Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
cultiver gypsophile en pot
conseil

Cultiver la gypsophile en pot

Pour une touche chic et élégante

Souvent associé aux roses dans un bouquet, la gypsophile forme des nuages vaporeux de très petites fleurs étoilées blanches et parfois roses d’une grande légèreté. Lors de sa floraison, de juin à août, il apporte une touche d’élégance à un massif de fleurs dans un jardin ou dans une potée sur une terrasse. En plus d’être chic, il est robuste, facile à cultiver et s’adapte bien à tous les sols, pourvu qu’ils soient secs et drainants.

Découvrez tous nos conseils pour vous lancer dans la culture de la gypsophile en pot !

cultiver le gypsophile en pot, gypsophila planter entretenir

Quelles variétés de gypsophiles choisir ?

La gypsophile vit naturellement dans les milieux secs et calcaires, comme les rocailles et les montagnes, avec une préférence pour les régions du Bassin Méditerranéen et d’Asie Centrale. C’est une plante facile à cultiver, qui résiste bien à la sécheresse et au gel jusqu’à -15°C. La gypsophile compte une centaine d’espèces, qui peuvent être des plantes vivaces ou annuelles. Il peut mesurer selon les espèces entre 10 cm et 1 mètre, des plus tapissants comme le Gypsophila repens, aux plus hauts comme le Gypsophila paniculata.

Pour une culture en pot, il vaut mieux privilégier les espèces rampantes ou annuelles, les vivaces et espèces hautes demandant une grande profondeur de sol.

  • Parmi les espèces rampantes les plus souvent cultivées, vous pouvez choisir Gypsophila repens qui pousse jusqu’à une hauteur de 20 cm, de couleur blanche comme la Gypsophila repens ‘Alba’, ou bien rose comme la Gypsophila repens ‘Rosa Schönheit’. Vous pouvez aussi opter pour le petit Gypsophila cerastioides qui atteint seulement 10 cm et forme un ravissant petit coussin de minuscules fleurs blanches veinées de pourpre.
  • Parmi les espèces annuelles, vous pouvez choisir par exemple le Gypsophila elegans, blanc, pouvant atteindre 45 cm et idéal dans les bouquets, ou bien le Gypsophila muralis (Gypsophile des murailles).

Découvrez notre gamme complète de gypsophiles.

quelle variété de gypsophile pour pot, planter entretenir gypsophile

Gypsophila repens ‘Alba’, Gypsophila repens ‘Rosa Schonheit’ avec leur feuillage très linéaire et Gypsophila cerastioides avec ses feuilles arrondies

Quelle exposition ?

Du soleil avant tout ! Pour fleurir la gypsophile a besoin d’être exposé en plein soleil.

Quel type de pot choisir ?

La gypsophile préférant les sols secs et n’appréciant pas l’humidité, utilisez de préférence un pot en terre, qui permet à l’eau de mieux s’évaporer.
Prenez un pot assez grand, d’au moins 50 cm de large, et assez profond, car la gypsophile aime s’étaler. Il a aussi des racines fragiles et supporte mal d’être dérangé.

quel contenant pour cultiver le gypsophile en pot, planter entretenir gypsophila

Gypsophile dans un grand pot en terre cuite

Quel substrat utiliser ?

La gypsophile a besoin d’un terreau drainant composé à moitié de terreau et à moitié de sable ou de gravier.

Quand et comment le planter ?

Plantez la gypsophile de préférence en mars ou avril, en dehors des périodes de gel. Une plantation en automne est aussi possible, si les températures restent douces.

  • Vérifiez que le fond du pot est bien percé et ajoutez une couche de graviers ou de sable pour que le substrat soit bien drainé
  • Remplissez ensuite de substrat drainant en laissant un trou assez profond au milieu pour y installer la gypsophile
  • Sortez la plante de son godet et placez-la dans le trou sans briser la motte
  • Recouvrez les racines de terre en tassant autour du pied
  • Puis arrosez la gypsophile sans excès
planter le gypsophile en pot, cultiver entretenir le gypsophila

Gypsophile en suspension

Comment l'entretenir ?

Arrosage

Arrosez régulièrement la première année, en veillant bien à laisser sécher la terre entre deux arrosages. A partir de l’année suivante, vous n’aurez plus à arroser qu’en cas de grande sécheresse.

Engrais

Il n’est pas utile de mettre de l’engrais car la gypsophile vit dans des terres pauvres.

Tuteurage

Certaines gypsophiles hautes auront besoin d’être tuteurés.

Taille

Enlevez régulièrement les fleurs fanées afin de favoriser l’apparition de nouvelles fleurs.
Les espèces rampantes n’ont pas besoin d’être taillées.

Rempotage

Les gypsophiles ont des racines fragiles et n’apprécient pas d’être dérangés. Le rempotage est par conséquent à faire avec de grandes précautions ou à éviter. Contentez-vous d’un surfaçage au printemps.

Hivernage

La gypsophile est très rustique et supporte des températures descendant jusqu’à – 15°C. Si dans votre région, le thermomètre descend encore plus bas en hiver, rentrez le pot à l’abri dans une serre.

Maladies et parasites

La gypsophile est résistante et craint uniquement l’excès d’humidité et d’arrosage, qui peut faire pourrir ses racines.
Autre désagrément possible : les jeunes plants peuvent être dévorés par les escargots et les limaces. Si cela vous arrive voici comment vous en débarrasser.

Pour aller plus loin

Vous pouvez associer votre gypsophile en pot avec de nombreuses fleurs colorées pour adoucir les couleurs et créer une atmosphère romantique. Placez par exemple votre potée de gypsophile à côté d’un rosier aux tons vifs ou pastels.

Autre idée, le mettre à proximité d’une rocaille ou près d’un muret pour donner à votre composition une touche de légèreté.

Articles connexes


Fiche Famille

Gypsophile : plantation et entretien

Lire la suite +

Fiche Tutoriel

Comment multiplier le gypsophile ?

Avec ses petites nuées de fleurs minuscules blanches ou roses, le gypsophile apporte une touche...
Lire la suite +

association

Associer la gypsophile : 7 idées pour vous inspirer

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire