Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Cultiver une Hakonechloa en pot

Tous nos conseils pour profiter de cette belle graminée sur un balcon ou une terrasse

L’Hakonechloa, aussi nommée Herbe du Japon en raison de ses origines, est une magnifique graminée vivace. Une fois installée au jardin ou dans un pot sur une terrasse, un balcon ou un patio, elle s’étoffe un peu plus chaque année, mais requiert de la patience, car sa croissance est lente. Cet « inconvénient » se transforme en avantage pour les jardiniers débutants ou contemplatifs, qui aiment profiter d’un beau décor sans avoir à intervenir souvent. Adepte des expositions mi- ombragées à ombragées, des sols neutres à acides et restant frais, c’est une graminée de sous-bois incontournable. Même si vous n’avez pas de jardin, ou si votre sol n’est pas adapté, adoptez-la en pot pour profiter de son port tout en douceur et en élégance, de son feuillage changeant et décoratif et de son entretien des plus réduits. Retrouvez tous nos conseils pour cultiver l’Hakonechloa en pot, l’entretenir et la diviser.

→ Tout savoir sur l’Hakonechloa, sa culture, son entretien, et comment l’associer.

Quel pot et substrat choisir ?

Taille et matière du pot

L’Hakonechloa s’étend lentement, et elle ne nécessite donc pas un pot de très grande taille. Un contenant d’une trentaine de centimètres en tous sens est suffisant.

  • Les matériaux tels que la terre cuite ou le gré sont parmi les plus poreux. Ils laissent mieux respirer la terre, mais l’eau du substrat s’évapore aussi plus rapidement, ce qui peut nécessiter des arrosages plus suivis. S’ils sont vernissés, ils perdent ces propriétés. Bien sûr, il faut dans tous les cas opter pour des pots résistants au gel, afin qu’ils ne risquent pas d’éclater en hiver.
  • Le plastique et les matériaux composites ont l’avantage d’être plus légers et d’offrir des formes et des couleurs qui permettent toutes les audaces. Ils conservent également bien l’humidité, ce que l’Herbe du Japon apprécie.
  • La pierre est lourde, mais rien ne vous empêche de vous orienter vers ce matériau s’il s’intègre mieux dans le décor, tout comme le bois, matériau noble également, à condition qu’il ait subi un traitement qui le rende plus résistant dans le temps.
  • Le métal chauffe très vite dès qu’il est au soleil, mais il peut être intéressant pour dissimuler un simple pot en plastique peu esthétique par exemple.

Enfin, les bacs à réserve d’eau permettent d’espacer les arrosages, et une soucoupe crée une réserve d’eau qui peut s’avérer utile en saison (en hiver, retournez la soucoupe et posez le pot dessus).

herbe du japon en pot, quel pot pour hakonechloa

Hakonechloa macra ‘Beni-Kase’

Quel substrat pour les Herbes Japonaises ?

L’Hakonechloa est une plante qui préfère les terres neutres à acides, plutôt légères et humifères. Si votre terre n’est pas calcaire, vous pouvez l’utiliser comme base de départ, en mélange avec un terreau de qualité en quantités égales. Rajoutez deux poignées de compost et une poignée de corne broyée, afin de nourrir votre graminée sur le long terme. Si vous ne disposez pas de terre, utilisez simplement un bon terreau à la place

L’astuce de Jean-Christophe : afin d’augmenter la rétention d’eau, j’incorpore un rétenteur d’eau de type Stockosorb à votre mélange, en suivant les indications fournies sur l’emballage.

Quelle exposition privilégier ?

L’Hakonechloa est une graminée japonaise de sous-bois. Elle est donc plus à l’aise dans les environnements non brûlants, là où la lumière ne pénètre qu’un peu le matin ou le soir, ou qu’elle est filtrée en journée par des feuillages légers en surplomb. Dans les régions très chaudes, placez-la dans un lieu ombragé, mais pas excessivement sombre, un peu de lumière étant bénéfique à une belle coloration du feuillage. Hakonechloa ‘All Gold’ par exemple, tire davantage vers le vert que vers le jaune si elle manque de lumière. Les colorations automnales des Herbes du Japon sont également moins remarquables dans ces conditions.

Sous climat humide et plus frais, une exposition plus ensoleillée est envisageable.

Sur un balcon ou une terrasse, écartez les expositions plein sud, trop chaudes pour elle, à moins qu’elle ne soit ombragée par des végétaux plus grands aux heures critiques.

herbe du japon en pot, quelle exposition pour hakonechloa en pot

Hakonechloa macra ‘Aureola’ en situation mi-ombragée

Quand et comment planter l’Hakonechloa en pot ?

Une fois votre pot choisi et votre substrat prêt, vous pouvez passer à la plantation. La meilleure période pour planter l’Hakonechloa est le début de printemps. Pour cela :

  1. Faites tremper le godet dans un grand volume d’eau, afin d’humidifier toute la motte ;
  2. Placez un vieux tesson de pot en terre ou un gros cailloux au-dessus du trou de drainage. Il évite que la terre ne soit emportée trop vite par les arrosages ;
  3. Versez votre mélange dans le pot, puis placez votre plante au centre, de façon à ce que le sommet de la motte arrive à quelques centimètres du haut ;
  4. Comblez avec le reste de mélange et tassez légèrement avec le poing ;
  5. Arrosez copieusement, pour que l’ensemble soit gorgé d’eau ;
  6. Recouvrez la terre avec un paillis. Minéral (graviers, pétales d’ardoise…), il est plus durable et permet de rajouter une note colorée si vous le souhaitez. Organique (paille de lin, écorces, cosses de cacao…), il a l’avantage de nourrir la plante en se décomposant. Il faudra simplement penser à régulièrement en rajouter, sans pour autant étouffer la plante ;
  7. Placez votre pot à l’endroit choisi, sur une soucoupe, qui joue le rôle de réserve d’eau pour les racines. L’évaporation de cette réserve est également favorable au feuillage.

Entretien, taille et soins

L’Hakonechloa fait partie de ces vivaces destinées aux jardiniers débutants, en raison de son faible entretien et de sa facilité de culture. De pousse lente, boudée par les limaces, jamais malade, elle est bien rustique (-15°C) et ne réclame que très peu de soins. Ceux-ci se limitent essentiellement à des arrosages suivis, car cette graminée n’aime pas les sols secs. En saison, il peut être nécessaire d’arroser tous les jours, de préférence le soir. En automne et en hiver, les pluies saisonnières sont généralement suffisantes pour les besoins de la plante.

Le feuillage de l’Hakonechloa est dit « marcescent », c’est-à-dire qu’il sèche, et prend une teinte paille, restant décoratif une bonne partie de l’hiver. Au printemps, au moment où les jeunes feuilles commencent tout juste à se développer, il suffit de nettoyer le vieux feuillage, sans blesser les nouvelles pousses.

Juste après ce nettoyage, et après avoir enlevé le paillage, vous pouvez incorporer du compost aux premiers centimètres du sol, ou un engrais riche en azote, qui stimule le feuillage, avant de remettre le paillage en place.

herbe du japon en pot, hakonechloa feuillage marcescent

Hakonechloa en automne

Rempotage et division de l’Hakonechloa

Même si elle se développe et s’entend à un rythme de sénateur, l’Herbe japonaise risque au bout de quelques années de se retrouver un peu à l’étroit dans son pot. Si le niveau du terreau a beaucoup baissé dans le pot, ou que les racines sont à l’étroit (il suffit de dépoter la plante pour observer le système racinaire), il est alors temps de rempoter. L’avantage est double. Déjà, il vous permet de renouveler le substrat et de redonner de la place à la plante. Ensuite, la division donne naissance à de nouveaux pieds, que l’on peut replanter pour étoffer le décor, ou offrir. Procédez de préférence au printemps au moment de la reprise de la végétation, et juste après avoir coupé le feuillage séché. Dans les régions douces, il est possible de diviser en automne, mais il serait à mon avis dommage de ne pas profiter de l’effet décoratif de cette graminée en cette saison.

  1. Dépotez votre Hakonechloa ;
  2. A l’aide d’un outil bien affûté, tranchez la motte en plusieurs éclats. Leur nombre dépend de vos objectifs. Vous souhaitez juste rajeunir la motte ? Coupez-la simplement en deux. Vous voulez obtenir plusieurs pieds ? Faites plusieurs éclats, plus petits, mais il leur faudra davantage de temps pour donner leur pleine mesure ;
  3. Replantez immédiatement dans un pot adapté et avec un substrat approprié ;
  4. Arrosez et paillez.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire