Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Jardiner en sol sec ou filtrant : tous nos conseils

Pour adapter votre jardin à ce type de sol

Les sols secs ou filtrants ont la particularité de ne pas retenir l’eau. Elle s’infiltre très rapidement dans le sol et devient vite indisponible pour les plantes. Celles-ci risquent alors de souffrir de la sécheresse. De même, ces sols sont en général pauvres en éléments minéraux. Les plantes ont donc du mal à trouver assez de nutriments pour répondre à leurs besoins.

Heureusement, certaines plantes se sont adaptées et apprécieront justement que le sol ne retienne pas l’eau (découvrez par exemple notre sélection de plantes pour jardin sec). Les terrains secs présentent aussi des avantages : le drainage de l’eau empêche que les racines des plantes ne pourrissent. Ils évitent l’asphyxie racinaire et limitent le risque de maladies causées par des champignons (maladies cryptogamiques). De même, dans un sol sableux, les plantes supportent mieux le froid et le gel. Elles se montrent un peu plus rustiques.

Il existe des solutions pour s’adapter au manque d’eau et cultiver une grande diversité de plantes même dans un terrain très sec et pauvre. Vous pouvez par exemple enrichir le sol en apportant de la matière organique, ou installer un paillage pour retenir davantage l’humidité… Découvrez aussi les techniques pour survivre à une sécheresse.

Ainsi, en terrain sec ou filtrant, il y a deux principales options : soit profiter du terrain pour cultiver des plantes adaptées à la sécheresse (plantes de montagne, plantes de bord de mer, plantes grasses…) ; soit améliorer le sol pour le rendre moins sec et plus fertile, adapté à une majorité de plantes – Et bien entendu, une technique n’empêche pas l’autre : vous pouvez tout à fait aménager une zone sèche et rocailleuse, et une zone plus fertile au sein d’un même jardin ! Découvrez dans cette fiche des techniques pour jardiner sur un terrain sec ou filtrant.

Cultiver des plantes adaptées aux terrains secs

Vous pouvez profiter de la nature de votre terrain pour cultiver des plantes capables de supporter la sécheresse, et peu exigeantes en éléments minéraux. Vous pouvez par exemple cultiver des sédums, lavande, euphorbes, eryngiums, achillées… D’une manière générale, les graminées sont également assez résistantes, tout comme les plantes grasses, ou succulentes, et les plantes au feuillage argenté (Stachys byzantina, Helichrysum, Santoline…). Vous pouvez en profiter pour donner à votre jardin un style exotique, dépaysant (notamment avec des euphorbes, Opuntia, agaves, aloés, phormiums…!)

Puisque votre terrain est sec, vous pouvez aussi en profiter pour créer une rocaille, et y cultiver des plantes vraiment adaptées aux substrats drainants ! Aménagez un espace surélevé et minéral, où vous installerez de grosses pierres, et intégrez ensuite entre les pierres de petites plantes de rocaille : sédum, eryngium, aubriètes, joubarbes…

Pour plus de choix et d’idées, découvrez une sélection de 10 plantes vivaces résistantes à la sécheresse et de 12 arbustes pour sol sec ou filtrant.

Quelques plantes adaptées aux terrains secs : Sedum ‘Herbstfreude’, Delosperma cooperi (photo Tanaka Juuyoh), et Achillea ‘Walter Funcke’

Un exemple de scène que vous pouvez créer sur un terrain sec : Verbascum ‘Polarsommer’, Eryngium oliverianum, Centranthus ruber, Salvia ‘Caradonna’, et Stipa tenuifolia (photo Nathalie Pasquel – MAP – Paysagiste Robert Myers)

Améliorer le terrain pour le rendre plus fertile et moins sec

Comment l’aménager ?

L’idéal est de commencer par améliorer le sol. Vous pouvez augmenter la capacité de rétention en eau du sol en apportant de la matière organique : compost, fumier, BRF… En se décomposant, ils entraineront la formation d’humus, qui permet de retenir l’eau.

Pour améliorer le sol, vous pouvez aussi cultiver des engrais verts, comme la luzerne, la phacélie, la moutarde, la vesce, le trèfle… Leur culture est intéressante notamment au potager, pour améliorer la structure du sol et l’enrichir en azote.

Au potager, vous pouvez aussi faire par exemple un potager en carrés : en surélevant un carré de culture, vous pourrez y apporter une bonne terre végétale, enrichie avec du compost. Vous pouvez aussi utiliser la technique des buttes auto-fertiles, employée en permaculture, ou faire une culture en lasagnes. Ces différentes techniques auront l’avantage de créer un petit espace très riche et fertile, permettant une culture productive et diversifiée !

Dans un terrain sec, il est intéressant également de planter une haie, installer des arbustes, pour profiter d’un effet brise-vent, et éviter ainsi l’effet desséchant du vent sur le sol. De même, vous pouvez aménager une zone mi-ombragée, pour limiter le dessèchement du sol par le soleil.

Quelques exemples de techniques que vous pouvez utiliser pour jardiner en terrain sec : apporter du compost pour enrichir la terre / utiliser du paillage pour maintenir l’humidité / faire une culture en lasagne pour cultiver des légumes sur un substrat fertile

 

Comment planter ?

Lorsque c’est possible, préférez une plantation automnale. Ainsi, la plante aura le temps de s’installer, et de développer son système racinaire en profitant d’un temps plus frais et humide avant de devoir endurer l’été et la sécheresse… Tandis que si vous l’installez au printemps, l’été arrivera très vite et elle sera moins préparée pour supporter un temps chaud et sec.

Si vous cultivez des plantes sur un terrain sec, soyez vigilants lors de la plantation, pour les installer dans les meilleures conditions possibles :

  1. Placez la motte dans une bassine remplie d’eau. Cela permettra à la plante de se réhumidifier et augmentera ses chances de reprise.
  2. Pendant ce temps, creusez un trou de plantation. Apportez du compost bien décomposé afin d’enrichir le sol.
  3. Installez votre plante, puis replacez la terre tout autour et tassez légèrement.
  4. Arrosez généreusement.
  5. Installez ensuite une épaisse couche de paillage: BRF, feuilles mortes, copeaux de bois, paille… Elle est importante pour maintenir un sol frais plus longtemps.
  6. Vous pouvez aussi faire une cuvette d’arrosage autour de la plante, pour que l’eau reste plus longtemps et s’infiltre vraiment à ses pieds.

 

Comment entretenir ce type de jardin ?

Une fois vos plantes installées, il est important d’être attentif, de veiller à ce qu’elles ne manquent pas d’eau ou ne soient pas carencées en éléments minéraux. Vous pouvez effectuer des arrosages réguliers et généreux, ou installer un système d’arrosage en goutte-à-goutte. Nous vous conseillons également de renouveler le paillage de temps en temps, en apportant à nouveau du BRF ou des feuilles mortes par exemple. Enfin, pensez à apporter régulièrement, au moins une fois par an, de la matière organique, du compost, afin d’enrichir le sol.

Si vous souhaitez plus d’informations et d’astuces pour faire face au manque d’eau, découvrez l’article d’Olivier sur notre blog : « Survivre à une sécheresse »

En hiver, les plantes installées dans un sol sec se montreront moins frileuses et plus résistantes que sur un autre type de terrain retenant davantage l’humidité. Elles se passeront plus facilement d’une protection hivernale.

Articles connexes


Blog

Jardin sans entretien : conseils, astuces et plantes adaptées

« Je voudrais un beau jardin, mais sans entretien ». Voilà ce qu’entendent les paysagistes à longueur...
Lire la suite +

Blog

Survivre à une sécheresse

Quand j'étais petit... Bon, en vrai, j'ai toujours été petit mais ce n'est pas le...
Lire la suite +

Blog

Restriction d'eau et arrosage, comment gérer la crise au jardin ?

Comme chaque année, les faibles précipitations printanières associées à des épisodes de canicule conduisent à...
Lire la suite +

plantation

10 plantes vivaces résistantes à la sécheresse pour jardin sans arrosage

Lire la suite +
Terrain sec

Inspiration

Terrain sec

Que planter dans une terre pauvre, caillouteuse et qui ne retient pas l’eau? Les végétaux
Lire la suite +

conseil

12 arbustes pour sol sec ou filtrant

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire