Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
réussir la culture des agastaches en pot
conseil

Comment cultiver l'Agastache en pot ?

sur une terrasse ou un balcon

Plante mellifère très appréciée des insectes pollinisateurs pour son nectar, le genre Agastache compte une trentaine d’espèces environ, dont les plus connues sont l’Agastache rugosa et l’Agastache foeniculum. Cette vivace possède de nombreux atouts. Ces épis floraux mauves, roses, rouges, oranges ou blancs enjolivent nos jardins, terrasses et balcons pendant de longs mois. Comestible et odorante, elle est utilisée pour ses vertus médicinales ou en cuisine pour parfumer des plats. Certaines variétés sont parfaitement adaptées à la plantation en pot. Alors n’hésitez plus et découvrez nos conseils pour réussir vos potées d’Agastaches aux senteurs d’anis, de menthe et de réglisse !

agastache en pot, mellifère, nectarifère, cultiver, planter, culture

Quel type de pot choisir ?

Dans l’idéal, choisissez des pots en terre cuite d’un diamètre compris entre 30 et 50 cm. En général, ces pots sont percés dans le fond afin d’évacuer l’excédent d’eau lors de l’arrosage ou par temps de pluie. Évitez les pots en plastiques, car n’étant pas poreux, ceux-ci sont moins respirants que les pots en terre cuite et conviennent plutôt pour les plantes aimant la chaleur et l’humidité.

quel pot pour agastache

Pots en terre cuite

Quelle terre utiliser pour l’Agastache en pot ?

Même si les Agastaches préfèrent un substrat bien drainé, léger et riche, les sols ordinaires ou pauvres leur conviennent également. De plus, elle a un faible pour les terres plutôt calcaires. Préparez un mélange de 50% de terre de jardin, 40% de compost et 10% de sable de rivière. Si besoin, le compost et le sable peuvent être remplacés par du terreau pour pots et jardinières. Dans tous les cas, assurez-vous que le substrat est léger, bien drainé et qu’il ne retient pas l’eau. Trop d’humidité au niveau de ses racines risque de l’étouffer et de lui provoquer des maladies cryptogamiques. Néanmoins, seule l’Agastache rugosa est plus tolérante aux sols lourds, argileux et humides.

Quelle Agastache choisir ?

Les variétés basses sont les plus appropriées pour la plantation en pot. Dans des teintes chaudes et de petite taille, on peut citer l’Agastache aurantiaca ‘Tango’, ‘Kudos Gold’, ‘Kudos Coral’, ‘Kudos Mandarin’ et ‘Summer Sunset’.

Si vous préférez les couleurs violacées et roses, les variétés ne dépassant pas 50-60 cm de haut comme ‘Beelicious Purple’, ‘Kudos Silver Blue’, ‘Poquito Lavender’, ‘Kudos Ambrosia’ et la plus grande ‘Cotton Candy’ feront votre bonheur.

variété d'agastache pour pot

À gauche, Agastache ‘Kudos Coral’ et à droite Agastache ‘Beelicious Purple’

Quand et comment cultiver l’Agastache en pot ?

La plantation de l’Agastache en pot se fait en général au printemps d’avril à mai ou à l’automne d’octobre à novembre. Une mise en pot lors des fortes chaleurs et des périodes de gel pourrait lui être fatale.

  • Humidifiez la motte en la plongeant quelques minutes dans un seau d’eau et attendez que tout l’air piégé dans la motte se soit échappé.
  • Pendant ce temps, placez une couche de billes d’argiles ou de gravier au fond du pot.
  • Recouvrez de substrat et formez un trou pouvant accueillir votre plante.
  • Dépotez votre Agastache, démêlez délicatement les racines si elles forment un chignon trop compact.
  • Disposez l’Agastache.
  • Comblez les espaces vides avec votre mélange.
  • Tassez et arrosez.

Quand et comment semer l’Agastache pour une future culture pot ?

Les graines d’Agastaches sont à semer en intérieur dès le mois de février jusqu’en avril.

  • Dans une caissette ou mini-serre, disposez une couche drainante de gravier dans le fond puis remplissez de terreau spécial semis. Humidifiez et tassez votre substrat.
  • Semez les graines de manière homogène, pas trop dense.
  • Enfin, saupoudrez d’une très fine couche de terre et tassez à nouveau délicatement.
  • Arrosez à l’aide d’un pulvérisateur.
  • Recouvrez d’un couvercle et placez votre terrine dans un endroit chaud (environ 20°C) et lumineux.
  • Maintenez votre semis humide jusqu’à la levée des graines (10 à 15 jours). Pensez à l’aérer en retirant le couvercle ponctuellement.
  • Procédez au repiquage en godets individuels quand les plants atteignent 5 à 10 cm de haut.
  • Lorsque les plants sont bien développés et que tout risque de gel est écarté, vous pouvez les planter en pot ou en pleine terre au jardin à la mi-mai.

Sachez qu’il est également possible de multiplier les Agastaches par bouturage de tiges semi-ligneuses en août. Vous saurez tout en consultant notre fiche Comment bouturer l’Agastache ?

comment semer l'agastache, semis agastache

Jeunes plants d’Agastache rugosa (photo Peganum – Flickr)

Quelle exposition pour l’Agastache ?

L’Agastache se plaît en situation ensoleillée où son parfum se fait plus intense et sa floraison encore plus généreuse. Dans les régions très sèches, à pluviométrie faible ou en cas de fortes chaleurs, il est préférable de placer le pot à mi-ombre. Les variétés les moins rustiques sont à protéger des vents froids, par exemple en les plaçant contre mur.

Comment entretenir l’Agastache en pot ?

  • L’arrosage

Même si elles sont dotées d’une bonne résistance à la sécheresse, les Agastaches en pot doivent être arrosées régulièrement. Ne laissez pas la terre se dessécher avant d’arroser. Il est bien connu que les substrats des contenants sèchent plus vite que la terre au jardin. Vous pouvez éventuellement disposer un paillage pour garder un peu de fraicheur en été. Pensez à vider la soucoupe de votre pot, si l’eau y stagne.

  • Les apports d’engrais

L’Agastache ne nécessite pas de fertilisant. Cela la ferait fortement pousser et ses tiges s’affaleraient, au détriment de son beau port érigé.

  • La taille

Pour prolonger sa floraison, couper les fleurs fanées tout au long de l’été jusqu’en octobre. Vous pouvez aussi récupérer les graines des épis floraux pour de futurs semis en terrine. Au début du printemps, avant la reprise de la végétation, le moment est venu pour rabattre les tiges sèches au ras du sol.

  • Le pincement

Afin que l’Agastache se ramifie et soit plus dense et homogène, procédez au pincement (à savoir la suppression de l’extrémité des tiges) une ou deux fois au printemps. Cela est surtout nécessaire pour les espèces les plus grandes comme rugosa et foeniculum.

  • Le rempotage

À la sortie de l’hiver, en avril, il est temps de rempoter votre Agastache dans un pot plus grand (une taille au-dessus) avec un nouveau substrat riche en nutriments.

  • L’hivernage

Dès que les premières gelées sont annoncées, mettez votre pot à l’abri du froid dans un local lumineux et non chauffé, comme une véranda ou un garage avec fenêtres.

  • Les maladies et parasites éventuels

Par temps sec et chaud, l’Agastache peut être touchée par l’oïdium qui se manifeste par une moisissure blanche sur le feuillage. Pour en savoir plus, consultez notre fiche conseil L’oïdium ou la maladie du blanc.

Les limaces et escargots sont ses principaux ennemis. Découvrez nos conseils Limaces : 7 façons de lutter efficacement et naturellement.

Pour aller plus loin

Toutes nos variétés d’Agastaches à découvrir sur notre site.

Nos conseils sur l’Agastache : planter, cultiver et entretenir.

Découvrez nos fiches :

Articles connexes


association

Agastaches : 7 idées d'associations réussies !

Lire la suite +

Fiche Tutoriel

Comment bouturer l'Agastache ?

L’Agastache est une vivace intéressante, tant sur un point de vue esthétique, que culinaire et...
Lire la suite +

Fiche Tutoriel

Comment semer l'Agastache ?

L’Agastache est une plante ornementale aux nombreux attraits. Esthétique avec ses fleurs en épis aux...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire