Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
protéger un eucalyptus en hiver
conseil

Eucalyptus : comment le protéger du froid en hiver ?

En pleine terre ou en pot

L’Eucalyptus ou gommier est un arbre ou arbuste très décoratif par son feuillage persistant et aromatique souvent gris bleuté. Beau tout au long de l’année, il se cultive en pleine terre comme dans un grand bac pour orner également la terrasse. Tous les eucalyptus n’ont pas la même rusticité. Si le climat idéal pour ce petit arbre est celui du bord de mer, ou du Sud de la France, celui de la Bretagne et de la Côte d’Azur où les froids sont légers et de courte durée, les plus rustiques comme le Gommier des neiges pourront être plantés dans nos régions aux hivers plus rigoureux en soignant bien le drainage et en les protégeant du froid en hiver, surtout pendant les premières années.

Découvrez tous nos conseils pour protéger votre eucalyptus du froid, que vous le cultiviez en pot ou en pleine terre !

→ Découvrez notre fiche complète sur l’Eucalyptus

Eucalyptus sous la neige -© Amanda Slater)

Des variétés plus ou moins rustiques

Essentiellement natif du continent australien, l’Eucalyptus affectionne les climats du bord de mer ou du Sud de la France, où les froids sont cléments et de courte durée. Mais en y regardant de plus près, on s’aperçoit qu’ils ne sont pas uniquement réservés à nos climats les plus doux et vous pouvez par conséquent les cultiver en pleine terre dans  la plupart de nos régions, moyennant une bonne protection hivernale. D’une manière générale, ils peuvent supporter des températures négatives sur de courtes périodes, mais craignent le gel lorsqu’il s’installe dans la durée. Les variétés que nous proposons sont généralement sélectionnées pour leur résistance au froid.

La rusticité des espèces est assez variable. L’Eucalyptus niphophila ou Gommier des neiges et l’Eucalyptus parviflora font partie des plus rustiques, leur résistance au froid ira jusqu’à -18/-20°C, s’ils sont installés dans un sol bien drainant. De plus, ils  ne redoutent pas la neige. LEucalyptus gunnii ‘Azura’ est une nouvelle variété intéressante pour son excellente rusticité jusqu’à -15°C. LEucalyptus gunnii ‘Silverana’ est une autre variété qui supporte de courtes gelées jusqu’à -10C°. En revanche, certaines variétés naines comme les Eucalyptus pulverulenta ‘Baby Blue‘ ou gunni ‘France Bleu Rengun’ ne tolèrent guère des températures au-dessous de -10°C. Ils seront par conséquent cultivés en pot dans les régions les plus fraîches à hiverner pour une protection maximale contre le gel.

→ à lire pour faire le point : « Plantes rustiques et rusticité »

Parmi les plus rustiques : Eucalyptus niphophila et Eucalyptus parviflora

Hiverner un eucalyptus en pot

Quand rentrer les pots ?

Si vous habitez une région où le gel est fréquent et féroce, préférez une plantation en pot à remiser en hiver. C’est dès l’automne qu’il faut penser à rentrer vos pots à l’abri des gelées. Les Eucalyptus en pot doivent être abrités avant que les gelées ne surviennent, c’est-à-dire à partir de mi-octobre dans le nord de la France, vers la mi-novembre dans le sud du pays. Il est préférable de les hiverner lorsque le climat se fait froid et humide, et ce même s’il ne gèle pas encore.

Où et comment l’hiverner ?

Placez-le dans une véranda, une serre non chauffée, un jardin d’hiver ou un local hors-gel. Installez le pot à un endroit lumineux. Vous pourrez le ressortir au printemps, dès qu’il n’y a plus de risques de gelées, de mars à mai selon les régions.

Durant cette phase de repos, réduisez les arrosages à une fois tous les quinze jours jusqu’en février-mars de façon à éviter le dessèchement total du substrat. Stoppez les apports d’engrais.

Dans les régions douces, si les températures ne descendent pas en dessous de -10°C environ, vous pouvez laisser vos eucalyptus en pot passer l’hiver à l’extérieur. Selon les variétés, ils endureront des gelées plus ou moins fortes. Sachez qu’en pot, ils seront plus vulnérables aux intempéries et au gel que les sujets en pleine terre.

  • Protégez entièrement le contenant avec du carton, du papier bulle ou de la toile de jute, pour isoler les racines du froid.
  • Emballez les parties aériennes avec un voile d’hivernage sans casser les rameaux.
  • Installez le pot à l’emplacement le plus abrité du balcon, de la terrasse, ou du jardin, par exemple au pied d’un mur bien exposé. Au printemps, vous ôterez ces protections progressivement. Quand les températures radoucissent, retirez pour quelques heures le voile d’hivernage afin d’aérer la ramure et de laisser respirer la plante.
  • A la sortie de l’hivernage, rempotez le pied dans un substrat drainant, riche, humifère et léger. Faites un apport d’un engrais organique et reprenez progressivement les arrosages.
  • Si nécessaire, afin de contenir son développement, taillez modérément en supprimant les rameaux morts ou faibles.

Protéger un eucalyptus en pleine terre

Quand le protéger ?

Tant que le temps reste doux et sec, votre plante ne craint rien. Dans les régions aux hivers doux, l’Eucalyptus pourra rester en terre. Par précaution, les premières années car il est plus fragile et tant que sa taille le permettra, il convient de lui offrir une protection hivernale.

Comment le protéger ?

  • Pour maintenir ses racines au chaud et surtout si vous habitez dans une région subissant de fortes gelées, paillez la souche d’une épaisse couche de paille ou de feuilles mortes.
  • Enveloppez les parties aériennes avec un voile d’hivernage en le fixant bien autour de la base du tronc. Aérez régulièrement lors des journées où il ne gèle pas en retirant le voile momentanément. Dès que les températures deviennent plus douces et que les risques de gelées sont écartés, vous pourrez retirer cette protection.
  • Réduisez les arrosages, tout en veillant à ne jamais laisser les racines se dessécher. Cessez toute fertilisation.

Mon eucalyptus a gelé, que faire ?

Si après de rudes gelées les rameaux de votre eucalyptus ont grillé, n’ayez crainte ! Quand les températures sont plus douces, taillez-le sévèrement : une taille au ras du sol permettra à la souche de repartir. 

Eucalyptus (© Tony Kent)

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(2 votes, moyenne: 3.5 sur 5)
Laisser un commentaire