Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
Plantes pour bassin : 10 plantes aquatiques flottantes
conseil

Bassin : 10 plantes aquatiques, immergées ou flottantes

pour agrémenter votre bassin de jardin

Végétaliser votre bassin permet de mieux l’intégrer dans le jardin et de le rendre plus naturel. Par ailleurs, les plantes aquatiques sont souvent oxygénantes, dépolluantes et sont donc indispensables pour équilibrer le milieu. Elles sont également très favorables à la vie aquatique.

Découvrez notre sélection de plantes aquatiques pour agrémenter votre pièce d’eau.

Les nénuphars (Nymphea)

Les nénuphars sont les plus connus des plantes de bassin. Leur rhizome nécessite d’être complètement immergé. Les feuilles flottantes en forme de cœur forment des tapis à la surface de l’eau d’où émergent de grandes fleurs en coupe. Elles se déclinent en plusieurs couleurs, du blanc au rouge, en passant par le jaune et le rose.

Plante aquatique, nenuphar

Fleurs de nénuphar.

Les nénuphars ont besoin d’une exposition chaude et très ensoleillée. En effet, ils ont besoin d’un ensoleillement de 6 heures minimum pour bien fleurir. Ainsi, les fleurs se renouvellent sans cesse de juin à septembre.

Selon les variétés, ils nécessitent une hauteur d’eau plus ou moins profonde pour prospérer. Par exemple, les variétés naines sont parfaites pour fleurir les petits points d’eau avec une profondeur restreinte. De même, un nénuphar miniature se contente d’une profondeur de 15 à 30 cm d’eau (entre le dessus du panier et la surface de l’eau) et convient à un bassin de 1 m2. Une grande variété exige une profondeur minimale de 50 cm et une surface de plus de 2 m2 pour étaler son large feuillage.

Tous les 3 ou 4 ans, vous devrez diviser votre nénuphar en panier afin de le rajeunir. Lorsque les feuilles émergent de l’eau et se chevauchent, il est temps sévir. Vous pouvez le faire au printemps ou en automne.

Astuces :

  • une bonne clarté de l’eau facilite le passage de la lumière et son réchauffement rapide. C’est le gage d’une floraison plus précoce.
  • les nénuphars n’aiment pas les eaux en mouvement.

Quelques variétés :

Nymphaea Aurora - Nénuphar orange

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité 15 cm

Cette variété présente des fleurs semi-doubles étoilées, aux couleurs changeantes et un feuillage décoratif vert taché de pourpre. Il doit être installé entre 30 et 60 cm de profondeur. Il peut donc être planté dans un petit bassin ou en bac.

Nymphaea Attraction - Nénuphar rouge

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité 20 cm

Ce nénuphar offre de grandes fleurs en coupe parfaite, d'un beau rouge cramoisi, contrastant avec les sépales plus clairs. Il se plaît des eaux idéalement entre 65 et 85 cm sous l'eau.

Le lotus (Nelumbo sp.)

Le lotus développe hors de l’eau de grandes feuilles vertes et rondes. Les fleurs forment une belle coupe très double, qui évolue en fruit ressemblant à une pomme d’arrosoir. Il existe de nombreux cultivars aux couleurs variées. Les plus rustiques sont Nelumbo nucifera et Nelumbo lutea.

plante aquatique lotus

Fleur de lotus blanche.

Plantez-le sous 60 à 80 cm d’eau stagnante. En climat doux, il est possible de le planter moins profondément. Mieux vaut leur réserver un vaste espace. Pour les petits bassins, il est possible de le cultiver dans un grand bac rond, le plus large possible et d’un minimum de 20 litres. Le rhizome doit y être planté à 10 cm de profondeur puis le panier doit avoir 60 cm d’eau minimum au-dessus de lui.

La division d’un rhizome de lotus est une opération délicate. Les entre-nœuds sont très fragiles et ne doivent pas casser. Vous devez couper les tubercules à 3 cm d’un entre-nœud. En bassin, diviser tous les 3 ou 4 ans. Dans un bac de 20 litres, il faudra diviser votre lotus tous les ans, au printemps quand le rhizome est en repos végétatif.

Ils exigent une situation chaude et très ensoleillée.

La pontédérie (Pontederia cordata)

La pontédérie forme de larges touffes élégantes aux feuilles en fer-de-lance portées par de longues tiges de 50cm à 1m de haut. Les grands épis de fleurs dans les tons bleus, blancs ou roses selon les variétés, se dressent au-dessus du feuillage de juillet à octobre.

plante aquatique, pontederia

La pontédérie forme une belle touffe fleurie.

