Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Comment hiverner un fuchsia ?
conseil

Fuchsia : comment l’hiverner ?

Quand, où et comment ?

Il est nécessaire de bien différencier les fuchsias rustiques et non rustiques lorsqu’il est question de les hiverner. En effet, de nombreux fuchsias résistent peu au froid. Ils ont alors besoin d’une protection hivernale spécifique, voire d’être remisés en intérieur. Les fuchsias rustiques font eux aussi l’objet de techniques d’hivernage leur étant propres. Le but étant non seulement d’assurer leur survie tout l’hiver, mais aussi de permettre leur bonne reprise végétative au printemps suivant.

En pot ou en pleine terre, voici toutes les techniques pour hiverner un fuchsia.

Hiverner un fuchsia en pot

Les fuchsias en pot doivent être abrités avant que les gelées ne surviennent, et ce dès le mois de novembre. Installez vos fuchsias en pot dans un local hors-gel, de préférence clair, dont la température oscille entre 5 et 8°C.

Une taille avant hivernage est nécessaire, visant à supprimer environ 1/3 de la longueur des tiges, à enlever les fleurs et boutons, et le maximum de feuilles.

Hivernage des Fuchsias en pot

Les variétés de fuchsias en pot

Les variétés de fuchsias cultivés en pots ou en grands contenants appartiennent souvent à la catégorie des plantes non rustiques.

Commençons par les variétés les moins rustiques, de celles qui ne supportent aucune forme de gel, même léger. Parmi elles se trouvent bien souvent les variétés retombantes telles que le Fuchsia retombant géant Annabelle.

Dans cette catégorie, citons également les variétés de fuchsias de faible rusticité, avoisinant les -5°C. Parmi elles se trouve par exemple le Fuchsia Royal Mosaïc et le Fuchsia Swingtime. Vivaces en pot, on les cultive en annuelles en pleine terre (sauf dans les régions les plus chaudes de l’hexagone), à moins de les déraciner et de les installer en pot l’hiver venu.

Enfin, certaines variétés de rusticité moyenne, de l’ordre des -10°C avec protection, peuvent être envisagées en pot ou en pleine terre. Parmi elles, citons notamment le Fuchsia Tom West et le Fuchsia triphylla, tous deux rustiques, mais qui repartent difficilement.

Hivernage des Fuchsias non rustiques

Fuchsia Tom West, Fuchsia Annabelle, Fuchsia Swingtime, Fuchsia triphylla, et Fuchsia Royal Mosaïc

L’entretien durant l’hivernage

N’arrosez pas vos fuchsias en pot durant l’hivernage, sauf en cas de dessèchement total du substrat. Évitez absolument l’eau stagnante dans les coupelles.

Attention aux éventuels parasites qui se développent souvent sous abri. En cas d’invasion, traitez la plante avec du purin d’ortie, placez le pot en quarantaine et traitez préventivement les autres fuchsias.

La sortie d’hivernage

Les fuchsias en pot peuvent être sortis au jardin en début de printemps, lorsque tout risque de gelée est écarté (de mars à mai selon les régions). Une fois dehors, si des gelées de printemps surviennent, protégez vos pots avec un voile d’hivernage, ou rentrez-les. Mais avant toute chose, quelques gestes d’entretien sont nécessaires.

1. Rempoter

  • Débarrassez le pourtour de la motte de son vieux terreau.
  • Rempotez le pied dans une terre drainante, riche, humifère et légère. Un substrat composé d’un mélange d’⅓ de terre de jardin, ⅓ de terre de bruyère, ⅓ de terreau de feuilles, et du sable de rivière si nécessaire.
  • Complétez par l’apport d’un engrais organique.
  • Arrosez copieusement.

2. Tailler

  • Taillez modérément le fuchsia en supprimant les rameaux morts ou faibles. Conservez uniquement les plus gros rameaux, également à raccourcir.

3. Sortir les pots

  • Patientez trois à quatre jours avant de sortir les pots.
  • Installez les pots côte-à-côte à exposition ensoleillée (au sud), contre un mur et à l’abri des vents.
  • Reprenez progressivement les arrosages et apportez de l’engrais spécial Fuchsia quotidiennement.
  • Lorsque les jours se réchauffent, installez les fuchsias à mi-ombre.

Hiverner un fuchsia non rustique installé en peine terre

Les variétés non rustiques installées en pleine terre sont soit cultivées en annuelles, soit arrachées pour être installées en pot pour l’hiver. Vous pourrez également procéder comme suit afin de protéger vos fuchsias rustiques à la reprise végétative rendue difficile par le froid.

Fuchsia ‘Swingtime’- © Dean Morley – Flickr

  • Arrachez les pieds de vos fuchsias à l’aide d’une fourche-bêche. Attention de ne pas endommager les racines.
  • Taillez les rameaux à 8 cm à l’aide d’un sécateur, en coupant les extrémités des branches les plus grosses. Supprimez tous les petits rameaux faibles.
  • Raccourcissez les racines sur quelques centimètres.
  • Replantez les pieds de fuchsia dans des pots d’un diamètre adapté vis-à-vis du volume des racines.
  • Utilisez un substrat composé d’un mélange de ⅔ de terre de jardin et d’⅓ de terreau de feuilles.
  • Plantez le pied de fuchsia, tassez et arrosez légèrement.

Les pieds sont ensuite hivernés de la même façon que les fuchsias cultivés en pots.

Hiverner un fuchsia rustique en pleine terre

Les techniques d’hivernage en extérieur aident les fuchsias, même les plus rustiques, à survivre aux hivers les plus rudes.

Hivernage des Fuchsias en pleine terre

Les variétés de fuchsias cultivées et hivernées en pleine terre

Les fuchsias cultivés en pleine terre sont généralement les plus rustiques du genre. Mais là encore, il est nécessaire de bien distinguer ceux qui supportent le froid mais peinent à refleurir ensuite, de ceux qui peuvent faire face à de fortes gelées et repartir facilement en végétation et en fleurs ensuite. Cette seconde catégorie rassemble globalement l’ensemble des variétés du Fuchsia magellanica et certains hybrides éprouvés.

Hivernage des Fuchsias rustiques

Fuchsia magellanica, Fuchsia magellanica var. gracilis, Fuchsia ‘Alice Hoffman’, Fuchsia magellanica var. molinae, et Fuchsia regia ‘Reitzii’

Hiverner un fuchsia en pleine terre

  • Au mois de novembre, rabattez les tiges du fuchsia à 15 cm du sol.
  • Couvrez-le ensuite d’un épais paillis de feuilles mortes ou de frondes de fougère.
  • Enveloppez le tout dans un voile d’hivernage, ou recouvrez-le d’une bâche imperméable.

Avec cette technique, vous limiterez les risques de fermentation et de pourriture, surtout si le sol est mal drainé.

L’entretien en sortie d’hiver

  • Au mois d’avril, commencez par dégager la base de la plante.
  • Supprimez ensuite les parties aériennes atteintes par les gelées ou la pourriture.

Si sa souche n’est pas gelée, votre fuchsia devrait bientôt produire de nouvelles pousses.

Liens utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)

3 réflexions au sujet de « Fuchsia : comment l’hiverner ? »

Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin