Quels érables du Japon peut-on cultiver en pot ? 

Quels érables du Japon peut-on cultiver en pot ? 

Notre sélection d'érables japonais pour balcon ou terrasse

Sommaire

Rédigé le 11 Septembre 2023  par Angélique 6 min.

Avec leurs élégantes feuilles palmées qui se parent de coloris flamboyants lorsque vient l’automne, les érables ou Acer en latin, comptent parmi les arbres et arbustes les plus colorés et séduisants. Très rustiques, ils sont faciles à cultiver et peuvent même, pour les plus petits d’entre eux que sont des érables du Japon, être cultivés en pot sur une terrasse ou un balcon.

Vous recherchez desplantes extérieures qui feront de l’effet à proximité de votre habitation ou vous vous demandez quel érable planter en pot ? Découvrez notre sélection d’Acer à cultiver en bac pour apporter une touche asiatique ou zen à votre terrasse !

Difficulté

L'Acer palmatum 'Orange dream', un feuillage flamboyant

L’Acer palmatum ‘Orange Dream’ vous offre une vraie palette de couleurs au fil des saisons. Cet arbuste, qui reste compact, porte un feuillage qui passe de l’orange vif au printemps, au vert clair en été et au jaune d’or, qui tourne à nouveau à l’orange vif, en automne. Ses feuilles de 5 à 10 cm de long sont palmées, découpées en 5 à 7 lobes et finement ciselées. Elles se parent de discrètes fleurs rougeâtres en avril, puis de fruits rouges ailés à partir de septembre. Cet érable forme un arbuste à port buissonnant et arrondi et atteint une hauteur de 2 mètres à maturité. Son feuillage est caduc.

Rustique jusqu’à – 23°C, cet arbuste préfère un substrat acide, frais, fertile, souple et bien drainé. Il s’installe à la mi-ombre et à l’abri des vents. Le feuillage craint les fortes chaleurs et l’érable craint l’excès d’humidité. En cas de forte chaleur, il est conseillé d’arroser le feuillage et de pailler le substrat. Il se taille en hiver pour rééquilibrer son port. Il peut être attaqué par les cochenilles et le Verticillium. Tous les 3 ans, ajouter de la matière organique dans le substrat.

acer palmatum

L'érable du Japon – Acer palmatum 'Bloodgood', un feuillage d'un rouge étonnant

Du printemps à l’automne, l’Acer palmatum ‘Bloodgood’ porte un feuillage découpé aux couleurs intenses. Rouge vif au printemps, il devient pourpre en été ,puis se pare de nuances de rouge et de brun en automne, avant de tomber. Avec ses couleurs chatoyantes, cet érable devient facilement un point focal sur une terrasse. Il atteint une hauteur de 2 mètres à maturité et présente un port étalé. Il arbore une écorce brune à rougeâtre. En mai et juin, une discrète floraison apparaît, donnant lieu par la suite, à des petits fruits ailés.

Cet érable du Japon s’installe dans un grand pot, à la mi-ombre et dans un substrat acide de type terre de bruyère, que vous maintiendrez frais et bien drainé. Mettez-le à l’abri du vent et paillez le substrat. En cas de forte chaleur, arrosez également le feuillage. Cet érable se taille en hiver et est aussi sensible aux cochenilles et au Verticillium.

acer palmatum

L'érable du Japon – Acer palmatum 'Sangokaku' (Senkaki), une splendide écorce rouge

L’Acer palmatum ‘Sangokaku’ (Senkaki) présente de nombreuses qualités pour la culture en pot. Il offre un port arrondi, porte un feuillage aux couleurs changeantes et se distingue par l’étonnante écorce rouge corail de ses jeunes rameaux, qui le rend très décoratif en hiver, alors que ses feuilles sont tombées. Le feuillage, découpé et élégant, flamboie lui aussi, passant du vert teinté de jaune et de rose saumoné au printemps au vert en été, qui se nuance de tons rouge-rose-orangé et jaune en automne. Un vrai spectacle de couleurs. En mai et juin, des fleurs rouges et discrètes font leur apparition et produisent parfois quelques fruits ailés. De taille moyenne, cet érable atteint une hauteur de 3 mètres à maturité, mais sa croissance sera plus lente en pot.

Sur une terrasse, cet érable du Japon est du plus bel effet, cultivé dans un grand pot au design épuré ou contemporain. Il peut s’installer au soleil, à la mi-ombre ou bien à l’ombre et se cultive dans un substrat non calcaire, frais, fertile, souple et bien drainé. Comme les autres érables du Japon, il préfère être abrité des vents et n’apprécie pas l’excès d’humidité. Pour l’aider à s’épanouir, lui donner un apport de matière organique tous les 3 ans, pailler le substrat et le traiter en prévention contre les cochenilles et le Verticillium.

acer palmatum

L'érable du Japon – Acer palmatum 'Dissectum', un feuillage finement découpé

Compact et de croissance lente, l’Acer palmatum ‘Dissectum’ fait partie des érables du Japon parfaits pour la culture en pot. D’une hauteur de 1,60 mètre à maturité, il arbore un port étale et tabulaire élégant et s’insère aisément sur un balcon. Il séduit avec son feuillage finement découpé comme de la dentelle, qui est vert tendre au printemps, ainsi qu’en en été, avant de virer à l’orangé en automne. En avril et mai, de petites fleurs rougeâtres font leur apparition et donne des fruits ailés rouges à partir de septembre.

Il s’expose à la mi-ombre ou à l’ombre, en situation abritée et s’épanouit dans un sol fertile, qui reste frais mais bien drainé. Paillage du substrat, arrosage régulier mais sans excès, apport d’engrais tous les 3 ans, taille hivernale, traitement contre les cochenilles et le Verticillium : il demande les mêmes soins que les autres érables du Japon.

acer palmatum

L'érable du Japon – Acer palmatum 'Butterfly', un feuillage panaché et lumineux

L’Acer palmatum ‘Butterfly’ tient son originalité de son feuillage panaché et lumineux, qui permet d’éclairer un coin sombre du balcon. Les feuilles, finement ciselées, sont vert pâle marginé de rose au printemps, puis bordé de crème en été. D’une hauteur de 2,50 mètres à maturité, son port est étalé et arrondi. Les petites fleurs émergent en avril et mai, puis c’est le tour des petits fruits de l’érable en septembre.

Cet érable se plante dans un grand pot, dans un substrat acide, frais et bien drainé. À noter qu’il ne supporte pas le calcaire ni le substrat lourd et gorgé d’eau. Comme les autres érables du Japon, exposez-le à la mi-ombre ou à l’ombre, en situation abritée des vents, et apportez-lui les soins classiques : paillage, douchage du feuillage en cas de canicule, apport de matière organique tous les 3 ans, taille en hiver, traitement contre les cochenilles et le Verticillium.

acer palmatum

L'Acer palmatum 'Little Princess', un arbuste compact

Avec son port naturellement arrondi, sa taille compacte et ses petites feuilles évoquant des étoiles colorées, l’Acer palmatum ‘Little Princess’ a tout pour plaire. Il forme une boule de feuillage abondant d’1,50 mètre à maturité. Ses feuilles vert tendre à pointes et marges rouges passent au vert foncé, avant de se teinter en rouge orangé puis jaune en automne. En mai juin, c’est la période de la floraison, puis à l’automne, celle des fruits ailés.

Cultivez-le au soleil ou à la mi-ombre, à une exposition lumineuse mais tamisée, et offrez-lui un substrat non calcaire, frais, riche et bien drainé. S’il est placé au soleil, il est préférable de pailler le substrat pour qu’il reste frais. Pour le reste, il s’entretient comme les autres érables du Japon.

acer palmatum

L'Acer palmatum 'Emerald Lace', gracieux et facile à cultiver

L’Acer palmatum ‘Emerald Lace’ arbore un feuillage de dentelle, un port élégant et compact avec une cime arrondie et reste de petite taille. Avec une hauteur de 1,70 mètre à maturité, c’est un excellent candidat à la culture en pot. Le feuillage d’aspect plumeux lui donne beaucoup de grâce et offre un spectacle changeant au fil des saisons. De vert clair et vif au printemps, il devient vert émeraude en été, puis prend des couleurs rouges orangées en automne.

Cultivé dans un grand pot, il anime joliment une terrasse ou un balcon de style japonais ou contemporain. À tous ces atouts, il faut ajouter sa grande facilité de culture, puisqu’il peut être exposé au soleil, à la mi-ombre ou à l’ombre. Le substrat est de préférence légèrement acide, frais, fertile et drainé. Robuste, il a besoin de seulement quelques arrosages espacés par temps sec, ce qui le rend moins sensible aux maladies comme le Verticillium que les autres érables du Japon.

acer palmatum

Pour aller plus loin

De nombreux autres érables du Japon compacts peuvent être cultivés en pot tels l’étonnant Acer conspicuum ‘Red Flamingo’ ou érable à peau de serpent, l’Acer palmatum ‘Beni Maiko’ ou encore l’Acer palmatum ‘Shaina’ aux teintes spectaculaires.

En complément, consultez :

Commentaires