Elle doit être placée sous 20 à 40 cm d’eau. Dans les petits bassins, nous vous conseillons de la planter en pot car sa croissance est rapide. Comptez trois plants pour couvrir 1m2. Ensuite, elle nécessite une division et un rempotage tous les 2 ou 3 ans au départ de la végétation.

Toutes les expositions lui conviennent, bien qu’elle ait une préférence pour les zones ensoleillées.

La pontédérie est une excellente plante pour fixer les berges et elle favorise l’épuration de l’eau également.

La vanille d'eau (Aponogeton distachyos)

La vanille d’eau présente une jolie floraison blanche tachetée de pourpre, parfumée flottant à la surface de l’eau d’octobre à mai, hors période de gel. En été, la plante entre en période de repos. Le feuillage ovale vert foncé s’étale joliment sur l’eau puis s’empourpre en cours de saison, surtout en plein soleil.

plante aquatique, vanille, aponogeton

Fleur atypique de la vanille d’eau.

La vanille d’eau se plaît aussi bien en eau stagnante que dans un courant léger.

Placez-là à toutes expositions, de préférence en situation fraîche, à mi-ombre ou ombre. Installez-là entre 10 cm et 1 m sous l’eau. Au soleil, mettez-là profondément, à 1m de profondeur. Comptez 2 plantes pour garnir 1m2. Divisez la plante tous les 3 à 4 ans.

Elle remplace avantageusement les nénuphars dans les bassins trop ombragés pour accueillir ces derniers.

La thalie blanche (Thalia dealbata)

La thalie blanche est une plante vivace aux larges feuilles vertes, persistantes en climat doux. En été apparaissent des épis de fleurs violacées à l’extrémité de hautes tiges.

plante aquatique, thalia dealbata

Feuilles et fleurs de la thalie.

Plantez-là dans un grand pot (50 cm de côté minimum) afin qu’elle ne bascule pas avec le vent. Le pot doit être installé à une profondeur suffisante afin qu’elle ne souffre pas des fortes gelées soit entre 40 cm et 50 cm. En région froide, il faudra descendre le panier bien plus profondément pour l’hiver. Un seul plant suffit pour une surface de 1 m2. Divisez la souche tous les 3-4 ans.

Placez-là au soleil en eau stagnante ou avec un faible courant.

Le trèfle d'eau (Menyanthes trifoliata)

Les feuilles du trèfle d’eau se découpent en trois grandes folioles ovales et forment des tapis flottants. Au printemps, de superbes fleurs blanches en étoile aux pétales frangés sont portées par des tiges dressées entre 15 et 30 cm au-dessus de l’eau.

plante aquatique, menyanthes

Fleurs de trèfle d’eau.

Il demande un sol toujours gorgé d’eau ou d’être recouvert de 10 à 30 cm d’eau. Comptez 4 plantes pour 1 m2 pour un effet rapide. Cette plante s’étant facilement sans toutefois être envahissante et peut-être utilisée dans les petits bassins. Evitez le calcaire.

Placez là au soleil ou à mi-ombre, en eau stagnante ou en courant faible.

 

La pesse d'eau (Hippuris vulgaris)

La pesse d’eau est une vivace aquatique cosmopolite qui se dresse hors de l’eau comme de petits sapins miniatures, si la profondeur de l’eau est inférieure à 60 cm. La floraison est insignifiante.

plante aquatique, pesse d'eau

La pesse d’eau forme une forêt lilliputienne de sapins.

Elle demande une immersion de 10 cm à 40 cm. Contentez-vous de 2 ou 3 plants dans un bassin car même si elle met un peu temps à s’installer, elle devient vite envahissante. Dans un petit bassin, limitez son expansion en l’installant dans un panier profondément immergé. Mais vous pouvez en enlever une partie tous les ans pour limiter son expansion.

La pesse d’eau préfère une exposition ensoleillée ou tamisée.

Cette plante joue un rôle efficace de plante oxygénante.

La sagittaire (Sagittaria sagitifolia)

Les feuilles aériennes de la sagittaire sont en forme de fer-de-lance, tandis que les feuilles immergées sont longues et rubanées. Les fleurs blanches, simples ou doubles selon s’il s’agit de l’espèce type ou de la variété ‘Flore Pleno’, apparaissent le long de tiges bien au-dessus de l’eau.

Plante aquatique, sagittaria

Fleurs et feuilles en fer de lance de la sagittaire.

Installez-là sous 15 à 40 cm d’eau. La sagittaire pouvant vite devenir envahissante, mieux vaut la planter dans un panier ajouré et supprimer les bulbes qui flottent à la surface.

Placez-là au soleil ou à ombre légère.

Les sagittaires sont d’excellentes plantes dépolluantes, particulièrement sur les excès de nitrates et de phosphates.

Le roseau panaché (Phragmites australis 'Variegata')

Le roseau est une grande graminée vivace dont la variété ‘Variegata’ a la particularité d’avoir un feuillage superbement panaché de jaune. Ce dernier persiste une bonne partie de l’hiver. Sa hauteur varie entre 1,50 voire 2 m et apporte verticalité et graphisme. La floraison estivale se présente sous la forme de panicules pourpres pour finir argentés.

plante aquatique, roseau phragmites

Superbe feuillage décoratif de roseau panaché : au printemps et en automne.

Plantez-le entre 0 et 20 cm sous l’eau. Cette variété est moins envahissante que l’espèce type. Toutefois, privilégiez la culture dans de grands bacs et divisiez lorsque la plante semble être à l’étroit ou qu’elle commence à s’affranchir de son pot, du printemps à l’automne. Comptez 1 à 2 plantes pour couvrir plus ou moins rapidement 1 m2.

Il sera placé de préférence au soleil ou il s’accommode fort bien d’une ombre légère.

Le roseau est la plante dépolluante par excellence et est très utilisé en phyto-épuration, dans les zones de lagunage. Il est aussi parfait pour la fixation des berges.

La myriophylle aquatique (Myriophyllum aquaticum ou brasiliense)

La myriophylle possède un feuillage verticillé finement découpé dont les extrémités émergent de l’eau.

plante aquatique, myriophylle

Tapis de Myriophylle.

Un petit morceau couvre facilement 1 m2. Installez-là en panier ou simplement coincée sous une pierre dans le fond du bassin, à une profondeur entre 10 cm et 50 cm. Installez-là à 30 cm de profondeur en zone froide. Rabattez-le assez fréquemment ou enlevez-en tous les ans pour limiter son expansion.

Elle pourra être installée dans un bassin au soleil ou à mi-ombre.

La myriophylle est une plante vigoureuse, oxygénante, épuratrice et donc la végétation aquatique est favorable au frai des poissons et sert de refuge à la faune aquatique en général.

Enfin, cette plante aquatique est considérée comme invasive et il est fortement déconseillé de la planter dans des milieux ouverts.

Articles connexes


Blog

Les bassins de mon jardin et leur création

Lorsque j'étais enfant, mes parents avaient un petit bassin de jardin ou plutôt une petite...
Lire la suite +

plantation

Planter des Nénuphars

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(2 votes, moyenne: 4 sur 5)

3 réflexions au sujet de « Bassin : 10 plantes aquatiques, immergées ou flottantes »

  • Morocho marie

    Bonjour, dans mon jardin j'ai un bassin avec des poissons (carpes koï, quelles plantes pour cette situation Merci cordialement

    Répondre
    • Virginie D.

      Bonjour Marie,
      Je crois que ce n'est malheureusement pas compatible. Les carpes mangent souvent les plantes. A moins de faire affleurer le panier à la surface de l'eau pour avec des Pontederias ou des Iris versicolor par exemple.
      Cordialement.
      Virginie

      Répondre
  • Georges

    Bonjour,
    Je possède 2 bassins de 18m3 chacun,
    1 avec 15 Koïs reproducteurs et l'autre ou je met les alvins que je trie tous le 2 ans.
    Ils sont tous les 2 garnis d'innombrable plantes aquatiques, soit de surface ou de profondeur (80 cm)
    Les plantes de surface ne posent pas de problèmes, mais il est vrais que celles de profondeur sont parfois victimes de leurs ébats amoureux surtout en ce moment. Pour les empêcher de les déraciner, je fixe un grillage sur les pots lors de la plantation. Les 2 bassins sont couverts à 1/3 par les plantes, les bords étant eux aussi recouvert de plantes au ras de l'eau, les Koïs en font leur régal en mangeant les racines.

    Répondre
Laisser un commentaire