Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Créer un verger : bien choisir ses arbres fruitiers

en fonction de son climat et de la taille du jardin

La création d’un verger demande un temps de réflexion pour être sûr de choisir les arbres fruitiers les mieux adaptés à vos envies et à votre terrain. Voici quelques conseils qui vous aideront à choisir les bonnes variétés mais aussi les bonnes formes, en fonction de votre jardin.

Les éléments à prendre en compte

L’emplacement du verger :

  • Étudiez tout d’abord le climat de votre région. Les durées d’ensoleillement, de froid hivernal et la présence de gelées printanières tardives sont des éléments à prendre en compte dans le choix des espèces et des variétés d’arbres fruitiers.
  • Observez ensuite l’emplacement de votre futur verger. Déterminez la nature de votre sol, les environs de votre terrain (mur, haie…), l’exposition et le relief éventuel.
  • Enfin, en fonction de la surface dont vous disposez, commencez à dessiner un plan puis évaluez le nombre d’arbres fruitiers nécessaires. Cette estimation variera en fonction des espèces (dimensions de l’arbre à l’âge adulte), des variétés (auto fertiles ou non) et des formes choisies (distances de plantation différentes). Vous pouvez également disposer des petits fruits au sein de votre verger.

 

Vos envies :

Elles doivent absolument être prises en compte dans la réflexion sur la création d’un verger. Estimez le temps dont vous disposez pour mettre en place et entretenir le verger ainsi que les connaissances que vous avez. Concernant la récolte, évaluez les périodes où vous serez disponible et à l’inverse les moments d’absence. Prenez en compte également vos goûts, optez pour des fruits que vous appréciez et que vous pourrez transformer si besoin. Enfin, adaptez le plan de votre verger en fonction du budget dont vous disposez.

Le choix des arbres fruitiers

Il existe plusieurs formes d’arbres fruitiers : les formes de plein vent (haute tige et demi-tiges), les basses tiges et les formes palissées.

Vous pouvez choisir un arbre déjà formé ou un scion (plant greffé d’un an ou deux) dont le coût est moindre mais qui nécessite une taille de formation pendant plusieurs années.

créer un verger : choisir la bonne forme

Un verger avec des fruitiers basse tige

On distingue :

  • les arbres hautes-tiges, ayant un tronc d’1,80 à 2 m,
  • les arbres demi-tiges possédant un tronc de 1,20 à 1,50 m,
  • les arbres basses-tiges, dont le tronc présente une hauteur de 40 à 80 cm.

Les arbres haute tige :

Un arbre haute tige a une durée de vie longue mais nécessite de l’espace mais aura l’avantage de ne pas gêner le passage sous l’arbre, notamment avec une tondeuse. La cueillette sera plus difficile, nécessitant parfois d’utiliser une échelle ou d’attendre que les fruits soient tombés au sol. Plus l’arbre est haut, plus il est productif mais cette production est parfois irrégulière car l’éclaircissage des fruits n’est pas possible. Les premières récoltes apparaîtront plus rapidement sur les fruitiers basses-tiges. Ces arbres de plein vent sont faciles à entretenir, nécessitant uniquement une taille d’entretien, tous les 3 à 5 ans.

Les arbres basse tige :

Les arbres basse tige donnent des sujets qui restent bas à l’âge adulte. De 3 à 4 mètres de haut, ils ont l’avantage de pouvoir se planter de façon un peu plus dense mais leurs port a tendance à encombrer les passages.

Les formes palissées :

Les formes palissées présentent un aspect esthétique indéniable, qu’elles soient installées le long d’un mur ou en haie fruitière, en bordure du potager ou du verger par exemple. Plusieurs formes existent (palmette en U, cordon horizontal, palmette oblique…) qui seront plus ou moins adaptées en fonction de l’espèce, de sa variété et du porte-greffe utilisé. Le palissage permet d’obtenir des fruits faciles à cueillir qui apparaissent rapidement après la plantation. Cependant, ces formes ont besoin d’être taillées de façon précise tous les ans : un savoir-faire qu’il vous faudra peut-être acquérir.

Verger : forme palissée

Cultiver un arbre palissé contre un mur : la solution idéale en petit jardin

Planter des fruitiers dans un petit jardin

Si vous ne disposez que d’un espace réduit, pensez aux variétés naines ou colonnaires, qui peuvent se cultiver en pleine terre et même en pot, sur la terrasse.

Les variétés naines existent pour plusieurs espèces (abricotiers, pruniers, poiriers, cerisier, pommier, pêcher…) tandis que les formes colonnaires, au port vertical, concernent essentiellement les pommiers et poiriers.

Les premières récoltes apparaissent rapidement et la cueillette est facile. En termes d’entretien, il est conseillé d’éclaircir les fruits mais la taille ne sera pas (ou peu) nécessaire mais il vous faudra être vigilant sur l’arrosage pour les cultures en pot.

Pour tout savoir sur ces variétés, découvrez notre fiche conseil : « Les arbres fruitiers nains, des variétés idéales en pot ou en petit jardin ».

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 4 sur 5)
Laisser un commentaire