Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
culture des haricots secs
conseil

La culture des haricots secs

Tous nos conseils pour semer, cultiver et récolter les haricots à écosser

Cassoulet, garbure, mongetada, pistache de mouton, sobronade… Avec les haricots secs, on peut faire le tour de France des spécialités culinaires ! En effet, le haricot à écosser entre dans la préparation de nombreux plats qui se veulent roboratifs. Il faut dire que ce haricot est cultivé pour ses grains est riche en glucides, protéines, minéraux et fibres. De plus, il permet de varier les plaisirs puisqu’il se décline en une multiple palette de couleurs, de formes et de taille : coco de Paimpol, dolique à œil noir, mogette, flageolet, haricot rouge, haricot tarbais, lingot de Castelnaudary… Si on ajoute le fait qu’il soit assez simple à cultiver, aucune raison de le bouder au jardin. D’autant qu’on va tout vous expliquer sur la culture du haricot à écosser.

Les haricots secs, une légumineuse à avoir au jardin

Qu’on le nomme haricot sec, haricot en grains ou haricot à écosser, cette petite graine a tous les atouts pour passer du jardin à l’assiette. Arrivé sur le continent européen dans les cales de bateaux de conquérants du Nouveau Monde, le haricot (Phaseolus vulgaris) a vite été adopté par la population. Au point qu’aujourd’hui, peu de régions et de terroirs ne possèdent pas leur recette à base de haricots secs.

haricot à écosser

Les haricots à écosser se consomment frais ou secs

Membre de la famille des fabacées, cette légumineuse, très appréciée des végétariens, brille pour ses qualités nutritionnelles : riche en protéines, il l’est aussi en fibres, en glucides dits complexes, parfaits pour être vite rassasié, mais aussi en minéraux comme le fer, le potassium, le calcium, le magnésium et le phosphore. Des qualités qui compensent largement son petit défaut facilement contournable : il a tendance à provoquer des flatulences !

Pour autant, cultiver cette plante annuelle au port buissonnant pour les variétés naines ou grimpant pour les variétés à rames, n’a rien de bien compliqué. Il lui faut juste une terre bien réchauffée pour être semée, un sol fertile et quelques binages et buttages.

N’oublions pas également que cultiver des haricots secs est très bénéfique pour la terre du jardin. Comme les autres légumineuses, il a la faculté de fixer l’azote de l’atmosphère grâce aux nodosités de ses racines. Revers de la médaille : il est conseillé d’appliquer la rotation des cultures et ne pas surtout cultiver des haricots à écosser deux années de suite au même endroit. Le mieux est même d’attendre 4 ans.

Où semer les haricots secs ?

Le haricot à écosser se plaît dans des sols légers surtout ni trop compacts ni trop calcaires. En revanche, la terre doit être bien préparée, enrichie en compost ou en fumier dès l’automne. Et suffisamment réchauffée au moins à 10 °C. C’est pourquoi il lui faut un emplacement ensoleillé. Normal au vu de ses origines…

Si ces conditions sont respectées, le haricot à écosser pousse partout en France.

Quand semer les haricots à écosser ?

Parce que le gel peut leur est fatal, il est indispensable de semer lorsque tout risque de grand froid est passé. On sème donc le haricot sec au printemps, mi-avril dans les régions méridionales, dès la mi-mai ailleurs et jusqu’à la mi-juin, pour consommer les grains secs, ou jusqu’à la mi-juillet si vous préférez manger les grains frais.

haricot

La haricot sec de la levée des graines à la récolte des gousses sèches

Comment semer ?

Comme les haricots verts, les haricots secs se plantent plutôt en poquets mais il est tout à fait possible de les semer en ligne.

La plantation en poquets :

  • Ameublissez le sol avec un croc
  • Tracez des rangs séparés d’environ une quarantaine de centimètres si ce sont des variétés naines et de 75 cm pour les variétés à rames. Une profondeur de 2 à 3 cm suffit.
  • Semez en poquets de 3 à 4 graines tous les 40 cm
  • Recouvrez de terre en tassant légèrement avec le dos d’un râteau
  • Arrosez abondamment au pommeau de l’arrosoir.

Pour la plantation en lignes, semez une graine tous les 8 à 10 cm et procédez de la même façon que pour la plantation en poquets.

Pour faciliter et accélérer la germination, vous pouvez faire tremper les graines une nuit dans l’eau la veille de la plantation.

Une petite semaine après le semis, les premières feuilles apparaissent.

Quel entretien pour les haricots secs ?

Les haricots demandent peu de soins mais ont tout de même besoin d’un peu d’attention pour prospérer.

La première intervention réside dans la pose de tuteurs pour les variétés de haricots à rames. Choisissez des rames d’au moins 2 mètres que vous enfoncez dans le sol dès que les plants lèvent. Pensez à les incliner vers le centre pour former une arche.

Il leur faut également des binages réguliers pour supprimer les adventices et aérer le sol. Le premier intervient dès la levée des plants, et le deuxième lorsque les plantules atteignent 10 à 15 centimètres. A l’occasion de ce deuxième binage, faites un petit buttage des plants pour les consolider.

Par temps sec, on peut procéder à des arrosages réguliers, plutôt au pied pour éviter le développement des maladies cryptogamiques auxquelles le haricot peut être sensible.

Quand et comment récolter ?

La récolte se fait en fin d’été ou en automne, en septembre ou octobre, mais toujours avant les gelées. Les grains doivent être charnus, les gousses plus ou moins sèches et les pieds jaunis.

haricot à écosser

La récolte des haricots secs intervient entre septembre et octobre

La récolte se fait en une seule fois. Arrachez les plants et rentrez-les au sec, dans un endroit aéré. Vous pouvez en faire un tas ou les suspendre la tête en bas en gros bouquets. Si vous disposez de peu de place pour les entreposer ainsi, il est également possible d’étaler les gousses pour qu’elles finissent de sécher. Ensuite, il suffit d’écosser les grains de haricots bien secs. Ils se conserveront au sec, à l’abri de la lumière, dans un bocal hermétique, pendant un an.

Ces haricots à écosser peuvent aussi se consommer frais. On les récolte dès lors un peu plus tôt dans la saison, quand la gousse est bien pleine. Mais ils doivent être mangés 2 à 3 jours après la récolte.

Les principaux ennemis du haricot sec

Le haricot à écosser craint plusieurs maladies ou ravageurs :

  • L’anthracnose : des taches noires apparaissent sur le feuillage, les tiges et les gousses. Le seul traitement réside dans l’arrachage et le brûlage des pieds de haricots.
  • Le virus de la mosaïque : c’est un virus véhiculé par les pucerons et qui se remarque par la coloration jaune des feuilles. Pas de traitement, seul l’arrachage est faisable.
  • La graisse du haricot : apparition de taches d’aspect gras sur les feuilles, les gousses et les tiges. Les pieds malades doivent être détruits.
  • La pourriture grise ou botrytis se reconnaît aux taches grises qui s’étendent à tout le plant.
  • La rouille du haricot : cette fois, les taches sont de couleur rouille. Encore une fois on arrache tout !
  • La pourriture blanche : des filaments blancs se forment sur les feuilles. Il faut détruire les plans.
  • La bruche : c’est un petit insecte qui s’attaque aux grains secs. Il suffit de mettre les grains au congélateur pour tuer les larves.

Pour diminuer les risques, il est conseillé de ne pas trop arroser et de ne pas mouiller le feuillage. Le haricot n’aime pas beaucoup l’humidité !

Quelles variétés choisir ?

haricot à écosser

Articles connexes


Blog

5 bonnes raisons de cultiver les légumineuses

Saviez-vous que 2016 est l'année internationale des légumineuses ? Cela peut apparaître un peu saugrenu et...
Lire la suite +

Blog

Alimentation végé : des légumes riches en protéines, vitamines et goût !

Le 16 janvier 2018, la fondation Eat a publié un rapport dans la revue médicale...
Lire la suite +

Blog

Haricots à rames : 5 bonnes raisons de les cultiver

Le semis des haricots est toujours assez tardif chez nous et intervient courant juin. D’une part...
Lire la suite +

conseil

Comment cultiver des haricots en pot ?

Lire la suite +

conseil

Réussir la culture des haricots

Lire la suite +

Fiche Famille

Haricots : semer, cultiver, récolter au potager

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin