Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Comment bouturer l'Agastache ?

L’Agastache est une vivace intéressante, tant sur un point de vue esthétique, que culinaire et médicinal. La multiplication de cette plante rustique peut se faire par semis, division de souche ou bouturage de tiges. Contrairement au semis, les boutures permettent d’obtenir une plante parfaitement identique à la plante d’origine. Alors si vous souhaitez faire une bouture d’Agastache pour l’offrir et en faire profiter votre famille, vos amis ou voisins, suivez notre tutoriel pas à pas pour bouturer avec succès.

agastache, mellifère, bouture, bouturage, bouturer, conseils, tutoriel

Quand bouturer l’Agastache ?

Le meilleur moment de l’année pour faire des boutures est le mois d’août. Les rameaux prélevés doivent être des tiges de l’année semi-ligneuses. Elles sont également dites tiges semi-aoûtées. Ayant poussées au printemps, elles commencent à se lignifier en été, c’est-à-dire qu’elles passent d’un état de bois tendre à un état de bois dur. On les reconnait par leur extrémité tendre et souple et leur base plus ferme et brune.

Comment faire une bouture d’Agastache ?

1) Le matériel nécessaire

agastache, bouturer, bouturage, outils, tutoriel
Cloche et hormone de bouturage

2) Préparer le pot

Mettez une couche de billes d’argile au fond du pot ou godet. Puis remplissez de terreau spécial semis ou d’un mélange à parts égales de terreau et de sable. Enfin, faites un trou d’environ 5 cm de profondeur dans le substrat à l’aide d’un crayon.

3) Prélever la bouture semi-aoûtée

Tout d'abord, sélectionnez une jeune tige de l’année n’ayant pas fleuri. Vérifiez qu’elle ne présente pas de blessure, ni de maladie. Le rameau ne doit pas porter de bourgeon à fleur, si c’est le cas, supprimez-le. Ensuite, avec un sécateur affûté et désinfecté, coupez l’extrémité de la tige en biseau sous un nœud pour obtenir un tronçon d’environ 10-15cm. Enfin, enlevez les feuilles du bas et conservez uniquement celles du haut.

bouture, bouturer, bouturage, technique, tutoriel

4) Bouturer à l’étouffée

Le bouturage à l'étouffée consiste à recouvrir d'un couvercle la bouture insérée dans son pot. Cela créé une ambiance humide qui favorise l'apparition des racines et évite le dessèchement de la plante.

  • Pour aider au développement des racines, vous pouvez éventuellement tremper la base de la tige dans la poudre d’hormone de bouturage.
  • Insérez un rameau dans le trou fait au préalable dans le substrat.
  • Tassez afin que la bouture soit en contact avec le terreau et arrosez délicatement.
  • Couvrez avec une cloche, une bouteille en plastique sans fond ou un sachet en plastique maintenu bien droit avec des baguettes en bois piquées dans le terreau. La plante ne doit pas toucher les parois, cela risque de la faire pourrir.
  • Placez le pot au chaud dans un endroit lumineux, mais à l’abri du soleil direct.
  • Humidifiez régulièrement sans excès et aérer tous les 2-3 jours.
  • Hivernez le jeune plant à l’abri du gel jusqu’au printemps.

agastache, bouture, bouturage, conseils, tutoriel

5) Repiquer la bouture au printemps

L’Agastache pourra être repiquée en pleine terre l’année suivante en mai, après les gelées. Arrosez la bouture lors de la plantation et régulièrement durant la première année.

Pour aller plus loin

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire