusement à été replacée.

Comment les planter ?

Sur les berges, le terrain est souvent humide à marécageux. De nombreuses vivaces apprécient ce type de terrain et peuvent être plantées directement dans le sol autour de la mare et sur la terre extraite lors de la réalisation de la mare ou du bassin et que vous aurez préalablement replacée sur le pourtour de l’eau.

populage des marais

Exemples de plantes de berge : Populage des marais (Caltha palustris) et Iris des marais (Iris pseudacorus)

→ Retrouvez toutes nos vivaces de berges humides au sein de notre pépinière.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire