Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
plantation

Erables du Japon : réussir sa plantation

Où, quand et comment planter ?

Les Érables du Japon sont des arbustes graphiques mais assez exigeants en culture. Ils rassemblent principalement les Acer palmatum et Acer japonicum, et toutes les variétés qui en sont issues. On les apprécie pour leur côté à la fois léger, très aéré, et graphique. Ils trouvent leur place dans les petits jardins, où ils peuvent être cultivés en pot, ainsi que dans les jardins zen. Ils s’associent parfaitement aux feuillages décoratifs, comme ceux des fougères ou graminées. Découvrez tous nos conseils pour réussir leur plantation dans votre jardin : à quelle époque, dans quelles conditions et comment les planter ?

Quand planter l'érable du japon ?

Plantez votre érable du Japon de préférence en automne pour lui laisser le temps de bien s’installer. Même si c’est une époque moins favorable, il est aussi possible de le planter au printemps. Le plus important est d’intervenir en dehors des périodes de gel ou de forte chaleur.

Où le planter ?

Il est essentiel de trouver la bonne exposition pour votre érable du Japon : s’il y a trop de soleil en été, le feuillage brûlera, tandis que s’il est installé sous une ombre trop dense, le feuillage ne sera pas si exceptionnel qu’escompté et les couleurs seront ternes en automne… L’idéal est de le planter à mi-ombre. N’hésitez pas à l’installer sous de grands arbres caducs. Les érables aux feuillages clairs supportent un peu moins bien le soleil que les variétés aux teintes plus sombres.

Cependant, l’exposition dépend de votre situation géographique : si vous habitez dans le sud, par exemple en région méditerranéenne, l’érable du Japon appréciera l’ombre complète. Tandis que si vous habitez le nord de la France, votre érable supportera bien mieux d’être installé au soleil ! L’érable du Japon apprécie l’ombre complète si elle est suffisamment lumineuse et claire.

L’érable du Japon se plait dans un sol frais, mais sans excès d’humidité pour ne pas favoriser les maladies cryptogamiques comme la verticilliose. Il n’aime pas l’eau stagnante : évitez de l’installer dans un terrain trop lourd, argileux. Préférez les substrats poreux, aérés et drainants. L’érable aura du mal à pousser et grandir dans un sol trop compact, sa croissance sera ralentie. Si votre terrain est argileux il faudra travailler le drainage. Envisagez de planter sur butte ou sur un terrain en pente afin de permettre l’écoulement de l’eau. Apportez des graviers, de la pouzzolane ou des écorces de pin, mélangés à la terre, lors de la plantation.

Plantez-le impérativement à un emplacement abrité, car il craint les vents froids ou desséchants. Son système racinaire superficiel n’apprécie pas non plus la concurrence avec les autres plantes. Évitez de le placer trop près d’autres arbres ou arbustes… En plus, c’est un superbe sujet à isoler dans un jardin, pour mettre en valeur son architecture et ses couleurs !

L’érable du Japon se plait dans un terrain riche en matière organique. Nous vous conseillons d’apporter du compost bien décomposé lors de la plantation.

Les érables du Japon apprécient les sols légèrement acides. L’idéal est d’avoir un pH situé entre 5,5 et 6,5. N’hésitez pas à les installer avec d’autres plantes de terre de bruyère, comme les azalées ou hortensias. Évitez en tout cas les terrains calcaires. Nous vous conseillons de mélanger un peu de terre de bruyère au substrat de plantation.

Les érables du Japon sont des arbres assez exigeants. Les planter au bon endroit et les cultiver dans les conditions adéquates les rendra bien plus résistants aux ravageurs et maladies. Si la situation ne lui convient pas, n’hésitez pas à déplacer votre érable pour trouver l’endroit idéal pour lui. Faites-le à l’automne. Si votre terrain n’est vraiment pas adapté (trop calcaire, trop argileux…), vous pouvez très bien opter pour une plantation en bac, car il sera plus facile de maitriser les conditions de culture. Choisissez dans ce cas un contenant assez large.

 

Comment le planter ?

Si vous habitez une région humide ou que votre terrain est lourd, argileux, n’hésitez pas à planter sur une butte pour faciliter l’écoulement de l’eau.

  1. Commencez par placer la motte dans une bassine remplie d’eau pour l’humidifier.
  2. Avec une bêche, creusez un trou assez grand, dans l’idéal quatre fois plus large que la motte.
  3. Apportez un mélange de terre de jardin, de compost bien décomposé et de terre de bruyère, auquel vous ajouterez des gravillons ou du sable grossier pour permettre le drainage.
  4. Positionnez la motte dans le trou de plantation, en plaçant le collet très légèrement au-dessus du niveau du sol.
  5. Nous vous conseillons d’installer un tuteur pour bien maintenir l’érable en place.
  6. Replacez la terre autour de la motte, et tassez délicatement.
  7. Arrosez.
  8. Installez une couche de paillage pour que le sol reste frais, mais également pour le protéger du froid.

Vous pouvez aussi planter votre érable du Japon en bac. Cela constitue d’ailleurs une bonne solution si votre terrain n’est pas adapté à la culture de ces érables : trop calcaire, trop argileux, etc. Choisissez un pot deux à trois fois plus large que la motte. Déposez impérativement une couche de graviers au fond, pour permettre le drainage. Plantez dans un substrat riche, auquel vous pouvez ajouter un peu d’écorces de pin. Il est important que le substrat retienne l’eau, car en pot, il risque de sécher bien plus rapidement qu’en pleine terre. Pour cette même raison, vous devrez arroser régulièrement, tout en laissant le substrat sécher entre deux arrosages.

Acer palmatum 'Inaba Shidare' en bac

Vous pouvez tout à fait planter votre Erable japonais en pot ! Ici, Acer palmatum ‘Inaba Shidare’

Articles connexes


Blog

5 trucs à savoir pour réussir les arbustes de terre de bruyère

Si les petites fleurs discrètes mais très parfumées des Sarcoccocas et des Daphnés ont stimulé mon...
Lire la suite +

Blog

Érables du Japon, attention à la verticilliose !

Les érables du Japon sont sensibles à une maladie très fréquente , la verticilliose. Cette...
Lire la suite +

Fiche Famille

Erable du Japon : planter, tailler et entretenir

Lire la suite +

conseil

Des érables méconnus

Lire la suite +

conseil

Les érables du Japon atypiques

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(2 votes, moyenne: 4.5 sur 5)

8 réflexions au sujet de « Erables du Japon : réussir sa plantation »

  • NOURY Emmanuelle

    Bonjour,
    J'ai un érable du Japon en pot. Il n'a que très peu de soleil direct, juste 1/2 h à 1 h les matins d'été (expo nord est). Ses feuilles sont sèches à leur extrémité et je ne sais quoi faire (planté depuis automne 2017). Je l'arrose depuis quelques temps avec de l'eau déminéralisée.
    Merci pour vos conseils.
    Emmanuelle

    Répondre
    • Virginie D.

      Bonjour Emmanuelle,
      Il y a des variétés qui ne supportent pas le soleil, il faut impérativement les planter dans un endroit ombragé. Pas d'ombre trop dense non plus sinon les couleurs ternissent. Le vent peut être desséchant aussi. L'idéal serait un endroit ombragé et abrité du vent.
      Cordialement.
      Virginie

      Répondre
  • Muriel G.R

    Bonjour,

    J.adore les érables, mais j'habite dans le sud , en Provence , où les étés sont très chauds, au soleil brûlant, le mistral est souvent de passage, et les gelées courantes en hiver.
    En vous lisant ,je me fais une raison :-(, je ne pourrai jamais en planter un en pleine terre .
    J'ai compris pourquoi celui que j'ai planté végète, trop de chaleur ,et de soleil . J'avais cru comprendre et ,je lui avais fait un parasol perso pour le protéger.
    Mais l'emplacement est idéal pour le protéger du vent et du froid .... Ailleurs il lui lanquera oujurs quelque chose suivant la saison ...
    C'est quand même compliqué, faut le mettre de préférence seul,car ses racines n'aiment pas la concurrence , mais sous un arbre caduque pour le protéger du Soleil d'été. Plutôt isolé mais pas en plein vent ... A l'ombre ou mi ombre , pour le sud , mais l'hiver il va geler :-(.....
    Quel case tête .
    Si je le mets sous un arbre , l'été il n'aura pas de soleil,
    ...
    Ultime question: si je le mets en pot , supportera t il les changements d'emplacement suivant les saisons ?

    Merci pour vos conseils :-D

    Répondre
    • Virginie D.

      Bonjour,
      J'ai un érable pourpre en pot, que je ne déplace pas car le pot est devenu trop lourd. Je l'ai mis dans un coin abrité et ombragé et tout va très bien.
      Cordialement Virginie

      Répondre
  • Fontaine

    Bonjour, j'ai acquis il y a une semaine un érable "palmatifidium", n'ayant pas une terre adéquate (plutôt calcaire/argileuse), nous sommes dans le sud de la France, la vendeuse m'a alors conseillé de le mettre en pot avec de la terre de bruyère uniquement... J'ai donc pris un pot assez grand, mis une bonne couche de billes d'argile.....et de la terre de bruyère........et aujourd'hui en lisant plusieurs sites, je vois qu'il ne faut en fait pas mettre de terre de bruyère pure ???? est ce que ça met vraiment en péril mon arbre? je viens juste de le rempoter....je crains que si je défais tout pour faire un mélange de terre végétale avec la terre de bruyère...mon érable n'apprécie pas. Quel conseil me donnez vous ?? D'avance merci

    Répondre
    • Virginie D.

      Bonjour,
      On ne plante jamais dans de la terre de bruyère pure ! C'est beaucoup trop pauvre. Je vous conseille vraiment de le rempoter sans tarder.
      Cordialement

      Répondre
  • Nicolas K

    J'ai planté un érable dans un endroit trop ensoleillé et les feuilles sont toutes brûlées: fin juillet l'arbre n'a plus de feuillage. Que puis je faire pour rattraper mon erreur?

    Répondre
    • Virginie D.

      Bonjour,
      Je pense que je le remettrais en pot et le placerait dans un endroit ombragé, le temps qu'il se refasse une santé avant de le replanter dans un endroit plus adéquat.

      Répondre
Laisser un commentaire